Notez des films
Mon AlloCiné
    Thelma
    Bande-annonce Thelma
    22 novembre 2017 / 1h 56min / Drame, Science fiction, Thriller
    De Joachim Trier
    Par Joachim Trier, Eskil Vogt
    Avec Eili Harboe, Kaya Wilkins, Henrik Rafaelsen
    Ce film en VOD
    Presse
    3,3 30 critiques
    Spectateurs
    3,5 892 notes dont 99 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Thelma, une jeune et timide étudiante, vient de quitter la maison de ses très dévots parents, située sur la côte ouest de Norvège, pour aller étudier dans une université d'Oslo. Là, elle se sent irrésistiblement et secrètement attirée par la très belle Anja. Tout semble se passer plutôt bien mais elle fait un jour à la bibliothèque une crise d'épilepsie d'une violence inouïe. Peu à peu, Thelma se sent submergée par l'intensité de ses sentiments pour Anja, qu'elle n'ose avouer - pas même à elle-même, et devient la proie de crises de plus en plus fréquentes et paroxystiques. Il devient bientôt évident que ces attaques sont en réalité le symptôme de facultés surnaturelles et dangereuses. Thelma se retrouve alors confrontée à son passé, lourd des tragiques implications de ces pouvoirs...

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Canal VOD Achat dès 9,99 €
    Orange Achat dès 9,99 €
    FilmoTV Achat dès 7,99 € HD
    UniversCiné Location dès 3,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.20 €
    Thelma
    Thelma (DVD)
    neuf à partir de 8.90 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Thelma Bande-annonce VO 1:34
    Thelma Bande-annonce VO
    567431 vues

    Acteurs et actrices

    Eili Harboe
    Rôle : Thelma
    Kaya Wilkins
    Rôle : Anja
    Henrik Rafaelsen
    Rôle : Trond
    Ellen Dorrit Petersen
    Rôle : Unni
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • L'Ecran Fantastique
    • VSD
    • CinemaTeaser
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • La Septième Obsession
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Mad Movies
    • Première
    • Transfuge
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Sud Ouest

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    30 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 680 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    3,5
    Publiée le 23 novembre 2017
    Dès ses premières secondes, un plan en contre-plongée qui donne le vertige sur une cour d’université, Joachim Trier donne le la et nous hypnotise avec « Thelma ». Un film dont l’esthétique, soignée voire léchée, frôle la perfection sans que cela ne soit jamais prétentieux mais au contraire en totale symbiose avec le propos. Le cinéaste norvégien nous caresse le regard et il est indiscutable que de visionner une œuvre à la ...
    Lire plus
    Le Chat du Cinéphile
    Le Chat du Cinéphile

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 18 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2017
    Une menace irrationnelle et inquiétante rôde dans les méandres psychiques de la jeune Thelma, n'ayant nul par pour se réfugier. Pire encore, sa première année à l'Université la débride tranquillement de son éducation religieuse, quitte à (r)éveiller en elle quelques démons insoupçonnés... Campé par la magnifique Eili Harboe, ce film intrigue, nous perd faussement dans les idées reçues, en révèle notre peur à les déconstruire ...
    Lire plus
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 848 abonnés Lire ses 1 198 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2017
    "Tu vois, l'Enfer, c'est tout le temps comme ça..." Élevée par des parents à la foi inébranlable, la jeune Thelma quitte sa compagne norvégienne natale pour poursuivre ses études à l'université d'Oslo. Un jour, elle rencontre la jolie Anja pour qui elle a un méchant coup de coeur. Seulement ces nouveaux sentiments semblent développer chez elle des troubles épileptiques accompagnés de plusieurs manifestations surnaturelles ...
    Lire plus
    Free Spirit
    Free Spirit

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 68 critiques

    5,0
    Publiée le 5 février 2018
    C'est la première fois que j'attribue un 5 étoiles à un film et franchement je suis ravi que "Thelma" soit mon premier chef-d'oeuvre coup de coeur. "Thelma" est bien plus qu'un simple drame de fiction. Il est pour moi un subtil et raffiné mélange de science, de religion, de questionnement psychique et métaphysique, de "surnaturel" (si on l'associe à tous les phénomènes physiques qui échappent à la raison et à une théorie ...
    Lire plus
    99 Critiques Spectateurs

    Photos

    20 Photos

    Secret de tournage

    L'histoire de Thelma

    Le réalisateur Joachim Trier avait en tête une histoire de sorcières située à Oslo. Avec son co-scénariste Eskil Vogt, Trier visionne bon nombre de gialli, ces films d'horreur italiens des années 70. Ensemble, ils revoient également L'échelle de Jacob d'Adrian Lyne ou Les Prédateurs de Tony Scott."C’était une démarche purement visuelle. Je me souviens avoir eu une conversation avec Eskil sur la façon dont ces films touchent à quelq... Lire plus

    CinémaScope

    C'est la première fois que le réalisateur Joachim Trier utilise le format CinémaScope pour tourner un film. Il a aussi fait appel à des acteurs non-professionnels, une autre nouvelle expérience pour le norvégien :"Pour moi, c’était vraiment passionnant de combiner ma première expérience du CinémaScope avec le fait de diriger des acteurs encore inconnus. Eili Harboe avait déjà fait quelques films, mais elle n’est pas actrice de formation... Lire plus

    Surnaturel ?

    Dans le film, Thelma est victime de crises psychogènes non épileptiques, ou CPNE. Le réalisateur Joachim Trier explique :"Il s’agit de l’anxiété du corps. Une jeune femme est en proie à des crises inexplicables, qui surviennent tôt dans le film, auxquelles les médecins et la science sont incapables d’apporter de réponses claires. Je me suis beaucoup documenté. Ces crises psychogènes non épileptiques, ou CPNE, existent vraiment. Elles ne... Lire plus

    Dernières news

    Sorties cinéma : Daniel Auteuil et Camélia Jordana brillent avec Le Brio aux premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 novembre 2017
    "Le Brio" d'Yvan Attal, avec Daniel Auteuil et Camélia Jordana, arrive en tête des premières séances parisiennes, suivi de...
    Thelma : de quel trouble psychiatrique méconnu souffre l'héroïne ?
    NEWS - Sorties ciné
    mercredi 22 novembre 2017
    Après Oslo, 31 août et Back Home, Joachim Trier revient derrière la caméra avec Thelma, un thriller psychologique et fantastique....
    8 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalités norvégien, français, danois, suédois
    Distributeur Le Pacte
    Récompenses 6 nominations
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 03/04/2018
    Date de sortie Blu-ray 04/04/2018
    Date de sortie VOD 04/04/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Norvégien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145311

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • Serge_la
      Fantastique comme Carrie mais en moins pire. Moins de morts en fin de compte. Les pouvoirs surnaturels, quoi en faire?
    • Keorl
      Erreur sur la fiche. Il est indiqué Drame, Science fiction, Thriller. À moins de considérer l'IRM comme de la science fiction, il n'y a aucun élément permettant d'y classer ce film. Par contre, il y a du pouvoir magique inexpliqué ... il faudrait donc écrire Drame, Fantastique, Thriller. Encore un coup des gens, nombreux, qui pour une raison que je ne comprends pas, ne savent pas différencier sci-fi et fanstastique.
    • jjleigh
      en quoi cela est une horreur???la sexualité n'a aucune importance
    • Zorro 11
      une horreur on ne peut plus voir un film sans voir soit deux homosexuels soit deux lesbiennes
    • demencia
      Comme d'habitude !!
    • happykollapse
      Superbe réalisation.
    • gentilbordelais
      un film norvégien, plutôt bien filmé qui intrigue par ce personnage énigmatique et ces évènements surnaturels. dommage que les scènes s'enchaînent si lentement, avec assez peu d'intensité et que le spectateur n'obtient pas toutes les clés pour mieux appréhender ce drame psychologique.
    • alex t.
      À regarder en VO car en VF les voix sont beurk
    • Francois L.
      Dès que le cinoche veut s'anoblir dans un parcours initiatique ,bien souvent très chiant , il s'empare du cul . C'est pratique , ça concerne tout le monde et comme la psychologie de l’espèce en est plus ou moins prisonnière , on pense que ça va tout expliquer. C'est comme les pizzeria , tout le monde ouvre son pas de porte.
    • Seva C.
      question trop con!
    • demencia
      J'ai bien aimé , film atypique s'il en est .On suit cette jeune fille dans ses doutes sur l'existence , sur la découverte de sa sexualité , sur la volonté inconsciente de s'éloigner de l'éducation rigide des parents, sur sa propre découverte de ses immenses pouvoirs . Le film est très lent et peut en lasser plus d'un , mais c'est sans compter sur le jeu d'Heili Harboe , formidable dans son rôle d'ado paumée qui nous tiens en haleine tout au long du film . Une bande originale a voir sans déplaisir . Mais comment classer ce métrage ? Drame ? Fantastique ? Romantique ? Chacun l'appréciera selon sa vision ,en tout cas , une belle découverte du cinéma nordique aussi agréable que Morse du suédois Alfredson
    • codi985
      3/5bonnes notes sur imdb et rotten mais pour ma part un peu déçu ..bon c clr qu ils s en sortent bien avec leur mini budget ,l ambiance est la mais c est quand meme asser mou et un peu deja vu coté scenario... ...je ne serais pas comme certains qui disent : on ne sait pas le pourquoi du comment ..la on s en fout un peu du pourquoi et du comment ..il ne faut pas toujours une explication a tout ..non ce qui m a déçu c est qu au final on est pas surpris..ce scenario avec ce genre de pouvoir on en a deja eu pas mal de films dessus et pour ma part en mieuxau final il n y a pas grand chose qui se passe dans le scenarioet donc rien de bien nouveau ,film vite oubliable meme si on passe pas un mauvais moment et le casting est bon d ou ma note 3/5mais bon voila quoi , a voir pour faire sa propre idée
    • AM11
      Thelma qui oscille entre le drame mystérieux et le thriller surnaturel est un film très riche autant pour les thèmes abordés que pour les éléments utilisés pour brouiller cette histoire qui est intrigante et souvent fascinante grâce notamment à la superbe mise en scène de Joachim Trier et à cette ambiance particulière. Ce qui est marquant, c'est ce contraste entre le rationnel et le surnaturel avec d'un côté cette adolescence tardive et toutes ces expérimentations qui pourraient suffire à perturber Thelma dont le côté religieux revient la hanter et de l'autre ces crises avec au bout à chaque fois des choses que l'on ne peut expliquer. J'ai apprécié le film, mais je l'ai trouvé plutôt inégal et pas toujours captivant sur la durée. La première partie qui traite du passage à l'âge adulte, d'émancipation, de perte de repères et d'amour entre autres est très bonne. Elle est complète, il y a de la tension, et une superbe ambiance de plus il y a certes attraction entre ces deux superbes actrices qui fait des étincelles. La deuxième est dans un autre registre, c'est beaucoup plus explicite et l'histoire tourne en rond malgré quelques révélations qui n'ont pas eu l'effet escompté sur moi. Finalement, l'histoire est aussi originale que commune et c'est ce qui est intéressant même si lorsque tous les enjeux sont dévoilés l'ensemble perd un peu de son charme. En gros, la forme est superbe tandis que le fond est un poil décevant. 3/5
    • Julie A.
      3/5Le scenario est trop superficiel, il ne creuse pas suffisamment sur le pourquoi du comment. Et c'est très long trop long avant de comprendre ce qu'il lui arrive.Dommage ! L'idée est bonne et aurait pu être bien mieux developée
    • Veganforanimalrights
      Pas terrible...
    • Ombryen
      hololo, calme hein. Autant formaté par la modernité et puisant dans le classique oui. Apres l'happy end malsain j'y ai justement vu une marque d'intelligence, le film montre le coté pervers de la logique psychanalytique qu'il a adopté pour développer son sujet et tacler le puritanisme religieux.De meme pour l'infanticide, tu est assez réducteur de ce que le symbol propose. Il y a meme un moment ou le ressentie prime totalement sur l’intellectualisation, meme si celle ci peut toujours s’opérer (le corbeaux vomit est merveilleux). Tout le folklore qui gravite autour des miroirs et, donc, de l'eau (classique representation de l'inconscient mais bien utilisé) amène de la texture et est un liant important dans des villes hypnotiques ou les reflets sont myriades.A t’entendre on aurait l'impression que cela ne porte pas a conscience.
    • Le Bod's
      Le cinéma scandinave ❤️https://www.lacritiquerie.c...
    • Naughty Dog
      excellent !!la 1e heure est un modèle du genre, avant de retomber vers une intrigue et des enjeux plus classiques,mais mine de rien Joachim Trier livre ici son meilleur film selon moi, avec de très bons acteurs, une superbe réalisation, une OST envoutante et Eili Harboe qui est stupéfiante !Bref j'ai adoré 4.5/5 !
    • Mario B.
      Lars von Trier a au moins le mérite d'assumer ses idées politiques. Ce lointain cousin fais dans l’esbroufe. Comme il manque cruellement d'intelligence, il joue la fausse nuance mais à la fin, tout se pète la gueule et il tombe le masque d'un réa sans idée mais totalement formaté par la modernité. Tout le mystère du film repose sur un charme factice qui se flétrit en mode baudruche progressiste sans autres idées que tuer le père, crever la descendance masculine (énième infanticide au cinéma cette année, les réa sadiques se sont plaisir) et finir avec un happy end malsain de matriarcat lesbien débarrassé de la tension crée par la simple présence mâle. Les Nordiques et les parisiens vont adorer.
    • -Snatch-
      J'ai eu énormément de mal pendant la première demi-heure que j'ai trouvée interminable. Puis je me suis pris au jeu de cette intrigue psychologique et irrationnelle, suis entré dans le film et l'ai aimé. Les images sont superbes et Eili Harboe joue divinement bien.
    Voir les commentaires
    Back to Top