Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Dictateur
note moyenne
4,4
19525 notes dont 448 critiques
68% (303 critiques)
21% (95 critiques)
8% (34 critiques)
2% (8 critiques)
1% (6 critiques)
0% (2 critiques)
Votre avis sur Le Dictateur ?

448 critiques spectateurs

Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 900 critiques

4,0
Publiée le 09/03/2014
Surement le film le plus célèbre, ainsi que le plus gros succès, de Charlie Chaplin, "Le Dictateur" s'avère être à la hauteur de sa réputation et même bien plus. Avant d'être un film comique (ce qu'il n'est pas), c'est une satire (contenant des scènes comiques, souvent hilarante) envers la montée du nazisme et de ridiculiser Hitler avant même que l'Amérique ait conscience de ce qu'il se passe en Europe. Et Chaplin avait compris pas mal de choses avant tout le monde, il dénonce bien évidemment la menace nazi envers l'humanité, la démocratie ou encore le peuple juif mais il tourne aussi Hitler en dérision et le présentant comme un ridicule mégalomane. Ses allusions sont à peine voilées, Hitler devient Hynkel, Mussolini devient Napoleoni ou encore la croix gammée est remplacé par deux croies l'une au-dessus de l'autre. On va donc suivre le destin de deux hommes, tous deux merveilleusement interprété par Chaplin, un barbier juif qui revient dans un ghetto juif après avoir passé du temps dans un hôpital où il était amnésique après un traumatisme durant la première guerre mondiale sans savoir que son pays avait changé (la Tomanie qui remplace dont l'Allemagne) et il joue aussi le dictateur de ce pays, Hynkel. Que ce soit avec ses gags répétitifs ou du burlesque, son humour fonctionne à merveille et est toujours bien dosé et bien fait, sans que ça vienne entacher la satire, bien au contraire. Et enfin, il y a ce final où Chaplin coupe le rythme de belle manière pour nous livrer un discours qui ne tombe jamais dans le ridicule ou la niaiserie mais qui bien au contraire est très juste, humaniste, fort et émouvant. Une grande œuvre visionnaire, et à travers "Le Dictateur", Chaplin nous fait passer par tous les sentiments, que ce soit à travers les réflexions toujours forte et juste, le comique hilarant ou encore la richesse émotionnelle de son récit, que ce soit à travers son discours ou sa relation avec Paulette Goddard. Sublime.
Maitre Kurosawa
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 1 286 critiques

4,5
Publiée le 14/01/2014
Avec "The Great Dictator", Chaplin réalise son projet le plus ambitieux. En effet, il raconte parallèlement la vie d'un ghetto juif et celle du dictateur Hynkel. Le résultat est éblouissant avec une suite de grandes scènes, dont certaines sont restées cultes (on devine facilement lesquelles). La dimension comique du film est également savoureuse, avec des situations qui viennent tout droit du cinéma muet, et d'autres, tout à fait nouvelles, avec des dialogues astucieux. Mais Chaplin n'en n'oublie pas moins l'aspect dramatique, qui se justifie d'abord par son contexte, et retranscrit à l'écran avec un lyrisme d'une grande puissance. Constamment inventif et merveilleusement audacieux, "The Great Dictator" est un immense film. Magnifique.
Walter Mouse
Walter Mouse

Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 417 critiques

5,0
Publiée le 28/08/2012
Le Dictateur est le premier film de Charles Chaplin que je peux enfin voir et ce sera pas le dernier tellement il m'a éblouis!!! J'ai rarement vu de vieilles comédies qui n'ont pas pris une ride, ( 1941 de Steven Spielberg m'avait incroyablement déçu! ) mais ici, le film regorge d'idées et de scènes cultes qui m'ont beaucoup fait rire ou ému ( je parle de la dernière scène pour l'émotion ). Dès le début, on commence déjà à rire avec l'imitation de Hitler par Charles Chaplin. J'étais à la fois mort de rire mais aussi stupéfait!!!!! La voix de Chaplin ressemble comme 2 gouttes d'eau à celle de Hitler et sa dynamique est géniale! J'ai adoré quand le commentateur traduit les gestes de Chaplin par spoiler: " Le Fuhrer dit ce qu'il pense des Juifs. " et " Le Fuhrer exprime son profond désir pour la paix. ". Il y a tellement de scènes mythiques que je pourrai pas toutes les citer. Celle ou le barbier rase un client avec la musique qui accompagne est incroyable! La scène où le barbier et ses amis mangent les gâteaux est vraiment très marrante, pareille pour celle où Hynkel joue avec son globe terrestre. Mythique!!! Mais la scène la plus marquante du film est bien évidemment la dernière avec le discours de fin. Cette scène est pour moi une des meilleures que j'ai vu dans des films jusqu'à présent. Le message d'espoir que passe Chaplin à la fin est incroyablement touchant et vraiment super bien écrit!! Ça a dû lui prendre des semaines pour l'écrire!!! Quand on entend ce qu'il dit, on a envie que se produise réellement tellement le message est puissant! Une des scènes les plus cultes du cinéma!!!!!! Les acteurs sont évidemment excellents et c'est bien entendu Charles Chaplin qui porte tout le film à lui tout seul. Une comédie qui n'a pratiquement pas pris une seule ride!!!!! Un grand film!!!
ClashDoherty
ClashDoherty

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 878 critiques

5,0
Publiée le 11/05/2007
Inutile de tergiverser : "Le Dictateur", en plus d'être le meilleur film de Chaplin (pourtant auteur de plusieurs grands films, tels que "Limelights" ou "Les temps modernes"), est aussi un des 10 plus grands film de l'Histoire du cinéma. Intemporel, en particulier le discours final de Chaplin, adressé en particulier à sa mère via le film (elle s'appellait, il me semble, Hannah, comme l'héroïne), mais adressé aussi à toute la population humaine. Un vibrant plaidoyer pour la paix, contre les dictatures. Et réussir à faire rire de bon coeur avec Hitler, quand on sait ce que cette enflure a fait, c'est rarissime. Merveille des merveilles. Amen.
Agnes B.
Agnes B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 15/01/2015
C'est un incroyable séisme émotionnel, poétique et cinématographique que déclenche ce film sublime. L'oeuvre absolue. Il faut à la fois une très subtile intelligence politique et une immense générosité de conteur pour assembler une telle coexistence de puissances lourdes, et y laisser circuler autant d'air. C'est le film d'un artiste qui croit plus que jamais au cinéma. On pleure mais on est heureux.
NomdeZeus
NomdeZeus

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 044 critiques

5,0
Publiée le 22/07/2014
Le totalitarisme, l'intolérance, la guerre...autant en rire non? Le Dictateur est une satire politique audacieuse qui ose brocarder le régime nazi à une époque où il règne encore en maitre sur l'Europe. Le moustachu le plus aimé du vingtième siècle n'hésite pas à tourner en ridicule le moustachu le plus hais de la même période. Le passage au parlant se fait sans dommage puisque Chaplin arrive à allier sa maitrise du geste (le rasage, la danse de la mappemonde...) avec des séquences parlantes tout aussi désopilantes (les discours de Hynkel, les confrontations avec Napaloni...). Sans jamais sombrer dans le mauvais goût, Chaplin enchaine les scènes cultes et hilarantes jusqu'à l'apothéose finale, où l'émotion se substitue à la bouffonnerie pour délivrer le plus beau message de paix et de tolérance du septième art.
L'imaculé
L'imaculé

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 12/06/2013
Tous simplement merci ! C'est génial la bonne humeur que dégage ce film, tant au niveau des musiques que des scènes de danse, que des mimiques des acteurs. Mais à côté de ceci c'est une véritable humiliation lancé contre le régime d’Hitler ! Et tous sa bourré d'humour, de blagues, de références historiques remanié ... Bref un bonheur pour les yeux et surtout pour un film de 1940 ! Vraiment très réussi avec un Charlie Chaplin délirant ! Et le meilleur pour la fin, le discours de fin ... Que dire, tous simplement sublisime !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! A voir absolument !
Truman.
Truman.

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 350 critiques

4,5
Publiée le 01/05/2013
Le Dictateur est une œuvre magistral et aussi un film qui n'a que peu vieillit , le film date pourtant de 1940 . Drole et réaliste ce film dénonce l’oppression nazi , pourtant le discourt de Charles Chaplin la fin est encore valable de nos jours . Beaucoup de situation sont drole , amusante et original , la photographie est bien et n'a pas prit une ride . Bref un classique a voir absolument au moins une fois .
NoSerious M
NoSerious M

Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 134 critiques

4,5
Publiée le 23/03/2018
Le genre comique désigne ce qui provoque le rire, par les gestes, les dialogues ou la situation, aux spectateurs. Le genre dramatique désigne les films traitant d’un sujet tragique de manière sérieuse, voire malheureuse. Nous pouvons alors nous demander comment certains cinéastes (Chaplin, Benigni, Lubitsch, Oury), dans l’évocation de la Seconde Guerre Mondiale, font franchir au spectateur la frontière entre un contexte historique tragique et son traitement cinématographique sous le mode de la comédie. "Le Dictateur" (ou "The Great Dictator" en VO) est une comédie américaine de et avec Charlie Chaplin, interprétant un double rôle : celui du barbier, et du dictateur Adenoid Hynkel. Le film met également en scène Paulette Goddard (Hannah), Jack Oakie (Benzino Napoleoni) et Reginald Gardiner (commandant Schultz). Il s’agit du premier film entièrement parlant du Chaplin, tourné en 1939 mais sorti en France qu’en 1945. En Tomania, pays imaginaire parodiant l’Allemagne, un barbier Juif (Charlie Chaplin) devient amnésique suite à un choc survenu lors de la Première Guerre Mondiale, durant laquelle il a été engagé comme soldat. Après avoir passé de nombreuses années à l’hôpital, il découvre que la Tomania est dominée par le régime nazi d’Adenoïd Hynkel, symbolisant Adolf Hitler, ordonnant une persécution omniprésente des juifs. Poursuivi par des soldats nazis après avoir essayé de récupérer sa boutique, il est finalement confondu avec le dictateur Hynkel, lui ressemblant beaucoup. Contraint d’effectuer un discours, il va donc profiter de cette confusion pour changer le cours des choses. Chaplin a lancé le projet en 1938, après avoir lu un ouvrage le concernant : "Les Juifs vous observent", dans lequel il est décrit comme un "écoeurant acrobate Juif". Le tournage débute le 9 septembre 1939, soit huit jours après l’invasion de la Pologne par les nazis. Le film sort en 1940 aux Etats-Unis. Si le succès commercial est au rendez-vous, les critiques sont mitigées. Chaplin est accusé de faire de l’anti-propagande nazie en faisant d’un sujet tragique une comédie, en plus d’avoir écrit un discours final trop engagé. Nous allons à présent étudier comment le film s'affranchit: le film comporte de nombreux éléments comiques, mais aussi tragiques, que l’on retrouve dans différentes scènes, notamment lors des discours d’Hynkel pour le comique, ou encore lors des scènes de persécutions nazies envers les Juifs pour le tragique. Certaines scènes jonglent entre le comique et le dramatique, notamment durant l’extrait présentant le dictateur Hynkel qui, seul dans son bureau, s’empare d’un globe terrestre pour jouer avec. Cette scène est comique parce que dans cette scène, le « monstre » redevient en quelque sorte enfant et joue avec le monde (donc la population mondiale) tel un enfant avec un ballon. Néanmoins, ce « rêve » est de courte durée puisqu’à la fin de cette scène, le globe éclate entre ses mains. Elle symbolise la joie du dictateur d’être en possession du monde, mais aussi la spontanéité de la disparition de son jouet. La scène a la structure d’un ballet, avec une musique douce, en adéquation avec les gestes du personnage de Chaplin. Sa chorégraphie donne une image ridicule du dictateur puisqu’elle est en totale contraction avec son statut, celui de chef d’état tyrannique. La considération du monde comme d’un jouet est d’une part tragique, puisque tout le monde y est impliqué. Chaplin contraste dans la narration le sérieux et le comique. Ainsi, cette réflexion nous a permis d’étudier 2 aspects bien distincts de la guerre à travers 2 genres cinématographiques, la comédie et le drame. La comédie permet d’aborder certains sujets sous un autre point de vue que celui qui lui est le plus souvent enseigné. Sans le décrédibiliser, rendre comique un sujet a pour résultat d’ajouter une nouvelle vision qui peut être celle d’autres personnes. L’humour permet à la société de prendre du recul. "L’humour est la politesse du désespoir", a dit un jour le réalisateur Chris Marker. Nous retrouvons ce procédé dans les films "Papy fait de la résistance" de Jean-Marie Poiré (1983), "Mais ou est donc passée la 7ème compagnie ?" de Robert Lamoureux (1973) ou encore dans "La folle histoire de Max et Léon" de Jonathan Barré avec l’équipe du Palmashow (2016). Au contraire, le drame offre un aperçu plus sérieux de ces faits, le rendant ainsi plus réaliste. Nous retrouvons ce procédé dans les films "La Liste de Schindler" de Steven Spielberg (1993), "La Rafle" de Roselyne Bosch (2010), "Le Pianiste" de Roman Polanski (2002), "La Chute" d’Oliver Hirschbiegel (2004), "Rhapsodie en août" d’Akira Kurosawa (1991) ou encore "Train de vie" de Radu Mihaileanu (1998).
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 716 critiques

4,0
Publiée le 28/08/2015
Parmi les intouchables du septième art, il y a ce Dictateur que (honte à moi) je n'avais jamais vu. Et bien c'est chose faite. Alors, en regardant ce film avec des yeux d'aujourd'hui on ne pourrait voir qu'un pastiche du nazisme, mais n'oublions pas qu'on est en 1940, les États-Unis n'étaient pas encore engagés dans la seconde guerre mondiale et Chaplin leur balançait à la figure le fait qu'il était temps de réagir. Ce qui est drôle, c'est que Chaplin arrive à tourner en ridicule le régime nazi (j'aurais bien aimé voir la tête d'Hitler quand il a vu le film), tout en gardant un message très fort. Alors après l'humour est basé sur les cabrioles de Chaplin, moi ça me fait sourire, mais pas franchement rire, sauf quand le film se concentre sur Hinkel (j'aime beaucoup moins la partie du barbier) et ose vraiment un gros humour noir décalé (le discours du début, ou quand le personnage qui caricature Goering dit tout joyeux, comme un gamin qui va recevoir le jouet qu'il voulait à Noël "la bombe est prête, on va pouvoir les tuer tous !", j'adore ce genre de décalage). Je trouve aussi dommage que l'inversion des rôles soit si peu exploitée et arrive si tard alors que je pense que ça aurait pu être poilant. Après je ne vais pas chipotter : les acteurs jouent bien, Chaplin en tête et l'émotion est toujours là. Un incontournable, pas parfait selon moi, mais au discours fort. A voir.
Game-Of-Television
Game-Of-Television

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 164 critiques

5,0
Publiée le 08/08/2014
Avec ''The Great Dictator'', notre immense et cher Charlot parle maintenant (la dernière remonte à la chanson ''Nonsense Song'' des temps modernes, alors est-ce un bien ou un mal quand on est habitué à son humour, à sa gestuelle et ses mimiques faciales muettes? ... Déjà, Charlie Chaplin était contre le cinéma parlant à l'époque, de peur que son personnage de vagabond en prenne un sacré coup et que les spectateurs ne soient plus aussi ''époustouflé'' par son talent tout entier. Et pourtant, ça marche à merveille, ce film est une merveille de comédie et de tragédie durant la seconde guerre mondiale. Un film réalisé avant les drames, là ou il a essayé de prévenir le monde en faisant passer un message tout simplement sublime. Le Dictateur se résume surtout à son speech final que je qualifierais de: grandiose, magnifique, bouleversant et incroyablement mémorable. Pour ma part je pense qu'il s'agit d'une des meilleures fins depuis la naissance du cinéma, tellement elle prend aux tripes. Encore un chef d'oeuvre de plus dans ma collection, Sir Charles Spencer Chaplin était et restera à jamais... le meilleur !
Caine78
Caine78

Suivre son activité 728 abonnés Lire ses 7 287 critiques

5,0
Publiée le 20/04/2006
Un des chefs d'oeuvres de Charlie Chaplin. Ce film engagé, brillant et même drole parfois est incontournable. Un grand classique.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 948 abonnés Lire ses 3 062 critiques

4,0
Publiée le 03/01/2014
C’est peut-être le film de Chaplin le plus connu, et au fond c’est peut-être celui qui me convainc le moins. Bien évidemment, avoir en tête le contexte dans lequel est fait ce film permet à certaines scènes déjà forts sympathiques visuellement de gagner de l’épaisseur au niveau de leur dimension corrosive. Malgré tout, et malgré le propos de bonne intention, ce film est tout de même davantage inégal que les précédents et souffre, peut-être de la dimension de « message politique clair » que Chaplin a voulu lui donner. Mais bon – ne vous y trompez pas ! – voila tout de même un film que je trouve malgré très agréable à regarder.
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 894 critiques

5,0
Publiée le 03/02/2015
Extraordinaire. Chaplin est un génie de toutes façons. Il a la manière de garder une distance face à son sujet. C'est superbement réalisé. Un chef d'œuvre.
Nico-noel
Nico-noel

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 352 critiques

4,0
Publiée le 25/11/2014
"Le dictateur" est un petit bijou des années quarante, un réquisitoire féroce contre l'autocratie, un film qui se veut plaidoyer de l'humanisme et donc une œuvre en avance sur son temps. Les derniers mots du discours final résonnent encore aujourd'hui tant ils représentent l'espoir et le combat que beaucoup d'entre nous mènent encore contre le despotisme.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top