Mon compte
    Las Vegas parano
    note moyenne
    3,7
    20061 notes dont 708 critiques
    répartition des 708 critiques par note
    285 critiques
    166 critiques
    73 critiques
    98 critiques
    38 critiques
    48 critiques
    Votre avis sur Las Vegas parano ?

    708 critiques spectateurs

    beautifulfreak
    beautifulfreak

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 343 critiques

    5,0
    Publiée le 18 mai 2011
    Hunter S. Thompson (paix à ses cendres) était un écrivain journaliste légendaire et Johnny Depp l'incarne avec talent. Las vegas parano n'est pas seulement une comédie psychédélique sans queue ni tête ou une grosse déconnade style Very bad trip, c'est avant tout un grand film sur le côté barge et excessif des states et sur la fin de l'utopie des 60's, l'idée que le monde pouvait changer dans un grand basculement de conscience collective. Vivement l'adaptation de "rhum express", toujours avec Johnny Depp, qui était devenu l'ami de Hunter Thompson, "trop bizarre pour vivre, trop rare pour mourir". C'est d'ailleurs Depp qui a payé pour que les cendres de Thompson soient propulsées par un canon ! Je vous conseille de voir le documentaire "Gonzo" sur la vie tumultueuse du reporter déjanté.
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 252 abonnés Lire ses 450 critiques

    2,0
    Publiée le 1 juin 2013
    J'ai remarqué que les films qui parlent de drogues sont souvent très appréciés par le public de la génération Y à laquelle j'appartiens. Trainspotting, Requiem for a Dream, Human Traffic, etc... Certains sont réellement de bons films, mais d'autres sont énormément surestimés. Las Vegas Parano fait partie de ceux là, du moins selon moi. Les 90% du sont les trips plus ou moins badant, mais toujours hystériques des expériences toxicomanes des Johhny depp et d'un Benicio Del Toro qui en font des tonnes. "Las Vegas Parano" n'est pas totalement mauvais. Force est de reconnaître l'impressionnante créativité de Terry Gilliam pour la représentation visuelle des trips hallucinogènes. Mais ce n'est malheureusement pas suffisant pour donner un film un quelconque intérêt. Las Vegas Parano aurait pu faire un très bon court ou moyen métrage, mais deux heures de portnawak c'est trop !
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 24 avril 2014
    "Un mutant à l’énergie dense, jamais conçu pour la production en série, trop bizarre pour vivre et trop rare pour mourir." Cette phrase résume à elle-seule ce qu'est ce film, aux allures bizarroïdes, éloigné des carcans de ces longs-métrages parfois trop pompeux, trop violents ou souvent trop commerciaux.
    Il n'y ait pas une prise de vue qui soit anodine, par une seule séquence qui ne soit minutieusement étudiée. Le film tourne autour d'un thème sans jamais s'y poser, envoyant balader l'intrigue rassurante qui va de A à Z : ici tout est incohérent, tout force à l'être, à le montrer, à le penser. Les gens qui ont besoin de logique et d'histoire bien ficelée détesteront ce film : tout comme ils détesteront ce qu'il raconte, avec ces deux personnages au comportement décousu qui nous donnent mal au coeur et au crâne. Mais là est le but. Las Vegas parano est une critique de la déchéance humaine à toute échelle sur une note de comédie, si bien que tout le monde y passe : flic comme vieux riches, pauvres types, sans un sou, couple lambda, religieux ou agnostique. Ce film fait partie de ces ovnis du cinéma qui poussent à ce qu'on les déteste et puis...et puis il arrive qu'on ne le puisse pas!
    adicte
    adicte

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 700 critiques

    2,0
    Publiée le 14 février 2011
    Sans plus. C'est loufoque, c'est déjanté, c'est psychédélique et coloré mais pas grand chose de plus. Cela ne m'a ni fait rire (ou très peu) et surtout, je me suis emmerdée la plupart du temps. C'est juste le délire d'un duo de drogués qui ont plutôt l'air de vouloir rester entre eux et je me suis sentie complétement exclue. Faute de drogue peut être...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 décembre 2012
    Ce film, on l'aime ou on le déteste !

    Pour moi c'est un chef d’œuvre du cinéma ! Au delà de l'humour déjanté psychédélique avec un jeu d'acteurs phénoménal, il faut savoir décrypter derrière chaque scènes plus déjantées et hilarantes les une que les autres, les critiques envers la société Américaine et aussi contre nous, le peuple ! La phrase d'introduction nous le prouve bien d'ailleurs : spoiler: "Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme."


    Je ne vais pas pousser la critique trop loin car je n'aurai pas finit d'en dire du bien, je conseille juste aux personnes qui le regarde, de bien réfléchir pendant le film, de bien faire attention aux critiques "cachées" un peu partout dans le film, et de ne pas y voir juste, un film de "débiles drogués se défonçant tout le film !

    Le bande son colle très bien à l'époque et je la trouve excellente ! Le film est assez bien filmé !

    Pour moi c'est 5/5, et si possible, à voir en VO !
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mars 2013
    "Las Vegas Parano" du déjanté Terry Gilliam. Considéré comme l'un des meilleurs et le plus connu des films de Gilliam, ce "Las Vegas Parano" est il à la hauteur de sa renommée ? Commencons par le scénario qui est repris d'un livre mais qui dans l'ame ce trouve etre plutot original. L'interet est déja le premier point faible et c'est vrai que compré à un "Brazil", ce film ce trouve etre assez vide narrativement. En fait un gros Trip qui ne veut pas voir plus loin, pour ca Terry Gilliam a fait mieux ! Le script : Le journaliste Raoul Dukes (Johnny Depp) et son avocat le Dr. Gonzo (Benicio Del Toro) font route vers Las Vegas pour couvrir un evenement sportif. Mais les deux hommes ont un but plus personnel, profités du voyage en ce droguant avec toutes sortes de produits et retrouvés le reve américain des années 60 maintenant révolu en 1970, l'époque actuelle. Un script qui pouvait pourtant proposer quelque chose de profond, mais pas assez exploité ! Une mise en scène et réalisation à la Gilliam. Effets d'optiques, jeux de couleurs et de caméras, on aime ou pas, mais il faut avouer que ca donne toujours un vrai style et moi j'aime ! Le casting est plutot bien fourni, surtout en apparitions et caméo. On peu surtout voir le duo Johnny Depp/Benicio Del Toro à l'écran. Cependant, on y voit des apparitions bien remarquées. Tobey MaGuire, Mark Hamon, Cameron Diaz, Christopher Melonie, Michael Jeter, Christina Ricci ou encore Harry Dean Stanton. Tous connus pour leurs roles dans les séries que ce soit sous les trais de l'agent Gibbs ou de l'inspecteur Stabler. Mais aussi des acteurs plus celebres pour leurs roles sur grand écran. Le charisme suit-il ? Pour le duo Depp/Del Toro c'est du tout bon. Johnny Depp en journaliste extravageant, dans son monde est qui pourtant fait preuve d'une grande classe malgré ses tics incéssants qui nous font rappeller le capitaine Jack Sparrow. Benicio Del Toro méconnaissable dans le role du gros avocat plutot nerveux et sensible mentalement ! Dans les apparitions Tobey Maguire m'a vraiment fait rire dans l'autostopeur qui a vraiment une tete de psychopathe, les deux scènes ou il apparait sont excellentes ! La bande-son elle aussi est vraiment bonne ! Des musiques vraiment nombreuses et trés présentes mais assez judicieusement placées pour ne pas casser les oreilles et apportées encore une touche de barré à ce gros délire dans lesquel nous emporte Terry Gilliam avec "Las Vegas Parano". Le compositeur ce nomme Ray Cooper, ayant participé à la bande-son du "Baron de Maunchausen" de Gilliam mais aussi pour avoir collaboré avec des groupes mythiques du genre "America", "Pink Floyd", "The Who" ou encore les "Rolling Stones". La fin m'a un peu décu. Par rapport encore une fois à un "Brazil" Gilliam y est aller molo ! Pas vraiment de rebondissements, rien de trés impressionnant en vu, le réalisateur a limite baclé le final de ce "Las Vegas Parano". Pour des films tellement barrés comme celui-la, le final pouvait nous laisser un énorme choix de possibilités ! L'ennui c'est moyen. Un scénario creu est toujours égal à un rythme qui faiblit souvent. La bizarrement le film faiblit, nous apportent quelques moments d'ennui mais rien de grave grace à la réalisation particulière et aux jeux de Depp et Del Toro. Cependant ca reste moyen et le rapport durée de film (1h55)/Longueurs est moyen. Que dire finalement de "Las Vegas Parano" ? Un bon Terry Gilliam, comme il sait le faire. Malgré tout, le film souffre de certains problèmes lui plombant un peu sa qualité ! Un scénario vide, une fin plutot mal pensée et un rythme qui faiblit à cause de ce scénario pas assez travaillé. On peut quand meme apprécier l'originalité du script de base, la réalisation fidèle au réalisateur, le duo de base plutot bon et la bande-son qui met l'ambiance. Terry Gilliam a tout de meme réussi à nous plonger dans ce grand délire et nous donner l'impression d'avoir pris de l'héro pendant la durée de film. Pas parfait, mais en tout cas un gros "Road Trip" barré ! A voir.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2014
    Las Vegas Parano est l'un des films les plus dingues de l'histoire du cinéma. Ce trip survitaminé de plus de deux heures raconte les errances psychédéliques d'un journaliste et de son toxicomane d'avocat lors d'un séjour à Las Vegas. La "morale" du film est simple: puisque le monde civilisé est devenu fou (guerre du Vietnam, fin du rêve américain...) il faut se comporter de manière irresponsable pour arriver à le supporter. Le long-métrage doit beaucoup aux prestations habitées de Johnny Depp et Benicio Del Toro ainsi qu'au talent de Terry Gilliam pour retranscrire les délires surréalistes consécutifs aux nombreuses absorptions de substances illicites. Néanmoins, l'intrigue se met à patiner sévèrement vers la fin et gâche quelque peu le plaisir.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3671 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    1,0
    Publiée le 5 mai 2010
    Rejoignant instantanément "SOS Fantômes" et autres "Tueurs-nés" dans la catégorie "film culte que j'ai beaucoup de mal à comprendre", ce "Las Vegas Parano" fait en effet partie de ces "trips" auquel il m'est la grande majorité du temps impossible de m'intéresser tant il n'ont au fond rien à raconter. Et c'est un comble lorsque l'on sait que c'est le grand Terry Gilliam derrière la caméra, mais dont l'inspiration ici frôle le néant tant l'on n'y retrouve aucunement son sens décalée de la poésie auquel il nous avait su si brillamment nous convier auparavant. Ô pour délirer et nous proposer des images psychédéliques à gogo aucun souci, et nul doute que si c'était simplement ça le cinéma, ce "Las Vegas Parano" serait un chef d'oeuvre incandescent. Mais hélas il faut aussi savoir captiver l'attention du spectateur, et ce n'est aucunement (en tout cas pas avec moi) en proposant des suites d'images bizarroïdes (bien que de temps à autre amusantes) qu'il y parvient, le mal de tête venant même à guetter plusieurs fois... Heureusement toutefois que le grand Johnny Depp nous offre ici l'une des plus incroyables prestations de sa carrière et nous permet en conséquent de l'avoir un peu moins mauvaise, mais nul doute que notre indulgence ne va aucunement plus loin et que c'est donc sans regrets que les fans du grand Terry passeront cette parenthèse hallucinogène de bien piètre niveau.
    Noistillon
    Noistillon

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 408 critiques

    0,5
    Publiée le 18 février 2011
    Un des films les plus surestimés dans l'histoire du cinéma. Alors, voilà le pitch de cet effroyable navet : deux mecs sont complètement drogués et se baladent dans le pays. En plus d'être incroyablement chiant, Las Vegas Parano se paye le luxe de n'être même pas drôle, en tombant sans cesse dans la vulgarité et le consternant, avec des vannes pipi-caca toutes les deux minutes. Le film se voulait décalé mais, au final, se révèle juste ennuyeux, importun, vulgaire, en deux mots, complètement con. Je ne vois même pas comment Terry Gilliam a pu réaliser un tel navet et surtout par quels artifices celui-ci est devenu culte !
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 703 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    3,5
    Publiée le 17 mars 2014
    Las Vegas parano : Je sais que le réalisateur Terry Gilliam (Brazil, L'Armée des 12 singes) a de sacré univers. Mais alors la, ce film est du délire a l’état pur. On se demande qui a fumé : nous (le spectateur), le réalisateur, scénariste ^^… Car, c’est hallucinant a quel point le film est singlé et c’est ce qui fait sans doute sa force. Car, ce road movie assure le spectacle. Mais, quand même, le scénario est creux et n’est que prétexte au délire du film. Les scènes se suivent sans aucune logique. A la fin du film, je me demande encore le scénario du film. Mais a mon avis, ils ont voulu que on soit dans le même état que le duo de choc qui il faut dire est le vrai intérêt du film. Car, ils sont totalement allumé, défoncé, barjo… : tous ce que vous voulez. Et ce film vaut surtout pour l’interprétation de Johnny Deep qui est juste mémorable et complètement tarré dans ce film : c’est un truck de fou. Et la réalisation du film s’accords parfaitement au délire du film donc elle assure. Voila, dommage que le scénario soit aussi peu consistant. Mais, il faut voir ce film au moins une fois pour le délire absolu qu’il propose.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 062 critiques

    5,0
    Publiée le 22 avril 2014
    L’épopée trippée et délirante vers Las Vegas d’un journaliste et de son ami avocat. Un film singulier (on aime ou on aime pas) devenu culte qui recèle de scènes grandioses interprété par des acteurs incroyables. Un chef d'oeuvre (dans son genre).
    Louis-Auxile M.
    Louis-Auxile M.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 369 critiques

    2,0
    Publiée le 22 septembre 2010
    Déjantage total, délire gigantesque mais totalement contrôlé. C'est à dire que les acteurs ne font pas les pitres devant une caméra hasardeuse ; non, ils savent ce qu'ils font, et ça se ressent: on attrappe vite la migraine, et on se sent au final tout à fait comme eux. Bravo. Dommage qu'il y ait quelques longueurs dans leur chambre d'hôtel, et que le scénario n'ait pas inclut plus d'action... Avec deux psychédéliques comme ceux là, c'eut été l'occasion d'être réellement hilarant. Mention spéciale aux tirades narratrices de Johnny Depp, qui respirent la coke et la poésie.
    NiERONiMO
    NiERONiMO

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 353 critiques

    3,5
    Publiée le 5 août 2013
    Décidément, Terry Gilliam est un cinéaste à part, comme sa filmographie peut en témoigner ; et ce n’est pas en adaptant au cinéma le roman de Hunter S. Thompson, j’ai nommé l’ovni Las Vegas Parano, que celui-ci risquait alors de déroger à sa règle. Entendons donc par-là que ce long-métrage, qui s’apparente à une gigantesque hallucination sous acides, est… totalement barré ; et ceci est un euphémisme. En effet, le récit s’arquant autour des délires déjantés de deux barges drogués comme on en a rarement vu, l’imagination infiniment fertile et loufoque de Gilliam trouvait alors chaussure à son pied ; il va donc sans dire que les visions profondément chaotiques et irréelles de Raoul Duke et Dr. Gonzo sont visuellement on ne peut plus convaincante, et délirante de surcroit. Ceci capte d’ailleurs notre attention très rapidement (dès l’introduction de Las Vegas Parano en fait), l’entrée en scène des deux compères au rythme d’une narration étrangement captivante (de Raoul Duke, protagoniste central de ce foutoir psychédélique) annonçant derechef la couleur. Et outre une BO parfaitement dans le ton décalé du film, il faut à présent saluer les prestations du duo Johnny Depp / Benicio Del Toro, toutes deux étant tout bonnement excellentes : ceux-ci ont en effet le mérite de retranscrire de façon convaincante l’état… particulièrement altéré (dirons-nous) de leur rôle respectif. Et dans un même ordre d’idée, il ne serait ainsi pas exagéré de qualifier l’interprétation de Depp de génialissime, peut-être l’une de ses plus mémorables à l’heure d’aujourd’hui. Un joyeux tableau en perspective donc , toutefois la réalisation atypiquement savoureuse de Gilliam ne peut masquer les faiblesses inhérentes à un scénario… plus ou moins inexistant. Bon, certes ceci n’est pas pour autant dérangeant vu la forme et le contenu arboré par Las Vegas Parano, mais reste que celui-ci est très léger de ce côté-ci, et tient dès lors plus d’un divertissement avant tout original et humoristique que d’un film aux tenants et aboutissants correctement travaillés. Pour finir sur ce point, on peut tout de même souligner la réflexion (quelque peu alambiquée à suivre) autour des sixties et de l’année où évolue le récit (1971) qui étoffe dans une moindre mesure ce-même scénario ; rien de transcendant en somme, mais le long-métrage véhicule malgré tout un propos, malheureusement (ou non) noyé dans les innombrables délires de Raoul Duke. En résumé Las Vegas Parano est culte au possible, c’est à ne pas en douter, même si j’aurai tendance à qualifier son succès de générationnel ; mais bon, les interprétations survoltées de Depp et Del Toro valent à elles seules le coup d’œil, à voir donc !
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 20 mai 2013
    Ce film est très certainement le plus bizarre que j'ai jamais vu!
    Certains le décrive comme une perle, je n'irais pas jusque là, pour moi c'est plutôt un bon gros délire assez amusant à regarder c'est vrai, mais rien de miraculeux!

    A voir, mais pas le meilleur film au monde c'est certain! :)
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1478 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 7 septembre 2014
    En adaptant le roman d'Hunter S. Thompson, reposant sur le principe du journalisme gonzo qui consiste à écrire en pleine subjectivité, Terry Gilliam nous livre un film délirant dont lui seul a le secret. Il faut dire que mettre en images les expériences complètement folles de Thompson lui-même sous l'emprise de la drogue en plein reportage sportif à Las Vegas relèvent d'un défi majeur que le cinéaste arrive à relever. Visuellement, "Las Vegas Parano" ressemble à un trip que l'on vivrait en même temps que le personnage. La caméra bouge, les décors se forment et se déforment, des lézards viennent peupler un bar pour nous offrir un film absolument barré. Le scénario est finalement assez mince et tient dans son ensemble grâce à la voix-off du narrateur dont les propos offrent une perspective intéressante sur l'Amérique du début des années 70. Mais il est dur de retenir quelque chose d'intelligible dans l'ensemble tant le rythme est effréné, porté par la composition hallucinée de Johnny Depp qui est ici au sommet de sa forme. A ses côtés, Benicio Del Toro, moustache improbable et bedaine naissante, en fait également des tonnes, le tout pour nous plonger au cœur de ce trip qui mérite qu'on y participe.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top