Notez des films
Mon AlloCiné
    La Villa
    Bande-annonce La Villa
    29 novembre 2017 / 1h 47min / Drame
    De Robert Guédiguian
    Avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,1 32 critiques
    Spectateurs
    3,4 1351 notes dont 217 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions…
    Distributeur Diaphana Distribution
    Récompenses 9 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 03/04/2018
    Date de sortie Blu-ray 03/04/2018
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Box Office France 552 273 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145288

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Canal VOD Achat dès 7,99 €
    Orange Achat dès 5,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Coffret Guédiguian 2 Films : la Villa-Ki Lo Sa-Version restaurée
    Coffret Guédiguian 2 Films : la Villa-Ki Lo Sa-Version restaurée (DVD)
    neuf à partir de 15.36 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Villa Bande-annonce VF 1:38
    La Villa Bande-annonce VF
    369298 vues

    Acteurs et actrices

    Ariane Ascaride
    Rôle : Angèle
    Jean-Pierre Darroussin
    Rôle : Joseph
    Gérard Meylan
    Rôle : Armand
    Jacques Boudet
    Rôle : Martin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • Charlie Hebdo
    • Femme Actuelle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Télérama
    • VSD
    • 20 Minutes
    • CNews
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Marianne
    • Paris Match
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Sud Ouest
    • Critikat.com
    • L'Express
    • Télé 7 Jours
    • aVoir-aLire.com
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    32 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2793 abonnés Lire ses 1 446 critiques

    4,5
    Publiée le 2 décembre 2017
    « La Villa » porte la signature toujours appréciée de Robert Guédiguian... Quelle sensibilité à fleur de peau, quelle retenue dans ces personnages, que l’on retrouve parmi chaque membre de cette fratrie, ici réunie prés de leur vieux père malade, dans la lumineuse calanque de Méjean, près du port de l’Estaque... Des retrouvailles qui résonnent dans nos têtes, encore bien longtemps après cette projection, tant tout ce qui est ...
    Lire plus
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 052 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2017
    Avec un tas de bons sentiments, sur les thèmes tellement rassembleurs qu'ils peuvent faire un peu clichés, avec des comédiens si sympathiques, Guédiguian nous ressert encore une fois la même tambouille méditerrano-nostalgique. Une histoire d'héritage sert de prétexte à nous exposer les méfaits de l'âge (ah bon !), les délices de l'amour et quelques réflexions sur le temps qui passe. Rien de très neuf, mais tout ceci est dit avec une ...
    Lire plus
    Le film d'Ariane
    Le film d'Ariane

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 178 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2017
    Robert Guédiguian, à plein d’égards, me fait penser à Ken Loach. Très marqué à gauche, humaniste revendiqué, qui porte très haut le cinéma social tout en conservant dans ses scénarios beaucoup d’humour pour que le propos ne soit pas trop assommant. Angèle, Joseph et Armand se retrouvent dans une calanque marseillaise, où ils ont passé leur enfance, pour veiller sur leur père vieillissant. L’occasion de remuer les souvenirs, ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1152 abonnés Lire ses 3 423 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2017
    Il y a au milieu de La villa un splendide flashback qui n'est autre qu'un extrait de Ki lo sa, le troisième film de Guédiguian (1985) où l'on voit ses fidèles acteurs, Darroussin, Ascaride et Meylan, jeunes et enthousiastes sur les mêmes lieux qu'il filme plus de 30 ans plus tard. Le temps a passé, les idéaux en ont pris un coup et le moral est en berne, avec les rides d'inquiétude en plus. Le ton est à la nostalgie, camarade, et à la ...
    Lire plus
    217 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secret de tournage

    Note d'intention du réalisateur

    "Dans ce huis clos à ciel ouvert, quelques frères et sœurs, pères et mères, amis et amants échangent des tonnes d’amours anciennes et d’amours à venir... Tous ces hommes et toutes ces femmes ont un sentiment commun. Ils sont à un moment de leur vie où ils ont une conscience aiguë du temps qui passe, du monde qui change... Les chemins qu’ils avaient ouverts se referment peu à peu. Il faut sans cesse les entretenir... ou bien en ouvrir de nouveaux.... Lire plus

    Cadre spatial

    Robert Guédiguian avait pour idée initiale avec La Villa de tourner entièrement dans la calanque de Méjean, près de Marseille. Un endroit qui lui a toujours fait penser à un théâtre... Le metteur en scène raconte : "Les petites maisons colorées, encastrées dans les collines semblent n’être que des façades... elles sont surplombées par un viaduc où les trains ont l’air de jouets d’enfant, l’ouverture sur la mer transforme l’horizon en fond de... Lire plus

    Parler des réfugiés

    Robert Guédiguian ne pouvait pas faire le film aujourd'hui sans parlé des réfugiés. Le réalisateur confie à ce sujet : "On vit dans un pays où des gens se noient en mer tous les jours. Et je choisis exprès le mot "réfugiés". Je me moque que ce soit pour des raisons climatiques, économiques, ou à cause d’une guerre, ils viennent chercher un refuge, un foyer. Avec ces trois petits qui arrivent, peut-être la calanque va-t-elle revivre ? Angèle,... Lire plus

    Dernières news

    Box-office France : Coco ne lâche pas le micro
    NEWS - Box Office
    mercredi 13 décembre 2017
    Dernière semaine en haut du classement pour Coco qui devra céder sa place à un autre film Disney mercredi prochain. En effet,...
    Box-office France : Coco fait son numéro !
    NEWS - Box Office
    mercredi 6 décembre 2017
    Le film d'animation Disney/Pixar "Coco" s'installe aisément au sommet du box-office hexagonale avec près de 950 000 entrées....
    11 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • Roger T.
      Encore un chef d'oeuvre à mettre à l'actif de Robert Guéguignan. Ce réalisateur engagé dirige une fois de plus ses acteurs fétiches (Ariane Ascaride, oh la la que je l'aime) et un petit nouveau dans la bande, Robinson Stévenin en marin pécheur amoureux, absolument craquant (il est le positif d'un film finalement nostalgique et assez triste)Sans la moindre hésitation : 5/5
    • alliantis
      Les mauvais acteurs fument pour se donner une contenance ...
    • Zorro 11
      Oui c etait mieux avant l.On a droit dans le film au militaire africain qui serait surement plus necessaire chez lui et aux enfants migrants c est la totale quoi ..alors oui c etait mieux avant
    • AM11
      Avec La villa, on retrouve l'univers de Robert Guédiguian qui dirige une fois de plus son trio d'acteurs préférés seulement dans son film teinté de nostalgie, on sent le réalisateur désabusé et résigné puisqu'il insiste sur le c'était mieux avant. Armand qui dirige le restaurant de son père pense en effet que tout était mieux avant, Joseph malgré sa relation avec une jeune femme a du mal à se projeter tandis qu'Angèle ne pense qu'au passé à cause d'un drame. La nostalgie d'une vie, mais aussi d'une époque puisque le lieu a son importance et est comme un personnage à part entière. Ce film raconte tout et rien à la fois, il n'y a pas réellement d'enjeux en tout cas. Une réflexion sur le temps qui passe, une petite histoire d'amour inutile, un peu de social et de politique, c'est tout ce qu'il y a dans ce film qui parle également de la maladie, du deuil et de la vieillesse avant de se disperser vers la fin. C'est un peu inégal, parfois maladroit et plein de bons sentiments, mais c'est un joli petit film attendrissant qui réserve quelques moments d'émotion. 3/5
    • caroline M.
      Film très ennuyeux
    • elriad
      Si l'on retrouve les thèmes chers à Robert Guédiguian, sa bande d'acteurs fétiches et la ville de Marseille, la magie ici n'opère pas. S'il y a des films qui débordent de bons sentiments, celui-ci offre une overdose de nostalgie. Nostalgie du Marseille d'avant bien sûr (un thème récurent dans la filmographie du réalisateur) mais aussi de la vie passée. Et le rétroviseur de la vie devient pesant, pesant, plombant même. Le postulat de départ d'ailleurs a été beaucoup utilisé, une réunion de famille à la suite d'une maladie ou d'un décès. La complaisance dans cette nostalgie finit par peser, et il faut attendre les 3/4 du film pour donner enfin du souffle au film avec l'arrivée de ces enfants migrants. Guédiguian a fait mieux, tellement mieux. La ville est tranquille reste celui qui m'a le plus bouleversé. cette villa restera un film mineur, sauvé par les deux plus jeune acteurs, solaires, Anaïs Demoustier et Robinson Stevenin.
    • Aldine B.
      parlez nous plutôt du film que de la bande annonce et des cigarettes..!!!
    • Newstrum
      Beau film où Guédiguian oppose de manière caractéristique ancienne et nouvelle génération, passé et présent, idéaux de la jeunesse et contraintes de la réalité. En convoquant ses souvenirs de jeunesse qui se confondent avec les souvenirs de ses premiers films avec son trio d'acteurs fétiches (Meylan, Ascaride, Darroussin), il ravive les couleurs du présent qui se met à ressusciter un père presque mort. Très belle fin. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • CineYoung
      Film nostalgique... Peut être même trop. A force de dire que c'etais mieux avant le réalisateur finit par par passer pour un homme sénile qui radote et qui ne trouve de sens à sa vie qu'en reparlant avec ses copains du bon vieux temps
    • titicaca120
      pour moi marseillais donc un peu chauvin c'est un très beaufilm superbement interprété dans un cadre exceptionnel.
    • C?venole30
      Bonne interprétation, belles images mais film globalement déprimant.
    • Sarah L.
      Trois bonnes raisons d’aller voir ce film:de bons sentiments,une critique unanime (avec raison!) et ....les personnages fument ;) Courez-y!
    • arnaud1972
      un grand film beau et touchant, bravo monsieur!!!
    • Le film d'Ariane
      Sublime…
    • Lisa B.
      Après avoir vu La Villa à Sarlat vendredi soir, je vous conseille sincèrement ce film à la fois touchant et bienveillant, sans jamais être moralisateur ! C'est plein de bons sentiments ? Aucun souci, au contraire, ce film fait du bien ! Et pour cela je remercie Robert Guédiguian, car il est porteur d'espoir ! J'ai été transportée dans cette petite calanque, parfait théâtre d'un récit qui peut tous nous questionner, quelle que soit notre génération.
    • 8mmetdemi
      Aaah ! merci !
    • Sarah B.
      J'ai vu le film en avant première à Vence. C'est un film ouvert sur le monde. Un film d'une douce mélancolie. Je suis passée des rires aux larmes. Les acteurs sont incroyables, l'image est splendide.Vous ne serez pas déçu.
    • Luca R.
      J’ai adoré “La Villa”. Les acteurs sont parfaits dans leurs rôles et le scénario, qui est très solide, aborde plusieurs thèmes de manière exemplaire. C’est un film qui fait chaud au cœur, il parle de tout ce qui est inévitable et essentiel dans la vie : l’amour et la mort, les rapports entre des parents âgés et leurs enfants qui se redécouvrent vieux, l’avancée des jeunes, les mondes qui désormais n’existent plus que dans les souvenirs des vieux et les valeurs perdues peut-être à jamais. Une refléxion touchante sur la famille, la vieillesse et l’identité.
    • CineYoung
      La villa est un film renfermé sur lui même qui peine à émouvoir autant qu'à transporter. Un film qui préfère ressasser le passé plutôt que de voir tout ce que le monde a à offrir. Le principe du c'était  mieux avant  peut fonctionner dans une moindre mesure mais le film prends le pari de se complaire dans cette doctrine. Le réalisateur livre donc un film profondément nostalgique doté d'une photographie sublime et d'acteurs pour la plupart très juste (Daroussin en tête)  mais qui se plombe tout seul en essayant de parler à un seul public : Les plus anciens.  Si ce public trouve son compte tant mieux mais pour les autres le film peut se révéler d'une longueur effroyable. Il essaie de traiter d'un grand nombre d'intrigues mais ne fait au final que les survoler complètement sans jamais vraiment les approfondir. La Villa c'est au final, une bonne idée de départ avec un sublime décor pour l'illustrer mais qui au final reste statique et imperméable à toute émotion. C'est une table parfaitement dressée avec  la promesse d'un plat appétissant mais au final force est de constater que le met est sans saveur .
    • Aubin M.
      Hâte de le découvrir au cinéma. Quel bonheur de revoir ces acteurs que l'on aime tant !!
    Voir les commentaires
    Back to Top