Mon compte
    Deux méchants de Breaking Bad devenus méchants... De jeux vidéo dans Far Cry !
    6 oct. 2021 à 18:30
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Inoubliable Gustavo Fring de la série "Breaking Bad", Giancarlo Esposito prête ses traits au grand méchant du jeu "Far Cry 6". Comme d'autres avant lui, les acteurs sont régulièrement sollicités pour être modélisés dans les jeux. Voici dix exemples.

    Loin de se cantonner à prêter leurs voix aux personnages de jeux vidéo, les acteurs et les actrices sont aussi régulièrement sollicités, depuis de nombreuses années d'ailleurs, pour être modélisés dans les jeux. Certes, avec plus ou moins de bonheur. Mais le résultat peut s'avérer tout à fait probant, comme le montre la participation de Giancarlo Esposito, que les fans de Breaking Bad connaissent bien, à la dernière itération de la franchise vidéoludique d'Ubisoft, Far Cry.

    Voici dix acteurs et actrices qui se sont volontiers prêté au jeu !

    Giancarlo Esposito dans "Far Cry 6"

    Ubisoft / AMC

    En juillet 2020, l'éditeur Ubisoft dévoilait les premières images de son jeu Far Cry 6, confirmant au passage la rumeur selon laquelle Giancarlo Esposito, l'acteur bien connu des fans de la cultissime série Breaking Bad et Better Call Saul pour y avoir incarné le baron de la drogue Gustavo Fring, jouait bien le méchant du nouveau volet de la franchise vidéoludique. Dans ce 6e opus, l'acteur incarne un tyran insulaire du nom d'Anton Castillo. Si Esposito avait prêté ses traits à un Trailer live pour le jeu vidéo de braquages Payday 2, qui mettait en scène son personnage répondant au nom du "Dentiste", c'est la première fois qu'il fait de la Performance Capture pour un jeu vidéo avec Far Cry 6.

    Michael Mando dans "Far Cry 3"

    Ubisoft

    "Je t'ai déjà donné la définition que j'ai du mot folie ?" Dans Far Cry 3, Michael Mando campe un démentiel Vaas Montenegro, sans doute un des meilleurs méchants jamais croisés dans un jeu vidéo. Instable, irrascible, sadique, le personnage et l'acteur ont un abattage monstrueux. Il faut souligner d'ailleurs que, pour une fois, le doublage VF du personnage contribue aussi largement à en faire une figure mémorable. Quant à Far Cry 3, c'était tout simplement un des meilleurs jeux de l'année 2012, qui brassait avec intelligence de nombreux thèmes : la sexualité et même les MST, le capitalisme, l'écologie, les angoisses de la génération Y, notre propre rapport aux jeux vidéo...

    Un scénario et un Background surpuissants écrits par Jeffrey Yohalem, récompensé à juste titre par un BAFTA pour son travail d'écriture sur ce jeu. Si vous n'y avez pas joué, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Il est en tout cas très savoureux de constater qu'Ubisoft fasse appel à Giancarlo Esposito pour son Far Cry 6, qui partage justement l'affiche avec Michael Mando dans les séries Breaking Bad et Better Call Saul !

    Hayden Panettiere dans "Until Dawn"

    Supermassive Games

    La belle Hayden Panettierre figure au casting du jeu d'horreur Until Dawn, sorti fin août 2015, aux côtés d'autres talents comme Peter Stormare et Rami Malek. Pensé et conçu comme un véritable hommage au Slasher, ce sous-genre de films d’horreurs où sévissent régulièrement un tueur psychopathe généralement masqué, Until Dawn offre une expérience très réussie, à mi-chemin entre le cinéma et les jeux vidéo. L'accueil de la critique et du public, très enthousiaste, a semble-t-il surpris Sony, qui ne s'attendait pas forcément à ce succès. Supermassive Games, le studio derrière cette création, s'essaie depuis à la création d'une anthologie de jeux d'horreur, avec plus ou moins de bonheur.

    Keanu Reeves dans "Cyberpunk 2077"

    CD Projekt Red

    Embaucher Néo, l'ex Johnny Mnemonic, pour en faire un personnage de jeu vidéo ? Check ! C'est au studio polonais CD Projekt Red que l'on doit cette idée, qui a fait de Keanu Reeves un personnage très important du jeu Cyberpunk 2077. L'acteur prête ses traits à Johnny Silverhand, un rockerboy et chanteur du groupe de musique Samouraï.

    Pourquoi avoir sollicité le comédien d'ailleurs ? Mateusz Tomaszkiewicz, le Quest Director du jeu, nous livrait en 2019 cette réponse : "Johnny Silverhand est un personnage rebelle à l'ordre établi, qui n'hésite pas à se lever et se battre pour ses idées, pour lutter contre la toute puissance des méga-corporations et de leur oppression, ainsi que l'emprise qu'elles ont sur la société dans cet univers cyberpunk. Keanu, lui, a de longue date une tradition d'incarnation de personnages dans ses fictions qui s'érigeaient contre l'ordre établi ; Matrix en tête. Pour nous, c'était l'idéal, et cela faisait surtout sens. Il a d'abord commencé par faire la voix de son personnage, mais n'a pas hésité non plus à donner ses propres idées sur celui-ci, par exemple sur la manière dont il devrait se comporter dans telle ou telle situation". Si le lancement du jeu, en décembre 2020, a été très problématique, en raison de versions PS4 et X-Box One clairement au rabais, il reste que le jeu se révèle souvent brillant, et sacrément immersif.

    Yvonne Strahovski dans "Mass Effect" 2 et 3

    BioWare

    Yvonne Strahovski est Miranda Lawson dans Mass Effect 2 et 3; une grande saga Space Opera créée par le studio Bioware, dont le premier volet est sorti en 2007 sur Xbox 360. Lawson est un exemple de ce qu’il est possible d’accomplir grâce à l’ingénierie génétique. Elle a été créée en 2150 par manipulation de l’ADN de son père. Toute sa configuration mentale et psychologique a été délibérément fabriquée, et elle dispose d’une espérance de vie plus longue et d’un système immunitaire plus performant que d'autres humains.

    Aaron Staton dans "L.A. Noire"

    Team Bondi / Rockstar

    En 2011, Rockstar éditait le jeu L.A. Noire, développé par le studio australien Team Bondi. Sorte de roman policier interactif que n'aurait pas renié James Ellroy, le titre mettait en scène des personnages dont les visages ont été modélisés selon une technique baptisée Motion Scan. Aaron Staton prêtait ainsi ses traits au personnage principal du jeu, Cole Phelps, engagé dans la brigade criminelle de L.A. Si le Motion scan offrait un rendu des visages des acteurs absolument saisissant, le procédé était limité puisqu'il ne portait que sur les visages justement.

    Elliot Page dans "Beyond : Two Souls"

    Quantic Dream

    Elliot Page prête ses traits à Jodie Holmes, son double numérique, dans Beyond : Two Souls, le nouveau jeu développé par le studio français Quantic Dream, après Heavy Rain. Un titre qui se voulait au carrefour entre le jeu vidéo justement et le cinéma, où l'on suit son personnage sur une quinzaine d'années. Elliot Page avait pour partenaire Willem Dafoe, qui s'était aussi prêté aux séances de Performance Capture. Succès en demi-teinte pour le studio avec ce titre, qui reprendra et raffinera la recette de Heavy Rain avec son jeu suivant, le réussi Detroit : Become Human, sorti en 2018.

    Kevin Spacey dans "Call of Duty : Advanced Warfare"

    Activision Blizzard Studios

    En 2014, Kevin "Frank Underwood" Spacey se pliait avec conviction et pour la première fois aux exigences de la Performance Capture pour Call of Duty : Advanced Warfare, dans lequel il incarnait Jonathan Irons, le grand méchant de l'histoire et propriétaire multi milliardaire d'une société privée spécialisée dans le mercenariat. Deux ans plus tard, Activision tentera de faire un nouveau holdup avec Call of Duty : Infinite Warfare, en mettant cette fois-ci en haut de l'affiche Kit Harington. Une présence qui s'est malheureusement révélée totalement anecdotique dans le jeu... Nous vous disions d'ailleurs ici ce que nous en pensions.

    Sarah Michelle Gellar dans "Call of the Dead"

    Activision Blizzard Studios

    La sortie du jeu Call of Duty : Black Ops en 2011 fut accompagnée de son mode zombies baptisé "Call of the Dead". Dans une bande-annonce façon Grindhouse, Activision dévoilait ses têtes d'affiches : l'Ex Buffy Sarah Michelle Gellar, qui était le premier personnage féminin jouable dans le mode zombies; accompagnée de Robert Englund, Danny Trejo et le maître artisan de l'horreur himself, George A. Romero.

    Andy Serkis dans "Heavenly Sword"

    Ninja Theory

    Des années avant de mettre en boîte Venom : Let There be CarnageAndy Serkis grenouille depuis des années dans l'univers du jeu vidéo. Développé par le studio anglais Ninja Theory et édité par Sony en 2007 sur PS3, Heavenly Sword met en scène le comédien sous les traits du roi Bohan. Les développeurs ont particulièrement travaillé la dimension cinématographique du jeu et tenté d'associer la création numérique à la performance d'acteur. Ils ont travaillé avec la société néo-zélandaise Weta Workshop afin d'utiliser une technologie de capture des expressions faciales à base de capteurs de lumière. Andy Serkis retravaillera d'ailleurs à nouveau avec Ninja Theory, pour le jeu plutôt réussi et assez envoûtant Enslaved : Odyssey to the West, pour lequel l'acteur a lui-même dirigé les séquences de Motion Capture.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Jindermann
      Je suis assez surpris par cette sélection qui écarte les castings notables de jeux comme Death Stranding, Control, Quantum Break ou tous les autres titres du studio Quantic Dream rapidement évoqués...
    • James Ford
      De ouf.
    • James Ford
      Pas de quoi.A croire que les gars n'ont jamais vu la série (ou on juste miser sur la série culte ^^).
    • OSR.
      Ah ! N'ayant pas vu Better Call Saul, je me disais bien que l'acteur qui fait Vaas ne me disait rien. Je comprend mieux, merci.
    • Agent Doggett
      Vaas de Far Cry 3, tout simplement le meilleur !!
    • James Ford
      Sauf que c'est 2 acteur de Better Call Saul les gars...^^Mais oui, y'a un acteur de Breaking Bad (et de Better Call Saul) et un autre qui vient du Spin Off avec Esposito.Merci.
    Voir les commentaires
    Back to Top