Mon AlloCiné
Le Transporteur III
note moyenne
2,5
6495 notes dont 720 critiques
11% (79 critiques)
16% (116 critiques)
9% (64 critiques)
28% (201 critiques)
19% (137 critiques)
17% (123 critiques)
Votre avis sur Le Transporteur III ?

720 critiques spectateurs

Chris46

Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 858 critiques

3,5Bien
Publiée le 07/07/2014

3ème volet de la saga " le transporteur " . Franck Martin ( Jason statham ) se voit contraint sous la menace par un mystérieux homme nommer jonhston ( Robert knepper ) de transporter deux sacs mystérieux et une jeune ukrainienne nommer Valentina ( natalya rudakova ) de Marseille jusqu'à Odessa . Que contiennent les sacs ? Qui est cette fille ? Pourquoi doit il l'accompagner ? Quels enjeux se cachent derrière cette livraison ? Franck n'a pas d'autre choix que d'effectuer cette livraison a haut risque si il veut rester vivant et il ne sait pas comment il va se sortir de ce piège ... Un 3ème volet bien sympa et divertissant . Ce 3ème opus relève le niveau après un second opus assez décevant notament dans le trop plein d'exagération et le surréalisme de certaines scènes . Jason statham est toujours au top dans son rôle du transporteur. Il fait face a un méchant de taille nommer jonhston incarner par l'excellent Robert knepper ( le cultissime T-bag de prison break ) qui le force a exécuter une livraison mystérieuse celle de livrer une jeune ukrainienne nommer Valentina incarner par la charmante natalya rudakova . Un 3ème épisode remplit d'action avec son lot de course poursuite effrénée , de fusillade et de combat spectaculaire .la réalisation laisse un peu a désirer par moment nottament dans la façon de filmer ceraines scènes d'actions . Malgré tour on passe un bon moment . Un bon divertissement .

conrad7893

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 480 critiques

2,5Moyen
Publiée le 14/01/2014

Je n’ai pas été aussi emballé que par le premier volet, malgré la présence aussi charismatique de Jason statam. Des cascasdes, des belles voitures, des gadgets , des situations improbables, une super belle nana Par contre j’aime toujours autant le côté décalé de berlean et l’humour du transporteur

fandecaoch

Suivre son activité 357 abonnés Lire ses 2 228 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/06/2009

Le Transporteur III : Quel dommage, car ce troisième opus avait le potentiel d’être le meilleur de la trilogie (grâce a de bonnes idées de scénario) mais qui est gâché par une réalisation qui fait pitié. Les combats sont épileptiques, illisibles a cause d’un montage trop rapide et d’une mise en scène trop crâneur. Quel dommage quand on a un acteur aussi bon que Statham qui fait tout ses cascades lui-même : c’est du potentiel de gâché car il pourrait faire de super cascade, en plans large et tout. Et en plus, les cacardes sont bien variés, stylés et nerveuses mais non. Il aurait du reprendre Louis Leterrier (celui qui avait fait le 1 et 2) plutôt que cet Olivier Megaton qui ne sait pas réaliser, je suis désolé. Ensuite, le scénario était pourtant bien sympa, pas exceptionnelle car il y a des scènes qui fondent pitiés : la femme qui pisse dans le magasin : ou est l’intérêt ? Mais, le concept du bracelet explosif si on s’éloigne de la voiture est une mission dangereuse et parfaite pour le transporteur. Cela apporte une bonne dose d’adrénaline et permet au personnage de rompre ses règles de conduites par obligations… Sinon, le colis : la femme a de bonne idée mais elle est nunuche des fois. Mais sa relation avec Franck est amusante a suive. Et cela permet de rendre un poil plus humain le personnage de Franck. Sinon, les acteurs sont convaincants : Jason Statham plus classe que jamais. Robert Knepper fait un excellent méchant (plus charismatique que dans l’épisode 2) et c’est un plaisir de retrouvé François Berléand. Donc voila, une conclusion qui assure le divertissement mais quel dommage.

MattBD

Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 467 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 13/04/2013

Scénario en carton signé Besson et 1 heure et demi de boucan qui donne envie d'une seule chose : écouter du silence. Cette perte de temps et d'énergie ne sera pas sauvée par la perf de Statham : il ne dégage rien et me gonfle avec sa voix exagérément grave.

totoro35

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 784 critiques

0,5Nul
Publiée le 12/01/2010

Cette fois c'est sûr, Luc Besson se fout vraiment de notre gueule ! Avez-vous vus le détournement de Mozinor sur la méthode Besson ? "Un héros costaud qui roule en Audi et qui protège une pute contre des méchants et qui pète la gueule à un grand black"? Eh bien comme pour "Le transporteur 1 et 2", "Taken", "Hitman" ou encore "Le baiser mortel du dragon", en gros c'est ça (sauf le grand black, je suis déçu). Une belle grosse merde réalisée et montée avec les pieds d'une laideur fascinante (EuropaCorp style !). Et après ça, Lucky Luc va venir se plaindre que l'on télécharge illégalement ses merdes ! Il devrait plutôt nous remercier, oui !

Stephenballade

Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 038 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/04/2018

Cette fois, il semblerait que Luc Besson ait entendu les critiques acerbes et néanmoins justifiées des cinéphiles concernant le deuxième opus de ce qui est désormais une trilogie. Du moins en partie, car tout n’est pas parfait pour autant, mais il faut reconnaître qu’il y a un gros mieux. Reconnaissons-le, "Le transporteur II" était franchement mauvais, à la fois par ses nombreuses ellipses et ses énormités. Mais ce qui le sauva du désamour complet, c’est que le spectateur s’est pris de sympathie pour les personnages Frank martin et l’inspecteur Tarconi, d’autant plus qu’ils forment un duo étonnant. En ce qui concerne "Le transporteur III", les ellipses ont été bannies et c’est tant mieux car le récit s’en retrouve plus fluide. Ça se ressent sur la durée du film, celui-ci étant le plus long de la trilogie. Question énormités, il en reste quelques-unes, notamment le fait que la voiture puisse redémarrer après un court séjour dans l’eau sans qu’elle transpire la flotte ni de l’extérieur… ni de l’intérieur. Chers lecteurs et chères lectrices, nous voici de retour en Provence, puisque Frank Martin est revenu se poser en France. Décidément, Frank a la bougeotte ! Mais les choses ont changé. A l’entame, le spectateur ne retrouve pas le célèbre transporteur dans un parking désert comme cela avait été le cas dans les deux épisodes précédents. Non ce coup-ci, on prend le soin de présenter sommairement tous les intervenants de façon dynamique en basculant des uns aux autres et ainsi de suite. Cela permet alors de sceller tous les points d’ancrage à partir desquels la trame va se tisser. Et déjà, on devine que tout ce monde va être étroitement lié. Cela n’empêche pas l’intégration d’une scène d’action très tôt. D’accord elle arrive à peine un peu plus tardivement que dans les deux films précédents, mais elle est bien là. Ah ben hein, il ne faut pas oublier pourquoi le spectateur est venu : les scènes d’action et la sympathie envers le transporteur et son ami improbable Tarconi (improbable dans le sens que l’un est aux portes du grand banditisme tandis que l’autre fait partie de l’autorité). Eh bien le spectateur va être comblé. En parallèle avec la scène d’action mettant en scène un homme inconnu transportant une femme inconnue au volant d’une Audi sortant du ferry de la SNCM, il nous est proposé de retrouver Franck Martin aux côtés de son ami TarconiSpoiler: avec qui il s’offre une partie de pêche dans le cadre idyllique des calanques. Quoiqu’il en soit, on voit nettement que le réalisateur a changé, Olivier Megaton ayant pris la place de Louis Leterrier. Non pas que le style soit différent, mais le rendez-vous est pris avec le spectaculaire grâce aux prises de vues avec les caméras embarquées à proximité immédiate des roues de l’Audi. Tout cela réuni rend l’entame efficace et tend à rassurer le spectateur quant à la qualité du long métrage. Indéniablement, le numéro 3 est bien meilleur que le 2. En même temps, ce n’est pas très difficile, me direz-vous. Mais quand en prime on a affaire à des dialogues tirés au cordeau pour TarconiSpoiler: , lequel se déplace en cette bonne vieille R16… il faut reconnaître qu’ils sont parfois particulièrement savoureux. On remarque aussi une montée en intensité, bien plus efficace : victime de sa réputation, Frank Martin est plus en danger que jamais, encombré qu’il est par une bien jolie accompagnatrice. Force est d’avouer qu’avec un si joli minois empli de taches de rousseur et animé par un regard brûlant sorti tout droit de ses yeux bleus intenses, il y a de quoi ne pas rester insensibleSpoiler: , en particulier lorsque cette personne d’abord ténébreuse et un brin pessimiste se révèle être une vraie chipie. Personnellement, je trouve bien dommage que la russe Natalya Rudakova ait disparu des écrans parce que… parce que… hum ! je le dis ou pas ? Bon allez ben oui, parce que je la trouve craquante, et alors ??? Je ne pense pas être le seul hein ! Bon ok, ce n’est certes pas une fille pour moi, mais elle apporte une bonne touche de sensualité, de sexy, de glamour, bref tout ce qui fait tourner la tête des hommes. Toujours est-il que de rajouter des enjeux affectifs dans le récit est plutôt bien vu. D’autres domaines ont également été améliorés, comme la photographie et surtout… surtout la musique, Alexandre Azaria s’étant repris après une partition médiocre sur le deuxième épisode. Mais ça ne vaut pas encore la bande originale du 1. Spectateurs, lecteurs et abonnés, si jamais vous étiez réticents à visionner ce numéro 3 après un 2 plus que laborieux, vous pouvez y aller sans trop de crainte. Les scènes de castagne sont toujours là et sont toujours chorégraphiées par Corey Yuen. Ma préférée ? Celle qui se passe dans le garage (encooore ???) et notamment sa joute finale, ponctuée par une sorte de glas. Sachez toutefois que ce n’est pas le film du siècle, mais il offre tout de même un bon divertissement. Sans compter qu’on peut se permettre de faire un peu de chauvinisme car le film est français ! Et si au lieu d’un 3,5 je mets un 4 (que le film ne vaut pas), c’est simplement pour récompenser la complicité que j’adore entre Statham et Berléand.

AMANO JAKU

Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 713 critiques

3,5Bien
Publiée le 14/09/2015

Après le fiasco du "Transporteur 2", je ne pensais pas qu’on reverrait un jour notre ami Frank Martin sur les écrans des salles de cinéma. Cette fois-ci, Frank a décidé de finalement tourner la page et de profiter d’une « retraite » anticipée et bienvenue, malheureusement il va devoir reprendre du service malgré lui après avoir été impliqué dans une affaire louche où un de ses amis a perdu la vie…Alors, la leçon a-t-elle été retenue ? Et bien, à première vue, il faut croire que oui vu que le résultat se rapproche plus du sympathique premier volet que de l’immonde second. L’humour redevient quelque chose de subtil, notamment grâce au retour aux sources inespéré du personnage de François Berléand. Les séquences d’action sont toujours bien présentes : outre la désormais traditionnelle baston à un contre x dans un garage (même s’il s’agit de la « marque de fabrique » de la saga, il faut saluer Corey Yuen qui se débrouille toujours pour trouver de nouvelles idées, évitant ainsi un vulgaire copier-coller de séquences d’un volet à l’autre), nous avons droit à une belle séquence en BMX et à une course poursuite automobile en milieu de film très bien filmée et rythmée ainsi que des cascades impressionnantes qui, bien entendu, ont nécessité l'emploi d'images de synthèse qui ont au moins le mérite d'être bien mieux réalisées que celles pourries du second opus ! Bref, la réalisation épileptique de Leterrier a été remplacée par celle plus posée et maîtrisée du jeune Olivier Megaton (qui avait déjà fourni un honnête travail sur "La Sirène Rouge"). Côté casting, Jason Statham jouit d’un peu plus de liberté sur son personnage et on sent bien lors de certains passages que le réal lui a laissé l’improvisation : cela rend Frank Martin plus souple et moins stéréotypé que lors du précédent film…et puis soyons franc : il a carrément la tête de l’emploi, ce rôle lui va comme un gant ! Comme j’en ai déjà parlé, François Berléand redevient l’inspecteur sérieux pince sans rire toujours prêt à aider notre héros. L’inconnue (avant de rencontrer Besson dans les rues de New-York et que ce dernier l’incite à devenir actrice, elle était coiffeuse !) mais charmante Natalya Rudakova apporte ce petit grain de sensualité qu’avait instauré Shu Qi dans le premier film et qui, au final, rapproche notre héros un petit peu de James Bond (pour les filles en tout cas !)…elle nous gratifiera d’ailleurs de deux séquences très sympathiques, l’une plutôt drôle et une seconde avec notre héros qui soulignera que ce dernier a bien un cœur sous sa musculature d’athlète. Et surtout, je suis très satisfait de la prestation de Robert Knepper qui nous livre un bad guy comme on les aime, sans conteste le méchant le plus réussi de la saga : il faut reconnaître que lui aussi à la gueule de l’emploi et qu’il a su déjà démontrer ses compétences en la matière en interprétant le monstrueux mais cultissime T-Bag de "Prison Break" ! "Le Transporteur 3" réussi à ressusciter une franchise que l’on croyait bel et bien enterrée par son second opus en revenant à ce qui avait si bien marché avec le tout premier film : action, humour et volupté sont au rendez-vous de ce divertissement 100% fun. Vivement les prochaines aventures de Frank Martin !

Alexarod

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 432 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/08/2009

Tout ça pour ça ? C'est ce que je me suis dit à la fin. Toute cette opération, cette action pour un film assez nul, et surtout prendre le meilleur transporteur avec les risques que ça comporte pour un simple enlèvement ? C'est naze... l'histoire d'échange contre des déchets toxiques ça surf trop sur la vague écolo pour faire vrai. Puis le placement produit on le voit bien, pire que dans Seul au monde, on révise les marques allemandes. La meuf, trop chiante, si t'es un vrai dur comme Statham tu l'avoines direct. Puis pour continuer dans le n'importe quoi : les méchants savent tout sur tout le monde (où qui sont tous ? Z'ont un gps qui repère ou kié le ministre... et c'est vrai que connaitre l'emploi du temps de la fille d'un ministre c'est sur Twitter...), le héros connait tout les chemins vers Bucarest, ses potes sont partout et il sait très bien conduire les vélos et les voitures, trop fort hein ? Il pète une vitre de sa voiture mais elle se répare toute seule. Puis les dialogues (profonds ou qui se veulent profonds), j'aimerais voir leur effet sur Audiard, faudra juste un médecin à côté au cas ou. Sinon les combats sont bien chorégraphiés ,mieux que dans MR and Ms Smith où ça faisait too much et trop navet, mais le côté homme objet qui fait un strip tease en même temps m'a bien fait rire. Puis le rythme, les cascades sont bien en adéquation avec l'action, pas trop décalée donc ça passe. Disons qu'il est mieux que le 2, moins bien que le 1 qu'il pompe complètement (même formule, même trame, même concept, c'est un calque en fait).

stallonefan62

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 415 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/02/2009

le moins réussi de la saga.on a du mal a suivre l'histoire et ce qui est dommage c'est les scènes de combats qui sont filmés trop rapidement et du coup on a du mal a suivre.de même la femme qui est toujours avec jason statham est insupportable.la fin est très réussi par contre et très interessante.mention spéciale a robert knepper qui est impeccable!!!

RENGER

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 5 431 critiques

0,5Nul
Publiée le 19/12/2008

C’est avec regret que l’on retrouve pour la troisième fois Frank Martin (Jason Statham) dans un nouveau volet de la saga Le Transporteur, toujours scénarisé & produit par Luc Besson (ce qui n’est en aucun cas un gage de bonne qualité !) et réalisé par le jeune cinéaste Olivier Megaton. Après avoir réalisé un court-métrage publicitaire pour Audi en 2007 : Génétiquement Avancée (produit par EuropaCorp), il choisit de reprendre exactement les mêmes ingrédients et de les inclure dans son film, à savoir : un montage clipesque, des ralentis et des accélérés, des flashs à vous rendre épileptique et j’en passe. Dénué d’histoire cohérente ou originale (une pseudo magouille écologique sur fond de kidnapping, merci Besson !), on doit par la suite supporter les habituelles courses poursuites de voitures en ville (merci la franchise Taxi) et les sempiternelles acrobaties chorégraphiées par Cory Yuen (après avoir supervisé les scènes de cascades sur les trois films de la saga, s’est-il rendu compte qu’il nous pondait à chaque fois la même chose ?). Situations ridicules et dialogues toujours aussi prévisibles, Jason Statham égal à lui même (tout en muscle et au faciès monolithique), on doit en plus de cela supporter (la magnifique) la fatigante et exaspérante Natalya Rudakova. Entre ennui et dégoût du cinéma pour ados attardés, on ne rêve que d’une seule chose : qu’EuropaCorp (et Luc Besson) passent « enfin » à autre chose !

thiboy

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 515 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 04/12/2008

Autant le dire tout de suite, Le Transporteur 3 est le moins bien réussi de la trilogie, Luc Besson a du écrire ce film sur un bout de coin de table, tellement ce genre de film est archi connu. C’est vrai que Luc Besson a trouvé le bon piston : mettre une star (ou voir plusieurs) cachant ainsi les grosses lacunes que connait le scénario. Tout d’abord les détails qui ne vont pas : Lors de l’accident au début du film, il n’y a qu’une ambulance qui vient sur les lieux ; La camera posé sur le par brise du camion de la Police qui transporte la voiture accidentée ; L’intervention chez son ami qui ne sert strictement à rien, en effet celui-ci lui dit que le détecteur est branché, chose que Franck Martin doit se douter. Il y a aussi le cliché que ‘on connaissait déjà dans le 1 : la fille qui s’oppose aux règles de notre cher Franck, puis il arrive aussi que le spectateur se pose beaucoup de questions : Comment Franck est arrivé dans la pièce où on lui a posé un bracelet, pourquoi est ce qu’il décide de faire ce boulot ? Mais ce n’est pas cela qui dérange le plus, en effet si vous allez voir ce film, vous vous apercevrez que les Audi sont très biens, très résistantes : en effet la Audi RS6 est plus rapide qu’une Mercedes, lorsqu’elle tombe dans l’eau, peut refonctionner après et est difficile à détruire, en effet lorsque celle-ci fonce dans le train, elle n’a pas d’égratignures. Choses assez bizarre d’ailleurs, car lorsqu’elle est éjectée du train, on voit au loin qu’elle part en morceau. De plus, on voit que le réalisateur vient du monde des clips, car les scènes de combat qui certes doivent être magnifiques ne peuvent être savourées par le spectateur du à la rapidité des scènes voulu par le réalisateur. On reconnait aussi la touche « EuropaCorp » avec notamment les scènes de voiture dans les rues de Marseille qui rappel le film « Taxi ». Pour ce qui est des acteurs, Jason Statham et le méchant (le meilleur des 3) Robert Knepper. Pour finir, ce film est à oublier

bosteph

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 193 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/12/2008

Le meilleur des 3 films . Les fans ne peuvent qu' être satisfait . Jason STATHAN est égal à lui-même et François BERLEAN trouve son meilleur jeu des 3 films - il a autant de temps de jeu que Jason, et toujours dans l' humour . Un film à voir absolument pour les fans de films d' actions !

Lothbrok1994

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 405 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/06/2013

Ce troisième opus ne perd rien en intensité, les bonnes scènes d'action sont toujours présentent et les scènes de combats toujours parfaitement chorégraphiées.

yayo

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 225 critiques

2,5Moyen
Publiée le 12/03/2012

Jason Statham assure le job mais le scébnario et paresseux et les scènes d'actions sont trop montées de manière epileptiques. Bref le Meilleur restera le premier.

FenêtreSurÉcran

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 460 critiques

3,5Bien
Publiée le 11/03/2013

Pour moi, le Transporteur III est le meilleur de la trilogie. Aucun problème au point de vue des acteurs qui jouent très bien. La réalisation est meilleure que les deux autres. La mise en scène aussi. Les scènes d'action sont excellentes et sont beaucoup mieux que les 2 précédents. Le scénario, lui, est mieux que les deux autres, il est moins basique et il y a moins d'invraisemblance; par contre malheureusement c'est du déjà vu. Bon film à voir.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top