Notez des films
Mon AlloCiné
    « Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares »
    Bande-annonce « Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares »
    20 février 2019 / 2h 19min / Drame, Comédie
    De Radu Jude
    Avec Ioana Iacob, Alexandru Dabija, Alexandru Bogdan
    Nationalités roumain, français, allemand, bulgare, tchèque
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,8 12 critiques
    Spectateurs
    3,3 32 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 1941, l’armée roumaine a massacré 20 000 Juifs à Odessa. De nos jours, une jeune metteuse en scène veut retranscrire cet épisode douloureux, par une reconstitution militaire, dans le cadre d’un évènement public. La mise en scène sera-t-elle possible ?
    Titre original

    « Îmi Este Indiferent Daca în Istorie Vom Intra ca Barbari »

    Distributeur Météore Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 04/02/2020
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Roumain
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 2018004823

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares DVD
    Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares DVD (DVD)
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    « Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares » Bande-annonce VO 1:37
    « Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares » Bande-annonce VO
    8421 vues

    Acteurs et actrices

    Ioana Iacob
    Rôle : Mariana Marin
    Alexandru Dabija
    Rôle : Movilă
    Alexandru Bogdan
    Rôle : Traian
    Ilinca Manolache
    Rôle : Oltea
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • L'Humanité
    • Le Nouvel Observateur
    • Positif
    • Culturopoing.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 523 abonnés Lire ses 2 122 critiques

    3,0
    Publiée le 20 février 2019
    Mariani Marin (Iacob Ioana) est metteur en scène de théâtre. Elle travaille à la reconstitution du massacre des Juifs commis en 1941 à Odessa par les troupes roumaines pro-fascistes du général Antonescu. Ses journées sont bien chargées. Elle doit se documenter sur les événements qu'elle entend relater. Elle doit gérer une vie personnelle compliquée, avec un homme marié dont elle craint d'attendre un enfant. Elle doit recruter des ...
    Lire plus
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 2 524 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mars 2019
    La phrase qui tient lieu de titre aurait été prononcée par Ion Antonescu dictateur roumain qui fut fusillé en 1946 pour crimes de guerre. Ce film se rapporte complètement aux tragiques évènements qui ont conduit en 1941 au massacre de dizaines de milliers de juifs roumains. Il faut nécessairement étudier cette période historique pour bien comprendre le scénario complexe mis en scène par Jude dans le but de raviver les mémoires. Le ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1106 abonnés Lire ses 3 377 critiques

    3,0
    Publiée le 24 février 2019
    Radu Jude est un réalisateur assez atypique dans le paysage cinématographique roumain. Engagé politiquement, passionné par l'histoire troublé de son pays, documentariste, metteur en scène de théâtre, également (Scènes de la vie conjugale de Bergman). Bouillonnant et cahoteux, Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares revient sur un fait peu ou prou oublié : le massacre de 20 000 juifs par l'armée roumaine en 1941, ...
    Lire plus
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 437 abonnés Lire ses 3 189 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2019
    Une artiste met en scène un spectacle sur le massacre des Juifs d’Odessa qui s’est produit en 1941 durant la Seconde Guerre Mondiale. Pendant 2h20, le réalisateur d’« Aferim » utilise le burlesque pour dénoncer le manque d’empathie de ses compatriotes pour cette tragédie. Pour l’histoire, l’armée Roumaine était l’alliée de l’Allemagne nazie avant de la combattre. En 1941, l’anti-juif politique roumain Mihai Antonescu ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secret de tournage

    C'est quoi ce titre ?

    "Peu m’importe si l’Histoire nous considère comme des Barbares" est une phrase prononcée par Mihai Antonescu, alors vice-président du Conseil du Royaume de Roumanie, au Conseil des Ministres en juillet 1941. Au cours de cette intervention, il proposa "l’affranchissement ethnique" et "la purification de notre peuple", tout en justifiant idéologiquement le carnage mené à bien par l’armée roumaine à Odessa à l’automne de la même année.Grandement res... Lire plus

    À l'origine, Schopenhauer

    La réplique suivante est issue de L’Art d’avoir toujours raison de Schopenhauer : "Je ne sais pas quoi dire à propos de ces historiens. Un fait passe parfois pour historique juste parce qu’on peut le retrouver dans les ouvrages de centaines d’historiens, encore qu’on puisse démontrer qu’ils se sont inspirés les uns des autres. Et l’information en question ne repose que sur les dires d’un seul". Radu Jude souhaitait initialement se lance... Lire plus

    Un casting théâtral

    Si l'actrice Ioana Iacob a une solide expérience de la scène théâtrale, le film lui offre son premier rôle au cinéma. Elle donne la réplique à Alexandru Dabija, l’un des metteurs en scène les plus reconnus de Roumanie avec plus d’une centaine de productions théâtrales à son actif.

    Dernières news

    Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (20.02.2019)
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 23 février 2019
    Sorties cinéma : Grâce à Dieu en tête des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 20 février 2019
    Le long métrage "Grâce à Dieu" de François Ozon réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 20 février avec 2586...
    Sorties ciné : La Grande Aventure Lego 2, Destroyer, La Chute de l’Empire américain... Les films internationaux de la semaine
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 18 février 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • riqueuniee
      Les massacres de Juifs en Europe de l'Est, et plus précisément en ex URSS - le massacre évoqué dans Peu m'importe... a eu lieu à Odessa, en Ukraine (des exécutions de masse, parfois présentées comme la Shoah par balles -titre d'une exposition au Mémorial de la Shoah à Paris, il y a quelques années) sont en effet peu documentés, et de plus très rarement évoqués dans des fictions (on peut rajouter l'évocation du massacre de Babi Yar dans un des épisodes d'Holocauste, la série US , qui date de 40 ans environ).Ces faits sont très peu évoqués aussi dans le cinéma soviétique, et le sujet resta même tabou pendant environ 20 ans après la fin de la guerre. On notera (film vu dans une rétrospective de cinéma soviétique à la cinémathèque) une évocation assez précise dans le film Tarass l'indompté (qui se passe en Ukraine), un film de 1943 ou 1944.A voir aussi : le documentaire Einsatzgrüppen les Commandos de la mort, un film de 2009 diffusé à la télévision. J'ignore s'il existe en DVD, mais il serait disponible sur NetflixCôté livre, je ne sais pas ce qui existe.T
    • TTNOUGAT
      Merci pour les renseignements sur cette tragédie trop peu connue. NormanManea le grand écrivain roumain en parle mais lui aussi est peu connu.
    • riqueuniee
      Plutôt que ces films qui n'ont pas grand chose à voir, je conseillerais tout est illuminé. Pas d'humour dans ce film-là; mais les massacres de Juifs en Europe de l'Est (l'Ukraine cette fois), en dehors des déportations et camps d'exterminations, y est évoquée, à travers en particulier le témoignage d'une survivante.Ou le téléfilm Descending Angel -tourné en 1990- (passé à la télévision sous le titre enquête mortelle), où George C. Scott interprète un Roumain réfugié aux USA depuis des années, et soupçonné d'être un criminel de guerre, gardien de camp de concentration, et responsable d'un massacre.
    Voir les commentaires
    Back to Top