Mon compte
    Gabriel Macht : qui se cache derrière le héros charismatique de Suits ?
    22 juin 2015 à 05:30
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Passionné de séries en tous genres, mais aussi d'horreur et de teen movies, Jérémie Dunand a été biberonné aux séries ados et aux slashers des années 90, de Buffy à Scream, en passant par Dawson. Chef de rubrique télé, il écrit aujourd'hui principalement sur les séries et unitaires français.

    Le 24 juin, aux États-Unis, les avocats de Suits renfilent leurs costumes pour une cinquième saison de leurs aventures. L’occasion de se pencher sur le parcours de l’interprète d’Harvey Specter, qui a débuté très jeune devant les caméras.

    Les Médiums
    1. Les Médiums +
    En 2000, Gabriel Macht incarne le docteur Mark Gabriel , l'un des héros de la série fantastique Les Médiums, aux côtés de Julianne Nicholson.
    Lire la suite

    Dans Suits : avocats sur mesure, dont la saison 5 débute ce mercredi 24 juin sur la chaîne américaine USA Network, Gabriel Macht est Harvey Specter, négociateur hors pair, considéré comme l’un des meilleurs avocats de New York. Lorsqu’il est promu associé au sein du prestigieux cabinet Pearson Hardman, il engage comme assistant Mike Ross, un jeune homme très brillant mais sans diplôme de droit, doté d’un talent certain et d’une mémoire photographique très précieuse.
    Afin d’en savoir plus sur Gabriel Macht, plongez sans attendre dans les étapes marquantes de sa carrière...

    Des débuts dignes d’un grand
    Fils du comédien Stephen Macht, qui, pour l’anecdote, prête ses traits à Henry Gerard, un professeur de Harvard un brin rigide qui ne s’entend pas du tout avec Harvey, dans trois épisodes de Suits, Gabriel Macht passe son enfance à New York, puis à Los Angeles, entouré de trois frères et sœurs. En 1980, alors qu’il n’est âgé que de huit ans, il fait des premiers pas remarqués au cinéma grâce à la comédie dramatique Why Would I Lie ?, dans laquelle Jeorge, son personnage, croise la route d’un assistant social mythomane incarné par Treat Williams. Pourtant, suite à cette expérience, qui lui vaut d’être nommé dans la catégorie "meilleur acteur" aux Youth in Film Awards, la graine de star attendra onze ans avant de tenter à nouveau l’expérience des caméras.

    La bande-annonce de Simplement irrésistible, un de ses premiers films :

     

    Un jeune comédien bien entouré
    Durant les années 1990, Macht retrouve enfin les plateaux de tournage et enchaîne les apparitions dans Beverly Hills, Spin City, ou encore Sex & the City. Côté grand écran, il tient des seconds rôles dans L’Objet de mon affection et Simplement irrésistible, portés respectivement par Jennifer Aniston et Sarah Michelle Gellar, alors toutes deux en pleine gloire télévisuelle. C’est finalement en 2000 que le jeune acteur fait à nouveau parler de lui, lorsqu’il devient le docteur Mark Gabriel, un des Médiums de NBC, qui utilisent leurs facultés pour venir en aide aux autres. Faute d’audiences suffisantes, le drama paranormal, avec également Julianne Nicholson, s’arrête au bout de quelques mois, et c’est dans la peau du comédien William Holden, amoureux de la belle Audrey Hepburn, que Gabriel Macht s’illustre ensuite, face à Jennifer Love Hewitt, dans le téléfilm Audrey Hepburn, une vie.

    La bande-annonce du western American Outlaws :

     

    À la conquête des salles obscures
    En 2001, le public le retrouve au générique du western American Outlaws, dans lequel il est Frank James, le frère du hors-la-loi Jesse James, campé par un Colin Farrell encore dans les prémices de sa carrière. C’est alors le début d’une longue série de prestations au cinéma, marquée notamment par des participations aux longs métrages En territoire ennemi, Bad Company, ou encore La Recrue, qui lui permet de se mesurer à Al Pacino et de retrouver Colin Farrell. Le jeune homme poursuit en 2004 avec Love Song, dans lequel il incarne Lawson Pines, l’un des trois héros un peu paumés, aux côtés de Scarlett Johansson et John Travolta. Alors qu’il est ensuite vu en prétendant de Mandy Moore dans la comédie romantique À la recherche de l’homme parfait, c’est en 2008 que sa carrière connaît un premier tournant important…

    La bande-annonce de Love Song :

     

    De justicier masqué à avocat (très) bien habillé
    Dans The Spirit, adapté du comic-book de Will Eisner et réalisé par Frank Miller, Gabriel Macht tient enfin le haut de l’affiche grâce à son interprétation de Denny Colt, un ancien flic revenu d’entre les morts sous l’identité d’un justicier masqué, pas insensible aux charmes de la gent féminine, et qui traque sans relâche Octopus, un tueur fou qui s’apprête à détruire Central City, la ville qui l’a vu naître… deux fois. Le film, dont l’ambiance rappelle celle de Sin City, fait malheureusement un flop au box-office. Mais la performance du comédien, elle, ne passe pas inaperçue. Il joue ensuite Robert Pryce, un agent des Nations Unies, qui prête main-forte à Kate Beckinsale, dans le thriller "glacial" Whiteout, puis donne la réplique en 2009 à la comédienne Jacinda Barrett, son épouse à la ville, dans Middle Men. Après être apparu en ex d’Anne Hathaway dans Love, et autres drogues, Macht obtient en 2011 le rôle principal de S.W.A.T. 2, puis fait son grand retour à la télévision, avec une série qui va changer sa vie.

    Quand Gabriel Macht devient le Spirit de Frank Miller :

     

    Suits, le plaidoyer gagnant d’USA Network
    Le scénariste Aaron Korsh, qui a déjà œuvré sur les sitcoms Tout le monde aime Raymond et Voilà !, voit en effet en lui le parfait Harvey Specter et lui propose alors de devenir l’un des deux héros de Suits, sa première création pour le petit écran. Depuis cinq saisons maintenant, Gabriel Macht prête donc ses traits à cet avocat ambitieux et arrogant, qui fait preuve de peu d’empathie pour ses clients mais excelle néanmoins dans son travail. Avec Patrick J. Adams, l’interprète de Mike Ross, en qui Harvey semble se revoir jeune, ils forment le duo de chic et de choc de ce show judiciaire qui ne manque pas d’humour. Plébiscitée par les téléspectateurs et la critique depuis ses débuts, Suits, qui demeure l’un des derniers piliers de la chaîne USA Network, après l’arrêt de Burn Notice, Covert Affairs, ou, plus récemment, de FBI : duo très spécial, a probablement encore de beaux jours devant elle.

    Les premières images de la nouvelle saison de Suits :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • caldrissian
      Je dois avouer que j'aime aussi beaucoup l'acteur qui joue Louis (Litt Up ^^), il a une gueule et une aisance avec son personnage atypique, il me fait un peu penser à l'acteur Richard Kind.Pour ce qui est de Waltz jusqu'à ses 52 ans il a été cantonné à des 2nd rôle et de la figuration dans des séries Tv et Tv film Allemand, avant que Tarantino ne le mette dans un de ses films, personne n'aurais un instant imaginé que cet acteur devienne culte, de renom, une référence dans le monde du cinéma.Pour Macht, c'est un peu comme Jon Hamm (très bon acteur avec un personnage dans la même trempe dans Mad Men) et beaucoup d'acteurs à succès de TV Show, la suite peut-être merveilleuse comme elle peut-être une impasse, quand on voie Richard Dean Anderson qui a dû attendre 5 ans (voire plus si on compte le manque de succès des dernières saisons de MacGuyver) pour retrouver le succès (après son talent est moindre que Macht, à mon avis).
    • Quagmire92
      Mouais, le problème c'est de savoir si il a le talent de Waltz. Encore une fois je le répète, je le kiffe en Harvey, il fait un super boulot, mais ses prestations ne me font pas du tout penser à celles d'acteurs oscarisés, et même dans la série j'aurais tendance à dire que ce n'est pas l'acteur le plus marquant. Pour moi, même Rick Hoffman, celui qui joue Louis, a quelque chose en plus, même si je déteste son personnage.
    • caldrissian
      Je suis d’accord avec Le Plaisant Jack, il a de beaux jours TV/ciné devant lui.Robert Downey Jr n'est pas le meilleur exemple pour les acteurs qui ont acquis un gros succès sur le tard. Il faut plutôt parler de Christoph Waltz qui à 52 ans était à 2 doigts de laisser tomber complètement son métier d'acteur qui stagnait et qui payait à peine ses factures, avant de rejoindre le casting d'Inglourious Basterds, et ce fût la révélation de ce film pour son immense interprétation d'un Nazi traqueur de Juifs, un personnage absolument détestable qu'il a su parfaitement donner vie à l'écran (bon certes, le talent de Tarantino y est aussi pour beaucoup, mais sa performance n'en reste pas moins mémorable). Et Maintenant Christoph Waltz enchaîne les rôles dans toutes sortent de productions, du film d'auteur au blockbuster.Donc à 43 ans Gabriel Macht a encore de belles années devant lui, surtout après une si bonne prestation dans Suits.
    • Quagmire92
      Ce n'est pas du tout les mêmes situations Robert Downey a toujours été plus un acteur de cinéma que de série, et il s'était saborder lui même avec ses problèmes d'addiction. Je ne sais pas, mais pour moi les deux acteurs sont à peine comparable. Robert Downey Junior ne s'est pas révélé au cinéma à 40ans, il a fait un come back, Macht a joué des rôles secondaires sans jamais percer.
    • Le Plaisant Jack
      L'heure d'un comédien ne passe jamais, Robert Downey Junior en est l'exemple parfait.
    • Quagmire92
      Ah mais je n'ai jamais dit que Bryan Cranston avait une carrière détonante au cinéma. j'ai dit qu'au mieux Gabriel Macht jouerait des rôles secondaires dans des grosses productions, mais que j'en doutais parce que Suits n'avait pas le niveau de Breaking bad pour lui permettre de le faire comme pour Bryan Cranston. Macht a déjà eu sa chance dans les premiers rôles au cinéma et il a flopé. Son heure est passée.
    • Le Plaisant Jack
      N'exagérons rien, Bryan Cranston est loin d'avoir une carrière détonante au cinéma, et le succès peut encore frapper à 43 ans.Cet acteur a tout le charisme et le talent nécessaire pour exploser dans un rôle, c'est la mode de voir des acteurs quadra avoir un gros succès (même si ça l'est beaucoup moins pour les actrices, mais autre débat^^).
    • Quagmire92
      Lol je le kiffe mais il a déjà 43 ans, ça se saurait si il avait les épaules pour être une star de cinéma. Au mieux, il jouera des rôles secondaires, mais Suits n'a pas le niveau de Breaking bad pour que sa carrière suive la trajectoire de celle de Bryan Cranston.
    • Jesse J.
      Hmm effectivement, ne le voyant pas dans les photos j'avais fait une recherche sur SWAT et non pas S.W.A.T..Au temps pour moi :)
    • Tfh
      C'est marqué dans le 5ème paragraphe...Avant de faire un commentaire, apprends à lire ;)Avec toute mon affection pour un internaute !
    • Drakkhen
      En effet les deux 1ère saisons étaient très bien, et arrivaient à nous faire passer la pilule de l'absurdité du personnage de Louis Litt. La S3 commençait à marquer le pas.La saison 4 a encore baissé avec l'histoire d'amour Rachel-Mike et ses aller-retour totalement artificiels,J'espère qu'ils vont rectifier le tir rapido, sinon pour moi ça sera, à regret, terminé pour "suits".
    • Le Plaisant Jack
      Un nouveau "poulain" qu'il faut surveiller de près, cet acteur va exploser au cinéma d'ici peu de temps vu son talent indéniable.Quant à Suits, c'est certainement l'une des meilleures du moment avec des personnages forts et des intrigues qui les servent, et non à l'inverse.
    • Jesse J.
      Accessoirement il a aussi joué dans SWAT 2...http://www.allocine.fr/film/fi...
    • empeureur18
      c'est plutot un revirement a 360
    • vic-cobb
      J'ai pas encore laissé tomber, mais j'avoue qu'il y a une grosse baisse de régime depuis la saison 3 ! Les 2 premières saisons étaient vraiment géniales !
    • empeureur18
      les deux premières saisons étaient géniales ,son personnage était sans langue de bois,mais a partir de la troisieme ,la série as changer de cap scénaristique et du coup la quatrième ne ressembles plus au pitch de départ ce qui n'est pas une mauvaise chose qu'une série évolue mais moi ce que j'adorais c’était les envolées d 'HARVEY donc j 'ai laisser tomber
    Voir les commentaires
    Back to Top