Mon AlloCiné
    Vincent Lindon, Heath Ledger, Diego Luna... Ces acteurs qui ont incarné Casanova
    Par Clément Cuyer — 20 mars 2019 à 19:00

    A l'occasion de la sortie de "Dernier amour", qui voit Vincent Lindon se glisser sous les traits de Casanova, focus sur ces acteurs qui ont incarné le célèbre séducteur, de Heath Ledger à Diego Luna en passant par Alain Delon.

    Heath Ledger dans "Casanova" (2005)
    1. Heath Ledger dans "Casanova" (2005) +
    Sous la direction de Lasse Hallström, le regretté Heath Ledger incarne le plus grand séducteur du monde. Dans le long métrage Casanova, pour la première fois de sa vie, il se heurte à un obstacle. La jeune beauté vénitienne Francesca le repousse.
    Lire la suite

    Dans le long métrage Dernier amour, en salles ce mercredi, Vincent Lindon se glisse sous les traits de Casanova. L'occasion d'un focus sur ces acteurs qui ont aussi incarné le célèbre séducteur à l'écran au fil des années, de Heath Ledger à Diego Luna en passant par Alain Delon.

    La bande-annonce de "Dernier amour" :

    Dernier amour Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Tulio
      La satisfaction basique de voir un personnage moralement douteux réussir tout ce qu'on est incapable d'entreprendre puis d'assister à sa déchéance.
    • riqueuniee
      Le Comencini est relativement connu (même si moins que certains de ses autres films), le Freda, par contre est plus rare. Il a été diffusé assez récemment dans le cadre du Cinéma de Minuit de Brion.
    • jarred
      Je ne connaissais pas ces deux autres films ! Merci pour les éclairements.
    • Cuderoy
      Je n'ai jamais compris l'engouement autour de ce personnage.
    • riqueuniee
      C'est d'autant plus étonnant qu'il ne s'agit pas d'un film obscur et d'un acteur méconnu. Peut-être parce que , ici, on a un Casanova atypique , par rapport à sa légende (et l'image véhiculée par les films). C'est un Casanova dans une période tardive de sa vie (le film se passe en 1792), mais sans le côté séducteur sur le retour. Et sans doute plus proche de la réalité historique...Dommage aussi d'oublier Casanova, un adolescent à Venise (Comencini), qui évoquait son enfance et son adolescence,, et aussi Vittorio Gassman dans le Cavalier Mystérieux (Freda, 1948), film de cape et d'épée où il interprétait un Casanova menant une enquête (jusqu'à St Petersbourg) pour innocenter son frère, compromis dans une affaire de haute trahison et d'espionnage. Le côté libertin était totalement laissé de côté au profit d'une intrigue à suspense.Trois très bons films, tous trois italiens, et proposant une vision originale (plus ou moins historique) du personnage.
    • jarred
      Quoi quoi quoi ? Et vous n'évoquez pas l'incarnation de Casanova par Marcello Mastroiani dans La nuit de Varenne ? C'est bien dommage, c'est une interprétation incroyable, et pour moi la plus marquante du personnage.
    • -Nomade-
      Tiens, j'ignorais que JP Jeunet avait tenté de se frotter au format série avec cette idée.Dommage, ça m'aurait bien plu de voir ce que ça pouvait donner...
    • Clémentine C.
      Je me rappelle surtout la mini série grâce aux immondes lentilles bleues que David Tennant porte dedans x) cela dit, j'en garde un souvenir affectueux ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top