Notez des films
Mon AlloCiné
    Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg... Les Fantômes d'Ismaël, un casting labellisé Cannes
    Par Brigitte Baronnet — 17 mai 2017 à 16:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le Festival de Cannes accueillera une pluie de stars dès ce soir, avec son film d'ouverture "Les Fantômes d'Ismaël", et son casting quatre étoiles labellisé Cannes.

    Mathieu Amalric - 19 films à Cannes (9 en Compétition) - 1 prix
    1. Mathieu Amalric - 19 films à Cannes (9 en Compétition) - 1 prix +
    Mathieu Amalric a reçu le Prix de la Mise en Scène en 2010 pour Tournée, qu'il avait lui-même réalisé.
    Lire la suite

    Avec son casting quatre étoiles et son cinéaste multi-sélectionné à Cannes, Les Fantômes d'Ismaël est un film d'ouveture idéal pour le festival. Retour sur les histoires cannoises de Mathieu Amalric, Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg et Louis Garrel.

    Mathieu Amalric

    Nombre de sélection à Cannes : 19

    Nombre de films en compétition : 9

    Prix : 1

    Avec 19 sélections à Cannes, toutes sections condondues (et courts métrages inclus), c'est assurément une belle et longue histoire qui se joue entre Mathieu Amalric et le Festival de Cannes ! Cette année, il cumule à lui seul deux ouvertures : Les Fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin, et Barbara, qu'il a lui même mis en scène, et qui assurera l'ouverture d'Un Certain Regard demain soir, jeudi 18 mai.

    Le temps fort du comédien et réalisateur restera probablement l'année de la présentation de Tournée, en 2010, avec la venue remarquée de son équipe et un prix de la mise en scène à la clé. Au total, Mathieu Amalric aura eu 9 longs métrages retenus en compétition officielle, sans oublier la présentation en 2014, à Un Certain Regard, la présentation de son précédent film en tant que réalisateur, La Chambre bleue.

    Marion Cotillard

    Nombre de sélection à Cannes : 10

    Nombre de films en compétition : 5

    Depuis 2011, Marion Cotillard n'a pas manqué une seule édition du Festival de Cannes. Soient 7 années de présence consécutives ! L'histoire de l'actrice à Cannes commence avec, excusez du peu, le film d'ouverture Minuit à Paris de Woody Allen. Puis la comédienne vient pour la première fois en Compétition avec De rouille et d'os de Jacques Audiard en 2012. En 2013, l'actrice monte encore d'un cran, en venant non pas avec un mais deux films : The Immigrant de James Gray, en Compétition, et Blood Ties de Guillaume Canet, hors compétition.

    Doublé toujours en 2015, avec le film des frères Dardenne, Deux jours, une nuit (Compétition), et le film d'animation Le Petit Prince dont elle assure l'une des voix. Double présence encore en 2016, avec cette fois-ci deux films en Compétition : Juste la fin du monde Xavier Dolan, et Mal de pierres de Nicole Garcia. Les Fantômes d'Ismaël est le 10e film cannois de Marion Cotillard !

    Les Fantômes d'Ismaël EXTRAIT "Danse"

    Charlotte Gainsbourg

    Nombre de sélection à Cannes : 8

    Nombre de films en compétition : 3

    Prix d'interprétation : 1

    L'histoire de Charlotte Gainsbourg avec Cannes commence par un très joli moment d'émotion, quand en 1986, agée de 14 ans, elle partage la scène avec Charles Vanel de 80 ans son ainé. En 1990, elle vient pour la première fois avec un film hors-compétition, Le Soleil même la nuit des frères Taviani. En 2001, Charlotte Gainsbourg revient en tant que membre du jury présidé par Liv Ullmann. 2005 marque la première entrée en Compétition de la comédienne avec Lemming de Dominik Moll, aux côtés de Charlotte Rampling, qui ouvre également l'édition. 2009 est l'année de la consécration avec son prix pour Antichrist de Lars von Trier, cinéaste avec qui elle reviendra en 2011 avec Melancholia.

    Notons également sa présence hors-compétition en 2010 avec L'Arbre de Julie Bertuccelli, et pour remettre la Palme d'or du 63e festival à Apichatpong Weerasethakul pour le film Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures). En 2012 et 2014, Charlotte Gainsbourg s'invite dans la sélection Un Certain Regard avec Confession d'un enfant du siècle, aux côtés du très rock Pete Doherty, puis de la non moins rock Asia Argento et de son premier long en tant que réalisatrice, L'Incomprise, qui offre à Charlotte Gainsbourg l'occasion de jouer en italien.

    Louis Garrel

    Nombre de sélection à Cannes : 11

    Nombre de films en compétition : 7

    Comme Mathieu Amalric, Louis Garrel aura une double actualité à Cannes cette année : le film d'ouverture Les Fantômes d'Ismaël (hors-vompétition) et Le Redoutable de Michel Hazanavicius (Compétition) dans lequel Garrel joue... Jean-Luc Godard ! Une interprétation qui va assurément faire parler. Louis Garrel vient régulièrement à Cannes depuis 2006, année pendant laquelle avait été projeté hors-compétition le court métrage de François Ozon, Un lever de rideau.

    Dès 2007, il vient en Compétition pour Les Chansons d'amour de Christophe Honoré (qu'il accompagnera de nouveau en 2011, hors-compétition, avec Les Bien-aimés). En 2008, il est aux côtés de son père, Philippe Garrel, en Compétition, pour La Frontière de l'aube. Entre 2013 et 2016, Louis Garrel vient chaque année avec un film en compétition : Un Chateau en Italie de Valeria Bruni Tedeschi, Saint Laurent de Bertrand Bonello, Mon Roi de Maiwenn et Mal de pierres de Nicole Garcia.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top