Notez des films
Mon AlloCiné
    Box-office : le samouraï défait le Seigneur
    23 janv. 2004 à 11:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Le Seigneur des anneaux" laisse pour la première fois son trône au box-office français, au profit du samouraï Tom Cruise. Sur Paris, Julia Robert s'impose ce mercredi.

    Le Roi Aragorn défait par le samouraï Tom Cruise. Sortie majeure du 14 janvier, Le Dernier samouraï est le premier film à mettre fin au règne du Seigneur des anneaux : le retour du roi au box-office français, après quatre semaines de domination. Cumulant 729 476 entrées sur "seulement" 600 copies, l'épopée épique d'Edward Zwick signe ainsi la meilleure moyenne de la semaine (1 216 entrées par copie) et s'offre un démarrage en deçà de celui de Minority report (1,1 millions de spectateurs en 2002), mais au dessus de celui de Vanilla sky (603 725 fauteuils dans un nombre équivalent de salles).

    Gothika solide, l'Anneau toujours majestueux

    En deuxième position, le Gothika de Mathieu Kassovitz signe une solide seconde semaine : avec 354 842 entrées et une chute de sa fréquentation estimée à seulement 23 %, le film est déjà au-dessus des 800 000 billets vendus. Derrière, même s'il laisse échapper son trône, Le Seigneur des anneaux reste impressionnant avec encore 308 878 entrées : avec un total proche des 7 millions de fauteuils, le troisième volet de la saga de Peter Jackson s'impose comme LE succès majeur de la trilogie... en attendant les prochains Oscars et autres Golden Globes.

    Porté par un bouche à oreille des plus positifs, Lost in translation maintient pour sa part sa fréquentation à niveau en deuxième semaine et s'approche des 500 000 entrées cumulées, alors que Le Monde de Nemo est tout proche du cap des 9 millions d'entrées mais aura sans doute du mal à atteindre le cap symbolique des 10 millions de spectateurs, seulement franchi par Le Roi Lion à ce jour (pour un film d'animation s'entend). Côté nouveautés, Albert est méchant déride 206 041 adeptes de comédie à la française, Les Amateurs attirent 77 947 personnes sur une distribution relativemet limitée de 150 entrées, alors que Violence des échanges en milieu tempéré, Uzak et The Soul of a man se tiennent entre 28 000 et 45 000 entrées sur des parcs d'exploitation réduits.

    Démarrage Paris-périphérie : Mona Lisa a le sourire...

    Opposée à une forte concurrence ce 21 janvier, Julia Roberts fait valoir une nouvelle fois son statut de star pour s'imposer lors du démarrage Paris-périphérie du mercredi : avec 12 723 entrées sur 42 copies, Le Sourire de Mona Lisa devance Le Dernier samouraï (toujours solide avec 11 964 entrées dans 48 cinémas) et 21 grammes qui profite pleinement de son Label UGC (10 494 entrées dans 34 salles). Massacre à la tronçonneuse terrifie pour sa part 7 178 Franciliens, alors que Lost in translation et Gothika se maintiennent respectivement au-dessus des 8 000 et des 6 000 entrées. A noter que pour la toute première fois, Le Monde de Nemo quitte le Top 10 parisien.

    Yoann Sardet avec Le Film français

    Les chiffres du démarrage Paris-périphérie - Les chiffres du box-office France


    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • 1ères séances : "21 grammes" fait le poids !
    • Box-office : le Seigneur fait de la résistance !
    • Box-office : l'Anneau résiste
    • Box-office : L'Anneau clôt 2003 en fanfare !
    • Box-office : l'Anneau détrône Nemo
    • Box-office : Nemo... et les autres
    • Box-office : le premier jour du Roi
    • Box-office : Nemo insubmersible
    • Box-office : la pêche miraculeuse de Nemo
    • Box-office : Clooney en pole-position
    • Box-office : révolution en douceur
    • Box-office : la révolution en marche...
    • Box-office : on se calme en attendant "Matrix"
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top