Notez des films
Mon AlloCiné
    J'attends quelqu'un
    note moyenne
    1,9
    485 notes dont 134 critiques
    répartition des 134 critiques par note
    25 critiques
    24 critiques
    4 critiques
    32 critiques
    22 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur J'attends quelqu'un ?

    134 critiques spectateurs

    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    3,0
    Publiée le 3 août 2010
    Un film français pas mal fait et assez dur mais on ne voit pas trop où veut en venir le réalisateur...
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 339 critiques

    1,5
    Publiée le 27 août 2013
    Alors oui effectivement, si tu as pas deux boites de stimulants où autre vitamines avec je sais qu'elle substance sous la main, il est forcé que tu tombes très vite dans l'ennui le plus total. Parce que filmer du vide, pourquoi pas. Klapisch sais faire, Blier aussi, mais pas Bonnell. Quand Devos sourit au passage, c'est tout de suite plus glamour, et je suis plutôt fan.
    ---> KENTIN <---
    ---> KENTIN <---

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 55 critiques

    0,5
    Publiée le 26 janvier 2013
    On s'ennuie à mourir dans ce film nullisimesque et extrêmement mal joué. A la limite ce serait une comédie caricaturant le pire du cinéma français que ca serait drôle, mais là c'est juste terriblement déprimant.
    kevinnic41
    kevinnic41

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 68 critiques

    4,5
    Publiée le 22 octobre 2009
    Le 3ème film de Jérome Bonnel, mon premier film vu de lui est loin d'être le dernier. Ce jeune réalisateur qui a écrit tout les scénarios de ses courts et longs métrages possède une façon de raconter les histoires (et de l'écrire) magnifique. Tout d'abord, quelque chose que j'apprécie énormément c'est la priorité à l'image. Le dialoques sont présents à la fois drôles, touchants, violents dans leurs force (pas dans leur contenu ou très peu) mais ils ne sont au final presque que secondaires. Des plans longs où s'installe le silence n'en sont pas pour autant gênant ou agaçant (grâce à l'image encore une fois). On pourrait présenter ce film comme une multitude de petites saynettes ou tous les peronnages se croisent, échangent sans pour autant qu'on est l'impression que leur destin soient liés. D'aileurs la notions de solitude est magnifiquement transmisse sans qu'elle soit une seule fois énoncé. Pour être honnête... La suite de la critique sur http://kevinnicolas.blogs.allocine.fr/
    Christian B.
    Christian B.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 696 critiques

    1,5
    Publiée le 6 février 2013
    Pfffff quelle tristesse et quel ennui ce film , un film qui raconte la vie comme de milliers de gens , banale sans fioriture , dans un petit village ou rien ne se passe , enfin comme dans le film , Même pas regardable pour passer une soirée pour ne pas s'ennuyer
    officiel76
    officiel76

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 410 critiques

    0,5
    Publiée le 16 avril 2007
    comment peut on décider les acteurs à tourner dans un film dont le scénario tient en une page ? (et encore) c'est navrant, l'histoire est creuse à un point qu'on ne peut soupçonner, c'est un enchainement de scènes sans intérêt...indigent est encore faible pour décrire ce que j'ai vu, car n'importe qui peut faire la même chose, je suis navré qu'émmanuelle Devos se soit compromise dans un tel néant. Les mots me manquent ! aberrant....
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 532 abonnés Lire ses 3 488 critiques

    2,5
    Publiée le 16 mars 2013
    Comédie dramatique un peu terne où l’on retrouve Darroussin dans son registre habituel du pauvre gars bien sympa à qui on a envie d’offrir tout l’amour du monde tellement il trimballe d’humanité sur sa bonne tête de chien battu. Sauf qu’ici en patron de bistrot à la ramasse il est un peu porté sur la fesse et les mains baladeuses. Tout lui est bon que ce soit sa petite employée qu’il essaie de ploter dans la cuisine ou sa belle sœur à qui il roule une pelle alors qu’il est un peu bourré. Au final il n’est pas si sympa que ça notre Daroussin dans ce film. Enfin n’exagérons pas. Le reste est un peu ennuyeux et on a du mal à s’intéresser à l’histoire d’Eric Caravaca revenu au pays pour une affaire mystérieuse qu’on tente de nous cacher jusqu’au 2/3 du film. Idem pour la relation entre Darroussin et la jeune prostituée qu’il rêve en cachette d’épouser. Pas très emballant. Dans le genre « Les inséparables » avec Catherine Frot avait une bien meilleure tenue. La presse spécialisée s’est à mon sens emballée un peu vite en criant au chef d’œuvre.
    MaxPierrette
    MaxPierrette

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 320 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2007
    L’attente, la solitude et la quête de soi sont au cœur du troisième long métrage de Jérôme Bonnell (après “Le Chignon d’Olga” et “Les Yeux clairs”), qui entrecroise le quotidien de trois personnages solitaires. Refusant les artifices, et minimaliste dans sa mise en scène (très peu de contrechamps et beaucoup de silences dans les dialogues), Bonnell oscille entre légèreté et gravité, et trouve toujours le ton juste pour parler des félures de ses protagonistes. Il est soutenu en celà par les acteurs, dont Jean-Pierre Darroussin, une fois encore excellent, et, surtout, le nouveau venu Sylvain Dieuaide, intense. N’attendez donc pas plus longtemps.
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,5
    Publiée le 14 octobre 2012
    Avec la comédie, le film mosaïque est à la mode dans le cinéma français. Sur les traces de Pascal Thomas ou de Nicole Garcia, de nombreux réalisateurs pensent qu'il suffit de choisir quelques personnages atypiques, de les placer dans un lieu bien défini (une station balnéaire en hiver, un appartement), de déterminer la règle qui préside à leurs rencontres et hop, ça fait un film. Malheureusement, n'est pas Robert Altman qui veut. "J'attends quelqu'un" est l'exemple même du fait que l'addition de situations semi-loufoques et de personnages inclassables ne suffit pas à composer un récit cohérent. Cette impression d'une suite de sketches est renforcée par le ait que certaines de ces scènes peuvent toucher, ou amuser, mais juste sur une réplique ou une situation, comme cet étonnement de tous en découvrant que Louis lit du Flaubert, ou la plaisanterie cruelle d'Agnès qui fait semblant de ne pas connaître Louis, comme si la maladie de leur mère était une bonne plaisanterie. Malgré la forme moderne, les fils narratifs sont bien classiques, pour ne pas dire clichés : le client de la prostituée qui en tombe amoureux, le garçon prodige de retour au pays qui essaie de voir la femme qu'il a abandonnée avec un enfant, la femme en couple depuis des années qui se laisse tenter ailleurs. Jérôme Bonnell hésite en plus dans le traitement de toutes ces histoires ; plutôt convaincant quand il choisit un ton enlevé, comme pour l'adoption forcée du chien, il sombre corps et biens dans la mièvrerie quand il prétend la jouer dramatique. Ce genre de film repose en général sur la distribution, permettant une revue d'effectif des acteurs français. Donc, Daroussin fait du Daroussin, et c'est plutôt bien, notamment quand il imite Steevie Wonder, chant et scénographie. Emmanuel Devos m'horripile encore plus que d'habitude avec son faux naturel, et c'est peu dire. Quant à Eric Caravaca, il incarne avec justesse et fragilité son personnage d'éternel inquiet prêt à se noyer dans un verre d'eau. Très bien accueilli par la critique - mais apparemment pas aussi bien par le public, "J'attends quelqu'un", outre son titre passe-partout lui aussi à la mode ("Je crois que je l'aime", "Je pense à vous", "Je vais bien, ne t'en fais pas"...) se regarde avec un certain ennui, et s'oublie aussi vite qu'une bonne partie de la production française du moment qui ne brille pas par l'originalité et l'audace. http://www.critiquesclunysiennes.com/
    justineg
    justineg

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 906 critiques

    1,0
    Publiée le 31 octobre 2008
    Je me suis ennuyée, il y a des sentiments sincères, de bons acteurs acteurs mais l'histoire ne suit pas et on s'en fout royal de ce qui^peut arriver aux personnages. 1 étoile car il y a quand même des films pires.
    Maxime P.
    Maxime P.

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 226 critiques

    1,0
    Publiée le 22 mars 2007
    « J'attends quelqu'un » est le type même du film français banal , dont on ne peut tirer aucun enseignement , aucun avis , aucune émotion. Pourtant si l'on en croit les critiques , le réalisateur Jérôme Bonnell serait l'un des dignes héritiers de Maurice Pialat. Peu connaisseur de ses films , je ne pense pas que ces films brassaient dans le vide pendant 1 heure et demi et se clôturer par un événement « tragique » qui tiendrait deux lignes dans la rubrique « faits divers ». L'histoire prêtait pourtant à sourire , un homme un peu beauf sur les bords (Jean-Pierre Darroussin) , tombe amoureux de la prostituée (Florence Loiret) qui éclaire ses jours routiniers de tenancier de bar. Leur relation est montré comme incongrue plutôt que honteuse dés le départ et donne lieu à un comique de situation légèrement décalé qui laisse augurer des scènes truculentes , puis elle devient vite répétitive , sans aucune évolution , et les bâillements du spectateur arrivent. A ce couple mal assorti, vient se greffer des personnages tous plus mélancoliques les uns que les autres , mais qui n'apporte rien de neuf au récit et du coup le spectateur décroche et n'est captivé que par les scènes entre Darroussin et Devos (frère et soeur à l'écran) , qui sont d'un naturel assez attendrissant. Pour le reste , « J'attends quelqu'un » est une déception , un film qui semblait au départ décalé et original , mais qui s'enfonce au fur et à mesure dans de la banalité ennuyeuse et dont on ressort ni chaud ni froid. Drôle d'OVNI !
    stanley
    stanley

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 708 critiques

    3,0
    Publiée le 3 août 2012
    Le film de Jérôme Bonnell est une réussite de sensibilté, de subtilité à travers une narration de style chorale. Les personnages existent vraiment et ont en chacun d'eux des félures d'autant plus réalistes que les acteurs qui les composent font partie des meilleurs de leur génération. Le plus jeune d'entre eux, à la face et au jeu livide tiraillé par un passé qui l'obsède est génial. Darroussin s'impose de plus en plus dans le type de rôle de solitaire mais touchant et Emmanuelle Devos garde tous ses mystères. Eric Caravaca a jeu tout en fébrilité et subtilité. Le film ne montre pas avec exacerbation sa mise en scène mais elle existe vraiement (les scènes en forêt et dans la ville au crépuscule sont belles). Le chien est très bien. Nous sommes parfois pas très éloigné du fantastique. Un film "modeste" mais réussi, en tout cas dans un premier trimestre un peu faiblard pour le cinéma français, le meilleur avec Les témoins de Téchiné.
    adam-kesher
    adam-kesher

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2007
    Jérôme Bonell construit sa petite mozaïque, additionne les histoires de ces gens qui se croisent, qui s'effleurent, qui s'évitent ou qui s'aiment, et il le fait avec une telle humanité et une telle finesse qu'il n'y a pas grand chose à rajouter. Tant de justesse, on en redemande.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2008
    Réalisé avec finesse et super bien joué, ce film expose plein de sentiments différents et arrive à les faire ressentir au spectateur.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    2,5
    Publiée le 24 mars 2007
    Un joli film, sensible et sobre sur les désillusions de la vie et ses espoirs. La mise en scène subtile sert admirablement le portrait de ces provinciaux interprétés avec talent par Darroussin, Devos et le jeune Sylvain Dieuaide, révélation.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top