Mon AlloCiné
    Hospitalité
    Bande-annonce Hospitalité
    26 mai 2021 au cinéma / 1h 36min / Comédie
    De Kôji Fukada
    Par Kôji Fukada
    Avec Kenji Yamauchi, Kanji Furutachi, Kiki Sugino
    Titre original Kantai
    Bande-annonce Séances (85)
    Presse
    3,8 11 critiques
    Spectateurs
    3,7 231 notes dont 25 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Au cœur de Tokyo, la famille Kobayashi vit paisiblement de l’imprimerie. Quand un vieil ami de la famille réapparaît, aucun ne réalise à quel point il est en train de s’immiscer progressivement dans leur vie… jusqu’à prendre leur place.

    Séances

    Bande-annonce

    Hospitalité Bande-annonce VO 1:24
    Hospitalité Bande-annonce VO
    114840 vues

    Acteurs et actrices

    Kenji Yamauchi
    Rôle : Mikio
    Kanji Furutachi
    Rôle : Kagawa
    Kiki Sugino
    Rôle : Natsuki
    Kumi Hyodo
    Rôle : Seiko
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • La Voix du Nord
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    11 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    AvranBladee
    AvranBladee

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2021
    Un très joli film, très contemporain sur le rapport entre les japonais et l'étranger ! Cela nous évoque forcément la situation contemporaine, la peur des autres en ces temps covidés, la fermeture sur soi. Un remède à consommer sans modération !
    Vanin0_o
    Vanin0_o

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2021
    Comédie déjantée ou thriller paranoïaque ? That is the question ! Jusqu’au bout, Kôji Fukada laisse planer le doute avec brio dans cette œuvre plus complexe qu’il n’y paraît, par la subtilité et l’étrangeté qu’il insuffle dans une histoire presque ordinaire. Moralité : quand on parle de deux choses en disant qu'elles n'ont rien à voir, il y a de fortes chances pour qu'elles aient tout à voir, au contraire ! Et finissent ...
    Lire plus
    Kurama93
    Kurama93

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 26 mai 2021
    Un grand plaisir de retrouver Koji Fukada ! Ce film, parmi ses premiers longs-métrages laisse déjà envisager la teneur de son cinéma, entre comédie douce-amère et thriller psychologique. Passionnant d'assister à la naissance d'un grand auteur du cinéma japonais contemporain :)
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1290 abonnés Lire ses 3 521 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mai 2021
    Dans les prochaines semaines, pour les spectateurs français, presque tous les trous de la filmographie de Kôji Fukada seront comblés avec 3 inédits qui vont sortir dont l'un, le dernier tourné, en deux parties. Tant pis pour le désordre chronologique, c'est Hospitalité (2010), le deuxième long-métrage du cinéaste japonais qui débarque le premier sur les écrans français. Avec sa drôle d'histoire d'intrus qui vient semer la zizanie ...
    Lire plus
    25 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Titre

    Le film devait s’intituler à l’origine Rotary, en référence aux systèmes d’impression rotative mais aussi à « l'impermanence de la vie qui décrit des circonvolutions et finit embobinée » explique Kôji Fukada. Il a finalement changé d’avis après avoir réalisé que les notions de communauté et d’exclusion étaient au centre de son long-métrage. Le titre lui a été inspiré par la conférence du philosophe Jacques Derrida, « De l’hospitalité »&... Lire plus

    « Un révolutionnaire philosophique »

    C’est ainsi que décrit Kôji Fukada le personnage du vagabond Kagawa : « [Il] voit dans l’hospitalité un moyen de faire cohabiter ensemble les étrangers, les Japonais, les sans-abris, les criminels ou qui que ce soit. Il transforme ainsi la maison des Kobayashi en véritable laboratoire. En même temps, il aime aussi faire des dégâts ».

    La position contradictoire de l’étranger au Japon

    Le Japon est le quatrième pays du monde à accueillir le plus de travailleurs étrangers, avec 2,5 millions d’étrangers qui vivent et travaillent au Japon. Pourtant, le gouvernement du pays affirme catégoriquement ne pas vouloir accueillir d'immigrants. En ce qui concerne les réfugiés, leur taux d’acceptation est inférieur à 1%, un chiffre extrêmement bas comparé à celui des autres pays développés.

    Dernières news

    1er jour France : l'oscarisé The Father avec Anthony Hopkins part en tête
    NEWS - Box Office
    jeudi 27 mai 2021
    Une semaine après un mercredi record, jour de réouverture après plus de 6 mois sans cinéma en France, la journée du mercredi...
    Paris Cinéma 2011 – Zoom sur "Hospitalité" de Koji Fukada [VIDEO]
    NEWS - Festivals
    jeudi 7 juillet 2011
    Aujourd'hui le festival Paris Cinéma s'intéresse à "Hospitalité" du japonais Koji Fukada. Cette comédie décalée en compétition...

    Infos techniques

    Nationalité japonais
    Distributeur Art House
    Récompenses 5 nominations
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2010.

    Commentaires

    • lepasseur
      On espère que le film va trouver un distributeur en France, il est décalé et très drôle. Je l'ai vu hier au Festival Paris Cinema.
    Voir les commentaires
    Back to Top