Notez des films
Mon AlloCiné
    Jean-Paul Belmondo

    État civil

    Métiers Acteur, Producteur
    Nationalité Français
    Naissance 9 avril 1933 (Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine - France)
    Age 87 ans

    Biographie

    Issu d'une famille d'artistes (son père était un célèbre sculpteur et sa mère artiste peintre), il pense faire une carrière sportive puis s'oriente vers la comédie et entre au conservatoire national d'art dramatique en 1951. Il y côtoye notamment Jean-Pierre MarielleBruno CremerJean Rochefort et Claude Rich et apparaît pour la première fois dans À pied, à cheval et en voiture (1957) de Maurice Delbez. S'ensuivront Sois belle et tais-toi (Marc Allegret) et Les Tricheurs (Marcel Carné) en 1958.

    Son premier rôle important lui est confié par Claude Sautet dans Classe tous risques et la révélation naît surtout avec A bout de souffle de Jean-Luc Godard en 1959. Dès lors, il se révèle un acteur aux multiples facettes et tient des rôles variés, dirigé par les plus grands réalisateurs. En 1961 il est Léon Morin, prêtre pour Jean-Pierre Melville puis il joue dans Un singe en hiver de Henri Verneuil aux côtés de Jean Gabin.

    Par ailleurs, il enchaîne les films à succès tels L' Homme de Rio de Philippe de Broca (1964), Les tribulations d'un Chinois en Chine (1965), La Sirène du Mississippi de François Truffaut (1969), Borsalino de Jacques Deray (1970) ou Le Magnifique (1973). Il incarne même des rôles inattendus comme dans Pierrot le Fou de Godard en 1965 ou à contre-emplois tel Stavisky pour Alain Resnais en 1974. Il exécute toutes les cascades de ses films, notamment dans Peur sur la ville d'Henri Verneuil et multiplie au tournant des années 80 les triomphes au box-office, avec Georges Lautner pour Flic ou voyou ou Le Professionnel ou encore avec Gerard Oury pour L' As des As en 1982.

    Claude Lelouch lui offre des rôles emblématiques (Itinéraire d'un enfant gâté en 1988 ou Les Misérables en 1995) mais il n'abandonne pas l'action ou ses anciens partenaires : on le retrouve auprès d'Alain Delon en 1998 dans Une chance sur deux de Patrice Leconte même si le succès est moins au rendez-vous qu'au théâtre où l'acteur rencontre un véritable triomphe. Ce qui ne l'empêche pas de répondre à l'appel de Bertrand Blier et de participer aux Acteurs en 2000. Près d'une décennie plus tard, Jean-Paul Belmondo fait son grand retour au cinéma, aux côtés de Francis Huster qui réalise aussi le film, dans Un homme et son chien (2009), drame dans lequel il interprète un homme qui se retrouve à la rue du jour au lendemain seul avec son chien.

    Ses premiers pas à l'écran

    Les Copains du dimanche
    Les Copains du dimanche
    1956
    Sois belle et tais-toi
    Sois belle et tais-toi
    1957
    A pied, à cheval et en voiture
    A pied, à cheval et en voiture
    1957
    Un Drôle de dimanche
    Un Drôle de dimanche
    1958

    Ses meilleurs films et séries

    Un Singe en hiver
    Un Singe en hiver
    1962
    Itinéraire d'un enfant gâté
    Itinéraire d'un enfant gâté
    1988
    Le Cerveau
    Le Cerveau
    1968
    Le professionnel
    Le professionnel
    1981

    Sa carrière en chiffres

    59
    Années de carrière
    3
    Récompenses
    83
    Films
    0
    Série
    6
    Nominations
    156,5 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 35 %
    Drame : 27 %
    Policier : 23 %
    Aventure : 15 %

    Ses stats sur AlloCiné

    2
    Vidéos
    59
    Photos
    49
    News
    1,3 K
    Fans

    A tourné le plus avec

    Henri Verneuil
    Henri Verneuil
    8 films
    Les morfalous (1984), Le corps de mon ennemi (1976), Peur sur la ville (1974), Le Casse (1971), Week-end À Zuydcoote (1964), Cent mille dollars au soleil (1964), Un Singe en hiver (1962), La Française et l'amour (1960)
    Jean-Pierre Marielle
    Jean-Pierre Marielle
    8 films
    Les acteurs (2000), Hold-Up (1985), Les mariés de l'an deux (1971), Tendre voyou (1966), Week-end À Zuydcoote (1964), Échappement libre (1964), Dragées au poivre (1963), Peau de banane (1963)
    Mario David
    7 films
    L'Inconnu dans la maison (1992), L'Animal (1977), Le Magnifique (1973), Borsalino (1970), Le Cerveau (1968), Les Tribulations d'un Chinois en Chine (1965), A double tour (1959)
    Alain Delon
    Alain Delon
    7 films
    Les acteurs (2000), 1 chance sur 2 (1998), Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1995), Borsalino (1970), Paris brûle-t-il ? (1966), Amours célébres (1961), Sois belle et tais-toi (1957)
    Philippe de Broca
    Philippe de Broca
    6 films
    Amazone (2000), L'Incorrigible (1975), Le Magnifique (1973), Les Tribulations d'un Chinois en Chine (1965), L'Homme de Rio (1964), Cartouche (1962)
    Claude Rich
    Claude Rich
    6 films
    Les acteurs (2000), Désiré (1995), Stavisky (1974), Paris brûle-t-il ? (1966), La Chasse à l'homme (1964), La Française et l'amour (1960)
    La Chasse à l'homme (1964), La Mer à boire (1963), Cartouche (1962), Un Singe en hiver (1962), La Française et l'amour (1960), A pied, à cheval et en voiture (1957)
    Un Homme et Son Chien (2008), Le Guignolo (1980), Flic ou voyou (1978), L'Animal (1977), Le corps de mon ennemi (1976), L'Incorrigible (1975)
    Itinéraire d'un enfant gâté (1988), Le Solitaire (1987), Le Marginal (1983), Le professionnel (1981), Stavisky (1974), Week-end À Zuydcoote (1964)
    Les acteurs (2000), Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1995), La Chasse à l'homme (1964), Une Femme est une femme (1961), Amours célébres (1961)
    Les morfalous (1984), Joyeuses Pâques (1984), Flic ou voyou (1978), La Chasse à l'homme (1964), Amours célébres (1961)
    Les acteurs (2000), Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1995), Paris brûle-t-il ? (1966), Le Doulos (1962), Les Copains du dimanche (1956)
    Les Misérables (1995), Un homme qui me plaît (1969), Le Jour le plus court (1962), Amours célébres (1961), La Française et l'amour (1960)
    Georges Lautner
    Georges Lautner
    5 films
    L'Inconnu dans la maison (1992), Joyeuses Pâques (1984), Le professionnel (1981), Le Guignolo (1980), Flic ou voyou (1978)
    Commentaires
    • Fod g
      Ce genre de commentaire est particulièrement dénué de réflexion.Manifestement vous n'êtes pas amateur de cinéma.
    • marmottefurieuse
      J'explique mon pouce rouge : On a fait le droit de ne pas aimer le cinéma français en général et ton avis se respecte mais objectivement le cinéma français a connu de très grands acteurs et il y a eu des grands films. On ne peut pas généraliser même pour le cinéma français actuel. Alors c'est certain que si l'on se limite uniquement à certaines grosses comédies actuelles, il y a de quoi ne pas être fier du cinéma français (du genre Ducobu ou les Tuche). Quant à Belmondo, il faut reconnaître que c'est un monstre du cinéma français avec son style inimitable (même si c'est parfois surjoué). Pour un gars qui a joué avec Gabin, Bourvil ou encore Delon, il a eu plutôt plus qu'une belle carrière.
    • mollet83
      Je ne comprendrais toujours pas que ce style d’acteur soit une légende pour le cinéma français. D’un côté oui vu Que le cinéma français en général est mauvais ( ça n’engage que moi)
    • QSG-OMDR M
      je crois que je vais tirer une petite larme quand il décèdera
    • KevVdV
      Légende sacré du cinéma français.
    • dino Velvet.
      bon anniversaire à une légende du cinéma.........
    • L'irrationnel
      Encore plus admirable pour ses cascades que pour ses interprétations
    • Le blat
      Sacré bonhomme! Je vote pour!
    • cf......
      Mon meilleur acteur Français. je m'en lasse pas.
    • moi!
      Il a du charisme c'est sûr mais l'acteur n'est pas pour moi...
    • PierreTwo
      votre com, le premier sur son nom, était parfait! merci Guillaume182
    • PierreTwo
      :-) lol
    • PierreTwo
      et toi en gros ***
    • PierreTwo
      je suis pas certain qu'il soit ce que tu dis; il est surtout d'un autre époque ET plein de talents naturels; quand il se concentre et travaille sérieusement, personne le bat!Certes! il est moins malin que beaucoup de nouveaux acteurs qui ont compris les jeux médiatiques des réseaux sociaux et nouveaux médias et "jouent la salle" à grande échelle et se présentent sous les masques les gens aiment...beaucoup de fils à papa et maman méchants et manipulateurs mais se présentent chez Ruquier et autre Twitter comme des moutons gentils qui aiment les autres quand en fait ce sont juste des loups aux dents longues qui rayent le parquet. Au moins Delon reste peut-être plus honnête et moins concilient pour plaire à la masse et aux producteurs. (C'est pas une excuse pour des propos douteux, si vraiment dits, mais au moins c'est pas malin et calculés car contre-productifs et mauvais pour sa carrière)...moi, ce que j'entends, c'est qu'il est secrètement très généreux et ne laisse pas tomber les vieux et les pauvres qu'il connaît (mais je suis peut-être manipulé; il en fait pas tant la pub au contraire...des "Enfoirés" etc.)
    • PierreTwo
      incontournable! The Natural! the one and only!
    • Indy Blave Cin?ma
      Bon anniversaire !
    • Indy Blave Cin?ma
      9 avril 1975 / 9 avril 2015 : aujourd'hui en plus d'être le jour des 82 ans de Bébel, ce sont les 40 ans du jour de sortie en salles de "Peur sur la ville". Ce qu'il faut savoir sur le film se trouve ici : http://www.indyblaveleblog.com...
    • soifranc80
      Jean-Paul Belmondo, une grande gueule du cinéma français est un acteur qui sait tout faire: de la truculente comédie au film dramatique, du film dit dessai comme " Léon Morin, prêtre" au film grand public comme " le cerveau", en passant par un tas de nuances et par tous les metteurs en scène de talent, car même dans les productions dites grand public, les film sont bien ficelés et captivants;Il est regrettable que le public ingrat ne lest pas suivi jusqu'au bout car il reste excellent dans " Un homme et son chien" dans un film délicat et plein démotions. Il restera n des plus grands acteurs du cinéma français tout aussi à l'aise sur scène que devant la caméra.
    • angelabassompierre
      Je vois itinéraire d'un enfant gâté, il a l'air de prendre son pied, un film assez classique mais j'ai dû voir du morcelé.
    • angelabassompierre
      tu l'as dit, delon vraiment prétentieux et il a bien changé!!! d'apparence. Parfois il peut sembler odieux, le genre avec qui je ne m'entendrai pas et en plus ce qu'il a fait à Romy Schneider et bien après sa mort, dire "mon amour", c'est lui qui l'a quittée!!!
    Voir les commentaires
    Back to Top