The Dark Knight Rises
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,4 pour 30 508 notes dont 5 130 critiques  | 
  • 1864 critiques     36%
  • 1692 critiques     33%
  • 676 critiques     13%
  • 451 critiques     9%
  • 224 critiques     4%
  • 223 critiques     4%

5130 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Bobby S.

4 abonnés | Lire ses 31 critiques |

   4.5 - Excellent

Une aventure sans aucun ménagement pour le Dark Knight usé qui doit faire face à un Bane terrifiant. La dimension dramatique y est plus forte que jamais et ce film est la plus prenante des descentes aux enfers pour Batman. La première rencontre avec Bane est antologique !

Olive de Corée

0 abonné | Lire ses 59 critiques |

   2.5 - Moyen

Un bon début, un bon développement du scénario, de bons méchants mais le problème comme bien souvent avec ce genre de film c'est que ça fini par être bâclé. Marion Cotillard joue comme une cruche (comme à chaque fois d'ailleurs) et en fait beaucoup trop, sérieux j'ai rigolé à sa mort bidesque et le combat entre Batman et Bane vite terminé alors que le mec est la terreur ultime depuis le début du film. Non non, ça ne passe pas, juste Christian Bale qui sort du lot sinon c'est nul.


Pauline G.

5 abonnés | Lire ses 207 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le plus profond, le plus sombre et le plus mature de la trilogie (mais aussi mon favori !), The Dark Knight Rises met en scène le très charismatique Tom Hardy en Bane ténébreux, incontrôlable et déterminé à détruire la ville. Le rythme est parfaitement bien maîtrisé et soutenu par une BO de plus en plus sombre et profonde elle-aussi au fur et à mesure des épisodes. Quant à la panoplie de personnages, elle continue toujours de s’allonger avec maintenant Anne Hathaway en Catwoman, aussi impeccable que les autres membres du casting. D'un volet à l'autre, Christopher Nolan a su dessiner et peaufiner différents portraits, tous fascinants et complémentaires les uns des autres et ce dernier volet est le plus aboutit car il est celui qui les met le mieux en avant, ceci dans un parfait mélange d'action et d'explications. Que du plaisir !

Jonathan H.

7 abonnés | Lire ses 35 critiques |

   4.5 - Excellent

Comment conclure une excellente trilogie ? Et bien comme l'a fait Christopher Nolan ! Bien que moins bon que le précédent (très dur de faire mieux), il n'en est pas moins excellent. J'aime vraiment le côté catastrophe du film. Il faut avoir vu ce film.

Mimit_le_vrai

7 abonnés | Lire ses 432 critiques |

   4 - Très bien

Un scénario beaucoup moins vicieux que le précédent volé (celui ci l'est en grande partie grâce aux plans diaboliques du Joker), mais tout de même très entrainant. Réalisation et effets spéciaux réussis, et toujours le lot de rebondissements signé Christopher Nolan. 15/20

Pacino13

0 abonné | Lire ses 89 critiques |

   4 - Très bien

Christopher Nolan qui résussitta autrefois le mythe du chevalier noir avec maestria clos le chapitre final de sa saga en apothéose . Afin que le film soit mieux apprécier, il est fortement conseiller de le voir en version originale pour profiter pleinement de la voix du méchant Bane qui est vraiment réussi après plusieurs modifications, ce qui n'est pas le cas dans la version française . Bane en français cela donne des répliques parfois foireuses et une voix pas tout à fait réussi malheureusement, ce qui manque au personnage pour être totalement crédible, ce qui est le cas en VO . Le film est stylé mais le problème provient du scénario bourré d'incohérences ce qui est fort dommage . Ce qui est fasinant chez Nolan, c'est qu'il n'est pas prisonnier du système actuel avec ces blockbusters tourné en numérique, c'est un travail plus à l'ancienne, ce qui est fort appréciable, et lorsque ce dernier met en scène un film à gros budget, on est loin du simple blockbuster à grand spectacle, il y apporte une certaine psychologie dont certain film actuel aurait bien besoin . Inférieur à The dark Knight le chevalier noir, mais plus réussi que Batman begins, cet opus final clos une franchise qui aurait pût ne jamais revoir le jour sans l'aide précieuse et indispensable d'un grand metteur en scène tel que Nolan .

Cameron Acreed.

0 abonné | Lire ses 10 critiques |

   4.5 - Excellent

Batman a combattu le joker dans The dark knight mais dans the dark knight rises il doit affronter un ennemie beaucoup plus puissant , un vrai collose du nom de Bane un ancien membre de la ligue des ombres , un méchant avec un physique impressionnant mais qui suis toujours un plan parfaitement orchestré et qui possède une petite armée de mercenaire derrière lui .Bruce wayne doit alors reprendre du service après tant d'année dans l'ombre face a cette adversaire trop fort pour lui , Il devra donc dépasser ses limites si il veut sauver gotham du chaos

Kiwi98

107 abonnés | Lire ses 135 critiques |

   1.5 - Mauvais

"The Dark Knight Rises" ça devait être le film de l'année 2012, celui que tout le monde attendais comme le plus grand/gros blockbuster depuis des années voir carrément le chef d'oeuvre définitif de Christopher Nolan. Rarement on aura vu un engouement aussi immense, concluant la trilogie Dark Knight présentant une version de Batman mise à jour. Finalement ce n'est qu'une douche froide dépassée par son ambition et s'achevant au bout de presque 3 heures épuisantes. Depuis les cartons plus que monumentaux de "Inception" et "The Dark Knight" Nolan est devenu le réalisateur à suivre, condamné à ne faire que des gros films il exprime un certain sens du cinéma, un univers complexe et pessimiste avec des aspects narratifs parfois pas très grand public (je pense notamment à "Memento"). Le problème est que plus sa carrière va avancer plus elle va dans le mure, considérant "Following" comme un véritable chef d'oeuvre j'ai plus de mal avec un films comme "Le Prestige" voir "Batman Begins". Aussi je vais être honnête, je considère Nolan ni plus ni moins que le cinéaste d'auteur du pauvre (ce qui ne veut aucunement dire qu'il est un mauvais metteur en scène, juste un gars un poil mégalo et prétentieux dans un domaine de cinéma qui n'en a pas besoin -sauf que les cinéastes qui ont marqué le cinéma sont tous des mégalo prétentieux-) faisant des bons films mais pouvant toujours faire mieux et parfois dépassé par son ambition comme avec "The Dark Knight Rises". « C’est le film le plus gigantesque que j’ai tourné. En fait, c’est le film le plus gigantesque que quiconque ait tourné depuis l’époque du muet » déclarait Nolan dans son état le plus modeste à propos de "TDKR", désormais le cinéaste est le plus attendu du moment, entre ce film et la prochaine sortie de "Man of Steel" (qu'il produit) tous les cinéphiles et les fan n'attendent plus que de voir son grand spectacle et assister à la fin d'un mythe. Là pas de doute le film est une déception totale, là ou réussissait "TDK" il se rabaisse. "TDK" et "Batman Begins" imposaient un univers riche et intéressant, des personnages perdus et vastes, une réalisation incroyable et des intrigues menées avec une force inéluctable combinant le tout à du grand spectacle étonnamment divertissant. "TDKR" lui multiplie les intrigues, sauf qu'elles ne sont nullement intéressantes, le retour de Batman, ouais bon pourquoi pas, un terroriste chauve qui veut faire exploser la ville, ok, une cambrioleuse de haut vole en combi moulante, aboule gredin ! Sauf que le tout est marié avec des sous intrigues qui méritent d'être tirée avec la chasse d'eau, la nouvelle patronne de Wayne Enterprise, plein de machines et de raccourcis, romance qui n'a rien à envier à "Twilight", prison à effet pétard mouillé et révélation bancale. Ca devient franchement lourd tout ça, pourtant on peut en être sure, le paquet à été mit, tournage gigantesque, Imax, effets spéciaux et méchant ultra charismatique et anarchiste, alors c'est bien beau tout ça mais sous un bel emballage j'aime bien trouver un beau cadeau, moi je veux être bluffé, je veux sauter au plafond et prendre mon pied comme un acrobate, et jamais le film ne bluff, c'est trop sérieux, trop carré, il y a trop d'enjeux et ça devient extrêmement lourd, là ou "TDK" (et pas "Begins") était fou avec un suspens incroyable ici on tombe juste dans une bouillie dure à avaler et inconcevable ou encore caricatural. La structure narrative est tellement classique qu'on a du mal à croire que c'est un Nolan, aucune innovation, exploitant les thèmes du sur-homme, de la résurrection, le film avait toutes les cartes en main pour être une oeuvre de génie mais anéantie par sa propre ambition d'être un long métrage démesuré. Le meilleur côtoie toujours le pire, l'affrontement entre Bruce Wayne et Bane est très intéressant, deux colosses avec une vision du monde opposées mais cette guerre épique est brisé par des sous intrigues bordélique, Bane remit au second rang en tant que grand méchant, romance entre Miranda Tate et Bruce apportant au film une niaiserie pas possible, l'étape de la prison qui casse pas des briques (fallait le faire pour être prévisible comme ça) et même Batman qui va être ringardisé au mec reloue par une Catwooman qui est sympa il faut l'avouer. Ca devient n'importe quoi est pourtant tout ce passe dans une technique hallucinante ou encore le meilleur côtoie le pire, les plans sont parfois dingue, la séquence de l'avion perse la nuque mais la mauvaise utilisation des effets spéciaux et les faux raccords font le reste (2 secondes pour faire 10 kilomètres à 60 km/h avec une voiture volante, chapeau). Coté acteurs c'est pareil Christian Bale et Tom Hardy ont l'air d'y croire un peu trop, on surjoue, on fait la tête de malheureux mais c'est plaisant de les voir se battre, Anna Hataway est sympathique également en nouvelle muse Nolanienne, après Cottillard bon, censé être un personnage secondaire important et incarnant une féminité sur le déclin elle apparait uniquement comme la nana casse couille, on ne parlera pas non de Joseph Gordon Levitt, la tête à claque qui semble en permanence se regarder dans le miroir. Bref, je ne sais pas qu'elle mouche à piqué ce réalisateur qui a l'époque était à son apogée dans mon estime, mauvais navet aussi jouissif que assommant.

Nicolas S.

31 abonnés | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

Quelle déception. Le film est très bien réalisé mais la fin que nous propose Nolan reste à désirer... Sans parler de la performance de Cotillard je trouve la fin totalement bateau. C'est la première fois que Nolan propose une fin aussi explicite que ça. Il n'y a rien à comprendre tout est dit et je trouve cela très enfantin. Alors peut être que oui, le public visé est d'un jeune âge mais est ce la seule raison ? Pour moi, après une réussite telle que The Dark Knight, j'attendais quelque chose de bien plus grand et incompréhensible qu'une chute qui donne toutes les informations sur le futur des personnages et qui ne pousse pas le spectateur à la réflexion comme dans le prestige, memento, inception.

Docteur Jivago

128 abonnés | Lire ses 1197 critiques |

   2.5 - Moyen

Tache bien compliquée que de faire suite à l'énorme réussite que représentait "The Dark Knight", symbolisé par un Gotham mis à mal par un Joker aussi mémorable que terrifiant. Mais une fois de plus, Gotham est en danger, que ce soit de l'intérieur ou à l'extérieur. Malheureusement c'est là où "The Dark Knight" brillait que "The Dark Knight Rises" me déçoit, à commencer par ses personnages. Si Bane est une réussite, le Bruce Wayne reclus, fugitif, vieillissant et faiblard faisant un come-back en Batman n'est guère convaincant, tout comme des seconds rôles à l'image de Miranda Tate qui prendra de plus en plus d'importance, une catwoman aussi caricaturale et énervante que sexy et imbattable ou encore le jeune policier John Blake qui n'est nullement intéressant. Le film pêche notamment dans sa construction. En plus d'être trop long, il semble que Nolan ne sait pas forcément qui mettre en valeur et passe d'un personnage à un autre sans grande cohérence et fluidité et en laissant certains personnages de côtés pendant trop longtemps, le récit est trop dispatché sans que ce soit maîtrisé. C'est aussi le scénario qui est moins convaincant et notamment dans sa finalité et c'est dommage car le début était assez intriguant et prenait bien son temps. Nolan met peu à peu en scène une révolution par les "pauvres" et les exclus contre les riches et l'ordre établi qui termine forcément en chaos avec comme symbole cette fausse "justice", message très conservateur et surtout très peu subtil (comme l'ensemble des "messages" du film) qui ne m'a guère plu et s'éloignant des vrais questionnements que posaient "The Dark Knight". De plus, l'évolution du scénario (surtout sa dernière partie qui est bâclée) et des personnages (en partie Bane et Tate) ne sont pas du tout convaincant, avec certains cas tombant même dans un symbolisme mal venu. Et enfin, j'ai ressenti une certaine lassitude vis-à-vis du côté réaliste et sombre du film, tombant par moments dans l'exagération et l'auto-caricature, tout comme le côté fragile et vacillant de Batman, (trop) appuyé par des propos et des dialogues tombant là aussi dans l'excès et parfois une pseudo-psychologie guère intéressante. L'évolution de l'histoire est finalement assez prévisible et la mise à mal du Batman est bien moins intense que dans l'opus précédent. Par contre, tout n'est pas à jeter bien entendu. La vraie réussite du film s'appelle Bane, méchant dont les apparitions sont subtilement dosées par Nolan, charismatique, puissant et effrayant qui fait bien plus que de tenir tête à Batman. De plus, Nolan montre toujours une certaine maîtrise derrière la caméra, que ce soit dans sa façon de filmer les scènes d'action ou de mettre du rythme et par moments de la tension à l'image de ce premier face à face entre Bane et Batman. Pour le casting, si on peut regretter que Marion Cotillard bénéficie d'un personnage mal écrit ainsi que d'une direction qui me semble hasardeuse, Tom Hardy crève l'écran en Bane et les seconds rôles répondent souvent présent. Bref, je ne m'attendais pas forcément à ça. Dans mes souvenirs remontant à la séance cinéma, ce "Rises" m'avait déjà déçu mais pas à ce point-là. Si le film reste tout de même un minimum correct, il pèche clairement dans son écriture où la réflexion proposée n'est plus aussi forte que dans l'opus précédent (loin de là même), ainsi qu'à des personnages (tout comme leur évolution) pas toujours intéressant et tombant dans la caricature.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
The Dark Knight Rises Bande-annonce VF
1 678 603 vues
The Dark Knight Rises Bande-annonce VO
4 918 739 vues
The Dark Knight Rises Bande-annonce (2) VF
1 620 089 vues
11 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné