Mon AlloCiné
    50/50
    note moyenne
    4,0
    2711 notes dont 277 critiques
    9% (26 critiques)
    45% (124 critiques)
    35% (97 critiques)
    8% (22 critiques)
    2% (6 critiques)
    1% (2 critiques)
    Votre avis sur 50/50 ?

    277 critiques spectateurs

    Guillaume D.
    Guillaume D.

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 14 août 2019
    Le cancer, cette maladie infâme. Sujet peu drôle mais bien pensé, bien filmé, sincère et ça marche. En gros, c'est de la bonne.
    gabdias
    gabdias

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 510 critiques

    2,0
    Publiée le 6 février 2019
    Habitué aux comédies grasses et vulgaires, J.Levine tente une percée dans le drame sur un thème difficile le cancer chez les plus jeunes. Oscillant en permanence entre drame, romance et gags gras (S.Rogen oblige), il signe un film intéressant mais inachevé et finalement trop larmoyant.
    Serge_la
    Serge_la

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2018
    Intelligente histoire et film basé sur une histoire vraie. Seth Rogen est Seth Rogen et le comique du film autant que celui de l'auteur dans la vraie vie. L'histoire vraie est changée pour le cinéma. Pas mauvais.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 7 mai 2018
    Ce film est absolument excellent. Humour, tristesse, bonheur... tout y est. C’est une autre façon d’aborder la maladie, on en oublierai presque le thème principal du film. Joseph Gordon Levitt et Set Rogen forment un duo surprenant et agréable.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 693 critiques

    4,0
    Publiée le 22 avril 2018
    50/50, c'est un titre assez pratique. S'il désigne les chances du survie du personnage principal, c'est aussi l'exact dosage entre comédie et drame. Et malgré quelques fautes de goût, à vouloir trop en faire d'un côté comme de l'autre, c'est un sans-faute quand le film reste en équilibre. Désamorcer l'horreur de la maladie par l'humour et l'amour, c'est une excellente idée. Les petites productions indépendantes américaines en sont friandes. Musique pop. Beauté des paysages (bon, pas là, ça se passe en ville). Douce mélancolie. Vous voyez le tableau. Quand la maladie sonne à la porte, évidemment rien n'y prépare. On croit que ça n'arrive qu'aux autres. Jusqu'au jour où le couperet tombe. Les médecins, pour qui le patient n'est qu'un patient parmi tant d'autres (je ne suis pas assez cynique pour parler de client), manquent d'humanité, de pédagogie. Heureusement, il y a la famille et les amis. Du moins, l'ami. En l’occurrence, Seth Rogen qui, en bon copain obsédé sexuel, en fait justement des caisses. Ce qui le rend particulièrement agaçant. Mais aussi attachant quand il ferme sa bouche. C'est là où on se rend compte que les vrais amis se comptent sur les doigts de la main et que rien ne remplacera un bon pote qui s'inquiète pour vous, même au milieu de la nuit, avec ses qualités et ses défauts. La relation avec les parents est également très bien décrite entre une mère poule (et même si ça peut paraître lourd, je trouve qu'il vaut mieux ça qu'une mère absente) et un père victime de la maladie d'Alzheimer donc dans son propre monde. Il y a de l'espoir dans 50/50 grâce aux autres malades qui vont se soutenir, grâce aux visites rendues chez la thérapeute encore étudiante. Des moments de doute et d'angoisse car s'il y a cinquante pour cent de chances de s'en sortir, il y a aussi cinquante pour cent de chances d'y rester. Et quand on a la vie devant soi, c'est forcément injuste. Sans pathos excessif, j'ai suivi avec plaisir, bien que le terme soit mal choisi, le parcours du combattant de ce malade qui affronte les aléas de la vie non pas en se morfondant sur son sort (ce qu'on aurait tous tendance à faire) mais en s'appuyant sur ce qui fait la beauté d'être en vie.
    zhurricane
    zhurricane

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 734 critiques

    2,0
    Publiée le 10 mars 2018
    On a toutes les caractéristiques du petit film doux. Non pas que ça soit désagréable, mais ça ne va pas plus loin. Joseph Gordon-Levitt est très touchant, dans son rôle de gars qui veut s'en sortir. et Anna Kendrick est attendrissante à souhait dans son rôle de psychologue parfois maladroite. Mais il faut bien dire que le film insiste trop peu sur leur relation, qui est le point pour moi central du film. Au lieu de ça il se concentre sur la mère du héro, son meilleur ami, joué par un Seth Rogen pas au top niveau(surtout du à son personnage bien trop lourd) et au début sur sa copine, la magnifique Bryce Dallas Howard. En fait c'est pas mauvais, mais ça nous prend pas à la gorge, ya rien qui fait qu'on va se dire "oh wha", non en fait c'est assez plat. Alors par contre, la bande sonore est très belle, pour atteindre son climax avec le magistral morceaux final du Liars, qui correspond superbement à la scène spoiler: l'opération . Ensuite, pour ce qui concerne le sujet central du cancer, il n'est pas super bien traité. On sent qu'on est dans une douceur trop forte, pour ne pas rendre le sujet trop lourd, mais il faut avouer que dès fois ça du bon la lourdeur, on ne reste pas uniquement en surface. Au moins certains diront qu'on est pas dans le pathos, ce qui fait de ce film presque un feeling good movie, mais qui manque de puntch, de vie et d'allant.
    Yohan V
    Yohan V

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 22 février 2018
    Film sympa à voir. Dommage que la fin du film soit trop attendue. on sait déjà comment cela va finir dans le premier quart d'heure.
    P. de Melun
    P. de Melun

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 22 critiques

    3,0
    Publiée le 2 novembre 2017
    J'ai été très agréablement surpris par ce film. Le scénario est bien écrit, alternant émotion/pétage de plomb et humour. Les acteurs sont excellents, Joseph Gordon-Lewitt est bouleversant, Seth Rogen est très bon également. Pas trop de mièvrerie, un ton juste, une fin "à l'américaine" mais le film est touchant au final.
    Bryan V.
    Bryan V.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 149 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2017
    Avis Bref ; 50/50 c'est être marrant mais surtout très touchant pour son sujet sensible. Une bonne comédie dramatique avec des acteurs qui rendent les personnages très attachant que sa soit notre principal concerné ou bien sont entourage comme son meilleur ami ou bien la terapheute (Anna Kendrick) où même encore ses parents chacuns apportent vraiment sa pierre à l'édifice. J'ai évidemment versé ma larme même si y en as nul besoin .. Enfin bref, un film beau, drôle et touchant.
    Charlotte28
    Charlotte28

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 89 critiques

    3,5
    Publiée le 27 août 2017
    Un joli film qui illustre parfaitement l'expression "comédie dramatique" et justifie la fin attendue (et surtout espérée!). Joseph Gordon-Levitt toujours juste; Angelica Huston excellente. Agréable.
    IS <3
    IS <3

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 138 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mai 2017
    J'ai bien aimé ce film mais sans plus, c'est assez long à regarder bien que des moments drôles surviennent assez régulièrement permettant de dédramatiser le sujet
    Pasthen
    Pasthen

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 410 critiques

    3,0
    Publiée le 12 janvier 2017
    Adam (Joseph Gordon-Levitt tres juste dans son rôle) apprend qu'il est atteint d'un cancer. Nous suivons l'évolution de son combat avec une certaine légèreté, pas vraiment concerné par le ton (humoristique) emprunté mais tout de même avec empathie pour ce que vit ce jeune homme au quotidien. Finalement, il est à déplorer le choix de Seth Rogen (comme fidèle ami d'Adam), qui une fois encore, en fait des tonnes pour rien et châtie fort peu son langage..
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 7 abonnés

    3,0
    Publiée le 27 août 2016
    Un homme de 27 ans, tant structuré qu’angoissé, sans vice ni défaut, apprend qu’il souffre d’une tumeur osseuse lombaire et qu’il y a environ 50 % de chance de s’en sortir. On l’accompagne tout du long de son évolution morale, de sa chimio, sa chirurgie, sa vie sociale, professionnelle, amoureuse, et surtout intime. Du médecin à la copine, des parents à la psy, des secrétaires aux fonctionnaires, des collègues au patron, en passant par les filles et les gars de rencontre, chacun à sa manière ne fait qu’enfermer notre pauvre jeune homme en mal d’accompagnement à ses propres vision, peur, fantasme ou intérêt. Cet affligeant spectacle d’impuissance, d’égoïsme ou de stupidité, où personne ne s’avère capable de l’aider à mourir ou à se soigner, même avec de la bonne volonté, illuminera pourtant bientôt les surprenantes et rares personnes sincères et intelligentes de son entourage. Cette petite fresque intimiste et sentimentale, bien agréable à regarder, dénonce le prêt-à penser, l’égoïsme, conscient ou non, et inhérent à notre culture incurablement individualiste. Il constitue aussi un cri de retour à la simplicité sincère et à la conscience de la mort en tant que variables essentielles de la vie et de la joie de tous les jours, tant qu’ils existent.
    Extravadaz
    Extravadaz

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 33 critiques

    3,5
    Publiée le 4 avril 2016
    Un très beau drame sur la maladie et son acceptation. Que feriez vous si vous appreniez l’existence d'un cancer alors que tout va pour le mieux dans votre vie ? la question est posée. Joseph Gordon Levitt est comme d'habitude impeccable et montre qu'il peut jouer à peu près n'importe quel rôle. Seth Rogen est drôle comme a son habitude mais sait aussi pousser son jeu vers le côté plus dramatique, et enfin la sublime Anna Kendrick (ceux qui me lisent savent que je suis fou de cette femme) qui est comme d’habitude c'est à dire parfaite. Bien mis en scène, cette histoire nous rends à la fois triste et heureux mais n'évite pas certains clichés
    Delwinn
    Delwinn

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 107 critiques

    4,0
    Publiée le 29 février 2016
    Des films avec un personnage principal souffrant d’un cancer, il n’y en a pas qu’un. Il n’en reste pas moins que j’ai apprécié celui-ci, ne serait-ce que parce qu’il ne vire jamais aux clichés faciles et au romantisme mièvre, ce qui est assez rare pour être souligné. On se concentre sur l’épreuve traversée par le personnage ; le reste viendra vraisemblablement post film, d’après l’ouverture laissée par la dernière scène. Les protagonistes, d’ailleurs, sont sympathiques, tout à fait crédibles dans leur évolution et leurs relations, et portés par un très bon jeu d’acteurs (quoique, comme dans tous ses films d’ailleurs, je ne sois pas franchement fan de la grossièreté des répliques de Seth Rogen ; l’humour « poli » du reste du scénario fonctionne bien mieux), qui a capté mon attention du début à la fin. Et m’a d’ailleurs, au passage, décroché une larme, lors d’une scène poignante dans la voiture. En somme, comme je l’écris souvent, il n’y a pas de révolution, mais ce film est tout à fait agréable à regarder, tour à tour comique et touchant. Une bonne pioche !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top