Notez des films
Mon AlloCiné
    La Rançon de la Gloire
    note moyenne
    2,3
    412 notes dont 72 critiques
    répartition des 72 critiques par note
    1 critique
    14 critiques
    20 critiques
    22 critiques
    10 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur La Rançon de la Gloire ?

    72 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2847 abonnés Lire ses 1 446 critiques

    4,5
    Publiée le 13 janvier 2015
    "La Rançon de la Gloire" est un genre nouveau pour Xavier Beauvois qui nous signe là un petit bijou insoupçonné...
    À la fois farce improbable et pourtant vraie à partir d'un fait divers sordide, cette comédie arrive pourtant à créer du Beau !
    Après un début un peu lent certes, on se laisse conquérir et même envouter par ce duo, ou même ce trio, d'une tendresse débordante doublé d'une naïveté incroyable !
    Seule l'adorable Samira, jouée par Séli Gmach, très touchante et intense, regarde ces deux compères, dont son père, avec intelligence et perspicacité en flairant de loin et de près leurs embrouilles !
    Car tout cela sent bien l'embrouille, le plan foireux, le bricolage improvisé à l'issue par contre là, tout à fait évidente et assurée !
    Et oui, voler le cercueil de Charlot et ainsi profaner sa tombe, est une affaire bien plus grave qu'Osman et Eddy ne se l'imaginent et les suites le seront encore bien davantage...
    On se laisse donc séduire avec beaucoup de charme par ces trois personnages et leur vie loin d'être simple alors qu'ils sont même satisfaits de leur baraquement avec caravane, à défaut d'une vraie maison avec dépendance !
    Ce projet fou va révéler des scènes fort émouvantes et drôles comme ce repas de pâtes qui n'en finit pas où les trois paires d'yeux en disent bien plus que des mots, tous rivés sur le journal télévisé qui leur annonce que les demandes de rançon pour ce cercueil arrivent de partout !!!
    Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem ont été pour moi rarement aussi bons que dans cette histoire qu'ils transcendent carrément à eux deux...
    Le moindre geste, la moindre mimique est un plaisir en soi tant ces acteurs sont en phase avec leurs personnages d'égarés de la vie, de reclus à perpétuité à leurs tristes conditions comme le précisera leur avocat...
    Rien ne les excuse pour autant même si cette misère leur colle à la peau, et pourtant on les regarde avec énormément de bienveillance et de sympathie !
    En outre, de très belles scènes viennent ponctuer et illuminer le film et avant tout le regard émerveillé de la petite Samira, comme celles très belles du monde du cirque, petit clin d'œil évidemment !
    Benoît Poelvoorde en clown improvisé, a une élégance folle et fait preuve de sensibilité comme jamais dans ce numéro si singulier.
    Tout cela est bien brinquebalant, avec des hauts et des bas, certainement, du bric et du broc assurément, mais tout cet ensemble un peu fragile à l'image de nos anti-héros, est assurément très émouvant et d'un charme fou, avec en prime la musique de Michel Legrand, qui apporte au passage sa touche de magie.
    Un conte avec un peu d'enquête, de l'ironie, beaucoup de tendresse et d'humanité surtout, afin de séduire l'âme d'enfant qui sommeille en nous et donc un bel hommage à Charlot en somme !
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 808 abonnés Lire ses 3 430 critiques

    2,5
    Publiée le 9 janvier 2015
    Nouveau film de Xavier Beauvois réalisateur (il est aussi très bon acteur) après le succès critique et public de Des hommes et de dieux en 2010. J'y suis donc allé uniquement sur son nom et sans savoir de quoi cela parlait. Il faut dire qu'il n'y a pas eu beaucoup de promotion. On est très loin de ces précédentes réalisations. Si la mise en scène est simple, le scénario est quant à lui un peu bancal, alternant les longueurs, les jolis moments et les scènes de pure comédie. L'idée de base est intéressante et tirée d'une histoire vraie (je l'apprenais là), mais cela manque donc passablement de rythme. Cela commence un peu mollement mais, petit à petit, on s'attache à ce couple de pieds nickelés plus bête que méchant (et surtout un peu désespéré). Au pays de l'argent roi, difficile de s'en sortir quand on est étranger et sans travail. Un fond social qui fonctionne encore plus aujourd'hui malheureusement. L'ensemble devient sympathique même si tout cela reste assez anecdotique. Roschdy Zem et Benoit Poelvoorde sont égaux à eux mêmes. On appréciera les petites participations des toujours impeccables Chiara Mastroianni, Olivier Rabourdin, Marilyne Canto, Peter Coyote et Xavier Beauvois him-self. La rançon de la gloire est donc une petite fantaisie pas désagréable mais pas bien marquante non plus.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 2 411 critiques

    4,0
    Publiée le 28 avril 2015
    1977, canton de Vaud au bord du lac Léman. Eddy sort de prison, son copain Osman est venu le chercher. Il le recueille chez lui avec Samira, sa fille de sept ans. Eddy, bon en français, va aider Samira à faire ses devoirs. A la télé, récupérée par Eddy, ils apprennent que Charles Chaplin est décédé. Osman essaie d'obtenir un prêt à la banque, pour soigner sa femme qui est à l'hôpital. Pour trouver de l'argent, Eddy à une bonne idée ; il est sur de lui...

    Une BOF grandiose de par les compositions de Michel Legrand et les insertions de la musique de LIMELIGHT et de "ZOO BE ZOO BE ZOO de 1960. Le scénario est original, et des acteurs réellement épatants au sens premier du terme : Sublime Benoît Poelvoorde, comme à l'habitude, très beau en clown triste. Très bon aussi, Roschdy Zem dans la peau d'Osman sans oublier Séli Gmach, excellente dans le rôle de Samira, la fille d'Osman.

    Des dialogues simples mais justes et attachants sur de belles images du lac Léman.Xavier Beauvois Réalisé ici un très bon thriller-comédie, tendre et émouvant.
    labellejardinière
    labellejardinière

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 266 critiques

    0,5
    Publiée le 23 avril 2015
    Mais que c'est mauvais ! Rien à sauver, ni la mise en scène (pathétique de nullité), ni le traitement de l'anecdote (une "histoire vraie", qui sonne faux, à chaque instant), ni même l'interprétation (sauf le singe..). L'idée était intéressante, mais cette affaire de Pieds Nickelés "fossoyeurs" (motivée par - snif, snif - une raison édifiante) traîne en longueur, sans jamais accrocher l'intérêt du spectateur. Et le parallèle lourdingue avec l'oeuvre du "déterré"... Consternant... "Après "Des Hommes et des Dieux" (succès public immérité), tente de racoler le bandeau de l'affiche... Beauvois se plante plus gravement encore ici, s'essayant au mélo pour demi-sels sympas.
    Richard L.
    Richard L.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 140 critiques

    4,5
    Publiée le 15 janvier 2015
    Voici un film à mon avis injustement boudé par la critique. L'histoire est originale, Benoit Poelvoorde dans le rôle d'un loser porte-poisse est plus vrai que nature, Roschdy Zem dans le rôle du brave type qui se laisse entraîner dans cet enlèvement extravagant et ce chantage grotesque est tout aussi remarquable.
    L'histoire est bien menée, on ne s'ennuie pas. A voir absolument.
    Pauline_R
    Pauline_R

    Suivre son activité 156 abonnés Lire ses 398 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2015
    Une déception au regard du réalisateur, du casting et du sujet en or. Le film est très long (et lent) à se mettre en place, avec une première heure assez ennuyante, ne devenant qu'intéressant et attrayant a
    spoiler:
    près le vol du cadavre

    qui intervient assez tard dans le film. Dès lors, le rythme se fait plus soutenu, les situations plus cocasses et touchantes, portées par Poelvoorde et Zem, toujours très bons et dont l'interprétation sans failles sauvent souvent le film de sa léthargie.
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 534 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2015
    Scénario indigent, des séquences interminables pour meubler, des dialogues sans intérêt, un pseudo hommage à Chaplin qui ne vole pas bien haut. Si c'était un premier film ce serait déjà affligeant, mais signé Xavier Beauvois c'est proprement hallucinant.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 390 critiques

    3,0
    Publiée le 10 janvier 2015
    Je ressors légèrement frustré de cette séance.

    Avec des hommes et des Dieux, Beauvois signa, à mon avis, l'un des 3 films français forts de ce siècle. Aussi, l'évocation de cette rocambolesque affaire avait de quoi susciter l'intérêt. Si l'interprétation est irréprochable (notamment Poelvoorde dont je ne suis pas fan mais qui nous offre sa plus belle scène au final), de même que les plans lémaniques (pour y habiter, je vous confirme que tout correspond à une petite exception), le rythme m'a posé problème, notamment quelques scènes interminables durant le vol proprement parlé. De plus, l'image transcrise par l'un des proches de Chaplin ne correspond pas tout a fait à la réalité.
    En revanche, les scènes et références à Charlot ainsi que les 5 dernières minutes sont magnifiques. Se laisse voir...
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1243 abonnés Lire ses 3 487 critiques

    2,0
    Publiée le 10 janvier 2015
    Devant ce film pataud et sans consistance qu'est La rançon de la gloire, il faut se pincer pour réaliser qu'il est signé du cinéaste de N'oublie pas que tu vas mourir, Le petit lieutenant et Des hommes et des dieux. Une certitude : Xavier Beauvois n'est pas fait pour la comédie, celle-ci, en l'occurrence est sinistre et souvent pathétique et ce n'est que par sympathie pour Roschdy Zem et Benoît Poelvoorde que l'on se retient de courir vers la sortie. L'argument de départ a beau être véridique -le vol du cercueil de Chaplin, peu de temps après sa mort, par deux "Charlots"-, le sujet a été gauchement adapté pour devenir une pseudo farce, et un soi disant hommage à Chaplin, qui ne fonctionne jamais et n'arrache pas un seul sourire. On essaie vainement de trouver un intérêt à ces deux personnages paumés et à une intrigue asthmatique mais non, rien à faire, si l'on excepte les dix dernières minutes, c'est une bien mauvaise surprise que nous a cuisiné Xavier Beauvois.
    Avoine M.
    Avoine M.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 252 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Petite coïncidence pleine d'émotion quand un insert " Je Suis Charlie " envahit l'écran juste avant la projection de ce film-hommage à un autre Charlie ( Chaplin, celui-là) et nouveau téléscopage émotif quand, vers la fin, l'avocat s'écrie " Nous sommes tous des Charlot ", que le spectateur troublé entend différemment.
    Entre ses deux instants particuliers, une comédie sympathique qui commence comme une chronique sociale douce-amère et finit comme un conte de fées, parsemée de clins d'oeil au cinéma muet et aux films de Charlot que le spectateur s'amusera à reconnaître, portée par tous ses interprètes - dont Dolores Chaplin - et magnifiée par la partition de Michel Legrand. Sans doute pas le film du siècle...mais peut-être LE film à voir ces jours-ci.
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 449 critiques

    4,0
    Publiée le 13 janvier 2015
    Agréable surprise après avoir lu certaines critiques! L'histoire de ces deux "bras cassés" qui déterrent Chaplin pour rançonner la famille, histoire vraie à la base, est ici le prétexte d'un hommage à Charlot très touchant, grâce à deux interprètes excellents. Il y a longtemps qu'on n'avait pas entendu une partition de musique de film aussi réussie (Michel Legrand), où les souvenirs des films de Chaplin se mélangent avec ceux de Demy, forcément.. Nostalgie! Film drôle et émouvant, tout à fait dans la veine des longs métrages de Chaplin.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 387 abonnés Lire ses 1 914 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2015
    Xavier Beauvois nous invite chez Chaplin...Au travers d'un fait divers de 1977 , le vol du cercueil de Chaplin.....Le film prend un risque, de par son sujet, de par son traitement sous forme de comédie dramatique.....L'humour est rare vraiment et la lenteur de l'action peut être décourageante pour un spectateur en mal de sensations......mais les sensations, évidemment ce n'est pas l'objectif du film , mieux vaut l'accepter.......Le film est plutôt une histoire d'amitié (entre Roschdy Zem et benoit Poolvoerde) , une histoire alambiquée certes et qui conduit les deux compères dans les cimetières, les cirques et les cabines téléphoniques .......La première moitié du film se résume au vol du cercueil ( cela peut sembler long, mais c'est aussi une introduction aux personnages, background social, famille)....la deuxième partie change de rythme, elle est plus colorée (scènes de clowns, chantage au téléphone), et plus dialoguée.....Au final, on aimera ou pas, le film, il a de qualités et des défauts, (il est quand même en terme de réalisation supérieur à la moyenne française) mais c'est un cinéma qui quelque part se rapproche du cinéma anecdotique américain (my Week end with marylin, ce genre là en fait))......La fin est vibrante sur l'hommage à Chaplin, et on peut insister sur la qualité de la bande son (jazz, les lumières de la ville en leitmotiv).....A vous de voir......
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 577 abonnés Lire ses 2 255 critiques

    3,5
    Publiée le 5 février 2015
    Vous avez tous vu - et adoré - "Des hommes et des dieux".
    Saviez-vous que le film suivant de Xavier Beauvois est sorti le 7 janvier ? que personne n'en a parlé ? qu'il a quitté l'affiche sur la pointe des pieds ? que vous le verrez dans un an ou deux sur France 3 devant une camomille et que vous passerez un (très) bon moment ?

    "La rançon de la gloire" est inspiré d'une histoire vraie. En 1978, deux immigrés, polonais et bulgare, ont déterré le cercueil de Charlie Chaplin à Vevey et ont demandé une rançon.
    Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem jouent à la perfection ces deux charlots paumés qui, pour sortir de la misère, forgent un projet rocambolesque et foireux. Chiara Mastroiani (en écuyère féérique), Peter Coyote (en majordome britannique) et Nadine Labaki (l’héroïne de l'hyper-sensuel "Caramel") complètent une distribution aux petits oignons.
    On pardonnera à cette belle histoire de 1h54 quelques longueurs pour n'en retenir que l'humanité réconfortante (cette dernière phrase est vraiment nulle)
    Bulles de Culture
    Bulles de Culture

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 634 critiques

    3,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    C'est grâce à un scénario rondement bien ficelé que le réalisateur entraîne le spectateur dans cette aventure drôle et insolite. On rentre totalement dans cette histoire au rythme soutenu, et on a continuellement envie de connaître la suite. Les scènes sont réjouissantes et donnent un goût de gaieté.

    Pour autant, derrière ce côté divertissant, il se cache une double lecture dramatique, volontairement mise au second plan par le cinéaste. Ses personnages sont tiraillés par des conflits insolubles qui accroissent l'effet d'empathie. On retrouve ainsi une réflexion poussée autour de quelques sujets d'actualité. Comment réinsérer un prisonnier après une longue période de détention ? Quelle valeur donner à l'accès aux soins pour tous ? Autant de questions à portée universelle qui n'ont pas encore trouvé de réponse dans nos sociétés actuelles et que le réalisateur transfigure dans le contexte des années 70.

    Au casting, l'entêté Benoît Poelvoorde entraîne son comparse, Roschdy Zem. Ensemble, ils sont sincères et libérés. En figure charismatique de l’œuvre, on retient la prestation exceptionnelle de Peter Coyote qui instaure une rigueur anglaise à l'ensemble grâce à son rôle de majordome impassible.

    Point d'orgue de cette réussite, la musique fascinante de Michel Legrand envahit la salle dès les premières minutes. Elle est intégrée à la dramaturgie du film, notamment lorsque les malfaiteurs viennent déterrer le corps avec des pas de velours, et donne une ampleur conséquente à la réalisation.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 641 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 9 janvier 2015
    Une très bonne comédie dramatique adaptée d'un faits divers que je ne connaissais pas.
    Le réalisateur s'est inspiré à sa façon de ce faits divers pour raconter la demande de rançon de deux personnes en situation de précarité.
    Pooelvoorde est toujours excellent comme d'habitude.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top