Mon compte
    Embrassez qui vous voudrez
    Bande-annonce Embrassez qui vous voudrez
    9 octobre 2002 en salle | 1h 43min | Comédie
    De Michel Blanc
    |
    Par Michel Blanc
    Avec Jacques Dutronc, Charlotte Rampling, Lou Doillon
    Presse
    4,0 23 critiques
    Spectateurs
    2,9 2384 notes, 127 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Entre Paris et Le Touquet, deux couples et leurs enfants se croisent. Leur rencontre va fortement perturber leurs vacances.

    D'un côté, une bourgeoise chic et oisive de la banlieue parisienne voit le couple qu'elle forme avec un riche agent immobilier s'enliser. Elle a également une amie sans le sou qui ne veut pas le montrer et une fille très délurée qui a pour amant un employé de son père.

    De l'autre, une femme très belle est persécutée par un mari jaloux, qui est lui-même confronté à un play-boy collectionneur de conquêtes.

    Regarder ce film

    En VOD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Orange
    Orange
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    Embrassez qui vous voudrez DVD
    neuf à partir de 7,99 €
    Acheter
    Embrassez qui vous voudrez Bande-annonce VF 0:41
    Embrassez qui vous voudrez Bande-annonce VF
    56 163 vues

    Dernières news

    Voyez comme on danse sur France 2 : pourquoi ce n'est pas vraiment la suite d'Embrassez qui vous voudrez
    News - Films à la TV
    15 ans après "Embrassez qui vous voudrez", Michel Blanc dévoilait une vraie-fausse suite, sous le titre "Voyez comme on…
    dimanche 11 avril 2021
    Bande-annonce Voyez comme on danse : Michel Blanc orchestre une valse grinçante dans la suite d'Embrassez qui vous voudrez ?
    News - Vu sur le web
    16 ans après Embrassez qui vous voudrez, Michel Blanc retrouve sa troupe de comédiens pour une suite aussi piquante que…
    mercredi 22 août 2018
    Embrassez qui vous voudrez : Michel Blanc tourne la suite 15 ans après
    News - Tournages
    Michel Blanc retrouve Karin Viard, Carole Bouquet, Charlotte Rampling pour "Voyez comme on danse", la suite de "Embrassez…
    mardi 29 août 2017
    Audiences du Week-End (22 => 24 juin): la France pleure, l'Euro cartonne
    News - Audiences
    Vendredi 22, Samedi 23 et Dimanche 24 juin... l'Euro a cartonné tous les soirs du week-end avec un pic à plus de 11 millions…
    lundi 25 juin 2012

    Acteurs et actrices

    Jacques Dutronc
    Rôle : Bertrand Lannier
    Charlotte Rampling
    Rôle : Elizabeth Lannier
    Lou Doillon
    Rôle : Emilie
    Sami Bouajila
    Rôle : Kevin

    Critiques Presse

    • Aden
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • Les Echos
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Ouirock.com
    • Cine Libre
    • Ciné Live
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Novaplanet.com
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • Chronic'art.com
    • Cinopsis.com
    • Le Figaro
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    977 abonnés 4 054 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 juillet 2014
    Un film « choral » mené avec habilité par notre Michel Blanc national qui se prend tout d’un coup pour le grand Altman. Le film ne délivre aucun message et semble un peu paresseux contrairement aux films américains qui utilisent le film à tiroirs pour nous mener par différents chemins vers un feu d’artifice final. Ici on chemine tout doucement avec nos héros tous plus attachants les uns que les autres même s’ils nous exaspèrent ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    2 268 abonnés 5 141 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 1 septembre 2015
    Un regard lucide et sans concession sur les faux-semblants de la vie sociale où tout le monde en prend pour son grade. Le ton est décontracté, l'humour souvent paillard mais subtil fait mouche sans qu'il ne soit gratuit. Evidemment ça ne finit pas, mais en y réfléchissant quelle fin pouvait-on donner sinon imaginer que la vie continuera sans que rien de fondamental ne sera changé ? La direction d'acteurs est plutôt bonne (Viard et ...
    Lire plus
    Alexandre L.
    Alexandre L.

    13 abonnés 378 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 août 2008
    Subtile combinaison de l'humour Anglais et Français, Embrassez Qui Vous Voudrez est vraiment hilarant! Le casting parfait, un excellent scénario (très Vaudeville, comme le laisse entendre le titre) et des dialogues percutants et finement ciselés ne laissent que peu de repos. Mais en dépit des apparences, le film n'est pas si léger et au delà de l'humour on retrouve beaucoup de cynisme. Dutronc en est le principal hérault : il incarne un ...
    Lire plus
    Alasky
    Alasky

    270 abonnés 3 032 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 avril 2010
    Que peut-on reprocher à ce film ? Absolument rien. Une pléïade d'acteurs et d'actrices géniaux. Ce film est tout simplement un des meilleurs films français que j'ai pu voir jusqu'ici.

    Photos

    Secrets de tournage

    Le montage

    Avec Maryline Monthieux, le réalisateur a monté une première version du film qui ne les a pas satisfait: "Ca allait à toute allure, on ne s'attachait à aucun personnage, et en même temps c'était trop long. J'ai eu envie de me suicider pendant quelques jours comme à chaque fois, et puis on a tout construit autrement. Et là ça s'est mis petit à petit à marcher".

    Le casting

    Michel Blanc voulait d'abord trouver les comédiens qui interpréteraient le couple Elisabeth/Bertrand. Au départ il n'imaginait pas prendre Charlotte Rampling mais après l'avoir vu dans Sous le sable, il a été convaincu qu'elle pourrait être la meneuse de troupe dans l'histoire. En revanche il avait déjà en tête en écrivant le scénario d'engager Jacques Dutronc et Carole Bouquet. Le réalisateur dit à propos de tous les comédiens du film: "il n'y a Lire plus

    Décors et costumes

    Le réalisateur définit personnages, actions et ambiance et attend ensuite que le décorateur et le costumier proposent des idées. Ainsi dans le roman, Jérôme emmène sa femme au camping. Michel Blanc n'aimait pas le côté "casquette et ricard" du camping mais ne trouvait pas d'autre idée. Le décorateur a trouvé "des Algeco décorés design à l'intérieur qui ne sont pas de mauvais goût mais dont l'ensemble est horrible".

    Infos techniques

    Nationalités Italie, Grande-Bretagne, France
    Distributeur -
    Récompenses 2 prix et 3 nominations
    Année de production 2002
    Date de sortie DVD 27/08/2004
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/12/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Box Office France 1 336 579 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital DTS
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 102779

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2002, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2002.

    Commentaires

    • crisus l.
      Très bonne comédie, les acteurs sont parfaits sauf Dutronc qui a le grand défaut de parler entre les dents : articules, Jacques !!
    • crisus l.
      pas moi !
    • Passant par l?
      Bien aimé ce film. Pourtant, au départ, j'étais plutôt méfiante en voyant Carole Bouquet au programme. Mais ça se laissait vraiment regarder. Et tous les acteurs étaient pas mal dans leurs rôles respectifs.
    • 5Seth .
      Caractère immoral (d'une action, d'une parole, d'une chose et en partic. d'une production littéraire ou artistique). Immoralité d'une doctrine, d'un livre, d'un ouvrage, d'une pièce, d'un tableau; immoralité d'une politique. L'immoralité démocratique tient d'abord au régime des assemblées, au gouvernement collectif (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. XXXI) :
    • oo-Paye-ton-steack-oo
      J'ai du mal à voir comment un film peut être immoral.
    • asa2605
      je trouve ce film immoral ...
    Back to Top