Mon compte
    L'Obsédé
    Bande-annonce L'Obsédé
    3 septembre 1965 en salle / 1h 59min / Drame, Epouvante-horreur, Thriller
    Date de reprise 1 avril 2015
    De William Wyler
    Par Stanley Mann, John Kohn
    Avec Terence Stamp, Samantha Eggar, Mona Washbourne
    Titre original The Collector
    Spectateurs
    4,1 224 notes dont 39 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans
    Un jeune employé de bureau, Freddie Clegg, collectionneur de papillons, nourrit une passion éperdue pour une jolie étudiante, Miranda Grey. Tels les papillons, il la prend en filature et finit par l'enlever en la chloroformant. Il la séquestre dans une maison isolée et annonce à sa victime qu'aucun mal ne lui sera fait. Il la garde seulement pour lui.

    Prix d'interprétation à Cannes en 1965 pour Terence Stamp et Samantha Eggar.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 13,00 €
    neuf à partir de 23,48 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    L'Obsédé Bande-annonce VO 2:50
    L'Obsédé Bande-annonce VO
    24922 vues

    Acteurs et actrices

    Terence Stamp
    Rôle : Freddie Clegg
    Samantha Eggar
    Rôle : Miranda Grey
    Mona Washbourne
    Rôle : La tante Annie
    Gordon Barclay
    Rôle : Vendeur
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    4,5
    Publiée le 29 novembre 2011
    A l'inverse de casimir qui est un monstre gentil,William Wyler nous présente un gentil qui est un véritable monstre.Cet homme attiré par une femme qu'il ne connait que de vue,va pour tenté de la séduire la kidnappé afin de la rendre amoureuse.Pour lui c'est le plus beau jour de sa vie,pour elle le pire des cauchemars.William Wyler montre comment cet homme frustré va faire rejaillir toute sa frustrations sur cette femme qu'il manipule comme ...
    Lire plus
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 624 abonnés Lire ses 3 642 critiques

    4,5
    Publiée le 26 mai 2015
    Un peu oublié aujourd'hui à cause d'un académisme qui lui a été violemment reproché notamment par les tenants de la Nouvelle Vague, Wyler réalisateur prolifique (71 films) sur une longue période allant du muet jusqu'aux années 1970 ("On n'achète pas le silence" en 1970) demeure et de loin le réalisateur le plus souvent nommé à l'Oscar du meilleur réalisateur (12 fois) et le plus titré derrière John Ford avec 3 statuettes. Avec ...
    Lire plus
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2015
    Avec L'Obsédé sorti sur les écrans en 1965, le franco-américain William Wyler montrait encore à ceux qui en doutait combien son talent était immense, aussi à l'aise dans l'art du péplum ("Ben Hur"), la comédie romantique ("Vacances romaines"), le western ("Les Grands espaces") que dans le drame psychologique ("L'Héritière"). Ici, Wyler aborde le sujet délicat de la folie, de l'enfermement et du sadisme. Quand d'autres réalisateurs ...
    Lire plus
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2166 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    5,0
    Publiée le 11 juin 2009
    Un drame psychologique où le réalisateur William Wyler nous prouve encore une fois qu'il est un grand metteur en scène en instaurant une atmosphère angoissante et dérangeante en utilisant avec maestria profondeur de champ et plan séquence. Atmosphère qui est soulignée par la partition, aussi étrange que brillante et convenant bizarrement au sujet, de Maurice Jarre. Terence Stamp et Samantha Eggar sont parfaits et arrivent avec brio à ...
    Lire plus
    39 Critiques Spectateurs

    Photos

    13 Photos

    Secret de tournage

    Tout le monde n'aime pas...

    En 1979, soit quatorze ans après que L'Obsédé de William Wyler soit sorti au cinéma, Jacques Doillon raconte une délicate histoire d'amour entre un jeune homme de 20 ans et une fille de 11 ans qu'il a kidnappée. Ce film a été tourné en opposition à L'Obsédé comme Jacques Doillon l'a révélé plus tard: "J'ai tourné ce film en réaction contre celui de William Wyler, L'Obsédé, que je n'aimais pas, malgré les acteurs. Ce mec collectionneur de p... Lire plus

    De Natalie à Samantha

    L'actrice Natalie Wood, très connue pour son rôle de la prisonnière dans le grand classique du western La Prisonnière du désert, devait au départ interpréter de Miranda Grey, finalement incarnée par Samantha Eggar.

    Traitement rude

    L'actrice Samantha Eggar ne fut pas ménagée sur le tournage. Dans un premier temps, le réalisateur William Wyler l'obligeait à manger seule tous les jours. De plus, le cinéaste demandait à tout le monde de ne pas se lier d'amitié avec elle. Enfin, dans une scène où le personnage de Terence Stamp la traine sous la pluie, des hommes lui jetaient des seaux d'eau sans même qu'elle soit prévenue. Tout ceci afin de tirer la meilleure per... Lire plus

    Dernières news

    "Song for Marion" : interview-carrière avec Terence Stamp
    NEWS - Interviews
    mardi 14 mai 2013
    "Superman", Soderbergh, Pasolini, "Star Wars", Yvan Attal... A l'occasion de la sortie de "Song for Marion", le grand acteur...

    Infos techniques

    Nationalités britannique, américain
    Distributeur Park Circus France
    Récompenses 2 prix et 7 nominations
    Année de production 1965
    Date de sortie DVD 01/10/2002
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 26/10/2021
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1965, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1965.

    Commentaires

    • michmonde
      Il serait réducteur de dire de ce film qu'il pourrait être une description évidente de tout ce qu'il ne faut pas faire pour séduire une femme, à commencer par l'enlever puis l'enfermer et, enfin, de lui imposer d'aimer celui qui l'entrave. Tout est dit du principe mais il reste une étude intéressante des comportements que cela peut engendrer de part et d'autres d'autant que ce drame, à l'atmosphère lourde mais fascinante, est techniquement superbe, son aspect très typé 60's ne pouvant le desservir qu'aux yeux des plus réfractaires au cinéma classique de ces années là.Malgré la simplicité du scénario et les deux seules possibilités de son issue finale, on est happé par le déroulement grâce à une réalisation impeccable et aux interprétations sans failles de Terence Stamp et Samantha Eggar qui habitent parfaitement leur rôle. Encore une très belle démonstration du talent de William Wyler à décrire finement des personnages à l'âme flottante ou perturbée...
    • ygor parizel
      William Wyler est la cinéaste ayant le plus de nominations pour l'Oscar du meilleur réalisateur. Son cinéma académique tant dans le fond que dans la forme a pourtant changé légèrement a la fin de sa carrière. ... http://a-travers-le-7e-art.sky...
    Voir les commentaires
    Back to Top