Mon compte
    Gaspard Ulliel, les débuts : Le Pacte des loups, Paris je t'aime... retour en 6 films sur ses premiers rôles à l'écran
    24 janv. 2022 à 16:25
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Du "Pacte des loups" à "Paris, je t'aime" en passant par "Un Long dimanche de fiançailles" et "Embrassez qui vous voudrez", retour en six films sur les premiers rôles cinématographiques du regretté Gaspard Ulliel.

    Avant d'obtenir en 2007 son premier grand rôle en tête d'affiche avec Jacquou Le Croquant, le regretté Gaspard Ulliel avait déjà à son actif une jolie carrière sur grand écran, s'illustrant devant la caméra de pointures comme Jean-Pierre Jeunet, André Téchiné ou encore Gus Van Sant. Du Pacte des loups à Paris, je t'aime, en passant par Un long dimanche de fiançailles et Embrassez qui vous voudrez, retour en six films sur les premiers rôles cinématographiques de l'acteur.

    Un long dimanche de fiançailles
    Un long dimanche de fiançailles
    Sortie : 27 octobre 2004 | 2h 14min
    De Jean-Pierre Jeunet
    Avec Audrey Tautou, Gaspard Ulliel, Dominique Pinon, Clovis Cornillac, Jérôme Kircher
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter

    Le Pacte des loups (2001)

    Metropolitan FilmExport

    Après des débuts à la télévision, Gaspard Ulliel obtient son premier rôle pour le grand écran en 2001. Agé de 16 ans, le jeune comédien joue un petit rôle dans Le Pacte des loups de Christophe Gans, long métrage dans lequel il est l'une des victimes de La Bête du Gévaudan. Sacrée première expérience pour Ulliel, qui partage l'affiche avec Samuel Le Bihan, Vincent Cassel, Monica Bellucci ou encore Jérémie Renier

    Embrassez qui vous voudrez (2002)

    UFD

    Près de deux ans après sa courte apparition au générique du Pacte des loupsGaspard Ulliel franchit un cap avec le rôle de Loïc dans la comédie Embrassez qui vous voudrez. Sous la direction de Michel Blanc, il incarne un garçon découvrant l'amour, pas insensible au charme de Mélanie Laurent. Une prestation qui séduit ses pairs, Ulliel étant nommé pour l'occasion au César du Meilleur espoir masculin.

    Les Egarés (2003)

    Mars Distribution

    Les Egarés, réalisé par André Téchiné, est le film qui révèle Gaspard Ulliel au grand public. L'acteur y incarne Yvan, un adolescent qui, en 1940, va prendre soin d'une institutrice (Emmanuelle Béart) et de ses deux enfants alors que les Allemands sont aux portes de Paris. Incandescent et d'une beauté sidérante, Ulliel subjugue la Croisette, où le film est présenté en Compétition, et ne laisse pas insensible l'Académie des César, qui lui offre une nouvelle nomination au César du Meilleur espoir masculin.

    Un long dimanche de fiançailles (2004)

    Bruno Calvo et Gilles Berquet

    L'un de ses rôles les plus marquants. Dans Un long dimanche de fiançailles, Gaspard Ulliel incarne Manech, le fiancé de Mathilde (Audrey Tautou) disparu durant la Première Guerre mondiale et qu'elle va tenter par tous les moyens de retrouver. Un homme qui serait l'un des cinq soldats jugés en cour martiale puis mis en première ligne sur le front et abandonnés à l'ennemi. Pour sa prestation dans le long métrage de Jean-Pierre Jeunet adapté du roman de Sébastien Japrisot, Gaspard Ulliel obtient en 2005 le César du Meilleur espoir masculin.

    Le Dernier jour (2004)

    Gémini Films

    A Noël, Simon débarque chez ses parents avec une jeune inconnue rencontrée dans le train de nuit. Durant le séjour, un coup de téléphone vient remuer cette famille sur laquelle un secret profondément gardé pèse depuis 20 ans. Telle est l'histoire du drame Le Dernier jour, dont Gaspard Ulliel tient la vedette aux côtés de Nicole Garcia et Mélanie Laurent, qu'il retrouve peu de temps après Embrassez qui vous voudrez.

    Le réalisateur Rodolphe Marconi se souvient d'une séance photo marquante avec Gaspard Ulliel avant de tourner Le Dernier Jour. "La séance se passe tellement bien qu'elle dure deux jours...", raconte le cinéaste. "Gaspard me donne envie de faire ce film, je réécris pour lui et il accepte le rôle (...) Nous nous sommes beaucoup vus avant de tourner. On se parlait plus de nous que du film."

    "Après une semaine de tournage, il n'était plus question de se parler de la vision que l'on avait des scènes, des mots ou des silences ; tout se faisait presque naturellement, dans une certaine fusion, dans la vision commune du film que nous avions lui et moi", poursuit Marconi. "Ce fut presque déroutant de constater à quel point il devenait un autre, il incarnait Simon tel que je l'avais imaginé, c'est-à-dire pas très loin de moi."

    Paris, je t'aime (2006)

    La Fabrique de Films

    En 2006, Gaspard Ulliel figure au prestigieux générique du film à sketches Paris, je t'aime. L'acteur tient la vedette du Marais, segment consacré au 4ème arrondissement parisien et réalisé par l'Américain Gus Van Sant. Dans ce sketch, Gaspard Ulliel incarne l'assistant d'une photographe jouée par Marianne Faithfull. Alors qu'il est chez un imprimeur du quartier du Marais, il a un coup de foudre pour un apprenti...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top