Notez des films
Mon AlloCiné
    Silent Running
    Bande-annonce Silent Running
    3 décembre 1975 / 1h 29min / Science fiction
    De Douglas Trumbull
    Avec Bruce Dern, Cliff Potts, Ron Rifkin
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,1 244 notes dont 54 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 2001, la végétation a disparu de la Terre suite à une guerre nucléaire. Pour remédier à cet état de fait, on cultive de grandes serres en espérant ensuite les réimplanter librement à la surface. C'est à cette tâche que se consacre le botaniste Freeman Lowell à bord du vaisseau spatial Valley Forge. Mais un jour, la décision tombe : les serres doivent être détruites pour des raisons économiques...
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1972
    Date de sortie DVD 21/05/2002
    Date de sortie Blu-ray 06/07/2016
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Silent Running - Édition Collector Blu-ray + DVD + Livre
    Silent Running - Édition Collector Blu-ray + DVD + Livre (Blu-ray)
    neuf à partir de 26.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Silent Running Bande-annonce VO 2:50
    Silent Running Bande-annonce VO
    8566 vues

    Acteurs et actrices

    Bruce Dern
    Rôle : Freeman Lowell
    Cliff Potts
    Rôle : John Keenan
    Ron Rifkin
    Rôle : Marty Barker
    Jesse Vint
    Rôle : Andy Wolf
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 894 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,0
    Publiée le 19 août 2016
    De la science-fiction un peu datée certes, mais à l’histoire intéressante, du moins à la base, car le traitement n’est pas forcément sur la longueur franchement mémorable. En fait Silent Running est avant tout un film à concept. Une excellente idée de départ, originale dans le domaine de la SF, mais un scénario qui sur la durée, et en dépit de la durée assez courte du métrage, n’accroche pas autant qu’il aurait pu. Ça ...
    Lire plus
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2778 abonnés Lire ses 7 249 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un sentiment fort mitigé. Autant la mise en scène est soigné et les décors superbes, ce film est tout de même d'un ennui assez mortel, même si le scénario est intelligent. Et c'est bien dommage.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 28 juin 2008
    Ce que la vague écolo des années 70 a fait de pire. Le héros est une vraie tête à claques. Les robots qui l'accompagnent, ou plutôt "les boîtes de conserve sur pattes", sont pitoyables. Peut-être ont-ils inspiré la publicité SNCF dans laquelle on voit des machins gluants à deux pattes, vous voyez à quoi je fais référence ? Heureusement qu'il existe, à côté, "Jayce et les conquérants de la lumière", avec les monstroplantes qu'il ...
    Lire plus
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 635 critiques

    1,5
    Publiée le 22 novembre 2011
    On passe une heure et demi avec un hippie complètement cinglé qui parle à des robots qui ont visiblement inspiré R2D2 et Walll-E. Et c'est long! En plus tout a mal vieilli, ça manque cruellement de rythme, la plupart des scènes sont absurdes, le jeu des acteurs est pauvre, les décors sont des jouets en plastique, et on nous ressert le même plan de décollage à plusieurs reprises... Et ce Bruce Dern, quel champion de la grimace! La scène ...
    Lire plus
    54 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Une pépinière de talents

    Silent running constitue la première réalisation de Douglas Trumbull, connu jusque-là pour son travail sur les effets spéciaux de 2001 : l'odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968) et du Mystère Andromède (Robert Wise, 1971). Lui-même peu âgé (il avait moins de 30 ans), il sut parier sur des talents encore peu connus. Au premier rang de ceux-ci, on peut citer Michael Cimino et Deric Washburne pour le scénario, et qui devaient ensuite écrire... Lire plus

    Des amputés pour drones

    Pour jouer les trois drones de Silent running, le réalisateur Douglas Trumbull eut recours à des acteurs ayant subi plusieurs amputations.

    Un vieux coucou pour vaisseau spatial

    Pour rendre crédible le vaisseau spatial Valley Forge, qui joue un rôle important dans Silent running, deux méthodes furent utilisées. En ce qui concerne les intérieurs, on eut recours à un véritable avion de transport de troupes, dont provient du reste le nom du vaisseau dans le film, qui se trouvait être en fin de vie : il avait servi durant la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Corée ainsi que la guerre du Viêt-nam ! Pour filmer le vaiss... Lire plus

    Dernières news

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1972, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 1972.

    Commentaires

    • Benjamin F.
      Un film de SF écolo plutôt bien fichu pour son époque. Il ne faut pas s'attendre à un déferlement de scènes d'actions car vous seriez déçus. On est plutôt face à une fable onirique contemplative assez simpliste mais plaisante à suivre. On comprend les motivations du personnage et on s'attache aux petits robots à la dégaine ridicule. Je ne me le repasserai pas en boucle mais je suis content de l'avoir vu...
    • luxe
      Bien triste... le futur de notre planète...
    • sel2mer_67
      oui culte.bon moment
    • marcfieldfr
      Film culte
    • guizza
      Tres bon film , avant gardiste sur l'ecologie et tous les pb recent !!Tres bonne reflexion philosophique !D'un coté les 'hommes' dans leurs betises qui detruisent la planete , la nature par leur insouciance , egoisme , betises ; de l'autre un homme 'different' preoccupé par leur pb de nature , d'environnement ,d'ecologie qui sera amené a utiliser les memes methodes utilisé par les destructeurs de la nature (meprisé par lui meme) pour sauver celle ci .Montre tte la complexité de l'homme , bonne reflexion je trouve !Finalement peut importe les moyens , c'est la finalité qui compte ?! surtout qd on pense etre dans le vrai ?? De + , beau petit clin d'oeil par rapport au droid ; il les programme pr etre + humain (jouer au cartes , medecine , loisir ... etc) et en s'humanisant ils attrapes les meme vice que nous ! a savoir insouciance (mourrir par non respect de consigne de securité , triche au carte , desobeissance et mutinerie !) Belle reflexion je trouve ....
    Voir les commentaires
    Back to Top