Mon AlloCiné
    La Main au collet
    note moyenne
    3,7
    1683 notes dont 132 critiques
    8% (11 critiques)
    28% (37 critiques)
    29% (38 critiques)
    27% (35 critiques)
    8% (11 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Main au collet ?

    132 critiques spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,0
    Publiée le 13 avril 2013
    Un film élégant dans lequel on prend plaisir à voir évoluer ensemble les deux acteurs glamour Cary Grant et Grace Kelly. Il y a également une belle ambiance et les paysages de la French Riviera des années 1950 sont très beaux. Cependant, la réalisation n’offre aucun suspense ni tension, le scénario est simpliste, et la romance prend largement le pas sur l’histoire policière, créant ainsi bon nombre de longueurs qui plombent le film. Une réalisation donc de moindre importance dans la filmographie d’Alfred Hitchcock, très éloignée, en terme de style et de talent, de ses principaux chefs d’œuvre !
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 585 critiques

    2,5
    Publiée le 17 février 2011
    Après Le crime était presque parfait et Fenêtre sur cour, Hitchcock enchaîne et reprend la superbe Grace Kelly, on était en droit d'attendre un nouveau chef-d'œuvre d'autant que l'excellent Cary Grant tient le rôle principal, malheureusement cette dernière collaboration entre la belle blonde et le réalisateur sera la moins réussie. Ce duo glamour est pour moi la plus grande force de La main au collet, car l'histoire ne m'a pas beaucoup captivé. De plus le suspens est presque inexistant et le rythme n'est pas bon. Bref je suis déçu et ce n'est pas les superbes plans sur la Côte d'Azur qui changeront quelque chose, j'espérai franchement mieux.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 790 abonnés Lire ses 5 022 critiques

    1,5
    Publiée le 1 octobre 2010
    La preuve que même les plus grands réalisteurs peuvent se planter... Eh oui, il faut bien le reconnaitre, cette "Main au collet" a bien du mal à être Hitchcokienne, tant par son intrigue extrêmement superficielle et son humour étonnament très bas de gamme. Alors bien sur, Hitchcock oblige, l'ensemble se laisse voir sans déplaisir et quelques scènes s'avèrent plaisantes, mais on est vraiment superficielle par l'intérêt extrêmement mineur et banale que représente le scénario du film, dont Hitchcock semble d'ailleurs pas mal se moquer. C'est d'ailleurs aussi cela qui gêne : tournage sur la Côte d'Azur oblige, Hitch semble s'être plus intéressé par le soleil et les jolies Nicoises en train de se dorer la pilule que par le film parfois, tant l'esthétisme est souvent celui d'une carte postale dans une France de pacotille, pour ne pas dire de clichés. Même le charme si irrésistible du grand Cary Grant semble ne pas prendre ici, c'est tout dire! Et qui plus est aux côtés de l'actrice la plus fadasse et la plus surfaite qui soit : Grace Kelly (aurait-elle déja rencontré le Prince alors pour se désinteresser à ce point de son rôle.) On pourra alors s'amuser devant les prestations savoureuses de John Williams, Charles Vanel et surtout l'innénarable Jessie Royce Landis, mais il faut avouer que l'ensemble s'avère extrêmement décevant dans une carrière pourtant riche en émotions habituellement. Film mineur en général et très mineur pour Hitchcock en particulier!!!
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 616 critiques

    4,0
    Publiée le 12 avril 2013
    Un cambrioleur de haut vol, rangé des voitures, vit tranquillement dans l’arrière pays niçois. Mais une série de cambriolages opérés avec son style caractéristique, attire l’attention de la police sur lui. Brillante variation de Hitchcock sur le thème du faux coupable et du couple ange-démon, avec en prime la Côte d’Azur glamour et haute en couleurs, la traque palpitante du Chat, l’humour de Cary Grant et la performance de la radieuse Grace Kelly.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,5
    Publiée le 4 mars 2014
    J'ai entendu beaucoup de chose sur ce film de Hitchcock, il est souvent critiqué. C'est vrai qu'il est sorti dans une des périodes où Hitchcock était encore très inspiré et que celui ci peut paraitre léger, notamment dans l'ambition, mais je l'ai trouvé plutôt réussi. Ce n'est pas son chef d'oeuvre, mais le charisme de Cary Grant, la beauté de Grace Kelly, l'intrigue est plutôt intéréssante et arrive à être captivante ainsi que comme arrière plan de superbe paysage sublimé par un technicolor lumineux, il se laisse agréablement regarder. C'est plutôt bien écrit, que ce soit les dialogues ou les rebondissements et la mise en scène, si ce n'est pas sa plus novatrice, est efficace de la part de Hitchcock. Un bon film du maitre, captivant, beau visuellement et porté par un duo légendaire dont le charme et le charisme n'est plus à démontrer ! Ce n'est pas le meilleur film du maitre (loin de la même) mais un bon film, dont on aurait tort de se priver.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 110 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2018
    Tout le monde connaît la réputation d’Alfred Hitchcock. Il a suscité tellement d’admiration que sa seule ombre suffit à faire frémir. En effet, le cinéaste britannique n’avait pas son pareil pour captiver les spectateurs au prix d’un suspense insoutenable. Ce n’est quand même pas pour rien qu’on l’a qualifié de maître du suspense ! Eh oui, comme indiqué dans sa biographie, il aime surprendre le public. Et bien c’est justement le cas de "La main au collet". Ce long métrage est surprenant à plus d’un titre, que je vais essayer d’énumérer en trois points. 1°/ Le titre : il est la parfaite vitrine d’un pitch totalement loufoque, mais sur lequel il y avait matière à jouer avec le suspense. Réfléchissez bien : John Robie dit « Le chat » (Robert Georges en version française), un cambrioleur rangé depuis de très nombreuses années voit sa paisible vie dérangée par un imitateur qui fait rage sur la Côte d’Azur, non loin de chez lui. Seulement voilà : le voleur est absolument insaisissable, et Robert fut si doué à son époque que tout le monde croit qu’il a repris du service. Et par la même occasion, le spectateur en doute puisque cet homme s’évertue à fuir la police. Sa raison ? Il estime être le seul à pouvoir confondre le vrai coupable et à tant qu’à faire le prendre la main dans le sac ! Mais avouez qu’en cette année 1955, l’idée générale était plutôt cocasse ! Nous ne la devons non pas à Hitchcock pas plus qu’à son scénariste John Michael Hayes, mais à l’écrivain David Dodge qui voit là son roman adapté à l’écran. Le sujet est si original (à l’époque), qu’il n’en fallait pas plus pour intégrer un peu d’humour, pour le coup bien venu. C’est là qu’intervient le second point. Donc voici le 2°/ L’humour : Les premières banderilles interviennent entre le revanchard Robert (inusable Cary Grant) et la jeune Danielle (Brigitte Auber), puis entre le joli cœur Robert et la riche héritière Frances Stevens (Grace Kelly). L’humour fait donc bel et bien partie des choses surprenantes. Non pas qu'Hitchcock ne s’en est jamais servi, mais ici l’humour amène un vent de fraîcheur, de légèreté. C’est assez bien vu par rapport à la teneur du sujet, propice à des cavales pas possibles et à des courses-poursuites. C’est là qu’arrive mon troisième point. Tadaaammmm !!! 3°/ Les décors : tout n’a pas été tourné en studios. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Hitchcock nous sert quelques scènes en vrais décors extérieurs. Si, si !! Au moins, nous pouvons voir deux véhicules se poursuivre à travers la Provence, ou se suivre plus gentiment à travers cette même Provence, tout en régalant l’œil du spectateur des paysages typiques de la région : les routes torturées, les causses, les mas, les villages perchés sur leur tertre rocheux mal cachés par les arbres dont on se demande encore comment ils peuvent pousser là-dedans… Et pour ce faire… eh ben pas le choix : un hélicoptère ! Si je ne me trompe pas, c’est une première chez Hitchcock ! Pas étonnant que "La main au collet" ait récolté une nomination pour la meilleure direction artistique (les meilleurs décors, quoi). A côté de ça, Hitchcock a parfaitement su brouiller les pistes une nouvelle fois. Parce que finalement, jusqu’au dernier moment le spectateur ignore si effectivement il y a un imitateur ou s’il est mené en bateau. Dans tous les cas, l’incertitude plane jusqu’au dernier moment, ce qui rend la chute finale imprévisible. "La main au collet" n’est pas pour autant le film préféré de ses admirateurs. Pourquoi ? Parce que le couple que forment Gary Cooper et la belle Grace Kelly prend beaucoup de place. C’est tout juste si ça n’occulte pas l’enquête. Bon eh bien moi je vais dire que d’abord les deux acteurs sont très agréables à regarder. Ils prennent visiblement beaucoup de plaisir à se donner la réplique, ce qui rend le couple assez glamour. Après, on ne va pas occulter non plus les minauderies de Jessie Royce Landis en riche américaine, ni la séduction ostentatoire de Danielle Foussard (Brigitte Auber). Se pourrait-il que Cary Grant soit vraiment irrésistible ? Bon, on ne va pas cracher non plus sur les vociférations exquises de Germaine (Georgette Anys). Pour en revenir à la grande place réservée à Cary Grant et Grace Kelly, je dirai ensuite que c’est une façon pour le cinéaste de prendre son temps, et de pousser le spectateur à suspecter n’importe qui, y compris Frances Stevens ! En procédant de la sorte, le suspense est superbe de subtilité. De ce point de vue-là, c’est très réussi. Après tout, n’est-ce pas plus mal qu’Hitchcock apporte quelques variantes à ce qu’il a l’habitude de faire ?
    Vladimir.Potsch
    Vladimir.Potsch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 389 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    On est loin du grand Hitchcock et celui ci semble être plus tombé sous le charme de Grâce Kelly et de la Côte d'Azur que de son scénario. Je ne me rappelle même plus de quoi il s'agissait, cela ne devait pas être très emballant. Pour reconnaître un génie de la mise en scène, il faut savoir également reconnaître ses échecs. D'ailleurs je note que sa collaboration avec le scénariste John Michael Hayes a accouché de quelques uns de ses plus mauvais films, y compris Fenêtre sur cour qui est nettement surestimé par la critique. Je ne parle même pas de Mais qui a tué Harry, un échec radical. Celui ci est au moins divertissant, alors à voir pourquoi pas pour la nostalgie, ou pour Charles Vanel, enfin à voir mais pas juste après Sueurs froides ou La mort aux trousses.
    AlphaWolf
    AlphaWolf

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 338 critiques

    1,5
    Publiée le 28 août 2013
    Cary Grant sortait de sa retraite en 1955 pour tourner To Catch A Thief en compagnie de Grace Kelly qui, contrairement à ce que beaucoup croient, n'a pas trouvé la mort sur la route qu'on peut voir lors de la scène du pique-nique. L'intrigue du Chat, taillée à l'emporte-pièce et où suspense, tension sont absents, n'est en fait qu'un prétexte à ce qui semble être la vraie nature du film, à savoir une romance aux dialogues lourds et interminables, peu intéressante, entre Grant et Kelly. Le scénario navigue à vue entre ces deux axes sans jamais convaincre, et le désintérêt est tel que le dénouement, la découverte de l'identité du Chat, ne suscite aucune réaction. Le tout est filmé sans inspiration par un Hitchcock se reposant trop facilement sur la beauté des paysages de la Cote d'Azur et de l'arrière-pays. Quelques plans accélérés et une nuit américaine grossière suscitent même parfois un réel étonnement. Il n'y a donc pas grand chose à sauver de ce film, probablement un des pires d'Hitchcock, largement surévalué par les critiques comme c'est souvent le cas avec les réalisations de l'Anglais.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 319 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    3,0
    Publiée le 7 décembre 2011
    Un petit Hitchcock qui ne casse pas des briques mais qui a le mérite d'être assez drôle. Le maître du thriller laisse de côté le suspense ayant fait sa gloire pour mieux donner sa place à l'humour suggestif. Comique et indécent, La Main au Collet fourmille d'allusions sexuelles particulièrement savoureuses. Alfred Hitchcock met une nouvelle fois Cary Grant sur la sellette, l'impliquant dans une étrange affaire de cambriolages et de quiproquos ; Grace Kelly lui partage la vedette, rajoutant une pointe de désir obscène à ce tableau d'une apparente politesse. Le dénouement sur les toits figure parmi les scènes anthologiques du cinéma d'Hitchcock, dénouement dont la révélation peut relativement décevoir parce que trop prévisible. Bref La Main au Collet a tout pour être un divertissement sympathique mais mineur dans la carrière de Sir Alfred, même s'il s'avère bien moins édulcoré qu'il n'y paraît de prime abord. A noter l'apparition du grand Charles Vanel, l'un des grands acteurs français de l'époque...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    2,5
    Publiée le 10 juin 2013
    Cet Hitchcock avec Cary Grant et Grace Kelly s'avère être une déception. Sans doute la faute en incombe-t-elle à ce scénario à la fois abracadabrantesque, inconsistant et totalement dénué de suspense à ce point que quand le coupable est découvert, ça aurait pu être n'importe qui, on s'en fiche complètement.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 28 octobre 2015
    C'est clairement pas le meilleur Hitchcock ce La main au collet, mais ça reste sympathique comme film, et pas ennuyeux pour un sou. Derrière il y a je trouve quelques défauts comme la romance (assez peu intéressante) qui prend parfois trop le pas sur l'intrigue (qui l'est bien plus), le fait que j'ai assez vite compris qui était le chat, et aussi le fait que ce film, par rapport aux autres Hitchcock, manque de tension et de suspens. Ça reste un divertissement sympa à regarder mais peu mémorable, surtout venant du maître du suspens.
    kinophil
    kinophil

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 243 critiques

    1,0
    Publiée le 14 septembre 2012
    Film mollasson, mièvre. Scénario insignifiant, dialogues insipides. Aucun suspense, aucun humour, jeu d’acteurs indigent. Hitchcock est sous le charme de glaçon de Grace Kelly et filme paresseusement la Cote d’Azur comme une carte postale de pacotille digne des documentaires sur « les plus beaux villages de France ».Aucun intérêt.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 440 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mars 2013
    La Main au collet : Un Alfred Hitchcock que j’ai bien apprécié car je l’ai trouvé vraiment sympa et divertissent comme tout. Ils y a une bonne intrigue, une bonne histoire, des personnages riche et intéressant a suivre et surtout un lieu et des paysages de toutes beauté et magnifique a travers la camera d’Hitchcock : et c’est la France. Et plus particulièrement la Côte-d’Azur qui donne un certains charme au film car c’est juste somptueux a voir. Alliée la beauté du cadrage et la maestria de la mise en scène Hitchcock : la réalisation pouvait être que sublime. De plus, le lieu est parfait (le sud, le midi, le soleil…) pour une histoire romantique des plus typique de l’époque et des plus amusante à regarder. Surtout que les personnages sont sympa a suivre et assez attachant, enfin ils sont bien construit. Les charismes et le charme des acteurs en est pour quelque chose. Car on a le droit a un duo qui crève l’écran : l’excellent Cary Grant (La mort aux trousses) que j’apprécier particulièrement et la magnifique et très belle Grace Kelly qui est particulièrement sublime devant la caméra du maitre du suspense. Car, on a le droit bien sur (comme dans tous les Hitchcock) a du suspense et surtout dans ce film du mystère (avec des personnages qui vous suie en voiture, des voleurs…). Grâce a une intrigue qui est bien ficelé et qui est vraiment bien construit et intéressant a suivre : car c’est un ancien voleur a la retrait qui coule des jours paisible sur la Côte-d’Azur jusqu’aux jours ou un voleur utilise ces méthodes et donc le premier suspense et cette ancien voleur (Cary Grant). Mais la trame principale de ce film et l’histoire romantique entre Cary Grant et Grace Kelly, ce qui n’est pas dérangeante mais l’enquête de ce mystère est bien imprimer dans cette histoire. Donc voila, une magnifique réalisation avec de sublime paysage de chez nous ^^, une belle histoire d’amour avec un brin de mystère, des acteurs plus que convaincant. Voila, un Hitchcock des plus réussit et j’ai passé un bon moment à regarder ce film que je ne peux que vous conseillé. De plus, c’est maintenant un de mes Hitchcock préféré.
    Eldacar
    Eldacar

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 357 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2007
    Un trés bon film d'Hitchcock, pourtant trés loin de ses autres films. "La main au collet" met moins l'accent sur le suspense contrairement aux chef-d'oeuvres "Fenêtre sur cour" ou "Psychose". Un bon divertissement tout de même, surtout grâce à la présence du couple Cary Grant-Grace Kelly. De se film, on retient surtout la scéne de la course-poursuite sur la route de Monaco. Une scéne douloureuse vu que Grace Kelly y décèdera des années plus tard.
    Touche d'espoir
    Touche d'espoir

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 173 critiques

    1,0
    Publiée le 19 novembre 2010
    Pas très captivant même si ce film est signé Hitchcock.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top