Mon AlloCiné
L'Expérience
note moyenne
3,7
2568 notes dont 313 critiques
37% (115 critiques)
34% (107 critiques)
13% (41 critiques)
8% (24 critiques)
5% (15 critiques)
4% (11 critiques)
Votre avis sur L'Expérience ?

313 critiques spectateurs

Puce6386

Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 1 074 critiques

3,5
Publiée le 19/10/2010
Un thriller intéressant, dans lequel une expérience qui se devait scientifique tourne au drame. L'ensemble est prenant et bien mis en scène. Cependant, on note certaines exagérations qui entachent un peu la crédibilité du film. Mais, "L'expérience" reste malgré tout un bon film à voir.
RENGER

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 5 433 critiques

1,0
Publiée le 23/06/2011
L’Expérience (2001), premier long-métrage de cinéma d'Oliver Hirschbiegel est une oeuvre totalement surestimée, irréaliste, ubuesque, mal interprétée et accessoirement, très mal mis en scène. Histoire d’appâter le chaland, on nous fais croire que le film est inspiré de faits réels, mais c’est grotesque. Certes, la trame de départ s’inspire d’un fait divers remontant à 1971 (concernant une expérience réalisée à l'Université de Stanford), mais le film est en réalité adapté du roman "The Black Box" de Mario Giordano (lui-même inspiré de l’expérience), d’où cette exagération disproportionnée (la fin du film vire dans le grand n’importe quoi, s’éloignant complètement de la réalité des faits). Ce qui surprend et crée l’incompréhension, c’est l’interdiction disproportionnée aux moins de 16 ans (dans l’hexagone, mais moins de 18 ans pour certains pays !), totalement ridicule à la vue du film. Presque 120 minutes au compteur et l’ennui se fait très rapidement ressentir. Malgré quelques têtes connues au sein de la distribution, leurs prestations laissent clairement à désirer (absence de direction artistique ?), le scénario tournant rapidement en rond, on fini par se désintéressé totalement de l’histoire (surtout lorsque celle-ci met en scène des seconds rôles d’une inutilité flagrante). Notre déception est telle que l’on préfèrera sans scrupule garder en mémoire le remake US (The Experiment - 2010), réalisé par Paul Scheuring (où cette fois-ci, le scénario tient la route et les acteurs sont crédibles).
ksss2

Suivre son activité Lire ses 13 critiques

2,5
Publiée le 27/10/2010
Un film qui, avec un intérêt réèl, aurait pu être interessant. J'ai passé ces deux heure à attendre une chute telle que pour "The Killing Room", mais rien, pas de fin, pas d'explication. Voilà enfermons des hommes ensembles et ils se tuent... Sans réèl intérêt .... Une histoire parallèle avec une femme qui ne sert pas à grand chose et nous donnent des informations strictement inutiles. Ah, mais si, c'est notre héroïne qui débarque sans comprendre ce qui se passe et qui ne semble pas du tout étonnée de voir ce qu'elle voit !!! Ahhhh
oldboy765

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 80 critiques

1,0
Publiée le 06/04/2010
Le premier film d'Olivier Hirschbeigel ( réalisateur de La Chute ) bénéficie d'une mise en scène ressérée, de mauvais goût porté par des musiques racoleuses et rébarbatives. Sur le fond, la volonté de traiter des vices humains, du retour de l'homme à l'état animal intrigue mais les problèmes de forme détruisent ces efforts rendant l'oeuvre opaque et sans relief. L'expérience fait d'avantage penser à un téléfilm au dessus de la moyenne qu'à un long métrage choc sorti sur nos écrans.
liamsi

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 379 critiques

0,5
Publiée le 03/05/2010
l'expérience est inutile et se termine dans un bain de sang encore plus inutile. un massacre du septième art !
Djé R

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 40 critiques

0,5
Publiée le 29/01/2010
Excellente idée par contre la realisation et plus que médiocre et une histoire d'amour qui ne sort de nulle part.
Horns

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 27/05/2009
Scenario interessant mais tres mal exploité, ca ressemble a rien c'est incohérent du debut a la fin Bref une coulante en perpesctive, avis aux amateur
demonsparda

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 43 critiques

0,5
Publiée le 10/08/2007
série b pas crédible de A à Z. Concept completement foiré. Faire un film concentré sur les comportements humains avec des personnages et des réactions invraisemblables et incohérentes. N'importe quoi
kevun

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 75 critiques

0,5
Publiée le 17/05/2006
D'une histoire qui tient sur 2 lignes, le réalisateur nous fait un film completement débile, sous fond de musique techno abrutissante. Les acteurs sonnent faux, le scénario aussi, alors on garde quoi de ce film ? Rien, absolument rien du début à la fin. Une experience à ne pas tenter.
Glocker

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

0,5
Publiée le 18/02/2006
L'idée de départ était pourtant géniale. Mais Les réactions des détenus et des matons sont tellement caricaturales qu'au bout 50 minutes l'expérience m'est devenue insupportable! J'ai donc appuyé sur stop. Je crois que je vais plutôt revoir THX 1138, The Truman Show et I Comme Icare.
Chester_Copperpot

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques

0,5
Publiée le 25/08/2010
Une idée de départ attrayante, mais c'est tellement mal scénarisé et mal réalisé que ça devient très vite ridicule et gaguesque.
MaCultureGeek

Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 1 062 critiques

4,0
Publiée le 29/11/2018
Critique contenant quelques spoilers de plus ou moins d'importance. Il aura suffit d'une soirée sans trop de film à voir pour tomber sur la version allemande de l'expérience de Stanford (ou de Zimbardo), remaké presque dix ans plus tard par une version américaine déjà chroniquée. Neuf heures du soir, le film commence sur les chapeaux de roue, marqué par une photographie très soignée, poisseuse et sombre. On sait d'avance vers où tend l'oeuvre : l'affiche et le remake nous auront suffisamment spoilés le ton que le tout prendra. Alors on attend patiemment, on savoure les instants de répit, de développement des personnages, de ce calme avant la tempête au background intéressant; on se questionnera sur l'intérêt de développer le métier de journaliste de notre héros, d'en faire le moyen principal de combattre les sévices que tous subiront, si la conclusion ne donnera aucune importance aux fichiers vidéos filmés du début à la fin, sans jamais incriminer les fautifs pour les images tournées. Et s'il est une chose de certaine, c'est que L'Expérience est une oeuvre largement plus complète que son cadet ricain; développant parfaitement une poignée de ses protagonistes quand le remake se perdra à tenter de rendre tous ses personnages attachants, le film d'Oliver Hirschbiegel explore moins de thèmes de psychologie et le fait avec moins de pertinence, préférant nous livrer ce qui manquait à l'oeuvre de Paul Scheuring : un air de progression dramatique, une intrigue qui va crescendo dans la violence et le déchirement. Réussit en ce sens, L'Expérience sait ménager ses personnages et les humiliations qu'ils connaissent pour faire monter la tension et le ressenti du spectateur, passionné par cette histoire librement romancée de l'expérience de Zimbardo. Violent, psychologiquement dur et terrible pour son climax, ce métrage allemand se caractérise autant par la profondeur et la qualité de son écriture que par la qualité de son interprétation, chacun des acteurs affichant un charisme rendant directement leurs personnages attachants et passionnants à suivre. La palme revient au duo Bleibtreu/[Berkel, deux héros qui mènent la danse avec un talent animal, et qui s'affichent comme la seule lueur d'espoir au sein de ce torrent de noirceur, uniques figures bourrines qui, par la violence de leur détermination, offrent une perspective de climax jouissif pour un spectateur passablement énervé par ce qu'il voit à l'écran. Et s'ils campent parfaitement leur rôle, nul doute que l'interprétation sobre de leurs opposants, matons sadiques et cruels, souligne la justesse du tout; on pourrait aussi dire de la mise en scène qu'elle joue un rôle prépondérant dans le succès du film, tant par son réalisme cru que par la fantaisie jouissive de ses élans de violence en conclusion d'intrigue, sorte d'exultation de joie face au destin des tortionnaires fous. Globalement divisée en trois codes couleurs (bleu, vert et noir), elle présente de super plans posés, renforcés par la beauté d'une photographie aux jeux d'ombre soignés, et de ses quelques plans séquences bien sentis qui terminent de poser l'atmosphère palpable de ce petit bijou allemand. On pourra lui reprocher quelques excès de surjeu, des points d'écriture qui déconnent (notamment de moins s'intéresser aux répercussions psychologiques qu'à la manière que tous auront de se venger), mais il est sûr qu'entre La Vague et L'Expérience, on tient sûrement deux des plus grands films sortis sur la violence que peuvent entraîner des convictions, une idéologie, ou la simple présence d'une autorité supérieure dictant des règles qui vont, le pense-t-on à l'origine, à l'encontre de nos valeurs. Excellent.
stebbins

Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 1 783 critiques

5,0
Publiée le 18/04/2012
Méga claque ! Véritable métaphore du monde moderne, L'Expérience est avant toute chose une authentique épreuve cinématographique. Axé sur la gradation d'une nervosité permanente liée à l'environnement et surtout au conditionnement, le film réussit l'exploit de communiquer la sensation de perte de notion du temps de ses personnages mais aussi de poser une question passionnante : où s'arrête la représentation et où commence l'action ? A partir d'un projet scientifique dirigé par quelques cyniques, une vingtaine de citoyens allemands vont accepter de leur plein gré de participer à l'expérience pour mieux s'aliéner et perdre leur identité : d'abord intrigués, impliqués, amusés, puis institutionalisés, soumis et finalement résignés, désespérés ou profondément révoltés les détenus de cette prison tenant lieu d'arène décadente font face à huit matons enjoués de prime abord, puis indignés, revanchards et jubilés, enfin. Long métrage difficilement soutenable dans sa violence psychologique et dans sa brillante installation de l'angoisse ( attente du danger allant crescendo, rétrécissement des repères et mutation d'une étude politico-ontologique en suspense labyrinthique ), L'Expérience est un choc parfaitement mémorable. Un petit bijou de tensions et de réflexions.
Julien D

Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 3 454 critiques

4,5
Publiée le 09/07/2008
Voici une façon inédite de filmer le comportement de l'être humain face à lui-même. On y voit que ceux qui ont le pouvoir finissent inexorablement par abuser de leur supériorité sur ceux qui sont opprimés et qui ne peuvent s’empêcher de se révolter. Ainsi, selon cette simulation (rappelant les émissions de téléréalité), la situation conflictuelle serait donc au cœur du drame humain. Le film est génial puisqu'en se basant (librement) sur un fait réel, il empêche intelligemment à son scénario d’être décrédibilisé, d'autant plus que les acteurs sont tous excellents. Que vous soyez amateurs de thriller haletant ou de réflexion psychologique, vous ne pourrez qu’adorer ce film!
BlueSkull

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 523 critiques

4,0
Publiée le 20/06/2013
Je l'avais déjà vu avant le remake américain et j'en avais gardé un meilleur souvenir. En effet, la version originale allemande est beaucoup plus réussie. Le concept de base est fort alléchant, à savoir : un groupe d'une vingtaine de personnes séparées en gardiens et prisonniers va devoir évoluer dans un univers cacéral durant 2 semaines en se prêtant au jeu des rôles attribués. Et cette idée est très bien exploitée dans le film. La tension, l'ambiance oppressante a été parfaitement retranscrite par le réalisateur. L'atmosphère est lourde. On observe les relations qui évoluent tout au long de cette expérience, jusqu'à ce que celle-ci dégénère totalement. À travers cette mise en situation, on veut montrer que l'Homme ne reste qu'un animal et que celui-ci peut vite retrouver ses instincts primaires dans un espace isolé du monde extérieur. C'est dur, psychologiquement pesant et parfois violent. Le film fait preuve de beaucoup de réalisme. Le seul reproche que je peux faire est peut être le changement de comportement très, voire trop rapide, de certaines personnages. Sinon, il s'agit un très bon film de huis clos, qui profite de jolies performances de ses acteurs.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top