Notez des films
Mon AlloCiné
    Une Femme douce
    Bande-annonce Une Femme douce
    6 novembre 2013 / 1h 28min / Drame, Romance
    Date de reprise 6 novembre 2013
    De Robert Bresson
    Avec Dominique Sanda, Guy Frangin, Claude Ollier
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,3 70 notes dont 17 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un homme retrouve le corps sans vie de sa femme, elle vient de mettre fin à ses jours. Sous le choc, il reste alors auprès d'elle et se remémore leur vie ensemble, depuis le moment de leur rencontre, afin de tenter de découvrir ce qui l'aurait poussé à comettre cet acte terrible...

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1969
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 06/11/2013
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 34804
    Une Femme douce Bande-annonce VF 1:05
    Une Femme douce Bande-annonce VF
    15179 vues

    Acteurs et actrices

    Dominique Sanda
    Rôle : Elle
    Guy Frangin
    Rôle : Luc
    Claude Ollier
    Rôle : Le Médecin
    Jacques Kebadian
    Rôle : Le dragueur
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Tumtumtree
    Tumtumtree

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2013
    Un très beau film de Robert Bresson ! Dès lors qu'on est prêt à entrer dans cet univers singulier, ce film, longtemps invisible, apporte beaucoup. On y retrouve l'ambiance des années 1950-1960 à Paris et dans le cinéma français, la mise en scène d'une totale maîtrise chère au cinéaste et les thèmes de prédilection de celui-ci. La photographie est particulièrement réussie ; on voudrait garder chaque plan en mémoire. La faiblesse ...
    Lire plus
    LB_66
    LB_66

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 161 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2013
    C'est un grand plaisir que de (re)découvrir ce film de Robert Bresson resté longtemps dans les tiroirs. Le découpage, l'interprétation et le son bressonniens sont au rendez-vous, même si Dominique Sanda a évidemment quelques intonations plus poussées que les habituels modèles du réalisateur. Mais le plus savoureux réside dans la photographie très élégante qui donne à l'oeuvre une place à part dans la filmographie de Bresson.
    Teresa L.
    Teresa L.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 148 critiques

    4,5
    Publiée le 10 mars 2013
    Il y a Elle, et Il. Il y a également La Servante, ainsi qu'un hypothétique Amant. C'est à peu près tout en fait de personnages. On y croisera également une troupe jouant (fort mal) Shakespeare, des gueux, des anonymes, l'incommensurable foule parisienne. C'est amplement suffisant pour faire le plus anxiogène des cinémas, le plus sensuel, le plus libre. Du moment que l'on adhère à son principe narratif, Une femme douce ne pose aucun ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1635 abonnés Lire ses 3 731 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juillet 2013
    J'attendais énormément de ce film, sans doute parce que j'avais juste adoré 4 nuits d'un rêveur et ce film là est adapté du même auteur. Forcément, je ne pouvais que faire le lien entre les deux films. Cependant j'ai trouvé Bresson en très petite forme dans cette femme douce. D'habitude Bresson c'est le réalisateur qui peut m'émouvoir en quelques secondes, je pense aux premières minutes d'au hasard Balthazar pour ne citer que ce ...
    Lire plus
    17 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Un casting inhabituel

    La comédienne Dominique Sanda a été choisie par le réalisateur Robert Bresson pour incarner le rôle principal de Une femme douce juste grâce à sa voix, après un entretien téléphonique.

    Influence soviétique

    Une femme douce est tiré de l'oeuvre de l'écrivain russe, Fyodor Dostoevsky, considéré comme l'un des plus grands romanciers et influenceurs de son époque. L'histoire prend sa source dans sa nouvelle "La Douce" de 1876.

    Duel shakespearien

    Si Une femme douce est tiré de l'oeuvre de Fyodor Dostoevsky, le réalisateur Robert Bresson a glissé dans son film une référence à Shakespeare dans le duel final à l'escrime inspiré de la pièce "Hamlet".

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1969, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1969.

    Commentaires

    • angelabassompierre
      si je m'ennuie beaucoup beaucoup je vais aller le voir au cinéma star d'art essai et film d'auteur. Pourquoi pas? ensuite, autant se dire que dans le contexte et les moyens qu'ils avaient pour les films, c'est l'âge de pierre, la version est restaurée.
    • arnaud1972
      le dispostif bressonien fonctionne bien dans ce drame de l'existence. Sans concession, le réalisateur dépeint l'incompréhension au sein du couple où le silence et la jalousie maladive rongent insidieusement leurs relations jusqu'au saut final....
    Voir les commentaires
    Back to Top