Mon compte
    La Sapienza
    Bande-annonce La Sapienza
    25 mars 2015 en salle / 1h 44min / Drame
    De Eugène Green
    Par Eugène Green
    Avec Fabrizio Rongione, Christelle Prot, Ludovico Succio
    VOD
    Presse
    4,0 12 critiques
    Spectateurs
    3,0 213 notes dont 32 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    À 50 ans, Alexandre a derrière lui une brillante carrière d’architecte. En proie à des doutes sur le sens de son travail et sur son mariage, il part en Italie accompagné de sa femme, avec le projet d’écrire un texte qu’il médite depuis longtemps sur l’architecte baroque Francesco Borromini. En arrivant à Stresa, sur les rives du Lac Majeur, ils font la rencontre de jeunes frère et soeur, qui donneront un tout autre tour à cette échappée italienne.

    Bande-annonce

    La Sapienza Bande-annonce VO 1:42
    La Sapienza Bande-annonce VO
    51942 vues

    Acteurs et actrices

    Fabrizio Rongione
    Rôle : Alexandre Schmid
    Christelle Prot
    Rôle : Aliénor Schmid
    Ludovico Succio
    Rôle : Goffredo
    Arianna Nastro
    Rôle : Lavinia
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Critikat.com
    • Elle
    • La Croix
    • Première
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    lancelo25
    lancelo25

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 66 critiques

    0,5
    Publiée le 4 avril 2015
    Je pensais qu’on était en période de crise que l’on ne pouvait évidemment pas prêter un centime à un « réalisateur » pour un film : -Aux dialogues risibles et grotesques à l’insu des « acteurs » -Aux acteurs qui n’en sont pas, dont chaque parole sonne faux (l’actrice française est particulièrement gratinée) -Au scénario plus que léger et aux rapports humains aseptisés Mais si !! Cela peut donc laisser de l’espoir à ...
    Lire plus
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 478 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mars 2015
    Le film apparaît moitié comme une fiction, moitié comme un documentaire sur l'architecture italienne. C'est magnifiquement filmé. Le scénario est réduit à des personnages qui se cherchent, errent. Le verbe est beau, la diction théatrale et souvent les acteurs regardent la caméra (je déteste cela). J'ai eu du mal à rentrer dans le film, mais j'ai trouvé les personnages sympathiques et attachants. Surtout, plus le film avançait et plus ...
    Lire plus
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 526 critiques

    4,5
    Publiée le 26 mars 2015
    La sapience, c’est le savoir qui conduit à la sagesse, la Sapienza c’est un film magnifique de Eugène Green, à la beauté limpide, que ce soit dans les décors, la photographie de Raphaël O’Byrne, les paysages du lac Majeur et de Stresa, et bien entendu la Rome Baroque de Borromini et du Bernin, sans oublier la lumineuse beauté de Aliénor (Christelle Prot Landman, une découverte pour moi) et la musique de Monteverdi. Alexandre est un ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 12 novembre 2016
    Art et essai, comme on dit. Je ne devais pas avoir tellement envie de me casser la tête quand je l'ai vu car le propos du film en lui-même a provoqué pas mal d'indifférence de ma part. D'ailleurs d'une manière générale, les discours paraboliques et métaphores appuyées...bof. En revanche, la beauté et le bon goût s'effaçant tous les jours un peu plus dans notre monde moche et vain et ultrarapide, j'ai gouté comme un nectar le rythme ...
    Lire plus
    32 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Tournage ensoleillé

    La Sapienza a été tourné à Bissone en Suisse et à Stresa, Turin et Rome en Italie entre le 12 septembre et le 12 octobre 2013.

    Référence

    Le titre du film est une référence à l'église Sant'Ivo alla Sapienza construite par l'architecte Francesco Borromini, objet de l'obsession du personnage principal.

    Actrice fétiche

    Eugène Green retrouve l'actrice Christelle Prot pour la cinquième fois après Toutes les nuits, Le Monde vivant, Le Pont des arts et Les Signes.

    Dernières news

    Sorties cinéma : Cendrillon enchante les premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 25 mars 2015
    En attirant plus de 2200 spectateurs, Cendrillon réalise le meilleur démarrage à Paris cette semaine et le 8ème meilleure...

    Infos techniques

    Nationalités français, italien
    Distributeur Bodega Films
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 28/02/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 39 610 entrées
    Budget -
    Langues Français, Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

    Commentaires

    • zvock083
      C'est joliment filmé, on voit de belles choses sur l'Italie et son architecture, mais à part ça... c'est le néant. Je pense que c'est le genre de film qui est réservé à un certain nombre de personnes, mais pas au grand public, j'ai trouvé ça très ennuyeux, il ne se passe rien, les dialogues sont pauvres, le scénario inexistant et les acteurs d'une rigidité incroyable. Bref, aussitôt vu, aussitôt oublié. 1/5
    • arnaud1972
      de belles idées dans ce dernier opus (la rencontre de ces deux couples en quelque sorte et les leçons qu'ils en tirent mutuellement) mais sans la force poétique des films précédents et puis le coup de la critique de l'intelligentsia culturelle (la villa Médicis), il l'a déjà fait précédemment, attention à ne pas devenir sa propre caricature monsieur green même si le talent est là ;)
    • lunatlas2000
      Un ramassis de clichés pour profs lâches et pour ceux qui se servent de la culture pour en parler et non pour apprendre et s'améliorer.
    Voir les commentaires
    Back to Top