Notez des films
Mon AlloCiné
    Surveillance
    note moyenne
    2,9
    1258 notes dont 279 critiques
    répartition des 279 critiques par note
    45 critiques
    84 critiques
    39 critiques
    57 critiques
    27 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur Surveillance ?

    279 critiques spectateurs

    Don S
    Don S

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 627 critiques

    4,0
    Publiée le 16 août 2018
    Une ambiance à la True Detective pour un métrage saisissant d’horreur et de perversion. La construction du récit et la façon de le raconter sous le prisme de trois paires d’yeux différents est super intéressante et passionnante. La BO est géniale. Ce film est rempli de personnages tous plus cinglés les uns que les autres. Mais les plus tordus ne sont pas forcément ceux qu’on croit... C’est super bien filmé et mis en scène notamment les flashbacks des homicides et actions commises par les meurtriers. La photo vintage est réussie et colle parfaitement à l’atmosphère. Celle-ci est lugubre, malsaine. Les acteurs sont parfaits chacun dans leurs rôles. Mention spéciale à la jeune comédienne qui est remarquable. Un film dérangeant !
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 466 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mai 2018
    En dépit de quelques incohérences et confusions, ce thriller sans gros budget, qui frise le gore, est plutôt bien ficelé. La meilleure partie reste la confrontation entre les agents du FBI et les flics de campagne. Mais, plutôt que de jouer en subtilité, la réalisatrice a préféré se lancer dans une surenchère d'hémoglobine. Dommage, un peu plus de subtilité et moins de sang auraient pu faire de cette série B un petit bijou.
    Anonyma A.
    Anonyma A.

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    0,5
    Publiée le 17 février 2016
    Bien surestimé ce film. Une photographie, un jeu d'acteurs, des dialogues et des points de vue désastreux! on sombre dans l'incohérence, l'ennui et l'agacement devant ce surjeu à l'extreme et ce manque de vraisemblance... La fille Lynch à seulement prouvé qu'elle se trompait de vocation. Passez votre chemin, 1h40 c'est précieux dans une vie!
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 505 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2016
    Un bon suspens porté par une belle distribution et une réalisation au cordeau. A voir au moins une fois.
    chrisbal
    chrisbal

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 307 critiques

    2,5
    Publiée le 12 octobre 2015
    Thriller moyen qui aurait certainement mérité mieux. Tout partait bien pourtant avec l'espoir en plus d'un bon twist (puisque je savais qu'il y en avait un)... Et bien même si je ne l'ai pas vu venir, je l'ai trouvé décevant....Dommage. Au final, un film à voir mais qui pour ma part restera loin d'être mémorable
    Jennah The Cat
    Jennah The Cat

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 62 critiques

    1,0
    Publiée le 10 septembre 2015
    Que dire... Le récit est si mal construit que j'ai tout de suite compris la supercherie! Le jeu d'acteur est aussi morne que la mise en scène, l'ambiance générale aussi plate que les dialogues, pas de partis pris esthétique, pas d'audace, aucun tenant ni aboutissant... Qu'est ce que c'est mauvais!
    neilseim
    neilseim

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 314 critiques

    3,5
    Publiée le 21 février 2015
    Du thriller, du vrai, avec un meurtre, des personnages barrés, et une histoire qu'on nous sert sans concessions... Pas besoin de trop réfléchir, ce n'est pas Usual Suspect non plus ! On nous sert l'entrée et le dessert qu'on attend, avec en plat principal des situations vraiment bien trouvées, des personnages bien louches, et la résolution bien trouvée aussi ! Un petit film conseillé par Yoyovidéo, assez ancien (2008), mais qui vaut beaucoup de films actuels sans saveurs ou nouveautés !
    ephan
    ephan

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,0
    Publiée le 9 septembre 2014
    Le film vaut surtout pour ses personnages et leur interprétation, ainsi que la bonne idée de confronter les témoignages, que nous entendons, avec le réel, que nous voyons.
    lrou74
    lrou74

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 5 juin 2014
    les personnages décalés font la force de ce film. Tous sont déjantés.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 1 197 critiques

    2,5
    Publiée le 11 avril 2014
    Une entrée en matière vraiment très prometteuse avec un (ne mâchons pas nos mots) un massacre des plus horribles d'une famille. Mais le film s'enlise rapidement, tant et si bien qu'il en devient soporifique. J'ai dû m'y reprendre à deux fois avant de visionner ce film dans son intégralité, car je m'y suis lamentablement endormi devant. La première partie souffre de longueurs tant la réalisatrice s'évertue à instaurer une ambiance la plus glauque qui soit, et je dois avouer qu'elle y réussit parfaitement puisque moi même j'ai fini par sombrer dans les méandres du sommeil. Puis vient le tournant du film qui, si vous avez la chance d'avoir encore un œil ouvert, vous réveille. Finalement, le déroulement du film est surprenant pour inspirer un sentiment de choc, de profond dégoût. Le film prend fin alors qu'on reste sur notre fin et on se pose une sacrée question d'éthique. On se demande aussi ce que le film tend à prouver, sachant pertinemment déjà qu'il existe bien des personnes sacrément dérangées. Au final, si on y réfléchit un peu, que retiens t'on du film? Pas grand chose. Si ce n'est le sentiment d'avoir perdu 1h30 de son temps. Pour moi un film sans intérêt et à oublier, à ne pas mettre en toutes les mains, le dernier meurtre étant particulièrement gore car particulièrement vicelard. Je mets toutefois 2,5 étoiles pour le côté surprenant du film, mais pas plus.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 755 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mars 2014
    Lorsqu’elle a sorti "Boxing Helena", son premier film, en 1993, Jennifer Lynch dû faire face à une hostilité de la part de la critique qui finalement lui reprochait plus d’être la fille de son père que d’avoir réalisé un très mauvais film. Même si ce premier était loin d’être parfait (l’inexpérience de la demoiselle y étant pour beaucoup), cet acharnement était totalement injustifié et rélévait plus de l’hypocrisie générale qu’autre chose. Pourtant, Jennifer Lynch encaissa très mal la chose, à un tel point qu’on a cru qu’elle ne refera jamais d’autre film. Quinze ans, il aura fallu attendre quinze longues années pour que la fille de David Lynch se remette de ce traumatisme et se lance à nouveau dans l’aventure du 7ème Art avec "Surveilance". Le Pitch : suite au massacre de plusieurs personnes sur une route de passage commis à première vu par un tueur en série qu’ils poursuivent, deux agents du FBI viennent procéder à l’interrogatoire des survivants : un flic retors, une jeune demoiselle adepte de la drogue et une petite fille dont les parents font parties des victimes. Chacun livre alors sa version de l’affaire et il est clair qu’il ne sera pas facile de trouver le fin mot de toute cette horrible histoire… Avec ce second film, Jennifer Lynch nous livre un huit clos prenant qui apparaît comme un savoureux jeu de dupes entre chaque personnage qui se suspecte mutuellement : observation totale, craintes, mensonges, comportements étranges. Tout est fait pour nous perdre : l’œil trompe, l’ouïe trompe, la caméra trompe, l’écran trompe....tout trompe !! Le titre du film est plus que justifié : il est bien question de surveillance ici, et à plusieurs niveaux : Si les deux agents du FBI sont là pour surveiller les témoins par rapport à leur mission, ces derniers semblent aussi de leur côté se surveiller les uns les autres ainsi que leurs interrogateurs ;mais au-delà de l’image, c’est la surveillance du spectateur qui est mise à l’épreuve : nous sommes nous-même témoins privilégiés de la scène des meurtres mais aussi des témoignages croisés des trois survivants, témoins de toutes omissions, des travestissements de la vérité, des visages crispés, de la tension montante…On est directement impliqué dans cette quête de la vérité et on nous balance de suppositions en doutes, de théories en pertinences (cela me fait d’ailleurs penser pas mal au "Rashômon" d’Akira Kurosawa) car, au final, aucun des témoins n’est épargné niveau morale dans son développement : le flic exulte en terrorisant d’innocents conducteurs qui ont le malheur de croiser sa route, la jeune femme est une sorte de mercenaire délinquante qui est prête à tout pour avoir sa dose de crack, et la petite fille soupçonneuse de tout qui a toujours été un peu mis de côté dans son environnement familial. La mise en scène, astucieuse, renforce cette impression de doutes permanents en montrant chaque déplacement dans le cadre, en zoomant sur les regards ou portant attention à des gestes à priori anodins. Jennifer Lynch arrive ainsi à instaurer un dogme paradoxal entre le récit présent des interrogatoires (dans lequel la vérité est dure à cerner) et le récit passé de l’agression (dans lequel le mensonge est indéniablement indubitable). Les quinze années séparant "Boxing Helena" et "Surveillance" n’ont pas été inutiles pour Jennifer Lynch : sa réalisation s’est clairement améliorée et on est bien loin des maladresses du premier film, comme peut en témoigner cette surprenante et très bonne scène du double contrôle routier où le découpage et le cadrage soutiennent parfaitement la prestation des deux flics et arrivent à retranscrire une certaine tension alors qu’on assiste à un évènement qui n’a rien d’extraordinaire. Papa Lynch peut être fier de sa fille : elle s’est bien reprise en main et lui fait amplement honneur. Du côté du casting, Bill Pullman et Julia Ormond sont impressionnants : le premier campe un homme impassible jouant d’ironie subtile envers les autres sans jamais desserrer les dents (ou quand il sourit, il fout tellement les jetons qu’il devrait finalement s’en passer !), et la seconde mélange classe et charisme, sorte d’alter égo opposé du premier. Les seconds rôles sont aussi bien interprétés et c’est assez rare de voir le « second plan » rivaliser de justesse avec les rôles principaux (et là, chapeau encore à Jennifer Lynch qui a bien progressé en matière de direction d’acteurs depuis "Boxing Helena" !). On notera plus particulièrement l’interprétation de la petite Ryan Simpkins et celle de Kent Harper en flic imbus de sa personne. Avec "Surveillance", Jennifer Lynch nous rassure et envoie un joli bras d’honneur à ses détracteurs (et ils le méritent bien les affreux petits saligauds). Débutant comme un polar teinté de "Twin Peaks" (ah l’influence du paternel !), le film développe une certaine tension baignant dans une atmosphère poisseuse soutenue par une structure visuelle ingénieuse, avant de se terminer par une surprise inattendue digne d’un film des frères Coen (joli rebondissement au passage !). Une pellicule généreuse, intelligemment manipulatrice envers le spectateur et propose une petite réflexion sur l’abus du pouvoir et la part sombre que l’on peut trouver en chacun de nous. Bravo Miss Lynch, vous vous êtes bien relevée. Vivement le prochain film.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    1,0
    Publiée le 4 juin 2016
    Qu'il peut être semé d'embûches bien souvent, le parcours cinématographique des fils et filles à papa. En 2008, Jennifer Lynch réalise son premier long-métrage "Surveillance". Avec ce thriller choral, la jeune cinéaste en herbe entend clairement marcher sur les traces de son père. Elle confie d'ailleurs le rôle principal à Bill Pullman, inoubliable antihéros de "Lost Highway". Le problème est qu'en persistant dans ce genre, la cinéaste prend le risque de souffrir de la comparaison. Or Jennifer Lynch ne possède ni l'écriture ciselée, ni la maîtrise de son père. Son trait s'avère même grossier et ses personnages caricaturaux, notamment dans les rapports entre police locale et FBI. Cette intrigue ennuyeuse et assez ringarde ne se distingue pas le moins du monde d'une quelconque série B américaine.
    Legid
    Legid

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 562 critiques

    3,5
    Publiée le 19 janvier 2014
    Un thriller de facture classique au premier abord mais qui sait surprendre sur quelques aspects. De part ses personnages bien barrés, ses dialogues parfois hors de propos et son scénario plutôt malin même si le twist final est assez prévisible, le film évite la liste des séries B clonées les unes sur les autres. Imparfait du fait de quelques maladresses de rythme et d'une surcharge de gore pas forcément indispensable, Surveillance est au final un bon moment à condition de ne pas en attendre trop non plus.
    Fahdi F.
    Fahdi F.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 9 janvier 2014
    Je ne sais trop quoi penser de ce film ni trop bon ni trop mauvais je dirais même de bonnes idées, Surveillance est un film à regarder. Ce qu'on pourrais lui reprocher c'est qu'on s'ennuie pendant les 50% du film, c'est vraiment trop lent. Le jeu des acteurs est bon et le twist final ma surpris.
    Rachelll
    Rachelll

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 26 novembre 2013
    J"ai bien apprécier le film , assez intéressent , le jeu des acteurs et pas mal
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top