Reservoir Dogs
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,3 pour 29 369 notes dont 1 416 critiques  | 
  • 774 critiques     55%
  • 410 critiques     29%
  • 90 critiques     6%
  • 73 critiques     5%
  • 31 critiques     2%
  • 32 critiques     2%

1416 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Hadrien C.

0 abonné | Lire sa critique |

   2 - Pas terrible

L'ennui. C'est le sentiment qui m'a animé durant l'heure et demie que dure ce film. Victime de sa cote surfaite, peut-être "Reservoir Dogs" ne m'a-t-il que trop mis l'eau à la bouche pour, au final, inévitablement me décevoir. Toujours est-il que, de la première à la dernière minute, j'ai attendu avec impatience le lancement de l'action dans ce qui m'a paru comme une terriblement longue introduction.

bruno E.

1 abonné | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

bon film de gangsters mais pas le meilleurs dans le genre.quand il est sorti cette violence voulue et décalée ne me dérangeais pas, mais aujourd'hui je trouve qu'elle est recherchée pour attirer le public.


Bastian Lango

0 abonné | Lire sa critique |

   3 - Pas mal

Ceci est le premier film de Tarantino, un génie de cinéma pour moi. Mais le meilleur de sa créativité est vraiment à venir. ça reste quand même un grand coup pour un premier film, j'aimerais bien que ça m'arrive... avec peu de moyens (sans Keitel, ça aurait été pire, alors....), Tarantino a su faire un bon film. Son scénario, le principal atout de tous les films, a quand même des problèmes et des rayons de lumière. Allez, je suis de bonne humeur, je commence par les points positifs: la moitié des scènes sont superbes (notamment le fameux instant entre un braqueur très sadique et un policier prisonnier, marquant), l'idée de ne jamais montrer le braquage est très judicieux et les personnages sont attachants ( particulièrement Joe : c'est le vrai dur à cuire du film et c'est le moins violent du film...). Bon, je suis plus de bonne humeur, je retourne la veste: le film abuse énormément du côté non-linéaire sans même d'indications, ce qui déclenche des confusions et carrément de l'ennui (avec "Pulp Fiction" ou "Kill Bill", il fera beaucoup mieux), l'autre moitié des scènes ne sont pas ratées, mais inintéressantes (j'adore chez Tarantino la faculté de filmer des discussions futiles mais de les rendre passionnantes quand même: dans ce film, c'est VRAIMENT inintéressant) et les pseudos des personnages ne sont pas assez vite attribués à tel acteur (retour au problème du linéaire, j'ai compris loin dans le film qui était qui, mais en attendant j'arrêtais pas de me dire: c'est qui, Orange, déjà ?). les dialogues, et bien... on a des perles ("-pourquoi White ?" "-parce que t'est une pédale, OK ?") et des cailloux ("Eddie, continue à me causer comme une chienne et je vais te dresser comme une chienne"). Quant au casting, il est très bon, naturel: là, par contre, Tarantino était déjà un excellent directeur d'acteurs). Mentions spéciales à Keitel, Roth et Tierney. Bravo les mecs. la réalisation, elle est comme le scénario, ceci-cela. Ceci c'est joli, cela va pas. pour la première scène, c'est super, et le final du film est très réussi (une impasse mexicaine...pimentée,c'est le moins qu'on puisse dire!). par contre, l'huis-clos, c'est pas pour notre Quentin: c'est dans ces moments-là que le manque de moyens se fait remarquer, plus que pour d'autres, et que ça traine en longueur. Je regrette aussi qu'il n'ait pas osée montrer frontalement la scène de l'oreille: l' hors-champ n'est pas artistique pour cette scène, il est un instrument de censure. et j'aime pas la censure. encore plus l'auto-censure. Enfin, pour le côté technique du film, on sent l'esprit de débrouillardise, de solidarité et de bricolage entre mômes, et j'ai trouvé ça agréable, assez contrastant avec la guerre des héros (fictivement, hein). c'est fou comme je peux écrire des trucs compliqués... En gros, c'est un bon film. Mais si Tarantino n'avait pas autant abusé, et si mal, du non-linéaire dans son film, sûr que les 1h30 et des poussières du film seraient passés plus rapidement.

CH1218

3 abonnés | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

Naissance d’un phénomène. Film de braquage, sans la moindre image du délit, une entrée en matière incompréhensible, des flashbacks et du bla-bla à n’en plus finir, cette réalisation de Quentin Tarantino est pourtant une véritable réussite. L’originalité du scénario parsemée de violence et de sang, le style singulier et décalé des dialogues, un casting 5 étoiles et une bande son des plus hétéroclites, « Reservoir Dogs » nous dévoile, en un peu plus d’une heure trente, tout l’univers cinématographique de son auteur et les grandes lignes de sa filmographie à venir. Un petit film indépendant devenu immensément culte.

sword-man

29 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Premier film et second meilleur de la filmographie de Quentin Taratino après "Django unchained". Avec ce film est apparu une nouvelle forme de cinéma. Référenciel, à l'ultra-violence décomplexé et aux dialogues ciselés, avec des acteurs ultra charismatiques et à la narration libre, dans le désordre composé de flash back et de flash forward à la "Citizen Kane" sur une bande son rock and roll. Beaucoup de copies depuis, mais personne n'a atteint les cimes du maître car il sait transcender ses références pour créer une autre forme de cinéma de citation post-moderne. En reprenant la dernière scène de "City on fire" de Ringo Lam ( avec Chow Yun Fat ) Tarantino en tire un film complet au concept étrange: faire un film de braquage ou l'on ne voit jamais le braquage. Autant faire un saut en parachute sans parachute. On assiste seulement à la préparation et aux conséquences, au déchirement des braqueurs qui suspectent l'un d'entre eux de les avoir trahi. Certes ce n'est pas le film de Tarantino le plus abouti (Pulp Fiction et Django unchained sont le summum à ce niveau là ) mais pourtant "Reservoir Dogs" a cette petite étincelle qui fait la différence, ce truc en plus cette nouveauté que n'a pas Pulp Fiction. L'intensité du suspense est d'une écriture imparable, le spectateur est pris en haleine de la première image ou l'on parle de "Like a virgin" de Madonna et d'un débat sur le pourboire jusqu'au gros plan final sur Harvey Keitel, c'est une claque. Il faudra attendre "Django Unchained" pour que Trantino dépasse son coup d'essai.

Chan Laivy

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Quelle mise en scène. Quels jeux d'acteurs. Quelles musiques. Quels dialogues. Quel scénario. Quelle construction narrative. Quelle inventivité. Quelle fin, Quel film ! Peut-être un des meilleurs films de gangsters qui n'est pas sans rappeler des classiques du genre tout en ajoutant de la folie et une inventivité qui lui est propre. Bravo Mr Tarantino !

Forrest 10

6 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Premier film de Quentin Tarantino, première claque qu'il nous met. Le thème du braquage raté, de la taupe, de la trahison est un thème plutôt intéressant et prenant. Seulement c'est le premier film de QT et il a pas un énorme budget donc on a aucune scène du braquage, seulement un huit clos et quelques flashbacks. Pari risqué donc pour le réalisateur, qui aurait pu devenir un navet traité par un autre. Mais QT réussi tellement bien a traiter le sujet qu'on se fiche, au final, de ne pas avoir vu le braquage. Tarantino s'intéresse ici à la narration, aux dialogues, aux personnages et au suspens. On a beau dire qu'il est surestimé, le réalisateur a un véritable style de cinéma qui n'appartient qu'à lui : une narration non linéaire avec l'utilisation des flashbacks qui permettent de donner du répit au spectateur et d'expliquer un peu plus l'histoire, l'utilisation de l'ultra violence qui réussit a choquer le spectateur ( je pense à une scène en particulier et ceux qui ont vu le film me comprennent ), les dialogues vulgaires qui plongent le spectateur dans ce milieu de gangster. Ces dialogues sont stylisés au maximum et donnent un style au récit très particulier. Enfin, QT, en s'intéressant aux personnages, nous livre une vision presque malsaine d'eux et réussit à nous les montrer comme classes, flippants ou cools ( selon le personnage ). On en oublie presque les actes terribles qu'ils commettent ( meurtres de policiers et d'innocents) On ajoute à ça de très bons acteurs : Harvey Keitel ( le vétéran ), Steve Buscemi ( le râleur ), Tim Roth ( la nouvelle recrue ) et Michael Madsen ( le taré ) et on obtient le film de gangster cool et plein de suspens que nous a concocté Quentin dans ce qui est pour moi son meilleur film.

MemoryCard64

1 abonné | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Le premier film de Tarantino pose les codes de sa manière de faire du cinéma. On retrouve déjà dans Reservoir Dogs le thème des gangsters, la violence esthétisée, les références à la pop culture, etc. Couronné d'un succès important pour un film indépendant, il fera connaître le réalisateur dans le milieu. Le long-métrage, construit sous forme de huit clos, suit un groupe de malfrats qui se retrouve dans un entrepôt à la suite d'un braquage qui a mal tourné. Les quelques rescapés sont persuadés qu'il y a une taupe parmi eux et commencent à se suspecter les uns les autres. Les dialogues acides et la paranoïa grandissante sont le principal attrait de l'oeuvre. L'ensemble est bien mené et intéressant à suivre dans ses révélations et ses rebondissement. La narration non linéaire est également bien pensée puisqu'elle constitue la clé de voûte du récit. Il faut toutefois attendre un moment pour que l'intrigue décolle réellement. Les acteurs sont également bon, en particulier Michael Madsen (Mr Blonde) et Steve Buscemi (Mr Pink) qui campent des personnages hauts en couleur. Pas grand chose à dire de plus si ce n'est que c'est très bien, ce qui n'est pas très étonnant avec ce réalisateur. Son coup d'essai est est un coup de maître.

Grandnico

13 abonnés | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

tarantino signe un polar au montage original et rempli de scènes de dialogues percutants . avec cette violence qui caractérisera le cinéaste par la suite, reservoir dog figure dans les classiques du film de gangster.la mise en scène est incroyable : un maximum de resultat avec un minimum d'effet. un des meilleurs film de tarantino.

Jeremy69330

20 abonnés | Lire sa critique |

   2 - Pas terrible

Le scénario était sympathique, le film commençait bien et puis les caractéristiques spéciales Tarantino sont arrivées… Car Tarantino a une patte spéciale qui rend ses films si particuliers, et malheureusement je n’adhère pas. Entre l’humour américain et le morbide, avec toujours une quantité de sang et de violence inutile, et des scènes non crédibles (le gars à moitié mort qui se réveille au bon moment). Et au final, on ne comprend pas le but du film, qui n’est rien de plus qu’un règlement de compte. Heureusement il y a un d’action et de rythme, mais l’ambiance est trop bizarre, c’est du Tarantino quoi.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Reservoir Dogs Bande-annonce VO
148 834 vues
Playlists
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné