Astérix aux Jeux Olympiques
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   1,2 pour 23 363 notes dont 3 854 critiques  | 
  • 228 critiques     6%
  • 238 critiques     6%
  • 53 critiques     1%
  • 513 critiques     13%
  • 912 critiques     24%
  • 1910 critiques     50%

3854 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

45 abonnés | Lire ses 491 critiques |

   2.5 - Moyen

Les gens extrapolent toujours lorsqu'il s'agit de parler en mal d'une œuvre cinématographique. Toutefois, ce que je viens de voir me laisse perplexe, et mon bilan aurait tendance à rejoindre les critiques. Après le génialissime Astérix Mission Cléopâtre adapté au grand écran par Alain Chabat, il fallait s'attendre à revoir dans un bref délais, la frimousse du petit gaulois à moustaches et de son fidèle compagnon Obélix. Pas moins de 6 ans plus tard, le binôme Thomas Langmann et Frédéric Forestier remettent le couvert et le public est aux aguets; pour une courte durée; malheureusement. Tout d'abord, l'absence de Christian Clavier auquel le rôle d'Astérix allait si bien, prête à réfléchir. Comme si ce dernier avait flairé l'escroquerie à des Km. En effet, ce que le spectateur ne retiendra de ce film est que l'esprit de la BD s'est littéralement estompé pour laisser place au fouillis artistique. Je dis artistique, mais même un enfant de 12 ans aurait la nette impression de se faire entuber. Où sont donc passé les gags, les décors et tout le reste?! Il y a tout de même des choses dans ce film qui méritent le coup d'œil, comme les courses de char et les entrainements olympiques. Mais c'est à peu prêt tout qui reste empreinte à Goscinny et Uderzo. L'impacte marketing est tellement frappant que ça en devient offensant. Même les acteurs n'y croient pas, et leur sur-jeu en témoigne. Langmann et Forestier s'enlisent dans la médiocrité et la surenchère impersonnelle. Ils multiplient les faux raccords, les gags navrants et nous imposent un twist final écrasant de nullité. Une troupe d'acteurs en sur-jeu n'à déjà rien de convainquant, mais ça l'est encore d'avantage lorsque les acteurs n'en sont pas. Michael Schumacher, Zinedine Zidane, Tony Parker, Francis Lalanne et bien d'autres se passent le micro en une succession de scènes ridicules et inutiles au scénario. Sans ce dernier quart d'heure grotesque, l'appréciation générale du film n'en serait que bien meilleurs. Seule la prestation dynamique et attractive de Benoît Poelvoorde remonte un tantinet le niveau. Mais même en temps que film indépendant, ce 3ème volet reste une bien vilaine tache sur la réputation d'une franchise aussi fun à la base. A éviter. 2,5/5

Thibaut J.

11 abonnés | Lire ses 8 critiques |

   1 - Très mauvais

Un film qui était très attendu en 2008... Bah, c'est un échec total ! Ce film est pitoyable, vraiment ! Il n'y a pas de scénario, la mise en scène est désastreuse, les couleurs sont laides et pour couronner le tout, le film n'est même pas drôle... Bref, le film se limite à des effets spéciaux inutiles et à une tonne de stars (Alain Delon, Gérard Depardieu, Frank Dubosc, José Garcia, Tony Parker, Zidane, Elie Semoun et j'en passe...) lâchée dans un simple décor. Le ridicule est atteint.


fredelz

2 abonnés | Lire ses 123 critiques |

   0.5 - Nul

Un incroyable navet (et un incroyable gâchis au vu du budget) qui s'adresserait aux 8-12 ans s'il avait seulement pu imaginer quelques gags drôles, quelques situations comiques (faire rire avec un type qui n'arrive pas à parler pendant 1h30 parce qu'il a la langue coupée, par exemple, est loin d'être drôle en soi) mais on se trouve là aux bas-fonds de la comédie... Seuls surnagent, à mon avis, Delon dans une auto-parodie assez amusante, et Elie Semoun, pour peu que l'on soit fan. Et pour être juste, les dix dernières minutes arrivent à nous arracher quelques sourires, même si elles semblent en décalage complet avec le reste du film. A fuir, donc.

juan13124

19 abonnés | Lire ses 85 critiques |

   3 - Pas mal

Et bien voilà, il fallait que cela arrive! Un nouveau Astérix et du grand n'importe quoi. Mais vous savais quoi?? Moi j'ai bien aimé! Je trouve ce volet sympa mais beaucoup moins bon que le deuxième. C'est le genre de film que ci il est au programme Tv ce soir la est que rien ne te plais, tu regardes celui la par défaut.

Julian P.

1 abonné | Lire ses 8 critiques |

   2.5 - Moyen

Ce film aurait pu etre très bon si le scénario et les dialogues avaient été retravaillés. Ca s'essoufle vite, malgré qu'il y ait de bonnes idées. La dernière scène dans le stade est juste insupportable, c'est d'une lourdeur...surtout que l'on sait très bien comment tout va se terminer. Et puis Cornillac en Astérix n'est pas bon. Il n'a pas de complicité avec Depardieu. Ce dernier parait d'ailleurs totalement effacé et ne fait presque pas rire. Néanmoins, ce film reste divertissant.

Aurélien T.

6 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Je n'arrête pas de rire devant ce film ! Il est bourré d'anecdotes mégarde drôles ! Top :D

Skipper Mike

22 abonnés | Lire ses 648 critiques |

   1.5 - Mauvais

Frédéric Forestier et Thomas Langmann pensaient sans doute réaliser une grande comédie populaire, généreuse et accessible tout en étant de qualité ; "Astérix aux Jeux Olympiques" échoue pourtant lamentablement là où "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" excellait. En effet, la débauche de moyens mis en œuvre s’apparente ici à un étalage arrogant de richesse : les guest stars s’accumulent, les accessoires et décors sont soignés, mais tout cela paraît factice et inutile tant le film est bancal. Si Alain Chabat privilégiait l’absurde et le décalé, rendant ainsi hommage à l’imagination prolifique de René Goscinny, l’humour est ici plus puéril et bouffon, reposant beaucoup sur des mimiques et des gags enfantins. Comme le précédent volet dans lequel le personnage d’Astérix passait au second plan derrière celui de Numérobis, "Astérix aux Jeux Olympiques" est avant tout une vitrine pour Benoît Poelvoorde dans le rôle de Brutus. Cet aspect se révèle plutôt heureux tant Clovis Cornillac est fade dans la peau du petit Gaulois. Dans ses meilleurs moments, Poelvoorde parvient ainsi à évoquer Louis de Funès et sa confrontation avec César, interprété par Alain Delon, reste plutôt plaisante. Ce sont d’ailleurs les seconds rôles qui permettent au film d’échapper au naufrage et de trouver un certain équilibre : Alexandre Astier, Élie Semoun ou Michael Bully Herbig apportent un plus assez agréable. En revanche, José Garcia est impressionnant de nullité dans le rôle de Couverdepus. Puis vient la scène finale du banquet, et c’est la gêne qui s’installe. Comment un film qui, sans être réussi et malgré quelques bas, parvenait quand même à susciter de la sympathie, peut-il s’achever de façon si affligeante ? De nouveau, des guest stars apparaissent sans aucun autre intérêt que d’en mettre plein la vue. Le résultat ressemble à une publicité arrogante et crétine indigne de l’univers créé par Goscinny et Uderzo.

lotalyss

0 abonné | Lire ses 30 critiques |

   3 - Pas mal

ce film prend clairement l univers d asterix comme pur pretexte et laisse tous les acteurs/guests agir quasiment en roue libre ; au final si on sait à quoi on s attend (un film à prendre au 3eme degré) c est divertissant, les clins d oeil comme ceux de francis lalanne, bruno garcia, elie semoun, dany brillant (lol) alexandre astier etc et surtout michael schumacher pour la course de chars sont réussis et rien qu'alain delon en autoparodie et poolevorde en brutus tel iznogoud qui tente depuis toujours de tuer Cesar justifient de le voir au moins une fois bref si on oublie asterix et obelix (dommage d ailleurs parce que cornillac pour moi est meilleur que clavier) et qu on prend ce film pour son côté absurde et delirant il y a de très bons passages drôles

CLEM 06

2 abonnés | Lire ses 174 critiques |

   2.5 - Moyen

Proche du premier volet ce troisième épisode est un pur divertissement familial. Les gags, les courses de chars et les passages à tabac des romains raviront les plus jeunes. La plupart des adultes eux apprécieront le défilé de guest star l'énergie de rde et le grand Alain Delon avec son "Ave Moi". Mais dans un film une seule réplique ne fait pas tout.... Cornillac est pas crédible en Astérix il est trop faux. Après on ne peut pas dire qu'il soit nul je dirait plus qu'il est moyen 2,5/5

Rotten Tomatoes

60 abonnés | Lire ses 663 critiques |

   1 - Très mauvais

Astérix et Cléopatre était un bon film, et c'est à cause de cela qu'on se retrouve avec des daubes dans ce genre. Bon, autant dire que tout est raté ici, et qu'il est dur de trouver une scène, un acteur ou un dialogue amusant. A oublier. 1/5

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Astérix aux Jeux Olympiques Premières minutes exclusives VF
313 264 vues
Astérix aux Jeux Olympiques Bande-annonce VF
1 785 035 vues
Astérix aux Jeux Olympiques Bande-annonce (2) VF
965 vues
9 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné