Mon compte
    Fast & Furious 9
    note moyenne
    3,0
    1788 notes dont 200 critiques
    répartition des 200 critiques par note
    32 critiques
    25 critiques
    44 critiques
    46 critiques
    27 critiques
    26 critiques
    Votre avis sur Fast & Furious 9 ?

    200 critiques spectateurs

    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 718 abonnés Lire ses 1 396 critiques

    2,0
    Publiée le 26 juin 2021
    Oh mon Dieu! Ils ont osé. Cette saga ultra lucrative qu’est « Fast and Furious » a su se réinventer à partir du quatrième épisode laissant de côté les petits larcins et les courses de voiture pour du blockbuster spectaculaire à base d’espionnage et d’action sur-vitaminée. Les deux premiers étaient d’honnêtes séries B très réussies, le troisième un petit film de course sympathique et puis depuis c’est la surenchère constante avec deux épisodes plus marquants : le cinquième qui se révélait être un parfait film d’action et de braquage à Rio et surtout le septième épisode en hommage à Paul Walker qui marquait l’alliance parfaite entre spectaculaire à la James Bond, film de potes et récit d’espionnage. Ici, au bout du neuvième volet, difficile de se renouveler. L’épisode précédent tombait déjà pas mal dans le n’importe quoi (ainsi que le spin-off horripilant « Hobbs and Shaw ») mais là on bat des records. Du grand n’importe quoi!



    On pensait qu’ils n’iraient pas jusque-là mais si : ils font aller des personnages dans l’espace. A partir d’un tel niveau d’invraisemblance, même au second degré cela en devient gênant. C’est pire que les plus mauvais James Bond improbables du type « Demain ne meurt jamais » avec Pierce Brosnan. C’est tellement ridicule que ce film au budget astronomique devient l’équivalent des nanars fauchés du type « Sharknado ». Bientôt les scénaristes vont leur faire visiter Mars à ce train-là. Et que dire de l’histoire, banale et revue, qui tient sur un timbre-poste. Elle n’a strictement aucun intérêt. Ne parlons pas des dialogues sentencieux à base d’aphorismes à trois francs six sous et de considérations pseudo-philosophiques sur la famille. Même les acteurs, tous plus mauvais les uns que les autres (et la Palme à Vin Diesel monolithique), n’y croient pas et jouent mal, comme dans une mauvaise sitcom. On se demande même, hormis honorer leurs contrats et payer leurs impôts, ce que sont venues faire là-dedans Helen Mirren et Charlize Theron…!



    Et si les invraisemblances se limitaient aux péripéties mais non! Même l’aspect dramatique est ridicule, les personnages revenant d’entre les morts aussi facilement que des zombies et tout semble normal. A ce niveau de bêtise, d’abêtissement et de délire, il faut vraiment être tolérant et\ou amateur de plaisir plus que coupable pour apprécier deux heures et demie de gaudriole indigeste. Seul point positif et heureusement : deux scènes d’action spectaculaires dont le final et son camion militaire qui se retourne. Et elles sont bien filmées et cadrées, ce qui n’est pas forcément le cas de tous les films d’action contemporains. L’idée des aimants (LE nouveau gadget de ce neuvième épisode, amusant et qui permet vraiment toutes les folies visuelles et les cascades les plus folles). Une idée encore une fois idiote mais propice à d’amusants carambolages. En bref, si vos attentes intellectuelles sont à zéro ou que vous êtes un fan irréductible de cette saga, peut-être vous y trouverez un certain plaisir au X ième degré mais sinon vous risquez d’halluciner devant autant de mauvais goût. Le dixième et (normalement) dernier épisode arrivera comme une libération et on se désole que le retour des blockbusters estivaux se fassent avec un tel machin. Rapide et furieux? Abrutissant et ridicule surtout.



    Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Vador Mir
    Vador Mir

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 330 critiques

    1,0
    Publiée le 2 juin 2021
    C'est mauvais. Le jeu ridicule testostéroné de pacotille de Vin Diesel gâche tous les films dans lesquels il joue.
    Les flashback avec des acteurs qui ne ressemblent pas du tout à leur double et qui ont deux ou trois de moins que les acteurs qu'ils sont censés jouer alors qu'ils sont censé être des ados... ça fait mal tellement c'est grotesque.
    Viintage_dreams T.
    Viintage_dreams T.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 289 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2021
    Disclaimer: c'est le premier F&F que je regarde, donc je ne peux me permettre de comparer avec les autres. Certains diront quelle honte, mais je m'en tape.

    P.s : prenez en compte que j'ai regardé ce film en 4DX au cinéma, c'est quand on sent toutes les sensations avec le siege, vent, lumiere etc en 3D avec les lunettes.

    Je me suis dit, qui a regardé un film d'action, autant bien le faire jusqu'au bout avec la 4DX.

    Sachez également que je ne suis pas du tout fan des films d'action et encore moins de films commercials comme celui-là. Cependant, ce fut une très bonne surprise.

    Très gros budget (200 millions de dollars us), très gros casting (john sena, vin diesel, charlize theron, nathalie emmanuel), très belle bande son faite par Brian Tyler.

    Toutefois, si il n’y avait pas eu la magie de la 4DX, je me serai quand même ennuyé avec des scènes tres previsibles, un dialogue plat, une morale déjà-vu, et des scènes completement surréalistes.

    Donc je conseille à 100% pour les personnes qui aiment les films d’action ou les fans de F&F, pour les autres essayez d’aller le voir en 4DX si vous avez l’opportunité.
    Karim A.
    Karim A.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 615 critiques

    2,5
    Publiée le 1 août 2020
    Fast and furious 9 puis 10 puis 11
    toujours la meme histoire des méchant avec des voitures hyper proteinées et des gentins avec des bolides hyper dopés.
    A quand la penurie de pétrole pour se reposer des bolides thermiques, c'est pas avec une Tesla que Vin Diesel va faire le yoyo d'une montagne a une autre à l'aide d un filin fixé a sa Tesla.
    Film pour ado boutonneux qui aime les muscles et les bolides qui ne servent a rien, sinon tué feu Paul Walker paix a son ame.
    Bendezone
    Bendezone

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 24 juillet 2020
    Sa se regarde encore des films comme ça se sont des jeux d'acteur médiocre des plan qui donne la gerbe l'arrivé de john cena ça ressemble à une parodie et dire que que sa vas faire un tabac au box office
    Martin H
    Martin H

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 29 mai 2021
    Je ne m'attendais à rien, je suis quand même déçu. Plus que déçu, je suis outré par une telle daube. N'étant pas un habitué des Fast and Furious, je m'attendais à un film d'action à gros budget, bien réalisé et drôle. Que nenni, le scénario est inintéressant au possible, les personnages pas du tout attachant, les scènes d'actions ridicules et irréalistes/pas crédibles du tout. 2h25 de souffrance. Vin Diesel est insupportable à vouloir en faire trop a chaque fois, on sent que son image de gars badass prime sur son jeu d'acteur. De même, les scènes "humoristiques" sont juste lourdes et très simplistes.
    Moi qui suis un amateur de la gente féminine, j'ai été choqué d'une scène ou des centaines de femmes dansent collé serré dans des tenues moulantes sans que cela n'ajoute rien au contexte de la mission.
    En conclusion, le scénario du film est concentré surtout sur: comment toucher l'audience la plus large possible, notamment en envoyant ses personnages au 4 coins du monde, même si cela n'apporte aucune valeur ajoutée à l'histoire. Ou bien en faisant apparaître des célébrités comme Cardi B...
    Bref n'allez pas voir ce film.
    adam mayo
    adam mayo

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 25 mai 2021
    J'ai regardé Fast And Furious 9... Ce que j'ai rigolé... non mais à gorge déployée. Nous ne sommes pas contre un bon film d'action, avec des scènes et du suspens (encore que la saga Fast and Furious a toujours sacrifié le suspens...); mais là, le mot exagération trouve tout son sens. Je crois qu'ils l'ont bien compris à la Réa, et pour relativiser cet excès, un personnage sera d'accord avec moi pendant le film.
    Le dernier épisode de notre Saga bien aimée n'est pas le plus réussi, on s'y attendait. De jolis invités (presque) surprises, une ou deux belles scènes de combat, un finish qui n'en est pas, l'objectif réel étant de toujours pousser plus loin les limites du team Torreto. Du coup la question se pose, si tel est leur but avoué, quel genre de cascades nous réserve un FF10???
    Flo R
    Flo R

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2015
    Toujours un plaisir de regarder Fast and Furious mais encore plus celui ci car il y a beaucoup d'émotions sachant que c'est le dernier épisode que nous verrons avec Paul Walker un acteur super qui j'espère repose en paix, il peut être fière de son frère de là haut qui a su prendre la relève de plus spoiler: un hommage à la fin très très émouvant qui m'a quand même mit la larme à l'oeil.
    Mais n'oublions pas aussi toutes les cascades et les actions toutes plus folles les unes que les autres qui font de fast and furious : FAST AND FURIOUS
    Antoine ALCAIX
    Antoine ALCAIX

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 25 août 2020
    ce film est beaucoup trop bien je l'aime vu 6 fois et je ne m'en lasse toujours pas !!
    beaucoup d'action et pas mal d'amour
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2961 abonnés Lire ses 6 294 critiques

    1,0
    Publiée le 16 juillet 2021
    La saga F&F continue de se complaire à se recycler, perpétuant ainsi son cycle immuable "bigger and louder", pour contenter les bouffeurs de pop-corn écervelés. On avait fini par le constater au fil des ans, les films se suivent, se ressemblent et surtout… sont de plus en plus long, ce qui est loin de nous rassurer car sincèrement, il faut dorénavant être sacrément motivé pour avoir envie de se farcir plus de 140 min de rivalité suintant la testostérone avec des gros bolides en mode ‘vroum-vroum’ avec des gros beaufs en marcel derrière leurs volants sirotant leurs bières Corona.

    Après les frères Deckard & Owen Shaw, faites place aux frères Dom & Jakob Toretto (mais quelle originalité !). A la réalisation, on retrouve Justin Lin, un habitué de la saga puisqu’on lui doit 4 opus de la franchise (du 3 au 6). Sur fond de rivalité fraternel, la « famille » se retrouve une fois plus façon « L’Agent tout Risque » pour contrer une organisation criminelle très méchante (oh, la vilaine !) qui veut mettre sur pied un complot à l’échelle mondiale.

    Au menu de ce 9ème opus, des cascades toujours aussi invraisemblables, un scénario abracadabrantesque (on a même droit à une virée dans l’espace, faisant par la même occasion un bon gros fuck aux lois de la physique !), des acteurs qui surjouent en serrant les dents le plus possible pour montrer qu’ils sont méchants et d’autres dont on se demande réellement ce qu’ils viennent faire là (Sean (Lucas Black) et sa tête d'abrutis et le retour totalement capillotracté de Han (Sung Kang) vient confirmer que les scénaristes en ont clairement plus rien à foutre de se soucier d’une quelconque logique par rapport aux opus précédents), sans oublier, des décors tous plus abjectes les uns que les autres (mention spéciale à la reconstitution de la jungle de la république fictive de Montequinto).

    Une énième suite à ne réserver qu’aux férus de scénario débilisant et à la pauvreté abyssale, toujours en la compagnie de l’inexpressif b̶o̶v̶i̶n̶ Vin Diesel. A ses côtés, on retrouve toute la clique habituelle, dont l’insupportable Tyrese Gibson qui joue toujours et encore la même partition (depuis le 5ème opus). Armez vous de courage et surtout, de patience, car on en ressort littéralement exténuer et abrutis par toute cette surenchère guignolesque et affligeante. D̶u̶ ̶d̶i̶v̶e̶r̶t̶i̶s̶s̶e̶m̶e̶n̶t̶ De l’abrutissement qui s’assume et joue à fond la carte du n'importe nawak qui nous ferait presque (je dis bien, presque) regretter l’époque du tout premier F&F il y a 20ans, entre le tuning et la beaufitude, loin de toute cette surabondance pyrotechnique et pathétique.

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2671 abonnés Lire ses 5 225 critiques

    1,0
    Publiée le 16 juillet 2021
    2h20 d'un des films d'action les plus mauvais qu'on ait vu depuis longtemps pour un tel blockbuster ! Comme par hasard Dom a un frère, comme par hasard un mort revient parmi les vivants, pour faire innovant évidemment les méchants veulent dominer le monde, et que dire du groupe qui sont en fait devenu des espions "service action" après des années hors-la-loi façon "Agence Tous Risques" ?! Mais au vu du récit le pire du pire demeure bel et bien les scènes d'action toutes aussi débiles, incontrôlées, laides, invraisemblables, incohérentes, stupides, ... etc... Le groupe de Torreto est assez impressionnants et "chanceux" pour faire passer les Avengers de chez Marvel pour des rigolos ! La chose la plus "maline" (?!) du film est justement de faire dire à deux zozos que c'est effectivement bizarre qu'ils n'aient jamais rien de grave malgré les missions périlleuses et les super méchants !!! On remarque également beaucoup trop de CGI, les écrans verts envahissent les scènes de cascades au point qu'on y croient que trop peu car ça manque de "chair" et de "tôle", donc de "vraie mécanique". Le film est sur ce point une vraie arnaque. On est dans un film qui a sa place sans hésiter dans Nanarland !
    Site : Selenie
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1909 abonnés Lire ses 3 806 critiques

    2,5
    Publiée le 16 juillet 2021
    Dans la course que mènent les franchises Mission Impossible et Fast and Furious pour savoir laquelle des deux ira en premier faire son Moonraker dans l'espace, F&F vient de gagner des points. Et c'est un peu décevant.

    Si, très honnêtement, depuis le cinquième volet Fast and Furious est l'une de mes franchises actuelles préférées, elle tourne un peu en rond et le virement SF qui s'opère de plus en plus et surtout depuis l'épisode Hobbs and Show ramène un vent de fraîcheur, ça ne suffit pas forcément pour en faire un bon film.
    Le retour derrière la caméra de Justin Lin, le réalisateur derrière les meilleurs opus de la saga (le 3, le 5 et le 6), mais également l'un des pires (le 4) montre bien qu'on ne sait pas très bien où ça veut aller et qu'on tente de renouer avec "l'âge d'or" du cinquième film.

    Mais surtout le problème de ce film c'est qu'il est bancal sur tous les plans.

    Le personnage de Dwayne Johnson disparait purement et simplement et n'est jamais évoqué (il est parti pour tourner son spin off, mais clairement, je le préfère dans la saga principale), ce qui fait qu'en les retirant lui et Statham on perd deux grosses têtes d'affiche... Logiquement Luke Evans n'est pas là non plus... Kurt Russell n'est là qu'en analepse, Scott Eastwood est également aux abonnés absents...

    Et donc ça donne l'impression d'un petit film comparé aux précédentes réunions de la Famille Toretto. On tente quand même de nous montrer plein de caméo, d'introduire un nouveau membre à la famille avec le frangin oublié, mais ça n'ôte pas de la bouche la sale impression qu'on voit un truc en dessous de ce qu'on avait déjà pu voir.

    Le retour de Justin Lin derrière la caméra amène également le retour de Han, personnage fortement apprécié de la franchise, par moi y compris... Mais en vrai, ça ne sert juste à rien et ça continue de casser toute dramaturgie. On ne peut plus rien prendre au sérieux si les personnages morts d'une franchise ne peuvent pas rester morts parce que le réalisateur les aime bien, ou parce que le public les aime bien... Surtout que là on nous avait déjà fait le coup avec Michelle Rodriguez et là on nous refait exactement la même chose, c'est trop gros. Et puis pour quoi ? Il ne sert quasiment à rien.

    Par contre je suis content de voir que le héros du troisième opus se fait une petite place dans la famille, même si clairement il sert à peine plus que Han.

    Et là on voit le problème de la franchise, il y a trop de personnages, on en rajoute d'autres qui ne sont pas nécessaires, voire qui ne devraient pas être là (Han pour ne citer que lui) tout en négligeant, voire oubliant certains qui faisaient à présent partie de l'ADN de la franchise (Hobbs). Tout ça a un petit côté frustrant, surtout que ce qui est proposé est loin d'être exceptionnel.

    Il y avait une certaine progression depuis le 5, où il fallait toujours aller plus loin, toujours faire plus, avec plus d'armes, plus d'explosions, plus de véhicules bizarres... Mais malheureusement ben là, le gros truc qui aurait dû être d'aller dans l'espace, ben se révèle finalement très décevant parce que ça ne va même pas à fond, on n'a pas de course poursuite, pas de fusillade, pas de cascade dingue... C'est juste qu'ils sont dans l'espace et ça n'est clairement pas suffisant pour proposer un spectacle de qualité.

    Et cette scène, comme toutes les autres, semble collées bizarrement ensemble. Je veux dire tout ça est totalement absurde et ne tient pas la route une seule seconde... On a un message de Monsieur Personne, il a l'air mort, on va en Amérique centrale, mais en fait il faut qu'on aille à Édimbourg, mais avant faut qu'on aille chercher des voitures en Allemagne (paye ta logique) et puis blablabla à Tokyo... Ce qui met en branle les personnages est quand même assez ténu et ça enchaîne aussi les coups de bol improbables...

    Disons qu'ils ont de plus en plus de mal à relier leurs courses-poursuites les unes aux autres et que ça se voit. Courses-poursuites qui ne sont pas plus impressionnantes que les précédentes... et c'est là qu'on se dit que la franchise va devoir se réinventer, parce que ce n'est plus qu'un film d'action lambda... et vu que la surenchère semble s’essouffler (et vu les scènes délirantes proposées dans les films précédents c'est normal) il va falloir proposer autre chose.

    Après que l'on ne s'y méprenne pas, j'ai passé un bon moment, c'est toujours plaisant à voir (bien plus que Hobbs and Shaw en tous cas), c'est pas si mal réalisé, mais il va falloir faire quelque chose au niveau de l'écriture... Surtout que le décalage entre le premier degré lourdingue sur Dieu et la famille et l'action délirante est de plus en plus visible et concilier les deux c'est pas évident.

    Mais bon, c'est Fast and Furious, ça n'a jamais été excellent, mais une fois tous les deux ans, pourquoi pas ? C'est agréable... on n'a pas forcément envie que le film se termine, c'est quand même assez bien rythmé... Mais par pitié, engagez des scénaristes dignes de ce nom qui savent écrire une intrigue et des personnages... surtout quand tu en as une pelleté comme ça...
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 568 abonnés Lire ses 3 347 critiques

    1,0
    Publiée le 14 juillet 2021
    Dixième volet de la saga, “Fast & Furious 9” arrive avec ses bolides après le huitième épisode de 2017 et le spin-off de 2019 “Hobbs and Shaw”. La franchise a tellement réussi à marquer l’Histoire de cinéma, que peu importe la qualité de ses intrigues, ce nouvel opus a réussi à se faire inviter hors-compétition à Cannes pour une séance ouverte à tous et en plein air. Les personnages de Vin Diesel et Michelle Rodriguez mènent une vie tranquille avec leur enfant. Pourtant, le couple va devoir reprendre du service pour affronter ce frère désavoué, Jakob. Toute l’équipe se retrouve pour des scènes d’action aussi rocambolesques qu'improbables et peu importe qu’ils nuisent à l’écriture de l’histoire déjà très limitée. Toutes ces scènes de dialogues, de nostalgies et de retour dans le passé nous ennuient à mourir et apparemment les 500 personnes venues assister à l’avant-première en même temps que nous, semblent s’en foutre royalement au vu des téléphones allumés pendant la séance. “Fast & Furious 9” tient ses promesses de sensations fortes extrêmes, absurdes et sans aucun fond. Comme à son habitude, le film trouvera son public, mais ce n’est définitivement pas notre came.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 879 critiques

    2,5
    Publiée le 17 juillet 2021
    Enième suite des aventures de la famille Toretto, il va s'agir ici d'un affrontement entre frères amis-ennemis.
    Je n'avais jamais vu aucun des films de cette franchise (à part le spin-off de 2019 "Hobbs & Shaw"), les fans de cette saga seront surement moins critiques que moi concernant ce numéro 9.
    En effet, même si les effets spéciaux et les cascades avec tous types de véhicules sont le coeur du succès de "Fast & Furious", il est dommage d'en arriver à autant de scènes totalement abusées et improbables dans lesquelles les héros s'en sortent toujours sans une égratignure, cela en devient presque risible au bout d'un moment...
    Un film totalement pop-corn dans lequel on peut largement laisser son cerveau à la consigne avant d'entrer dans la salle.
    Une oeuvre pour les enragés d'action ou pour les exaltés de ce sitcom mécanique.
    Site CINEMADOURG.free.fr
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 2 052 critiques

    2,5
    Publiée le 17 juillet 2021
    Moins bon que les precedents. Quelques longueurs , cascades moins impressionnante , moins bien filmé , acteurs sans plus.
    Pas mauvais mais pas le plus marquant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top