Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Café Society
note moyenne
3,7
5055 notes dont 439 critiques
6% (28 critiques)
33% (144 critiques)
37% (163 critiques)
17% (75 critiques)
5% (21 critiques)
2% (8 critiques)
Votre avis sur Café Society ?

439 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 913 abonnés Lire ses 1 364 critiques

3,0
Publiée le 12/05/2016
"Cafe Society" d'après les critiques dithyrambiques et unanimes de la presse, laissait présager un chef d'œuvre de Woody Allen... Étonnamment, la patte du cinéaste est en effet bien reconnaissable, mais son génie (qui fait effet une fois sur deux), beaucoup moins ! On est bien loin de son dernier et excellent "L'homme irrationnel", si brillant, vif et enlevé... Cette fois, Woody se place dans les années 30 en voyageant entre Hollywood et New York, dans la peinture d'une société vue à travers une famille où émergent quelques personnages dont ce fameux Bobby prêt à tout pour se déraciner, interprété par Jesse Eisenberg. Le problème est que le cinéaste voyage aussi beaucoup à travers ces fameux personnages, même si on se focalise davantage sur l'idylle amoureuse entre Bobby et Vonnie. On suit ainsi tout ce petit monde sans trop savoir pourquoi, sans que rien ne semble accrocher ou faire des étincelles. Le message apparaît très vite, "Dream is Dream", tandis que la réalité est bien plus sordide par l'appât du gain et la réussite sociale, que cache ce quiproquos amoureux... Mais cela ne suffit pas à nous tenir en haleine même si la touche d'humour vient de temps à autre pimenter le film, grâce aux parents, au frère Ben gangster, à la sœur et son mari intello et communiste... Quelques répliques drôles font leur effet, mais font aussi effet d'accessoire comme s'il fallait redonner un peu de punch là où on s'ennuie un peu ! Car les personnages de Bobby et de Vonnie (Kristen Stewart), manquent tout de même d'un minimum de charisme pour qu'on se sente emporté par leur émoi et leurs retrouvailles en étant du reste intéressantes, auraient pu donner cours à des joutes verbales bien plus pertinentes et savoureuses ... Au bout du compte, on se demande un peu quel était l'enjeu de ce film et quelle était la démarche de Woody Allen là dedans... Alors évidemment et par contre rien à dire côté ambiance, images, décors, lumières, cadrages, c'est du cousu main reconnaissable entre mille ! Mais est-ce suffisant pour autant ? Pas désagréable, pas génial non plus, mais après autant d'espérance et d'attente, plutôt une impression en demi teinte plus proche de la déception, alors qu'il s'agit quand même d'un Woody Allen...
Fabien D
Fabien D

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 939 critiques

3,0
Publiée le 13/05/2016
Café Society, le nouveau Woody Allen n'est pas, à mes yeux, le grand film que toute la presse acclame même s'il n'en demeure pas moins un très agréable divertissement. Pourquoi? Parce que le scénario assez conventionnel rappelle beaucoup trop les films de jeunesse du cinéaste, que la mise en place des enjeux et des personnages est un peu longue et que la mise en scène à, par moment, un petit côté carte postale. Cependant, le film a un certain charme désuet, il est souvent assez drôle et touchant et s'il évoque l'Hollywood des années 30, il évite les pièges de la reconstitution de pacotille. Romance mélancolique dominée par les excellentes prestations de Jesse Esenbeirg et Kristen Stewart, Café society varie d'un registre à l'autre avec une légèreté qui fait plaisir à voir. Bref, c'est très propre mais assez sincère. Woody Allen reste humble et livre un très joli film qui, s'il n'atteint pas les sommets d'un Annie Hall ou d'un Match Point, mérite néanmoins d'être apprécié.
nikolazh
nikolazh

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 058 critiques

3,0
Publiée le 11/05/2016
Un nouveau Woody à caser dans la section "sympathique mais dispensable". On y suit les tribulations amoureuse d'un jeune homme hésitant entre New York et L.A, dans les années 30. Malgré un beau casting et une atmosphère légère agréable et classieuse, le film ne décolle jamais et déçoit par son scénario un peu "facile" où les personnages se multiplient pour meubler plus que pour faire avancer une quelconque histoire.
Daniel C.
Daniel C.

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 682 critiques

3,5
Publiée le 15/05/2016
Une jolie femme amoureuse d'un homme marié. Un jeune homme épris de la belle. Pour lequel des deux va-t-elle succomber ? C'est agréable de circuler dans les années trente, de s'interroger sur l'authenticité des sentiments. Et puis, s'il suffisait de dire quand on est importuné pour qu'un autre se charge d'éliminer le gêneur... Le désir est-il moral ? L'amour, le vrai s'oublie-t-il ? Qu'est-ce qu'une famille juive new-yorkaise? L'argent, le jazz, la gastronomie. Voilà un inventaire des ingrédients du film. Est-ce bouleversant ? Non. Subtil ? Peut-être. A voir ? Peut-être...
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 919 critiques

3,0
Publiée le 12/05/2016
Petite comédie romantique smart, guindée et plutôt chic. Woody nous sert une petite confiserie légère et raffinée. Un petit plaisir de gourmet, sans prétention, comme quelqu'un qui savoure la vie avec des yeux de jeune homme. Avec la touche d'humour en plus.
norman06
norman06

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 226 critiques

3,0
Publiée le 20/05/2016
Woody Allen confirme son élégance et sa virtuosité avec ce récit conforme à son univers mais le film reste mineur eu égard à la filmographie prestigieuse du cinéaste. Kristen Stewart et Jesse Eisenberg s'intègrent avec bonheur à son univers.
selenie
selenie

Suivre son activité 406 abonnés Lire ses 4 730 critiques

3,0
Publiée le 12/05/2016
Toujours en vitesse de croisière, Woody Allen sort son film annuel. Woody Allen a d'ailleurs déclaré que "le passé est plus glamour" ; c'est sans doute pour ça qu'il s'y intéresse de plus en plus ces denrières années. Allen semble avoir voulu revenir à un film plus "new-yorkais" avec un film sentimental où romantisme, désillusion et importance du 7ème Art prennent la place à la psychologie et quiproquos en cascades. Woody Allen reste un conteur merveilleux et signe là un film sans doute un peu moins ambitieux mais tout à fait harmonieux et plein de charmes et d'élégance.
Odile B.
Odile B.

Suivre son activité Lire sa critique

3,0
Publiée le 13/05/2016
Très bons acteurs /image parfaite /comme toujours musique jazz topissime .... Mais je n ai pas adhère au scénario. Manquait le petit truc en plus qui a fait des 2 films précédents une petite merveille et un chef d œuvre.
Extremagic
Extremagic

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 483 critiques

3,0
Publiée le 15/05/2016
Woddy Allen dont je connais finalement bien mieux la fin de carrière que le début, est un réalisateur fort sympathique et je vais voir son petit film chaque années, sans impatience, mais tranquillement. Parce qu'au fond il fait parti de ces réalisateur comme Spielberg, comme Tarantino, et d'autres qu'on va voir sans grandes convictions parce qu'on sait ce qu'on va voir, on sait ce qu'on va y trouver et parfois comme ça par hasard on a notre petite claque. Ce ne sera pas cette année pour Woody. Le film est bon sans être génial, il est très simple dans son scénario. C'est un triangle amoureux somme toute très classique mais c'est fait par Woody du coup bah les acteurs rayonnent, l'ambiance est posée et jazzy à souhait. C'est sympathique, ça fout de bonne humeur, ce n'est pas tant qu'on se fend la poire, il y a des moments drôles mais ça ne provoque jamais vraiment l'hilarité. Des fois c'est un peu lourd comme son "humour juif", mais voilà c'est le genre de films qui foutent de bonne humeur. Le film (photocopie) d'un mec qui n'a plus rien à prouver et qui s'éclate.
cylon86
cylon86

Suivre son activité 448 abonnés Lire ses 4 391 critiques

3,0
Publiée le 14/05/2016
Savoir que Woody Allen nous livrera chaque année un nouveau film a quelque chose de réconfortant et de rassurant. Avec ce rythme, le cinéaste peut donc se permettre des erreurs, des répétitions ou des surprises. Avec "Café Society", il ne fait certainement pas dans l'originalité (un jeune homme tombe amoureux d'une femme qui finit par se marier à un autre homme) mais il le fait avec son charme habituel. Les ingrédients sont là : mise en scène élégante avec une savoureuse reconstitution des années 30, les bons mots ne manquent pas et les acteurs sont au diapason. Jesse Eisenberg, dont la nervosité permanente et le débit de parole font de lui un impeccable alter-ego du cinéaste, se retrouve ici mieux loti que dans "To Rome with love" et Steve Carell se montre parfaitement à l'aise dans un rôle auparavant prévu pour Bruce Willis qui n'aurait sans doute pas fait mieux. Mais c'est surtout Kristen Stewart que l'on remarque. Grand amoureux de la gente féminine, Allen ne manque jamais de sublimer ses actrices (Ah Scarlett Johansson dans "Vicky Cristina Barcelona" ou Emma Stone dans "Magic in the Moonlight" !) et c'est ici Stewart qui se pose en muse du cinéaste. L'actrice n'a jamais été aussi belle, magnifique à chaque plan, dévoilant au passage une maturité de jeu qu'elle semble bien décidée à dévoiler depuis "Sils Maria". Si cette histoire d'amour faite de regrets et d'actes manqués ne surprend guère (malgré sa jolie tournure), Woody Allen a l'expérience et le talent nécessaire pour faire en sorte que son film soit bourré de charme et que le spectateur passe un bon moment. La mission est accomplie, on lui souhaite d'en faire autant si ce n'est mieux l'année prochaine.
Miltiade
Miltiade

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 177 critiques

3,0
Publiée le 15/05/2016
« Café society » déroule, sur une histoire de triangle amoureux, un programme assez convenu, parfois même un peu ennuyeux – ce film-ci est un peu moins drôle que la moyenne. Il y a certes une nouvelle venue, Kristen Stewart, mais elle s’est si bien intégrée à l’univers du cinéaste qu’elle ne fait rien déborder de ce qui, pour le spectateur, ressemble à une routine. Une routine évidemment plutôt virtuose… mais toutes les qualités du film (interprétations impeccables, lumière magnifique, coups de théâtre habilement ménagés) ne sauront pas faire départir le sentiment de déjà-vu qui imprègne l’œuvre, et diminue grandement l’émotion qu’il entendait susciter. La dernière partie du film, sur les années enfuies, le passé perdu et les regrets de jeunesse, vise à la mélancolie, mais la force de ce sentiment est diminuée par l’absence manifeste de toute trace de passage du temps sur les visages des acteurs Jesse Eisenberg et Kristen Stewart, qui restent éternellement jeunes. C’est peut-être le seul défaut de réalisation du film (récurrent dans le cinéma de Woody Allen) mais il n’y a rien, de l’autre côté de la balance, rien qui puisse motiver un quelconque enthousiasme. « Café society » n’est donc pas un événement dans la filmographie décidément trop constante du cinéaste new-yorkais. Mais il annonce quand même une possible évolution de la manière de filmer du cinéaste – évolution que l’on sera donc curieux d’observer.
Dominique V.
Dominique V.

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 210 critiques

2,0
Publiée le 13/05/2016
C'est une année sans pour Woody Allen qui signe là un film assez élégant et au rythme impeccable, saupoudré de quelques saillies amusantes, mais dont l'histoire est très en deça de ce à quoi il nous avait habitué. A la fin on se dit : "and so what ?" Il ne reste plus qu'à attendre l'année prochaine. ;)
bobmorane63
bobmorane63

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 370 critiques

4,0
Publiée le 09/06/2016
Le nouveau film de Woody Allen cuvée 2016 est tout simplement un délice !! Je suis souvent partagé avec les longs métrages que réalise le cinéaste, soit bien, soit pas terrible, mais là c'est du bon surtout dans la qualité de l'image qu'on voit à l'écran (c'est mème bluffant) et puis explorer le cinéma d'Hollywood des années 30 avec des anecdotes croustillantes sur les vedettes de l'époque, moi qui regarde souvent la chaine 'TCM Cinéma", c'est du bonheur. Mais avant tout, "Café Society", on parle d'amour avec une liaison du héros avec la petite amie de son oncle travaillant dans le milieu, une liaison embarrassante et partagé, elle fera son choix, lui aussi. Le temps passe pour lui qui marche bien dans les affaires en tenant un Night Club et rencontrant sa future femme auquel ils auront des enfants, je ne vais pas plus loin pour raconter l'histoire sans spoiler. j'ai passé un bon moment, Woody Allen signe là un de ses films en haut de l'échelle de sa filmographie. Jesse Eisenberg est excellent dans le role principal entouré des belles et talentueuses Kristen Stewart, Blake Lively. En revanche, j'ai trouvé Steve Carell un peu transparent. C'est bien filmé, bien écrit, on ne demande que ça quand on va au cinéma.
Jean-luc G
Jean-luc G

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 357 critiques

3,5
Publiée le 06/06/2016
Woody aime le jazz et New-York. Il nous raconte surtout Hollywood dans les années trente sur fond musical jazzy. Woody ne joue pas mais commente seulement en voix-off, c’est plaisant, on reconnait la patte, les dialogues, mais c’est plus mature, moins torturé. Une femme hésite entre deux hommes, deux générations, deux rives opposés de l’Amérique. Les acteurs sont habillés fabuleusement, l’écran ruisselle de paillettes, derrière cette façade, on règle les comptes en famille plus ou moins violemment. L’image est légèrement jaunie comme d’un temps ancien, révolu. La caméra est d’une fluidité sans égale pour suivre l’agitation de ce monde de stars et de producteurs. Un film court, pas agité mais plein. Woody aime sa ville, et terminera au bout de la nuit au bord du lac de Central Park. Une pincée d’humour juif pour assaisonner le tout, mais moins qu’avant. Nostalgie et brio, Café society n’est pas un film exceptionnel, mais très plaisant à savourer. juin 16
Sauva Geon
Sauva Geon

Suivre son activité Lire ses 18 critiques

2,5
Publiée le 16/05/2016
Est-ce une tradition française de surévaluer ainsi un film parce que son auteur est un illustre réalisateur !? Une note moyenne de 4/5, allons allons, évitons les critiques à chaud et prenons un peu de recul amis cinéphiles. Certes, la photographie est magnifique. Certes, il est un passage anthologique dans le film : le dialogue surréaliste et décalé du vieux couple juif. Et ensuite.... Un scénario convenu et sans attrait, maintes fois traité dans la filmographie de Woody et souvent de manière bien plus brillante. Un jeu d'acteurs/actrices fade, ils/elles ont l'air perdu tant les personnages sont mal écrits et leurs relations parfois peu crédibles. Monsieur Allen vit sur sa réputation, sur son succès en France et malgré l'évidente classe dont il fait preuve dans le traitement de son sujet, cela ne suffit pas à en faire un film de qualité. Bon allez je vais aller revoir Manhattan !!!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top