Mon compte
    La Fille Rosemarie
    La Fille Rosemarie
    31 juillet 1959 en salle / 1h 40min / Drame
    De Rolf Thiele
    Par Jo Herbst, Erich Kuby
    Avec Nadja Tiller, Peter van Eyck, Carl Raddatz
    Titre original Das Mädchen Rosemarie
    Spectateurs
    3,3 45 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    La prostituee Rosemarie est decidee a faire carriere et vend ses charmes aux hommes influents de l'industrie du gouvernement.

    Acteurs et actrices

    Nadja Tiller
    Rôle : Rosemarie
    Peter van Eyck
    Rôle : Fribert
    Carl Raddatz
    Rôle : Hartog
    Gert Fröbe
    Rôle : Bruster
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    vavavoom
    vavavoom

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    4,5
    Publiée le 11 août 2020
    Incroyable ! Jamais entendu parler de ce film, ni du metteur en scène Rolf Thiele. Je suis d'ailleurs le premier à laisser un commentaire. Comparé à Dune, que j'ai subi hier soir, déjà démodé lors de sa sortie en 84 et dont le cas n'a fait que s'aggraver depuis, ce film de 1958 est d'une incroyable modernité. Ce n'est pas du tout l'Allemagne ravagée par la guerre, pauvre, sombre et déprimée qu'on imagine. Rien de tout cela : c'est ...
    Lire plus
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    4,0
    Publiée le 11 août 2020
    Un petit bijou méconnu qui a conservé toute sa fraîcheur. On sent l'inspiration mêlée de Brecht, avec un choeur qui évoque la musique de Kurt Weil, de la comédie italienne et du cinéma français avec une comédienne qui évoque Bardot. On est surpris de constater le caractère impertinent et même subversif d'un film tourné en pleine guerre froide. La litanie sur les bienfaits des appareils ménagers fait penser à la chanson de Boris ...
    Lire plus
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 849 critiques

    2,5
    Publiée le 14 août 2020
    Un film qui a vieilli mais qui conserve d'indéniables qualités dont l'interprétation de la mutine Nadja Tiller (qui sera une fascinante Nina B. pour Siodmak) et les choeurs antiques dans lesquels excelle le jeune Mario Adorf. S'agissant des relations avec les industriels, on reste dans la convention la plus attendue que la fin tragique, à laquelle le ton du récit ne prépare pas, parachève de façon maladroite.
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 557 critiques

    3,0
    Publiée le 12 août 2020
    Film surprenant. Sous la forme d'une comédie à la Tati (ballet de Mercedes noires accompagnés de bruits incongrus), pimentée de ballades populaires, Thiele dresse un portrait satirique d'une catégories de patrons machos,hypocrites et triomphants dans le décollage d'après-guerre. Témoignage d'une époque où l'on pensait sexe sans jamais rien montrer. TV1-aout 20
    8 Critiques Spectateurs

    Photos

    Infos techniques

    Nationalité allemand
    Distributeur -
    Année de production 1958
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Allemand
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Mono
    Format de projection 1.33 : 1
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1958, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1958.

    Commentaires

    • clemchav
      Il vient de passer sur Arte et c'est un film remarquable pour son époque. Une description implacable des hommes de la haute finance qui disposent des femmes en seigneurs et profiteurs sordides. 60 ans avant meetoo. Brzvo
    Voir les commentaires
    Back to Top