Mon compte
    Mina Tannenbaum
    Mina Tannenbaum
    2 mars 1994 en salle | 2h 10min | Comédie dramatique
    De Martine Dugowson
    |
    Par Martine Dugowson
    Avec Romane Bohringer, Elsa Zylberstein, Hugues Quester
    Spectateurs
    3,3 349 notes, 26 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    L'histoire de deux jeunes femmes a travers leur amitié, leurs échanges de vues sur le monde et leurs expériences, de l'adolescence a l'âge adulte.

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Interview, making-of et extrait

    Elsa Zylberstein Interview : Beau fixe, Ce jour-là, Le Concile de pierre, La Fabrique des sentiments, L'homme est une femme comme les autres 10:24
    Elsa Zylberstein Interview : Beau fixe, Ce jour-là, Le Concile de pierre, La Fabrique des sentiments, L'homme est une femme comme les autres
    32 226 vues

    Acteurs et actrices

    Romane Bohringer
    Rôle : Mina Tannenbaum
    Elsa Zylberstein
    Rôle : Ethel Benegui
    Hugues Quester
    Rôle : Choumachere
    Jean-Philippe Écoffey
    Rôle : Jacques

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 mars 2012
    Mina Tannenbaum a été l'un des films les plus marquants de mon adolescence. C'est lui qui m'a donné envie d'aimer le cinéma et qui m'a fait comprendre que l'émotion se situe sur la frontière subtile de la fantaisie et de l'obscurité. Je me revois sortir du cinéma, changée, bouleversée, portant en moi la musique sublime de Peter Chase. Ce film ne peut se résumer à une histoire d'amitié, il décrit les destins si proches et si ...
    Lire plus
    Laurent H
    Laurent H

    38 abonnés 1 016 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 15 novembre 2010
    J'ai adoré suivre cette belle amitier,joyeuse ,belle , triste. La vie
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    L' histoire est sympa, Romane Bohringer et Elsa Zylberstein sont attachantes: j'ai passé un bon moment...Un film à voir...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    Salut ! j'ai tapper par hasard "mina tanenbaum" pour voir si ce vieux film se trouvait sur internet..et en effet il s'y trouve! je suis la petite fille du tout début du film( celle qui joue Romane Boringer quand elle était jeune)ou "le serpent à lunette" avec un menteau noir et rouge je pense lol , je m'en souvient encore ah ah..ca fait 13ans!lol je suis vieille mnt(19).. j'avais juste envie de laisser un petit commentaire et pour dire que ...
    Lire plus

    Photos

    Infos techniques

    Nationalités Belgique, Pays-Bas, France
    Distributeur UGC Ph
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 1993
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 19/06/2023
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 80560

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1993, Meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1993.

    Commentaires

    • Captain fantastic
      Film non dénué d’intérêt mais qui a pris malgré tout un sacré coup de vieux !! Le début se suit à peu près mais la seconde partie est vraiment pénible et on reste sur une impression d'ennui profond !! Le cinéma des années 90 n'est vraiment plus un chef d'oeuvre je trouve !
    • angelabassompierre
      c'est comme une comédie, l'amitié entre deux copines avec des passages où elles se font des coups de vachardes, pas sympa, c'est dans la vague des films de cette époque, pour révéler à l'écran la fille de Richard Bohringer.... elle ne tourne pas tant que ça on dirait.
    Back to Top