Notez des films
Mon AlloCiné
    Etre sans destin
    Bande-annonce Etre sans destin
    3 mai 2006 / 2h 15min / Drame
    De Lajos Koltai
    Avec Péter Fancsikai, Bela Dora, Bálint Penték
    Nationalités britannique, hongrois, allemand
    Bande-annonce
    Presse
    3,0 19 critiques
    Spectateurs
    3,6 55 notes dont 10 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Gyuri Koves, dit "Gyurka", est un adolescent de 14 ans. Un jour, près de Budapest, il est arrêté par un policier hongrois. Après une longue attente, il est emmené vers une destination encore inconnue et qu'il a du mal à prononcer : Auschwitz-Birkenau. Gyurka est ensuite transféré de camp en camp. L'enfer commence. Gyurka, très malade, manque de mourir jusqu'à ce que le camp soit finalement libéré par les Américains.
    Sur le chemin du retour vers Budapest, sa ville natale, toujours vêtu de ses habits rayés de prisonnier, Gyuri éprouve l'indifférence, voire l'hostilité de la population hongroise. Ses anciens voisins et amis le pressent d'oublier les terribles moments qu'il a passés dans les camps, sont gênés dès qu'il évoque son expérience et ses souvenirs du camp. Le jeune garçon est alors livré à lui-même pour comprendre ce qu'il lui est arrivé.
    Titre original

    Sorstalanság

    Distributeur Films sans Frontières
    Récompenses 2 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2005
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 5 546 entrées
    Budget -
    Langues Hongrois
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital DTS
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa 114667
    Etre sans destin Bande-annonce VO 1:41
    Etre sans destin Bande-annonce VO
    21591 vues

    Acteurs et actrices

    Péter Fancsikai
    Rôle : Kollmann (enfant)
    Bela Dora
    Rôle : Le fumeur
    Bálint Penték
    Rôle : Joli coeur
    Áron Dimény
    Rôle : Bandi Citrom
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Le Nouvel Observateur
    • Critikat.com
    • Elle
    • L'Express
    • Score
    • Studio Magazine
    • Ciné Live
    • Fluctuat.net
    • Le Figaroscope
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Le Point
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 mars 2008
    très étonnant pour moi de constater le peu d'écho qu'a susciter ce film. Il reste pourtant un de mes grands grands films que j'ai eu l'occasion de voir ces dernières années. Et je ne vois mm pas ce qui viendra rattraper ce malentendu presse-spectateurs-chef d'oeuvre... Si vous lisez ces mots, je serais heureux de vous encourager à découvrir ce bijou, et à encourager à votre tour les vrais cinéphiles à en faire autant. Pour une fois ...
    Lire plus
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 2 062 critiques

    4,5
    Publiée le 26 novembre 2017
    Film un peu spécial il faut l'avouer...entre un début presque impossible à suivre tant il est ennuyeux et une fin absolument bouleversante et captivante, le fossé est énorme !! Alors petit conseil d'ami, il faut tenir la première heure car la fin en vaut la chandelle !! Rarement un film sur les camps de concentration ne m'a tant remué...les acteurs sont incroyables, les lieux et situations totalement réalistes et franchement certaines ...
    Lire plus
    crapouillot
    crapouillot

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 47 critiques

    0,5
    Publiée le 7 juin 2016
    La recherche esthétique à tout prix frise l'indécence au regard du sujet. Le film perd en efficacité ce qu'il a en sensationnalisme. On a du mal à croire au jeu des acteurs. Le film rate le regard de l'enfant sur les événements.
    thewall
    thewall

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 740 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Cette adaptation d'un roman controversé risque bien de passer totalement inaperçue, tant le film n'est distribué que dans une combinaison de salles scandaleusement réduite. Pourtant, ce film hongrois est intéressant à plus d'un titre : tout d'abord il évoque l'univers des camps de concentration avec force et conviction, ensuite, les images très travaillées et absolument magnifiques sont à découvrir sur grand écran et enfin, à la ...
    Lire plus
    10 Critiques Spectateurs

    Photos

    21 Photos

    Secret de tournage

    Destin singulier

    Etre sans destin est l'adaptation du livre éponyme de Imre Kertész. Lui-même déporté dans le camp d'Auschwitz-Birkenau à l'âge de 14 ans, il s'est inspiré de cette période de sa vie pour écrire son roman, qu'il qualifie de "roman de formation à l'envers" puisqu'il y raconte l'histoire d'un individu dont le destin lui a été confisqué. En 2002, il reçoit le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de sa carrière, les organisateurs saluan... Lire plus

    Lajos Koltai, réalisateur

    Si Etre sans destin est la première réalisation de Lajos Koltai, il a cependant très souvent occupé le poste de directeur de la photographie. En plus de ses 14 collaborations avec le réalisateur hongrois Istvan Szabo, il a travaillé, entre autres, avec Luis Mandoki (sur Pour l'amour d'une femme, La Fièvre d'aimer, Gaby : a true story et Born Yesterday), Jodie Foster (Week-end en famille), Michael Hoffman (Le Club des empereurs), Menno Meyjes (Max... Lire plus

    Un rôle sur mesure

    Lajos Koltai a choisi Marcell Nagy, qui campe le rôle de Gyurka, suite à sa courte prestation dans le téléfilm Ragazzi Della Via Pal, coproduction italienne et hongroise. En le voyant à l'écran, le réalisateur a tout de suite perçu les capacités du jeune acteur et a reconnu chez lui des traits de caractère analogues à ceux de Gyuarka.

    Dernières news

    Mission réussie sur les 1ères séances !
    NEWS - Box Office
    mercredi 3 mai 2006

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2005, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2005.

    Commentaires

    • I'm A Rocket Man
      Film un peu spécial il faut l'avouer...entre un début presque impossible à suivre tant il est ennuyeux et une fin absolument bouleversante et captivante, le fossé est énorme !! Alors petit conseil d'ami, il faut tenir la première heure car la fin en vaut la chandelle !! Rarement un film sur les camps de concentration ne m'a tant remué...les acteurs sont incroyables, les lieux et situations totalement réalistes et franchement certaines scènes sont insoutenables à regarder. J'ai beaucoup aimé découvrir la vie dans les camps de cet écrivain hongrois (qui a d'ailleurs gagné le nobel de littérature pour son roman sur son séjour à Buchenwald !!) et je ne regrette pas de ne pas avoir arrêté à l'heure de film !! Une grosse claque !
    • kerplunk1992
      Bien envie de le voir. Pourquoi de telles critiques par la presse ? (notamment la critique du Monde) L'esthétisme est affaire de visuel, alors que l'humanisme et le déshumanisme sont affaires d'éthique. Les deux peuvent se conjuguer bien sûr, mais quelque chose de mauvais peut être beau et quelque chose de de bien peut ne pas l'être.
    Voir les commentaires
    Back to Top