Notez des films
Mon AlloCiné
    Beirut Kamikaze
    Beirut Kamikaze
    16 novembre 2011 / 0h 59min / Documentaire
    De Christophe Karabache
    Avec Christophe Karabache
    Presse
    1,0 2 critiques
    Spectateurs
    3,1 8 notes dont 2 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Beyrouth (2005-2010). Attentats, guerre, crises politiques, violentes protestations. L'errance d'un jeune garçon dans les banlieues de la ville montrant l'état profond d'une société libanaise dans ses frustrations, ses désespoirs, ses obsessions.

    Acteurs et actrices

    Christophe Karabache
    Rôle : (Voix)
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Le Monde
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    2 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Thom T.
    Thom T.

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 27 janvier 2013
    Un film chaotique comme l'amour , l'humanité, la guerre, le Liban. Un regard violent mais jamais misanthrope. Une controverse justifiée.
    jacques mordier
    jacques mordier

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 7 novembre 2011
    Une très bonne approche de l'image, un peu chaotique comme son sujet, on sent que le réalisateur est vraiment impliqué dans le devenir de ce pays, le rendu est très prenant. Bravo!
    2 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Le cinéma, arme militante

    Le réalisateur Christophe Karabache a été élevé au Liban, à une époque particulièrement répressive et meurtrière dans le pays. Arrivé à Paris pour faire des études de cinéma à l'Université Paris III - Sorbonne Nouvelle, il a décidé d'utiliser ses œuvres comme outils militants, comme "des amas de chairs en perpétuelle subversion". En dix ans, le cinéaste a réalisé une vingtaine de vidéos mélangeant le documentaire et l'expérimental.

    Le sentiment d'urgence

    Le militantisme du réalisateur ne se résume pas à la politique, mais s'inscrit également dans le cinéma lui-même. Christophe Karabache se dit "anti-Haute Définition", jugée trop lisse et sans impuretés. Il explique : "Tous mes films sont tournés rapidement, de l'écriture du scénario (quand il existe) jusqu'au montage, cela va toujours très vite. (...) La plupart du temps je ne tourne qu'une seule prise, car c'est la captation de l'instant qui m'i... Lire plus

    La réalité libanaise à l'étranger

    Beirut Kamikaze a été sélectionné au Festival Quintessence 2011, organisé dans la ville d'Ouidah, au Bénin, dans la catégorie long-métrage, ainsi qu'au prestigieux Festival du Court-Métrage à Clermont-Ferrand.

    Infos techniques

    Nationalités français, libanais
    Distributeur VisioSfeir
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Arabe
    Format production DV
    Couleur -
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 127846

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2010.

    Commentaires

    • Visio Sfeir
      De nombreuses critiques, notamment de Beirut Kamikaze disponible sur ce site : http://thenewcriticism.wordpre...
    • interview2
      ce film documentaire cru et surréaliste m'a saissie par le ventre! Bousculant....
    • Visio Sfeir
      Prolongation pour "Beirut Kamikaze" (pour sa deuxième semaine au cinéma)!!prochaines séances: - jeudi 24 nov à 22h-vendredi 25 nov à 19hau Studio Galande (42, rue galande 75005 Paris; M: St-Michel)
    • jacques mordier
      De très belles images, on sent une réelle implication du réalisateur et ça nous fait nous poser beaucoup de question sur le devenir du pays. Bravo!
    Voir les commentaires
    Back to Top