Notez des films
Mon AlloCiné
    From Hell
    note moyenne
    3,5
    11309 notes dont 376 critiques
    répartition des 376 critiques par note
    71 critiques
    118 critiques
    76 critiques
    78 critiques
    26 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur From Hell ?

    376 critiques spectateurs

    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,5
    Publiée le 12 juin 2019
    S’il existe un tueur en série qui est resté mythique (encore plus que Charles Manson), c’est bien Jack l’éventreur ! En effet, on retrouve dans ce mythe tout ce qui peut stimuler l’imagination : des meurtres particulièrement abominables, le quartier de Whitechapel qui correspond à la face sombre du Londres victorien (saleté, prostitution, criminalité, drogue …) et surtout un tueur jamais identifié. Dès lors, chaque œuvre s’en inspirant n’est qu’une interprétation de ces faits et laisse donc une totale place au fantasme. La bande dessinée From Hell est donc une vision très éloignée de la vérité (il est quasiment impossible que la personne désignée par Alan Moore et Eddie Campbell soit le meurtrier et rien n’accrédite la moindre implication de près ou de loin de la franc-maçonnerie) mais une pure création artistique. Il ne faut donc pas chercher une recréation réaliste de l’histoire de Jack l’éventreur dans l’adaptation cinématographique de ce roman graphique qui a été faite par Albert et Allen Hugues. Les deux jumeaux cinéastes (qui avaient surtout marqué les esprits avec leur film coup de poing Menace II Society) offrent donc une vision très esthétisée de l’histoire (accélérés, fondus, magnifique photographie possédant une colorimétrie très poussée rappelant les films de la Hammer, ciel rouge, surimpression, travail sur les raccords entre les séquences…). Les frères Hugues cherchent donc à offrir une œuvre fantasmant cette époque spoiler: (l’inspecteur Abberline boit de l’absinthe et consomme du laudanum, tout comme Jack l’éventreur, et de l’opium) évoquant certains films traitant de cette époque ( spoiler: on aperçoit Elephant man, les choix esthétiques rappellent le Dracula de Coppola…) : la vérité sur cette affaire n’étant pas connue, autant accentuer l’aspect purement cinématographique de cette histoire ! Il n’est donc pas très surprenant de retrouver un titre de Marilyn Manson (The Nobodies) dans le générique final. Si d’un point de vue visuel, From Hell est impressionnant, l’histoire n’en est pas moins prenante. Les scénaristes Terry Hayes et Rafael Yglesias livrent une histoire prenante soulignant les préjugés spoiler: (le supérieur d’Abberline est convaincu que l’éventreur ne peut pas être un anglais bien né et désigne directement et sans aucune preuve les juifs et les indiens) et la dureté de la vie à cette époque spoiler: (ce qui explique, avec le décès de sa femme lors de son accouchement, qu’Abberline se réfugie dans des paradis artificiels) . Toutefois, on pourra reprocher à ce script de résoudre l’enquête trop rapidement mais cela était peut-être inévitable en adaptant en moins de 2 heures une bande dessinée de plus de 500 pages (même si cette adaptation est assez libre). Enfin, il serait injuste d’oublier le casting regroupant Heather Graham, Ian Holm, Robbie Coltrane et surtout Johnny Depp dans un rôle typiquement taillé pour lui. From Hell est donc une belle réussite qui, si elle est très loin de la réalité historique, possède une force visuelle indéniable et qui est toujours plaisante à revoir.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 965 critiques

    1,0
    Publiée le 30 avril 2019
    Un film de plus sur l'histoire de Jack l'éventreur. Et un film qui ne restera pas dans les annales. Quand on arrive au bout de ce "From Hell", on se dit que sa seule véritable force réside dans sa reconstitution du Londres de la fin du dix-neuvième siècle. Vraiment, on s'y croirait. C'est très propre, très travaillé. Mais bon, un décor, même de très grande qualité, n'a jamais suffi à sauver un film pauvre. L'enquête n'a franchement rien de palpitant. On a parfois même l'impression que les frangins s'en fichent. En plus, les visions du personnages principal prêtent plus à rire qu'à être prises au sérieux. Bon, malgré toutes ces tares, il faut dire que l'on ne s'ennuie pas spécialement... jusqu'à un certain point. Passée l'heure et demi, on bascule dans un truc qui part en sucette et devient limite grotesque. Et Johnny Depp, plutôt bon sans être exceptionnel, ne peut rien y faire. Il faut dire qu'il est tellement esseulé. Heather Graham est certes charmante, mais totalement transparente. Papa Hagrid n'a pas grande utilité. Et pour le coup, Ian Holm en Jack l'éventreur, c'est assez risible. Très gros échec.
    Marie A
    Marie A

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2019
    Génial. Une très bonne réalisation des frères Hughes retraçant l’histoire de Jack l’éventreur. Le contexte de l’époque est très bien retranscrit à l’écran. Fin du 19e siècle le district de Whitechapel à Londres est surpeuplé de juifs fuyant la Russie, et d’immigrés notamment irlandais comme Mary Kelly, ce qui cause une énorme pauvreté et des conditions de vie médiocre, menant à l’apparition de nombreuses prostitués. Ce film fait référence aux mentalités de l’époque notamment le racisme avec l’amalgame d’indigène et sauvage, et l’antisémitisme. Mais aussi la manière dont les femmes étaient traités et perçus, particulièrement par les médecins qui leur inventaient des maladies tel que « l’hystérie », comme dans le cas d’Ann Crook. Et la médecine barbare de l’époque pratiquée par des chirurgiens sectaire abus d’eux mêmes et se croyant les rois du monde. Également le regard que les gens avaient sur l’homosexualité, perçu comme une déviance et une abomination, comme dans le cas de Liz. C’est une hypothèse très intéressante que nous propose ici les frères Hughes sur l’identité de Jack l’éventreur et la raison de ses meurtres, encore inconnue aujourd’hui. On nous plonge dans le contexte royale de l’époque où la franc maçonnerie n’est pas un secret, contrairement à la situation du prince Albert qui souffrait de syphilis, une maladie étant considérée comme celle des pauvres et des prostitués. Le prince Albert a en effet un penchant pour les femmes pauvres, étant donné qu’il épouse Ann Crook, une prostitué faisant partie d’une bande constituée également de Liz, Kate, Annie, Polly et Mary. Ils ont un enfant, ce qui met en péril toute la monarchie étant donné qu’il devient donc l’héritier du trône. C’est ce qui entraîne Sir William, le médecin de la famille royale, à commettre tous ces meurtres en suivant un rituel franc maçonnique afin d’éliminer toutes les témoins du mariage entre Ann et Albert, c’est à dire éliminer toutes ces prostitués. L’inspecteur Frédérick Abberline, un homme intelligent et voyant, est chargé de cette affaire. Il se fait aider de la belle Mary et tombe amoureux d’elle. La lettre envoyé par le fameux Jack L’éventreur à l’inspecteur, en sois disant provenance de l’enfer, donne le nom au film « From Hell ». L’histoire est très bien ficelé, j’ai rapidement accroché, puis les décors et les costumes sont incroyables. L’atmosphère régnant tout le long du film nous projète de manière immédiate dans le Londres de 1888. Les plans sont qualitatifs et tés esthétiques, notamment les scènes de visions et de meurtres, sans que ce soit trop gore et horrifique. Pour finir Johnny Depp est toujours aussi excellent, avec à ses côté Robbie Coltrane et Heather Graham. Un très bon film.
    Happy life and flowers
    Happy life and flowers

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 17 mai 2018
    Le premier tueur en série connu de l’histoire criminelle m’a passionné, j’ai aimé le revoir autrefois en cours d’anglais au lycée, un fascinant mystère autour de Jack l’éventreur, pas d’analyse d’ADN pour cette époque, mais de l’investigation sur intuition tel l’intelligent inspecteur Abberline, conservant des traces et indices sous scellés, les prémices du profilage psychologique. Des quartiers malfamés de Londres où le criminel a pu sévir impunément, s’ajoute à l’intrigue un complot où la Royauté fut menacée par un scandale de mœurs implicant un de ses membres héritiers du trône, fit étouffé l’affaire, concernant le rôle qu’a joué la franc maçonnerie est un fort sujet intéressant pour la culture, une supposition qui peut expliquer les cadavres laissés derrière lui sans jamais en être inquiété jusqu’à sa disparition subite pour ne plus jamais refaire surface du monde des vivants, commençant et terminant son sinistre dessein par un message glaçant inoubliable dédié à la postérité de ses suiveurs sanguinaires. Le romantisme mélancolique finale se conclut ainsi avec une vive émotion ressentie.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 084 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2018
    Comme beaucoup j’aime bien le fait divers le plus connu qu’est Jack l’Éventreur. De nombreuses théories circulent et je trouvais courageux d’en avancer une qui n’est que trop peu effleurée. Franchement l’histoire se tient, normal vu que c’est une adaptation d’Alan Moore me direz-vous, sauf que l’inspecteur drogué et divinateur c’est bof, sauf que ça va tellement bien à Depp que c’en était prévisible. La trame l’est tout autant mais elle demeure efficace malgré la romance, en cela le rythme plat et constant aide. Cela ne sera pas enthousiasmant pour beaucoup, notamment parce que les longueurs sont loin d’être absentes, mais ça pose calmement plusieurs éléments trop souvent oubliés tels que : le mobile de tel crimes, la précision des blessures, la tactique du tueur, sa disparition d’un coup sans être prit officiellement etc. Du coup on a le temps d’assimiler et de suivre, sinon ça deviendrait beaucoup plus vite lourd. Par contre j’ai eu la désagréable sensation de voir un patchwork de scènes de différents films comme Dracula pour les décors et l’époque, normal mais certains persos sont limites les mêmes figurants dans leurs habits, l’ambiance glauque et sombre de Seven (je sais Whitechapel n’était pas connue pour son hospitalité), le méchant qui fait trop Jekyll et Hyde, Hannibal pour les repas et les horreurs perpétrées… Bref ça donne du bon mais on devine trop facilement tout, et c’est parfois amené avec de gros sabots. En dehors de cela la musique est très oubliable, dommage car le ton aurait pu amener une composition bien sombre (une Nocturne de Chopin, une symphonie de Shubert ou une sonate de Beethoven, voir les variations Godberg chères à Lecter), les acteurs sont assez justes mais sans grande variété dans le jeu (surtout Heather Graham), le montage est bon car il permet de comprendre une intrigue qui n’est pas si simple à 1ère vue, les dialogues sont banals et l’ensemble se déroule trop souvent dans l’obscurité pour que l’on remarque quoi que ce soit de satisfaisant niveau reconstitution. En somme rien n’est loupé mais vu l’histoire et le personnage que l’on poursuit il aurait fallu davantage d’ambitions pour porter le film plus haut. Là il reste sur un fil moyen et ne décolle jamais, dommage car Bilbon en spoiler: méchant tueur déjanté ça étonne mais ça rend vraiment bien. J’ai particulièrement apprécié la dénonciation des exactions de la médecine ou des sociétés secrètes (francs-maçons), je ne l’attendais pas là mais ça passe bien.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 214 critiques

    4,0
    Publiée le 27 septembre 2017
    Un bon film d'horreur. Johnny Depp incarne un inspecteur de police au XIXe siècle. On découvre l'enquête autour de l'effroyable Jack l'Eventreur. Une bonne adaptation de la bande dessinée d'Alan Moore.
    Antoine D.
    Antoine D.

    Suivre son activité 18 abonnés

    3,0
    Publiée le 2 juillet 2017
    L'ambiance est poisseuse et glauque grâce aux décors et à la photographie. Le mythe de Jack l'Eventreur est repris avec une supposition d'une implication de la franc-maçonnerie. On est plus attiré par l'ambiance du lieu et par Johnny Depp que l'enquête qui manque de rebondissements. On devine, malheureusement, trop vite qui est Jack l'Eventreur (dans le film).
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2017
    Remarquablement réalisé par les frères Hughes, ce Thriller d'époque bénéficie d'une mise en scène très soignée. Les décors et la lumière particulière composent une belle reconstitution de la vie à Londres vers la fin du 19 ème siècle. Le scénario violent et très sophistiqué nous conte une enquête grandiose, au suspense haletant. La grande qualité de ce film réside aussi dans son duo de premiers rôles avec Heather Graham, très convaincante dans son personnage de prostituée irlandaise, et Johnny Depp sublime dans le rôle de l'énigmatique inspecteur Abberline. Attention toutefois aux âmes sensibles qui devraient s'abstenir car les scènes chocs ne manquent pas. Les reconstitutions d'expériences médicales psychiatriques plutôt éprouvantes créent une ambiance oppressante et une atmosphère glauque.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 13 mai 2017
    « From Hell » est un très bon thriller, disposant d’une petite touche d’horreur visuelle et une bonne dose de mystère. L’intrigue est constante et relativement bien ficelée. Le rythme est très plaisant, ne laissant en rien transparaître la longueur du métrage. L’atmosphère est admirablement travaillée à travers les costumes, les décors, les accessoires. L’ambiance particulière est superbement soutenue par la bande originale du film. La distribution offre d’excellentes prestations. Un divertissement qui frôle la note maximum.
    choobang38
    choobang38

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2016
    Un scénario captivant, une ambiance oppressante et quelques images sanglantes à la limite du gore font de ce film un thriller saisissant. "FROM HELL" mets en scène le talentueux Johnny Depp dans le rôle de l'inspecteur drogué Fred Abberline tentant d’arrêter le sinistre Jack l’éventreur et ainsi mettre fin aux nombreux meurtres qui sèment la terreur dans le quartier sombre et glauque de Whitechapel à Londres. Même si cette hypothèse sur Jack l’Éventreur est fictive, elle reste néanmoins intéressante et plausible.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 755 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2016
    Les frères Hughues tentent de relater la traque de Jack l'éventreur. Malheureusement, ils en font un peu trop. Plus de sobriété aurait pu renforcer leur illustration du Londres du XIXème siècle glauque et désespérée. Ils s'attachent trop à la quête du coupable (puisqu'il s'agit d'un whodunit finalement assez basique) et pas suffisamment à la lutte des classes et à leurs personnages.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 210 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juin 2016
    Un film d'une intelligence et d'une originalité rare. Un traitement narratif haut de gamme qui surfe sur l'ambiance fantastique tout en restant un vrai et incroyable thriller historique à la veine ésotérique. Car tout y est, l'histoire de Jack l’eventreur bien sûr mais aussi la grandeur et survie de la couronne britannique, la franc maçonnerie et surtout une vision histoire de Londres et de ses bas quartiers à couper le souffle. Johnny Depp en inspecteur opiumane, singulier et indépendant est au sommet de son art, de son aura de son talent et de son charisme. Heather Graham, super star des années plus tôt, est magnifique de beauté, empathie, vérité et humanité et prouve son statut de très grande actrice. Le must est le traitement esthétique, la photo, les lumières, les couleurs, les visions fantasmatiques floutees. Un film à part, envoûtant, hypnotique.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mai 2016
    Une très bonne version de la légende de Jack l'éventreur, version "gonflée", mais après tout pourquoi pas, nous sommes au cinéma et cela permet au réalisateur de régler quelques comptes avec certaines sociétés "secrètes". Johny Depp est très bon, c'est bien filmé avec une bonne ambiance (hommage involontaire (?) à la Hammer film) et le scénario fait preuve de beaucoup d'intelligence malgré une tendance au misérabilisme au début.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 139 abonnés Lire ses 319 critiques

    2,0
    Publiée le 14 mai 2016
    Jack L'éventreur est un emblème dans le cinéma compte tenu de son mystère. Les frères Hughes tentent de se l'approprier en mettant en scène un Londres de la fin du 19e siècle et un enquêteur sur la trace des meurtres du tueur. Si la réalisation est exceptionnelle grâce à cette esthétique flamboyante jouant sur les couleurs rouges et noires, et un Johnny Depp dans une sobriété qu'on a pas l'habitude de voir de sa part, From Hell a un défaut majeur : il est largement oubliable. Cela grâce à un scénario bateau plein de longueurs inutiles et de dialogues superficiels contés par des personnages qui ne volent pas très haut (mention spéciale à celui Robbie Coltrane). Le film durant 2h, on ne peut qu'analyser les plans souvent très jolis du film et la musique assez hypnotisant par moment, mais le reste est vraiment ennuyant. C'est lent, bourré de scènes qui auraient pu être évitables, et doté d'une fin un peu trop hollywoodienne. From Hell est donc plutôt décevant sur pas mal de points, ce qui fait qu'on l'aura aussi vite oublié que regardé.
    Nina A
    Nina A

    Suivre son activité 23 abonnés

    4,5
    Publiée le 11 février 2016
    From Hell est un thriller retraçant les meurtres macabres du sanguinaire Jack L’éventreur dans Londres dans le quartier de White Chapelle dans les années 1888. Le réalisateur nous plonge dans une cité contrastée entre les beaux quartiers londoniens, riches et prospères, et le quartier de White Chapelle, pauvre, sombre et violent. Nous suivons un inspecteur de police pour le moins le plus étrange, à la recherche de cette effroyable tueur de prostituées. Le début du film paraît compliqué ; plusieurs histoires s’entremêlent mais par la suite et au fil du film tout semble beaucoup plus clair. Allen & Albert Hughes installent une ambiance glauque et malsaine sans pour autant nous monter les cadavres des victimes et nous plonger dans un bain de sang comme dans certains films d’horreur/thriller. Les flashes etranges de l’inspecteur contribue à rendre ce film sinistre et lugubre. Les meurtres commis par Jack L’éventreur – spoiler: qui s’avère par la suite être Sir William Gull - avait une toile de fond politique. En conclusion j’ai beaucoup apprécié ce film, certainement est-ce parce que je suis une fervente fane de ces histoires macabres Cependant j’aurais apprécié que l’histoire soit plus centrée sur spoiler: sir William Gull et non sur l’inspecteur. Je pense que développer le personnage de jack l’éventreur aurait était une bonne chose.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top