Notez des films
Mon AlloCiné
    La Coupe d'or
    13 septembre 2000 / 2h 06min / Drame, Romance
    De James Ivory, Ruth Prawer Jhabvala
    Avec Jeremy Northam, Anjelica Huston, James Fox
    Nationalités français, américain, britannique
    Bande-annonce
    Presse
    3,1 21 critiques
    Spectateurs
    3,3 38 notes dont 10 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans l'Angleterre post-victorienne du début du siècle, un aristocrate italien ruiné, le prince Amerigo, prend pour femme Maggie, la fille d'un richissime collectionneur d'art nommé Adam Verver. Le prince avait auparavant entretenu une liaison amoureuse avec Charlotte Stant, une Américaine. Or, par un revirement du destin, Adam en vient à épouser cette dernière, qui devient ainsi la belle-mère par alliance de son ancien amant. Bientot, Amerigo et Charlotte renouent secrètement leur ancienne idylle. Maggie s'en aperçoit et va intriguer pour sauver les deux couples légitimes.
    Titre original

    The Golden Bowl

    Distributeur -
    Récompenses 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2000
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -
    La Coupe d'or Bande-annonce VO 1:41
    La Coupe d'or Bande-annonce VO
    3038 vues

    Acteurs et actrices

    Jeremy Northam
    Rôle : Prince Amerigo
    Anjelica Huston
    Rôle : Fanny Assingham
    James Fox
    Rôle : Colonel Bob Assingham
    Kate Beckinsale
    Rôle : Maggie Verver
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Mathieu Dumont-Roty
    Mathieu Dumont-Roty

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 988 critiques

    2,5
    Publiée le 26 mars 2013
    Malgré de trés beaux décors et une subtilité habilement mise en scéne le tout n'arrive jamais à captiver. 11/20
    thalidae77
    thalidae77

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 757 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2011
    un film subtil sur les relations amoureuses interdites entre deux couples, amour torturé qui ne prendra fin que grâce à l'éloignement de chacun.
    Claricewins
    Claricewins

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    2,5
    Publiée le 5 juin 2010
    J'aime l'univers de James Ivory, mais là, je ne suis pas convaincue. Premièrement, je n'ai pas du tout adhéré à l'idylle entre les deux protagonistes, que j'ai trouvé antipathiques dès le début. Deuxièmement, Kate Beckinsale est jolie certes, mais son personnage manque un peu de caractère, ainsi que celui de son père. Je n'ai même pas eu de compassion pour eux. Reste le personnage un peu sympathique d'Anjelica Huston, qui rajoute un ...
    Lire plus
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 003 critiques

    2,5
    Publiée le 23 octobre 2015
    Malgré de très bons acteurs et de très très jolis décors, ce film ne décolle pas. Les personnages sont antipathiques et l'intrigue ennuyante et on n'est pas captivés par les trames amoureuses. Dommage, c'était très prometteur sur le papier.
    10 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Ruth Prawer Jhabvala, scénariste

    Sa filmographie se confond avec celle du maître. Elle a notamment signé pour James Ivory les adaptations de Henry James, de E.M. Forster (Maurice en 1986, Chambre avec vue en 1987, Retour à Howards End en 1992), de Evan S. Connell (Mr. & Mrs. Bridges en 1990), de Kazuo Ishiguro (Les vestiges du jour en 1993) et de Kaylie James (La fille d'un soldat ne pleure jamais en 1998). Romancière, elle a signé des scénarii adaptés de ses propres écrits... Lire plus

    Henry James Ivory

    Avec La coupe d'or, James Ivory adapte pour la troisième fois une œuvre du romancier Henry James, après Les Européens (1979) et Les Bostoniens (1984). Le cinéaste américain avoue que «La coupe d'or l'a séduit par l'intensité de sa ligne dramatique, uniquement recentrée autour de six personnages».

    James Fox (Bob Assingham)

    The Servant (Joseph Losey, 1963) lui a apporté une reconnaissance mondiale. Ce comédien anglais a notamment joué sous la direction de Tony Richardson (La solitude du coureur de fond, 1962), Arthur Penn (La poursuite impitoyable, 1966), Karel Reisz (Isadora, 1968), Nicholas Roeg et Donald Cammell (Performance, 1970), Hugh Hudson (Greystoke, 1984), David Lean (La route des Indes, id.) et John Milius (L'adieu au Roi, 1989). James Fox est également... Lire plus

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2000, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2000.

    Commentaires

    • Veganforanimalrights
      Voir un tel chef-d'oeuvre si mal noté, cela dégoûte encore un peu plus du niveau du public actuel.
    Voir les commentaires
    Back to Top