Mon compte
    Trop, c'est trop !
    Bande-annonce Trop, c'est trop !
    11 juillet 2001 en salle | 1h 36min | Comédie
    De James B. Rogers
    |
    Par Peter Gaulke, Gerry Swallow
    Avec Chris Klein, Heather Graham, Orlando Jones
    Titre original Say It Isn't So
    Presse
    2,3 10 critiques
    Spectateurs
    2,3 78 notes, 10 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Gilly Noble ne sait toujours pas qui sont ses parents. Il ne perd pas espoir de les retrouver un jour et continue ses recherches avec l'aide d'un ami. Pour gagner sa vie, il travaille dans une boutique pour animaux domestiques dans l'Indiana.

    L'arrivée dans sa vie de Jo Wingfield, coiffeuse de profession, vient toutefois chambouler son petit train-train quotidien de célibataire endurci. Elle est vraiment magnifique et incroyablement belle. C'est aussitôt le coup de foudre.

    Au même moment, son ami lui annonce qu'il a enfin retrouvé ses parents et que Jo est en fait sa soeur. La nouvelle se répand comme une traînée de poudre dans le village, et Gilly est rapidement appréhendé par la police pour délit incestueux. La romance torride du couple s'arrête net.

    Alors que la situation semble désespérée, un homme débarque chez les Wingfield en prétendant être leur fils perdu. Malheureusement, les parents de Jo prétendent toujours que Gilly est leur véritable enfant. Qu'à cela ne tienne, celui-ci va leur prouver qu'il y a eu un énorme malentendu afin de reconquérir le coeur de sa dulcinée.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Trop, c'est trop ! Bande-annonce VF 0:14
    Trop, c'est trop ! Bande-annonce VF
    4 762 vues

    Dernières news

    Orlando Jones bat la mesure
    News - Tournages
    mardi 13 novembre 2001

    Acteurs et actrices

    Chris Klein
    Rôle : Gilbert 'Gilly' Noble
    Heather Graham
    Rôle : Josephine 'Jo' Wingfield
    Orlando Jones
    Rôle : Dig McCaffey
    Sally Field
    Rôle : Valdine Wingfield

    Critiques Presse

    • Chronic'art.com
    • Studio Magazine
    • Urbuz
    • Ciné Live
    • L'Obs
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • Première
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    302 abonnés 1 372 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 7 avril 2019
    Réaliser qu’on a couché avec sa propre sœur alors qu’on croyait dur comme fer à un amour naissant, ça fiche un coup au morale. La réputation en prend pour son grade, et c’est peu dire. Surtout pour réaliser ensuite qu’il s’agissait d’un malentendu. Voici donc un bel enchainement de cachoteries lourdes de conséquences pour le plaisir des zygomatiques. « Je suis ton frère Jo, Marions-nous ! » Psychopathe ou poissard de ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 avril 2007
    Totallemnt délirant, les gags s'enchainent sans pour autant délaisser l'histoire, ni même l'apparition d'effets de fil à sketch. Un film produit par les frères Farrelly ... et ça se voit ! Des seins percés, une coupe de cheveux, un handicapé volant, et des fous internés dans un asile, tout ceci entouré d'un casting de "tronches d'acteurs" (Ah ce que j'aimerai voir le book des frères Farrelly). Quelques répliques bien cinglantes ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 19 décembre 2008
    Un film drôle, extravagant, avec des personnages aussi farfelus que déjantés, tout droit sortis de l'asile. Bref on ne s'ennuie pas une seule seconde.
    Une bonne surprise que ce film peu connu en France, réalisé par les frères Farelly (Mary à tout prix, Fous d'Irène).
    Slimcase
    Slimcase

    39 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Mon dieu qu'il est bon !!! :D

    Un scenario en béton ! Vraiment captivant !

    Photos

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur UFD
    Année de production 2001
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2001, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2001.

    Commentaires

    • Benjamin F.
      Je ne savais pas à quoi m'attendre en lançant le film mais ce fût plutôt une bonne surprise. Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi déjanté avec des gags absurdes dans la lignée des œuvres des Frères Farrelly. C'est pas le film du siècle, et ça n'a pas vocation à l'être, mais j'ai passé un bon moment.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Réaliser qu’on a couché avec sa propre sœur alors qu’on croyait dur comme fer à un amour naissant, ça fiche un coup au morale. La réputation en prend pour son grade, et c’est peu dire. Surtout pour réaliser ensuite qu’il s’agissait d’un malentendu. Voici donc un bel enchainement de cachoteries lourdes de conséquences pour le plaisir des zygomatiques. « Je suis ton frère Jo, Marions-nous ! » Psychopathe ou poissard de première classe ?! Disons plutôt victime des aléas. D’un autre côté, un mec qui se colle des poiles de c*ul sur la tronche n’a pas la lumière à tous les étages. De même qu’espérer reconquérir sa dulcinée avec le bras enfoncé dans le rectum d’une vache. Il vaut mieux éviter ce genre de coquetterie pour arriver à ses fins. Parole d’expert. Trop ? Le rire, on n’en a jamais assez. Petit bémol de cette comédie romantique à la sauce US déjantée : le rythme. On rigole en dent de scie, en alternance avec un certain ennui. Mais les situations loufoques s’enchainent assez bien pour passer un bon moment, même si on sait tous comment cela va finir. Merci donc aux frères Farrelly pour leur décadence. 3,5/5
    Back to Top