Mon compte
    Succès monstre au box-office US
    5 nov. 2001 à 11:24

    Nombreux records au box-office pour Pixar et "Monstres & Cie", qui récoltent 62,6 millions de dollars outre-Atlantique ce week-end.

    Monstrueux succès pour Disney. Les Monstres & Cie des studios Pixar ont plus que rempli leur contrat pour leur premier week-end dans les salles américaines. 62,6* millions de dollars de recettes, meilleur démarrage de tous les temps pour un film d'animation, meilleur démarrage de tous les temps pour un mois de novembre, sixième meilleur démarrage de tous les temps (derrière Le Monde perdu, La Planète des singes, Le Retour de la Momie, Rush hour 2, Star Wars Episode 1: La menace fantôme) et meilleur démarrage de tous les temps pour un film n'étant pas une suite (ou au scénario original), meilleur week-end d'ouverture pour une production estampillée Disney (devant les 59 millions de dollars de Pearl Harbor en mai dernier) : les monstres ont littéralement dévoré le box-office américain.

    Marketing et bande-annonce de "Star wars" : les ingrédients du succès

    Premier blockbuster de l'hiver, présenté dans 3 237 salles sur le territoire, porté par une campagne marketing de grande ampleur (près de 100 millions de dollars, soit autant que le budget du film), précédé par la première bande-annonce de Star wars : episode 2 - Attack of the clones (un argument de poids dans la conquête du sommet du box-office), Monstres & Cie surpasse les 57* millions de dollars de recettes enregistrés lors de son premier week-end par Toy Story 2 en 1999, le plus gros succès de Pixar à ce jour (245 millions de dollars sur le territoire américain, 485 millions de dollars en tout) mais également les 42,2 millions de dollars récoltés par Shrek à ses débuts. Les studios DreeamWorks avaient pourtant tenté une manoeuvre de déstabilisation face à leurs concurrents Disney en distribuant dès le 2 novembre en vidéo et DVD les aventures de l'ogre vert, plus gros succès de l'année outre-Atlantique.

    Le film, qui met en scène des monstres aussi effrayants que gentils et craintifs chargés de faire peur aux enfants, remet quelque peu l'animation Disney sur les rails du succès, après le semi-échec d'Atlantide, l'empire perdu (un peu plus de 83* millions de dollars pour un budget de 90 millions de dollars). S'ils devraient parvenir à se maintenir sur la plus haute marche du podium lors du prochain week-end face à The Heist et Shallow hal, les monstres ne devraient pas résister au jeune sorcier Harry Potter, attendu le 16 novembre dans les salles. Parviendront-ils à égaler les recettes de Toy story 2 ? Verdict dans les semaines à venir...

    Une concurrence dépassée mais pas effrayée

    Malgré la domination des monstres, la concurrence, loin d'être effrayée, a réussi à tirer son épingle du jeu lors d'un week-end où les recettes ont atteint les 150 millions de dollars (soit 43% de mieux qu'à la même période l'année dernière). Ainsi, The One est parvenu à atteindre la barre des 20 millions de dollars. Distribué dans 2894 salles, le film de James Wong prend la seconde place ce week-end et marque le meilleur démarrage pour une film dans lequel Jet Li tient le rôle principal. Attendu en France le 28 novembre prochain, ce thriller fantastique misant sur l'action suit la lutte entre Jet Li et son double maléfique issu d'un univers parallèle pour décimer ses doubles et absorber leur énergie.

    Autre sortie de la semaine, le thriller Domestic disturbance avec John Travolta prend la troisième place avec 14,5* millions de dollars : un résultat plutôt positif face au monstrueux blockbuster Pixar. Derrière, les leaders de la semaine passée (K-Pax et 13 fantômes) amassent respectivement 10,7* et 8* millions de dollars pour un total de 32,1* et 27,8* millions de dollars. Enfin, succès surprise du mois d'octobre, Training day avec Denzel Washington et Ethan Hawke (à voir en France le 7 novembre) a quasiment dépassé la barre des 70 millions de dollars de recettes.

    Le voyage américain d'Amélie

    Amélie Poulain débarque aux Etats-Unis et poursuit sa fabuleuse carrière internationale. Diffusé dans trois salles (deux à New York et une à Los Angeles), le film de Jean-Pierre Jeunet (sobrement intitulé Amélie pour le marché anglo-saxon) a récolté 140 000* dollars en trois jours, soit une incroyable moyenne de 46 667* dollars par cinéma (en comparaison, Monstres & Cie récolte 19 612* dollars par salles). Distribué par Miramax, le film devrait être présenté sur une cinquantaine d'écrans dès le week-end prochain.

    Yoann Sardet

    Retrouvez le teaser et la bande-annonce de "Monstres & Cie"


    *Les chiffres mentionnés dans l'article sont des estimations, publiées dimanche soir par la société spécialisée Exhibitor Relations.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Bande-annonce : "Star wars Episode 2"
    • USA : ce week-end dans les salles...
    • Amélie : Numéro 1 en France
    • Amélie aux Oscars
    • Amélie primée en musique
    • Le fabuleux destin anglais d'Amélie
    • Amélie primée à Toronto
    • Amélie dans les starting-blocks
    • Amélie bientôt culte outre-Manche ?
    • Amélie se prépare pour les Oscars
    • "Amélie Poulain" encore en tête
    • "Amélie Poulain" toujours en tête
    • Le fabuleux B.O. d'Amélie Poulain
    • Première position pour "Amélie"
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top