Mon compte
    Major Dundee sur Ciné+ Classic : les secrets du western maudit de Sam Peckinpah
    Par La Rédaction — 7 févr. 2017 à 22:00

    A l'occasion de la diffusion de "Major Dundee" ce soir sur Ciné+ Classic, voici cinq choses à savoir sur ce western maudit de Sam Peckinpah porté par Charlton Heston et Richard Harris.

    Major Dundee de Sam Peckinpah

    Avec Richard Harris, Jim Hutton, Michael Anderson Jr....

    De quoi ça parle ? Durant les derniers mois de la guerre de Sécession, le Major Dundee, commandant nordiste, poursuit des Indiens Apaches qui ont attaqué un poste de cavalerie, massacré ses occupants, et enlevé des enfants. Manquant d’hommes, il prend la tête d’une troupe hétéroclite composée de volontaires et de prisonniers sudistes, dont le chef est son ennemi intime. Au fur et à mesure de leur dangereuse progression vers le Mexique, les tensions internes ne font qu’augmenter et le commandement de Dundee est mis à rude épreuve…

    Charlton Heston

    1. Une production chaotique

    C'est le producteur Jerry Bresler qui engagea, pour la Columbia, le cinéaste Sam Peckinpah devenu célèbre pour la qualité des séries télévisées qu'il réalisait et écrivait alors (The Westerner, L'Homme à la carabine) et pour le succès critique de son précédent film, Coups de feu dans la Sierra. Les choses s'envenimèrent très vite entre le réalisateur dont les exigences augmentaient la durée du tournage et la Columbia qui réduisit le budget et exigea des délais plus courts que prévu. 

    Au final, la version montée par Peckinpah durait 2h40, mais la Columbia refit un montage ramenant la durée du film à moins de deux heures et fit disparaître une partie de son extraordinaire singularité. 

    2. Marvin trop cher

    Sam Peckinpah souhaitait au départ que le rôle de Sam Potts soit attribué à Lee Marvin. Mais l'acteur réclamait un cachet trop onéreux pour la production. C'est l'agent de ce dernier qui recommanda au cinéaste de faire appel à James Coburn.

    3. Un rôle écrit pour Senta Berger

    Comme il n'existait au départ aucun personnage féminin dans le scénario, Sam Peckinpah écrivit le rôle de Teresa Santiago pour Senta Berger alors âgée de 22 ans. Il s'inspira de la vie de l'actrice - une Viennoise mariée à un médecin - pour créer ce personnage. La comédienne retrouvera le réalisateur pour Croix de fer, en 1976.

    Richard Harris,

    4. Coburn, Oates, Jones : un trio de choc

    Parmi les acteurs fétiches de Sam Peckinpah figurent James Coburn, qui tourna à trois reprises dans "Major Dundee", Pat Garrett et Billy le Kid et "Croix de fer" sous la direction du cinéaste, et Warren Oates qui s'illustra dans quatre de ses films : "Coups de feu dans la sierra", "Major Dundee", La Horde sauvage et Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia. Quant à L.Q. Jones, il jouera dans les trois derniers films cités et dans "Pat Garrett et Billy le Kid" et Un nommé Cable Hogue. Il sera également au générique de Casino de Martin Scorsese, et de The Last Show de Robert Altman.

    5. Tournage au Mexique

    Le tournage se déroula essentiellement en extérieurs au Mexique en 1964. Sam Peckinpah utilisa comme décors naturels l'hacienda Cienega Del Carmen, un désert situé près de Parras, la villa Hermosa ou encore le Rio Nazas, à proximité de Torréon / Durango. Les problèmes de météo et l'omniprésence des scorpions rendirent plus difficiles les conditions de tournage.

    Voir tous les secrets de tournage de "Major Dundee"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top