Mon AlloCiné
    Fight Club
    note moyenne
    4,5
    74080 notes dont 2646 critiques
    64% (1706 critiques)
    21% (561 critiques)
    5% (137 critiques)
    4% (102 critiques)
    3% (73 critiques)
    3% (67 critiques)
    Votre avis sur Fight Club ?

    2646 critiques spectateurs

    The walker
    The walker

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mars 2013
    ATTENTION SPOILER Un film sombre, dérangeant, effrayant de réalisme et de folie ! Ce personne seul et standardisé par une société de consommation dans laquelle il ne se retrouve pas va alors tomber dans la folie et la violence pour essayer d'exister... C'est le mal de notre siècle, comme il le dit dans le film nous n'avons pas de grandes guerres, pas de grandes dépressions, nous n'avons en réalité pas de but d'exister à l’intérieur de cette société, nul grande cause à défendre....c'est ce qui pousse malheureusement tant de gens à sombrer dans la violence, dans l'extrémisme religieux et sectaire pour essayer de se trouver un but, pour essayer de trouver sa place dans ce monde. Le film nous retranscrit parfaitement cette gangrène de notre temps, sans tout autant tomber dans la démagogie et l'apologie du terrorisme anarco-religieux, bien au contraire! Le film nous montre que notre société comme son rejet ne conduit, sous sa forme extrême, qu'à la mort, que de toute manière tout finira par s'effondrer spoiler: (A la fin du film la finance est détruite mais Taylor aussi...) C'est un film de tous les extrêmes, notre société est extrême, son rejet est extrême, la folie du personnage est extrême... Loin de la critique démagogique ou de l'anarchisme primaire, le film ne nous transmet qu'un seul message... le message de l'amour. L'amour est ici plus forts que les idéaux, plus fort que l'extremisme, plus fort que tout... et si finalement ce n'était pas ça notre grande guerre? Trouver l'amour...
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 280 abonnés Lire ses 160 critiques

    4,0
    Publiée le 21 décembre 2013
    "Fight Club" est aussi dérangeant, malsain et glauque qu'il surprendre par sa réalisation et le twist final du film. Personnellement, je ne suis pas un grand fan des films de David Fincher puisque Seven m'avait paru trop glauque malgré un final très surprenant, en revanche Fight Club m'a beaucoup plus accroché avec Brad Pitt et Helena Bonham Carter dans le film dont le jeu d'acteur est irréprochable (en passant je confirme que miss Carter aime les rôles de persos féminin un peu folle au look improbable, y'a qu'à voir son interprétation de Bellatrix Lestrange dans Harry Potter ou encore le film Sweeney Todd le maléfique Barbier de Fleet Street, et ça lui va très bien ^^). Une montagne d'élément fait que ce film est particulièrement glauque et fascinant à la fois : les paroles du narrateur, le fait que le film relate d'une certaine manière la réalité de notre société ou l'on n'a pas vraiment de grande cause à défendre et ou l'on sombre dans la violence et l’extrémisme religieux afin de se trouver un but dans notre vie. On voyage ici dans la démence du narrateur dont on ne saura jamais le nom, jusqu'à la fin du film avec un twist final que je ne spoilerais pas. Bref, le film est très négatif et je ne l'oublierais certainement pas, mais il ne figurera pas dans mes préférés , cela dit je suis content de l'avoir vu pour ne pas mourir idiot, et en parlant de mourir : le message ici est que, notre société comme son rejet ne mène qu'à l’effondrement, sous sa forme la plus extrême.
    Mr. Renton
    Mr. Renton

    Suivre son activité 82 abonnés

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2017
    Buen plus que mon film préféré. Il a eu un tel impact sur moi, il a changé ma façon de voir le monde et ma vie en général. Je ne serais pas la même personne sans Fight Club. Parce que ce très sérieusement, ce film m'a fait faire une dépression et de l'insomnie. Ça dépasse le stade de film, même si je ne suis pas d'accord sur tout la ligne avec la philosophie franchement tordue du film, il m'a réveillé cinématographiquement et spirituellement parlant. Ce n'est pas parfait, There Will Be Blood est parfait mais Fight Club m'a marqué au fer rouge.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 juillet 2014
    "Fight Club" est un de mes films préférés, une de mes plus grandes expériences cinématographiques. Faisant réfléchir le spectateur sur sa vie de consommateur dans une société régie par l'argent et le matérialisme, "Fight Club" choque, hypnotise et fait également réfléchir le spectateur sur sa place dans la société, grâce à une histoire folle, drôle et complètement anti-conformiste. "Fight Club", c'est aussi un duo d'acteurs exceptionnel, une réalisation et une photographie magnifique, une bande originale parfaite et une ambiance unique. Je me souviens la première fois que j'ai vu ce film, arrivé au générique de fin, je suis resté bouche bée, je me suis dit que je venais de voir un film comme je n'en avais jamais vu auparavant. Mais ne vous fiez pas aux critiques faciles qui voient en ce film un hymne à la violence et à la destruction, "Fight Club" fait remettre en question le spectateur sur la société dans laquelle il vit et sur un tas d'autres choses, mais le met également en garde contre les dangers de vouloir la changer radicalement, les dangers de l'idéalisation, de la manipulation, etc... Et c'est justement en cela que "Fight Club" est si intéressant, il y aura plusieurs interprétations perçues selon les spectateurs. Ce film est et restera un film choc, qui a divisé et qui continue encore aujourd'hui de diviser, mais devant lequel personne ne peut rester indifférent, et ce qui fait sa principale force, c'est que même si il est sorti en 1999, le film est plus que jamais d'actualité. "Fight Club" est un coup de poing cinématographique comme on en prend rarement, un conte philosophique sombre, drôle et où le second degré est très présent, un chef-d'oeuvre de David Fincher qui parle de la quête de sa propre identité, de la remise en question de la société qui nous entoure, et de savon...
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 491 critiques

    4,5
    Publiée le 16 octobre 2014
    Un chef d'œuvre signé David Fincher qui nous avait déjà mit sur le cul avec Seven et The Game, ses 2 précédents films, mais là il va encore plus loin et nous fout une énorme mandale dans la tronche dont on a du mal à s'en remettre, Brad Pitt et Edward Norton sont flippant.
    STEPH24.
    STEPH24.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 16 mai 2016
    A la fois sombre et captivante cette oeuvre est une claque cinématographique ! Réalisé par le Sorcier Fincher, ce film culte nous propose une critique très virulente de la société de consommation à travers la narration d'Edward Norton. Bien qu'il soit sorti en 1999, cette satire sociale est aujourd'hui plus que jamais d'actualité. Au niveau de la réalisation c'est du grand art, l'atmosphère mêle oppression et fascination. Quand à la performance des acteurs, un seul mot : Magistral. L'intensité est poussé à son paroxysme spoiler: (scène de fin) quand Edward Norton et Helena Bonham Carter se tiennent la main tout en regardant l'explosion des bâtiments financiers , sur un morceau de Pixies, Where is my Mind, après une telle remise en question ma réponse est : je ne sais pas.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 554 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2016
    " Fight Club " film culte de David Fincher . C'est l'histoire d'un homme ( Edward Norton ) qui vit seul , travaille seul , dort seul , mange seul ses plateaux repas pour une personne seul comme beaucoup d'autres personnes seules qui connaissent la misère humaine , morale et sexuelle . Désespéré de mener une vie solitaire et sans grand but et écœurer par la société de consommation qui l'entoure et dont il fait intégralement partit il souhaiterait changer de vie et se trouvé une vrai place dans ce monde avec un vrai grand but dans la vie . C' est pourquoi il va devenir membre du Fight Club , un club de combat clandestin , où il va pouvoir retrouver sa virilité , l'échange et la communication avec les autres . Ce club est dirigé par un certain Tyler Durden ( Brad Pitt ) une sorte de gourou anarchiste qui prêche l'amour de son prochain ... " Fight Club " est un film culte signé David Fincher . Un film qui connu un échec commercial à sa sortie en salle en 1999 et qui fut descendu par la critique . peut être trop incompris lors de sa sortie par beaucoup qui l'on juger peut être trop violent sans chercher à creuser plus loin . Mais qui , au fil des années , à conquis des générations de cinéphiles pour finir par devenir un veritable film culte . Comme quoi même les films qui connurent un échec peuvent avoir une seconde vie plus tard . L'histoire de " Fight Club " est prenante celle d'un type désespérer de mener une vie solitaire et sans grand but et écœurer par la société de consommation qui a une profonde envie de changer de vie et qui va retrouver un certain sens à sa vie grâce à un club clandestin de combat nommé le Fight Club dont il va devenir membre sous l'influence d'un mystérieux type nommer Tyler durden qui va redonner un vrai sens à sa vie . Il va alors être embarquer , au côté de Tyler Durden devenu son mentor , dans une spirale sombre de violence et d'anarchie ce qui va nous tenir en haleine du début à la fin ( grâce nottamant à une bonne touche d'humour noir ) et va donner lieu à d'excellents dialogues et à une pléiade de séquences mémorables bien barrer spoiler: (Edward Norton et Helena Bonhan Carter qui se partage les réunions anonymes auxquels ils participent , Brad Pitt et Edward Norton qui vont piquer de la graisse dans les poubelles d'une clinique de lipossusion , Edward Norton qui se fracasse la tête dans le bureau de son patron , les flics qui veulent couper les partie de Edward Norton , Edward Norton qui se bat tout seul en croyant se battre avec Brad Pitt ... ) . Le film nous tient en haleine jusqu'au twist final magistral qu'on avait pas vu venir et qui va changer toute notre vision du film où l'on comprend que spoiler: Edward Norton et Brad Pitt sont en fait la même personne . Edward Norton qui c'est construit une double personnalité en se créant un double imaginaire en la personne de Brad Pitt plus charismatique et plus barrer que lui pour que ce dernier le pousse à changer de vie .Le film est superbement mis en scène par David Fincher qui donne à son film une ambiance sombre , violente glauque et malsaine . La b.o du film est de qualité et colle parfaitement à l'ambiance du film . Le film est porter par un excellent casting avec à sa tête Edward Norton trés bon dans le rôle du " narrateur " ce type seul qui a envie de changer de vie et qui va redonner un sens à sa vie en devenant membre d'un club de combat clandestin nommer le Fight Club . Edward Norton tient ici l'un de ses meilleures rôles . Il va être enrôler par un certain Tyler Durden un type énigmatique et mystérieux qui est le créateur du " Fight Club " . Un veritable gourou qui à une grande influence sur tout ses membres . Il est superbement bien interpréter par Brad Pitt qui trouve ici l'un de ses meilleures rôles lui aussi . Le duo Edward Norton / Brad Pitt fonctionne à merveille . Sans oublier Helena Bonhan Carter très bonne aussi dans le rôle de Maria Singer une femme énigmatique et asser barrer que Edward Norton va rencontrer . " Fight Club " un film culte à ne surtout pas louper .
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1544 abonnés Lire ses 8 694 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mai 2012
    D'une fabuleuse imagination visuelle, David Fincher signe une plongèe dans l'esprit complètement dèmente avec des Tyler Durden subliminaux où tout n'est finalement qu'illusion! La mise en scène est d’une virtuositè redoutable, le scènario, aussi brillantissime soit-il, n'est jamais rèduit à un jeu de l'esprit gratuit, même s'il demande au spectateur une attention soutenue pour en dèchiffrer les arcanes! La musique des Dust Brothers est ènorme et les acteurs sont èvidemments remarquables, en particulier Edward Norton qui endosse une double personnalitè! il faut le voir se frapper lui-même dans une scène renversante ("Je suis la vengeance narquoise de Jack"). Avec ègalement la mèconnaissable Helena Bonham Carter alias Marla Singer la grande touriste qui fume clope sur clope, dont certaines de ces phrases relèvent ici du sport verbal ("C'est ici les cancers"). Au niveau philosophique, politique, Tyler Durden reprèsente dans "Fight Club" l'èlan nietzschèen vers l'idèe de nihilisme, mais dans son application pratique! C'est l'idèe que rien ne peut changer positivement si on n'a pas mis à bas les vieilles valeurs! De plus c'est un film que l'on peut voir plusieurs fois tout en y dècouvrant à chaque vision de nouvelles beautès (c'est drôle de le revoir du point de vue de Marla) alors même que l'on a rèussi à mettre en place les diffèrentes pièces de cet uppercut de fin de millènaire! On y perçoit surtout un vrai message, un message qui attaque un mode de vie, qui attaque un statu-quo auquel on a sacrifiè quarante ans où l'on ne peut plus aller en arrière! Et le cinèma, c'est de la mode, voyons les choses en face, mal interprètè par certains dètracteurs disant que c'ètait un film fasciste, nègatif et brutal (ironiquement, c'est beaucoup venu de la gauche rèactionnaire). Bienheureux le simple d'esprit qui critiquera ce film de Fincher en le prenant très au sèrieux! Très controversè à sa sortie, "Fight Club" n’est finalement que le portrait triste et drôle d'un vrai malade, un film de fou furieux qui restera dans les mèmoires pour longtemps comme ce final explosif avec l'inoubliable musique des Pixies, un morceau de guitare pure qui apaise avec gènie la techno des Dusties! Que dire d’autre si ce n’est que "Fight Club" ne se raconte pas, il se voit, avec un deuxième visionnage indispensable pour en tirer toute la quintessence et la complexitè...
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 2 juillet 2015
    "Fight Club" est pour l'instant mon film favori. Une œuvre fracassante et fascinante dénonçant la société de consommation. Un sujet puissant et coup de poing dirigé de main de maitre, cela ne peut que donner un chef d'œuvre absolu. David Fincher nous livre son meilleur film avec des acteurs au meilleur de la forme. Brad Pitt est exceptionnel, Edward Norton grandiose et Helena Bonham Carter sublime. La mise en scène de mon réalisateur préféré est elle aussi sublime. De nombreuses références, plusieurs mises en abîme et une réalisation ultra léchée forment ce long-métrage choc et provoquant. L'histoire est passionnante et nous livre une série d'évènements surprenant jusqu'au twist final inattendu à couper le souffle. Cette parfaite adaptation du livre culte de Chuck Palahniuk est d'une puissance dévastatrice ! L'humour noir et la violence physique s'entrechoquent au fur et à mesure que notre narrateur nous décrit toute cette imprévisible aventure. L'atmosphère est pesante et noire mais quant elle est efficace, cela marche à merveille sous une mise en scène fantastique. Cette remise en question de l'Homme nous montre les aspects de la vie sous un autre angle ; aborde des sujets controverses ; traite des thèmes difficiles à la perfection. Bref, ce bijou corrosif du Cinéma est à découvrir sans plus attendre !
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 27 février 2015
    Un de mes proches m'avait dit avoir trouvé Fight club nul et sans grand intérêt. Mais comme j'aime me faire ma propre opinion et au vu de la réputation du film, j'ai décidé de me le mater. Alors ce film m'a laissé très incertain. Le fait que Fight club n'émet pas forcément d'opinion et que ce soit au spectateur de se la faire m'a un peu dérouté. Parce que ce qui caractérise le mieux ce film, c'est qu'il est à la fois fascinant et écœurant. L'ambiance très glauque rend le film particulièrement sombre (surtout avec la ville crade et nocturne). Niveau mise en scène c'est excellent : Fincher filme toujours aussi bien, et comme à son habitude il a pris Brad Pitt, accompagné cette fois-ci d'Edward Norton. Ces deux acteurs sont très bons, mais ce sont leurs personnages qui intéressent plus que leur jeu. On a d'un côté le narrateur (qui n'a pas de nom, histoire d'accentuer le mystère) et qui est un pommé, insomniaque qui file droit dans une vie qu'il trouve inintéressante au possible, et de l'autre LE personnage du film : Tyler Durden : un personnage charismatique, crade, sombre violent, écoeurant, intéressant (tous ces adjectifs ne sont pas pour exagérer ce personnage, c'est vraiment comme ça qu'il est). Ce personnage a une philosophie intéressante : la société de consommation et le capitalisme nous détruisent, et on est possédés par ce qu'on procède, mais la façon dont il fait usage de cette philosophie est pour le moins déroutante : il fonde un club de combat hyper violent, qui est en fait une secte qui fait l'apologie du terrorisme. Et c'est le gros point qui m'a dérangé avec ce film : il est malsain. On a pas tout à fait une incitation à la violence mais on peut largement l'interpréter ainsi. C'est mis en valeur à travers le fait qu'on suive tout le temps Durden et qu'on le trouve de plus en plus fascinant et aussi du fait des combats très violents. Le gros point négatif que je trouve au film, c'est sa fin : le twist final est certes très efficace(bien que je me le sois, encore une fois, autospoilé, quel abruti), mais il est aussi assez improbable par moments ( spoiler: OK Durden est imaginaire, mais le moment où le narrateur se fait trainer par les cheveux est du coup assez peu crédible ), et je considère que ce twist aurait été plus efficace s'il avait été révélé à la toute fin du film, comme la majeure partie des twists ending. De plus la fin a tendance à trainer en longueur et partir de plus en plus dans le WTF ( spoiler: à la fin, le film devient de l'anticipation, et à la toute fin, c'est très incertain, on peutême croire que tout le film se passe dans la tête du narrateur ). De plus le personnage de Helena Bonham Carter est assez énervant et inutile (sa seule utilité est au final de se taper Durden). Fight club n'est pas franchement un film que j'ai aimé, mais je pense qu'il est au-dessus du moyen, donc 3/5. Un film malsain et sombre, à la morale ambiguë, à voir si vous avez acquis une certaine maturité face à la violence.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1141 abonnés Lire ses 2 464 critiques

    5,0
    Publiée le 9 juillet 2014
    Un moment j’ai quelque peu rétrogradé « Fight Club » dans mon estime, jugeant qu’il n’était finalement qu’un film un peu putassier qui allait pêcher aux effets de mode à droite et à gauche… Mais que les fidèles se rassurent. Je l’ai revu récemment et très vite il m’a fallu me rendre à l’évidence : j’adore ce film. Il est juste d’une densité hallucinante. Aussi bien dans les idées brassées, dans la richesse formelle sollicitée, et dans la force du propos, « Fight Club » se révèle un véritable tour de force. Oui, pour moi aussi, ce film est un « chef d’œuvre »…
    Emmanuel D.
    Emmanuel D.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 174 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    Film culte des années 1990, Fight Club est aussi dérangeant que violent, sombre et efficace. Optant pour une narration en partie gérée par la voix off du personnage principal, il nous met dans la peau d'un type sans identité précise qui vit seul et subit tout le négatif de la société actuelle. Alors qu'il rencontre Tyler dans un avion, qu'il qualifie lui-même d'ami à usage unique plutôt pas mal, il va devenir membre de son club de combat clandestin, club où de plus en plus d'hommes peuvent se défouler et retrouver leur virilité la plus primitive lors de combats qui les renforcent afin d'aller contrer la société de consommation (l'appartement du perso principal et tous ses meubles Ikéa avaient explosé et donc exclu de tout foyer). Edward Norton n'a aucun nom précis pour bien montrer le manque d'identité que peuvent avoir certains individus de la société actuelle, complètement aseptisés par la télévision, la politique et le capitalisme. La fille avec qui il a des relations instables est jouée par Helena Bonham Carter, habituée des Harry Potter et des films de Tim Burton, qui retranscrit parfaitement le personnage du type à la fois glauque et blasé de tout. Brad Pitt, quant à lui, joue le meneur baraqué, sûr de lui, bon baiseur et fort cogneur qui semble tout diriger sans que les gens extérieurs au club ne se doutent de quelque chose. spoiler: Et pour cause, l'intérêt du film en prend un coup quand on apprend que Tyler ne fait qu'un avec le perso principal, qu'il représente en fait la personne qu'il veut devenir pour s'extérioriser et dire merde à la société qui le consomme. Le film a peut-être quelques longueurs et des passages étranges, il reste cependant très réussi dans le message qu'il fait passer.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2017
    Fight Club est un film à part, à la fois dérangeant et brillant. Ce film est devenu culte au fil des années. Il dénonce notre addiction à la consommation et la quête de la virilité pour les hommes. Edward Norton interprète magistralement le rôle de cet homme très perturbé. Au final, c'est l'amour qui rend heureux, spoiler: ce que finit par trouver le narrateur à la fin en se séparant de son double . Bref : on ne sort par indemne d'un tel film et posons nous la question : qu'est-ce qui peut nous rendre heureux ? Avoir tous les objets derniers cris ? Être le plus masculin et viril des hommes ? Devons-nous continuer à consommer éternellement sans avoir réellement besoin des choses ?
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,0
    Publiée le 18 août 2016
    Un excellent film, bien qu'un peu surestimé à mon gout. Le scénario est superbe et la mise en scène est fabuleuse, tout comme la narration qui est absolument extraordinaire. Brad Pitt et Edward Norton sont géniaux, et le twist final est bluffant. Un film culte, bien que celui ci n'est pas la meilleur réalisation de Fincher.
    CDRIX C.
    CDRIX C.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2015
    Un film que certains disent dangereux parce qu'il fait l'apologie de la violence. Un film à propagande fasciste, anarchiste, antisocial parait-il aussi ? Mais Fight Club est surtout le film le plus controversé des années 2000 parce qu'il frappe à grands coups de battes là où ça fait mal et le message est fort : nous ne sommes que des consommateurs asservis, les prisonniers d'un système injuste, abusif et âpre. L'homme civilisé est un pantin, un automate qui pense être libre. Tyler Durden, ce fou, ce psychopathe, ce menteur, ce lâche, ce terroriste, ce faux-ami va ouvrir les yeux et vous révéler toutes les vérités, vous montrer la vraie nature de l'Homme. Fincher réalise son chef d'oeuvre et maîtrise un sujet sensible sur lequel de nombreux réalisateurs se sont et se seraient cassés les dents. L'orgueil, la vanité, l'arrogance, le mensonge, la mégalomanie, tous ces démons qui habitent hommes ou femmes, Fincher sait les exploiter, les décrypter avec tant de panache et d'audace. Norton est un génie du camouflage et de la métamorphose et Brad Pitt se la joue si bien Joker déglingué. Si différents et pourtant si complets et complices tout le long du film ... jusqu'à cette fin magistrale, ce choc, quand tout s'écroule. Et si vraiment ça arrivait.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top