Dans la maison
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 4 686 notes dont 823 critiques  | 
  • 101 critiques     12%
  • 333 critiques     40%
  • 221 critiques     27%
  • 119 critiques     14%
  • 32 critiques     4%
  • 17 critiques     2%

823 critiques spectateurs

Trier par Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
NicoIS5

1 abonné | Lire ses 39 critiques |

   3.5 - Bien

Ce qui m'a marqué dans ce film, c'est d'abord ce que vivent les personnages : la place que nos passions peuvent prendre dans nos vies, le dynamisme que l'on y puise, l'isolation qui en découle si l'on ne s'en garde pas, et les liens de complicité viscérale que le partage d'une passion peut nouer. Il est évident qu'on a aussi là un film ''intellectuel'' ... il faut déjà le savoir, pour ne pas faire de méprise. Mais ça ne veut pas dire que c'est un film tout réflexif ou contemplatif ; seulement, il y a indéniablement de quoi se secouer les méninges ; il y a des pistes d'interprétation : la vitalité des passions va de pair avec un jeu de miroirs sur l'écriture et la lecture, la force que l'on peut mettre dans ces activités. Malgré la rareté (ou plutôt la raréfaction) de ces passions, l'on ne frôle pas franchement l'élitisme assumé, l'on sent au contraire que M. Germain aimerait communiquer sa passion à ses élèves mais n'y parvient pas, ou ne tente plus que fébrilement, usé : il y a à la source du personnage comme du film une volonté d'ouverture de la littérature et de l'art – jets de force et de donation de sens – que vient émousser la pratique, le choix concret des chemins, des langages et des interlocuteurs que l'on doit choisir. 'Dans la maison' met aussi en images l'importance de la transmission : Claude, adulescent à la plume naissante et voulu à l'esprit perçant, est bien élève. Au départ, l'on voit clairement que pour quelque raison, que l'on peut trouver dans son vécu familial si l'on y tient, il ne tente pas de se sociabiliser, il est isolé, comme peuvent l'être bien des ados de son âge. J'ai d'abord cru qu'il allait être suffisant, qu'il commencerait par se comporter en ado effronté qui sent qu'il a tout compris et pense flotter au-dessus du monde, souffrant. Sa figure est autre : l'écriture est pour lui un moyen d'exacerber sa vie, la vie, et de se lier à M. Germain, qui cherche lui aussi du recul et du feu. L'écriture et la lecture, entité homogène, est le système nerveux que ces deux comédiens se sont tissé ensemble. C'est seulement par Germain que Claude en arrive à aiguiser son oeil à sa plume. Il boit les paroles de son professeur et dévore les livres qu'il lui recommande. Il ne dépasse pas le maître, ne se joue pas de lui : ils jouent ensemble à la vie sous décoctions romanesque, ils deviennent amis, complices. Quitte à risquer ce qui n'est peut-être plus si cher à leurs cœurs animés.

Aldric C.

0 abonné | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

Un thriller dans ce qui aurait pu être un contexte de comédie. Beaucoup de tension et d'émotion. Des acteurs convaincant pour un scénario original, avec des relations ambiguës: Maître-élève, amours impossibles, et amours vieillissant. 4.5/5


MelisandeBM

0 abonné | Lire ses 8 critiques |

   4 - Très bien

Avec son suspens passionnant, Dans la Maison se révèle être un film très original, dans lequel le spectateur est plongé dans les pensées des deux principaux personnages (le professeur, brillamment interprété par Fabrice Luchini, ainsi que son élève). Une ambiance singulière se met en place au fil de l'intrigue, mettant presque le spectateur mal à l'aise. Il veut sans arrêt connaître la suite du récit de l'adolescent (aussi angoissant soit-il), tout comme le professeur. Seule la fin est à mes yeux plutôt décevante. Ce film reste tout de même un des meilleurs que j'ai vus.

Kafka Tamura

3 abonnés | Lire ses 12 critiques |

   4.5 - Excellent

Pas de surprise, Luchini brille dans son rôle. Quand il est à l'affiche, on sait qu'on ne sera pas déçus, ne serait-ce que parce que son talent d'acteur à lui seul vaut largement le détour. Quant au réalisateur, François Ozon, sa filmographie comporte plusieurs bons films, mais aucun qui n'avait véritablement retenu mon attention jusqu'ici. Dans la maison m'a donc agréablement surprise. C'est un excellent long-métrage, d'une très rare intelligence. Tout amateur de littérature a de grandes chances d'être séduit. Germain, professeur de littérature blasé, voit son quotidien chamboulé par la copie de Claude, l'un de ses élèves. L'étudiant y narre le quotidien d'une famille ordinaire dans laquelle il s'immisce peu à peu. Germain devient alors le lecteur de Claude ; il commente le récit, il en cherche les failles, il en vient à s'interroger sur sa portée, puis il s'y immisce à son tour. Il s'avère que Claude raconte les histoires d'une famille qui existe bel et bien. Dès lors, les frontières entre le réel et la fiction sont complètement brouillées. Germain en dénonce le côté voyeuriste, mais il ne peut s'empêcher d'attendre la suite, de participer au récit à sa manière. Le professeur et l'élève nouent alors une relation complexe, voire malsaine, où il n'est plus question de transmission, mais de partage et d'attentes. Beaucoup de réflexions sur la réception de l'oeuvre, sur les frontières poreuses entre l'imaginaire et la réalité, sur les limites de l'écriture (ou leur absence). L'intrigue est menée d'une main de maître et la distribution est incroyable. Ernst Umhauer est extrêmement convaincant dans le rôle de Claude. Bref, Dans la maison est un film brillant qu'il faut voir absolument.

DeruskiVLC

1 abonné | Lire ses 279 critiques |

   4 - Très bien

Avec "Dans la maison", Ozon fait un film passionnant et troublant. L'idée de départ est intrigante et le film évite les pièges tendus par cette idée et reste en équilibre sans jamais tomber. Les acteurs sont très bon, Luchini a un jeu plus subtil que d'habitude mais garde ses élans qui le singularise. Le jeune Ernst Umhauer rajoute un coté espiègle et voyeur au personnage. "Dans la maison" parle de façon intéressante d'éducation, de relation père/fils, de création et de voyeurisme, sans jamais être trop lourd. La scène finale est magnifique et clôt parfaitement le film. Cependant, le film possède un coup de mou au milieu, il prend plus son temps alors que le début et la fin sont très rythmés.

tartre

0 abonné | Lire ses 87 critiques |

   3 - Pas mal

Comme toujours chez Ozon , la réalisation est nickel , la photo est léchée , c est très esthétique et bien filmé , la musique est au diapason . Le jeune comédien est très bon dans son rôle , lucchini n en fait pas 3 tonnes , et kristin scott thomas est très juste . L histoire est intéressante , Ozon sait filmer les situations étranges dans des milieux tout ce qu il y a de plus banal , avec des personnages plus complexes qu il n y parait , avec quand même une pointe de snobisme social , comme souvent chez ce réalisateur . Néanmoins assez déçu par la fin qui retombe un peu comme un soufflé ( comme souvent chez ce réalisateur ) , le manque d action et un peu trop de bavardage .

Mehdi Bettayeb (@dawasta)

18 abonnés | Lire ses 533 critiques |

   3.5 - Bien

Ce film m'a bluffé, je ne m'y attendais pas. L'histoire est prenante, la mise en scène est riche de petites idées bien venues (chose qu'on remarque dès le début du film), et Luchini et le jeune comédien sont impeccables. Je trouve Ozon bien meilleur quand il met de coté les comédies ringardes pour les thrillers, comme celui-ci, qui explore, entre autre, les thèmes du voyeurisme et de la manipulation. Le clin d’œil à "Match Point" n'est pas là pour rien. L'un des meilleur film de ce réalisateur. (Bien)

Simon P.

35 abonnés | Lire ses 111 critiques |

   4 - Très bien

Un thriller passionnant ou comment la fiction prend le pas sur la réalité. Envoûtant, excitant, déroutant.

dixieland75

0 abonné | Lire ses 5 critiques |

   0.5 - Nul

Scénario indigent, épouvantablement mal joué avec la palme du pire acteur pour Denis Ménochet.

MC feely

24 abonnés | Lire ses 162 critiques |

   1.5 - Mauvais

Alors la c'est belle une déception surtout en vue des critiques!l'histoire est molle ou un ado un peu trop curieux s'invite dans la vie d'une famille de la classe moyenne qui est quand même la petite fixette du film,mais alors qu'il veuille intégrer la famille d'accord mais il ne se passe absolument rien c'est des fantasmes tout le long du film sous forme de narration! j'ai pas accroché du tout.1,5/5.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Dans la maison Bande-annonce US
3 300 vues
Dans la maison Bande-annonce VF
3 662 441 vues
Playlists
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné