Mon compte
    Le Festin nu
    Bande-annonce Le Festin nu
    11 mars 1992 en salle | 1h 55min | Drame, Epouvante-horreur
    Date de reprise 11 octobre 2023
    De David Cronenberg
    |
    Par David Cronenberg
    Avec Peter Weller, Ian Holm, Judy Davis
    Titre original Naked Lunch
    Spectateurs
    3,3 1167 notes, 92 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit - 12 ans

    Bill Lee, ex-junkie, recyclé dans l'extermination des cafards, tue sa femme accidentellement après l'avoir surprise faisant l'amour avec leurs deux meilleurs amis.

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Orange
    Orange
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Le Festin nu Bande-annonce VO 1:28
    Le Festin nu Bande-annonce VO
    32 154 vues

    Interview, making-of et extrait

    David Cronenberg et le body horror : "Pour moi, il n'y a pas d'horreur" 3:44
    David Cronenberg et le body horror : "Pour moi, il n'y a pas d'horreur"
    5 859 vues

    Dernières news

    David Cronenberg : le roi du body horror ? Le réalisateur préfère parler de body beauty
    News - Interviews
    David Cronenberg connaît le corps humain à la perfection. En six décennies, il s'est amusé à le transformer tant et plus,…
    lundi 23 mai 2022
    Livres de cinéma
    News - Festivals
    Au programme cette semaine dans la rubrique livres, une sélection de quatre romans de science-fiction adaptés au cinéma.
    samedi 4 mai 2002

    Acteurs et actrices

    Peter Weller
    Rôle : Bill Lee
    Ian Holm
    Rôle : Tom Frost
    Judy Davis
    Rôle : Joan Frost/Joan Lee
    Julian Sands
    Rôle : Yves Cloquet

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Estonius
    Estonius

    2 685 abonnés 5 304 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 13 juin 2019
    Cronenberg aime le glauque, mais là il a fait très fort ! Il transcende le glauque pour le rendre fascinant. Le scénario est à la limite du compréhensible mais il est tellement parsemé de trouvailles visuelles qu'on reste accroché, et quand ça se met à soliloquer, ce que ça raconte est tellement dingue qu'on est tout ouïe. C'est d'abord un film d'ambiance, mais quelle ambiance. Peut-être malgré tout Cronenberg aurait-il pu rendre le ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 30 juin 2012
    Le festin nu est un très bon film de David Cronenberg qui se révèle réussi grâce à sa singularité , son etrangeté , sa violence et aussi son côté très mystérieux , angoissant et sombre . Le film brille par une mise en scène qui arrive dès les premières minutes à instaurer un climat unique , une ambiance et un décor dérangeants qui mettent le spectateur dans un état de gêne ou de dégoût ( très suggéré par cet univers ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 janvier 2013
    Le chef d'oeuvre intemporel de David Cronenberg, ou l'art d'adapter au cinéma l'inadaptable William S. Burroughs........................................................................... Increvable modernité graphique 23 ans après, Une photo chatoyante, un style surréaliste soutenu par une sublime bande son couplant le free jazz avant gardiste de Ornette Coleman et la puissance classique de Howard ...
    Lire plus
    stebbins
    stebbins

    470 abonnés 1 747 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 29 novembre 2007
    Le Festin Nu est le film de Cronenberg dans lequel toutes les obsessions du réalisateur de Toronto atteignent un paroxysme indescriptible. Le cinéaste adapte le roman éponyme de William Burroughs, oeuvre phare de la Beat Generation qu'il me tarde de lire. C'était un pari risqué, le livre étant réputé inadaptable...Mais Le Festin Nu de Cronenberg est d'une richesse incroyable , aussi bien formelle que scénaristique. On ne comprend pas ...
    Lire plus

    Photo

    Secrets de tournage

    Scénariste et acteur

    David Cronenberg écrivait le scénario du Festin nu alors qu'il faisait l'acteur dans le film de son ami Clive Barker, Cabal. Il profitait du temps entre les scènes pour taper son histoire sur un petit ordinateur portable Toshiba.

    Robocop au casting

    L'acteur Peter Weller, célèbre interprète de Robocop, a refusé de participer au troisième opus de la série du robot-policier pour pouvoir apparaître dans Le Festin Nu. C'est pour cette raison qu'il fut remplacé par Robert John Burke.

    Référence à Saul Bass

    D'après David Cronenberg, le générique du film est une référence voulue au maître du genre Saul Bass. Le film se déroulant dans les années 50, à l'époque où Bass était le plus actif dans la création de générique de films, ce clin d’œil est on ne peut plus cohérent.

    Infos techniques

    Nationalités U.S.A., Canada, Japon, Grande-Bretagne
    Distributeur Metropolitan FilmExport
    Année de production 1991
    Date de sortie DVD 21/10/2002
    Date de sortie Blu-ray 13/06/2017
    Date de sortie VOD 02/05/2024
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 11/10/2023
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 79431

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1991, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1991.

    Commentaires

    • Christophe Lambert Wilson
      Wow..! Autant , je suis assez friand d'ovnis et autres délires hallucinatoires lyncheens... Là c'est le summum.. Impossible de donner , un véritable avis. Je suis resté sur ma faim ....
    • Eau D
      Film bizarre et bizarre est le mot le plus original qui soit même déprimant et irréaliste au plus haut point. 0.5/5
    • F comme Fantomas
      Spoil : gros délire la fin à la Scooby-Doo .
    • L'irrationnel
      Film qui ne se démarque pas vraiment des autres Cronenberg par son étude de la double personnalité, de l'horreur et ses musiques chaleureuses 3/5
    • armando palma
      chef d'oeuvre cérébral qui raconte l'écriture d'un livre à travers l'esprit de l'écrivain
    • Little-Lebowsky
      Ayant "presque" finit le bouquin(vaut mieux y aller a petite dose), je suis pressé de le voir afin de mieux transposé les deux. Je pense qu'il veut mieux s'approcher du personnage et des oeuvres de W.S.Burroughs afin de comprendre le film.
    • spider1990
      2/5 enfin découvert, déçu. trop bizarre, halucinations et scènes paradoxales qui me rendent affamés.
    • Frederic S.
      Le chef d'oeuvre intemporel de David Cronenberg, ou l'art d'adapter au cinéma l'inadaptable William S. Burroughs........................................................................... Increvable modernité graphique 23 ans après, Une photo chatoyante, un style surréaliste soutenu par une sublime bande son couplant le free jazz avant gardiste de Ornette Coleman et la puissance classique de Howard Shore.................................................. Le choix du free jazz est d'ailleurs tout à fait logique car le film se déroule dans le courant des années 50, ce qui lui donne un style très enlevé vraiment hors du commun.......... Une ambiance unique couplée à une forte dose d'humour subtil et des dialogues de type littéraire de très haute volée. .................................................................................. Un film assez proche, quelque part, par ses dialogues et son coté décalé, de ce qu'a fait Bertrand Blier avec son "Buffet froid", "Tenue de soirée" ou "Préparez vos mouchoirs"...... Un des chefs d'oeuvres du 20 ème, tronant à coté d' un "Amadeus" de Forman, ou d'un "Barry lyndon" par exemple, avec une fin à la scoubidou en prime................................... à voir aussi, du meme auteur, "Videodrome"
    • jedoux
      de loin le meilleur Cronenberg, d'une richesse infinie, et d'une grande autoréflexivité. Littérature, cinéma, drogue et hallucinations se mêlent à tel point que le délire paraît bien souvent plus réel que la réalité. La force de ce film est de ne jamais se laisser saisir complètement : l'ambigüité demeure, au plus grand plaisir du spectateur.
    • rebeccalukadi
      Un film super, j'ai adoré du début jusqu'à la fin !!!
    • Siu-ngoc
      Un délectable ovni! Prodigieux cocktail entre glauque, perdition, érotisme, drogue et littérature. Un arrière gout d'obscène qui ne tombe jamais dans le vulgaire. Bref, atypique mais pas accessible à tous. La note et la maigre quantité de réactions confortent ma pensée. Je me pencherai bien sur le livre de William Burroughs. Enjoy!
    • Lidwine A.
      Un film très réussi, à voir !
    • beautifulfreak
      Masterpiece. Bon appétît.
    • Labouene
      Chrischambers publie une critique par minute, je ne sais pas pas si il a vu tous ces fims (5500..., = 10 000H de films soit 417 jours de sa vie sans manger ni dormir... ) mais je peux affirmer qu'il racontait n'importe quoi sur Junior Bonner, qu'il a fini par changer sa critique (j'étais lourd et insistant, gnark gnark gnark...) et qu'il s'inspire un peu trop librement de "telerama"...
    • romka92
      c 'est pas le meilleur de cronenberg à mon humble avis
    • Wolvy .
      Certainement des millions de personnes l'ont vu, qu'est-ce qui peut te faire pense que personne n'aurait vu ce film d'une vingtaine d'années...
    • quezako
      Je viens de le voir, c'est très singulier et "littéraire" ! A voir.
    • Olmo
      Personne n'a vu ce film ou quoi?
    Back to Top