Notez des films
Mon AlloCiné
    Passion
    15 mai 2019 / 1h 55min / Drame
    De Ryusuke Hamaguchi
    Avec Aoba Kawai, Ryuta Okamoto, Fusako Urabe
    Nationalité japonais
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,9 19 critiques
    Spectateurs
    3,5 238 notes dont 27 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un jeune couple annonce son mariage lors d’un dîner entre amis. Les réactions de chacun vont révéler des failles sentimentales jusque-là inexprimées au sein du groupe. 
    Titre original

    Passhon

    Distributeur Art House
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD 27/11/2019
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 13/11/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 150875

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    ARTE Boutique Location dès 3,99 € HD
    UniversCiné Location dès 4,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 21.88 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Passion Bande-annonce VO 0:55
    Passion Bande-annonce VO
    219508 vues

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 591 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    5,0
    Publiée le 19 mai 2019
    Comme je l'ai déjà dit, j'adore les films asiatiques et en général je vais toujours les voir. Celui-là est excellent. C'est un peu trop bavard mais les dialogues sont si vrais, si justes sur les relations sentimentales et sexuelles ! Tout un chacun peut se reconnaître dans l'un ou l'autre des personnages. Ce film m'a captivée et je l'ai beaucoup aimé.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 564 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2019
    Etait-ce indispensable de diffuser le premier film de Ryusuke Hamaguchi qui nous a tant ravis avec Senses et Asako? Ce qui apparaît comme un brouillon de jeunesse (c'est son film de fin d'études)  ressemble fichtrement aux oeuvres de notre très ancienne "nouvelle vague". Les centenaires se rappelleront vaguement des Tricheurs, du Jeu de la Vérité (il y en a un justement dans le film, interminable et sans queue ni tête.) Sauf que tous ...
    Lire plus
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 357 abonnés Lire ses 1 905 critiques

    4,5
    Publiée le 16 mai 2019
    quelle sensibilité ce film….Il fait penser au cinéma plus cérébral des coréens...Dissection en direct sous le bistouri des sentiments amoureux….La thérapie ? il n'y en a pas...Le sentiment amoureux ne se met dans aucune case, il varie d'un couple à l'autre, d'une relation douce d'une femme avec deux hommes , d'une homme pour une femme qui le méprise….il est complexe, d'autant plus complexe qu'on analyse….Et c'est là que le bats ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1059 abonnés Lire ses 3 362 critiques

    3,0
    Publiée le 16 mai 2019
    Après Senses et Asako I & II, il était tentant de voir ce que Ryusuke Hamaguchi avait tourné auparavant, alors qu'il n'avait que 30 ans. Passion, son deuxième film, peut donc se lire comme un essai de son oeuvre à venir, quelque chose comme un brouillon, avec des qualités, comme ce goût de l'exploration des sentiments et du romanesque mais aussi pas mal de défauts, notamment une mise en scène pas très assurée, qui entre finalement ...
    Lire plus
    27 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : les zombies de Jim Jarmusch s'emparent des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 15 mai 2019
    Les zombies de Jim Jarmusch prennent la tête des premières séances parisiennes, suivis par la comédie américaine "Séduis-moi...
    Sorties cinéma : Séduis-moi si tu peux !, Passion, Just Charlie... Les films de la semaine
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 13 mai 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2008.

    Commentaires

    • Cerise
      Écrire un commentaire
    • Cerise
      Ennuyeux pour ceux qui n’aimeront pas ce type de mélange à la Marivaux+Rohmer+quelque chose aussi de Sarraute (pour un oui pour un non) sauce japonaise J’ai pour la part trouvé ça excellent et très juste pour illustrer le vertige de la trentaine, cet âge où on cherche à s’établir sans être vraiment sûr de le vouloir, ou à rester libre, sans vraiment être sûr non plus de le vouloir Subtil mais comme disait Voltaire de Marivaux ça peut donner l’impression à certains qu’on « pèse des oeufs de mouches dans une toile d’araignée »
    • Christoblog
      Probablement le film le plus accessible de Hamaguchi : http://www.christoblog.net/...
    • Marie Laurence B.
      Je ne me suis jamais assoupie ou endormie au cinéma, mais là , j'avoue que j'ai du beaucoup lutter pour que cela n'arrive pas !!! j'ai trouvé ce film d'un ennui colossal et soporifique à la puissance 4 !!!
    • Bernard S.
      En fait, captivant.Finesse des dialogues, habileté du montage...Et puis, à la fin, cet hommage aux cheminée d’Ozu dans ce dernier « faux plan fixe » du à la lenteur extrème du travelling...C’est un grand cinéaste.
    • ScaarAlexanderTrox
      Tsumaranai. Et je suis en partie d'accord.
    • impartial
      迷惑La désertion de la salle me confirme que je ne suis pas un cas isolé.En tout cas, j’ai trouvé le caractère japonais exprimant la réaction de la salle
    • Jules N.
      Non, non, il ne faut pas le corriger, comme ça, il y aura moins de choses comme « Impartial », dans nos salles ! Moins de râleurs extravertis, moins de bruit de pop-corn, moins d’odeurs, moins de vêtement Asos, moins d’absence de délicatesse ! Les gens plus évolués savent reconnaître la valeur d’un film rien que par son affiche ! Alors si en plus il y a une bande-annonce…Maintenant, pourquoi « Impartial » s’appelle-t’il « Impartial » ? Hein ? Quoi ? Parce qu’il ne comprend rien ? Ah, exact merci !Wow, je viens de déterrer un truc énorme !Impartial, sur le film La Revanche des crevettes pailletées :impartial 6 days ago Très fin. Le réalisateur a tout compris...Ah d’accord !En fait, il n’a pas aimé Passion, parce qu’il n’y a aucun personnage homosexuel !Faudra préciser, la prochaine fois !Sacré Impartial
    • Zeu d'Homme
      C’est une plongée dans les relations, les sentiments qui unissent les amitiés et les couples. Une analyse délicate des rapports humains. Moi j’ai trouvé ça passionnant, avec des personnages subtils, des dialogues hyper crédibles. Même si il y a des révélations et des rebondissements dans ces relations, je conçois que l’on puisse trouver cela ennuyeux si on est a la recherche d’action.
    • impartial
      Comment dit-on : « ennuyeux » en japonais ?
    Voir les commentaires
    Back to Top