Notez des films
Mon AlloCiné
    The Yards
    note moyenne
    3,8
    3590 notes dont 309 critiques
    répartition des 309 critiques par note
    69 critiques
    135 critiques
    56 critiques
    37 critiques
    10 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur The Yards ?

    309 critiques spectateurs

    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,5
    Publiée le 28 juin 2014
    Un polar captivant, traité avec élégance. Entre liens du sang, mafia, manipulation, trahison, et vengeance, il s’agit d’une tragédie familiale au scénario très bien écrit, et à l’ambiance sombre et oppressante. Joaquin Phoenix et Mark Wahlberg crèvent l’écran. Un superbe drame qui vient s’ajouter à la très belle filmographie de James Gray et qui témoigne du grand talent du réalisateur !
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 1 411 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2014
    "The Yards" est le deuxième film du génial James Gray. Ce dernier s'attaque là plus à une histoire de famille qu'à une histoire sur la mafia. Gray développe avec brio les rapports (intensément complexes) entre les différents personnages (souvent destinés à l'impasse). Car la force majeure du film est bien de toujours échapper à la facilité. L'accession à la liberté, et non à la rédemption (comme chez Scorsese), se fait obligatoirement par un choix aux conséquences graves. De plus, l'intensité du thème du dilemme est représentée par un langage qui s'effectue plus par le regard que par les mots. En faisant durer le plan fixe sur un visage au lieu d'exercer le classique et rapide champ/contre-champ, Gray démontre l'intérêt qu'il porte à capter l'intériorité de ses personnages, et par conséquent, à représenter leur fragilité la plus profonde et sincère. Avec ce tel degré d'humanité dans la mise en scène, il est bien difficile de ne pas être ému, ou même bouleversé devant certains plans. D'une noirceur glaçante et d'une précision chirurgicale dans la réalisation, "The Yards" est un pur film de personnages, eux -mêmes interprétés par des comédiens magnifiques de justesse, et qui sonne comme la confirmation d'un auteur qui n'a pas fini de nous éblouir.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 927 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,0
    Publiée le 1 mars 2013
    Assez bon film malgré trop de longueurs (j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages et à l'intrigue). Mais 'The Yards' est un film à voir pour le jeu des acteurs, et l'originalité du scénario.
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 495 critiques

    4,5
    Publiée le 14 octobre 2013
    The Yards est un excellent polar signé James Gray, l'ambiance très soignée et au scénario bien écrit, le tout habillé par une très belle bande-son composée par Howard Shore. La qualité de l'interprétation de l'ensemble du casting est aussi au rendez-vous. Le déroulement de l'histoire est assez classique, posé, un peu lent mais jamais mou. Il manque toutefois une léger souffle épique mais cela n'entache pas la qualité du film. En conclusion, un très grand film.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 24 août 2018
    The Yards navigue avec aisance et sobriété à l'intérieur des codes du genre policier, mais creuse discrètement le sillon d'un film de gangsters impressionniste, dont l'originalité repose sur le choix d'un héros à la présence intermittente. La mise en scène traduit brillamment ce point de vue atypique grâce à l'utilisation récurrente de rétroviseurs, judas ou miroirs, qui médiatisent le regard du spectateur et lui donnent un accès tronqué, indirect, au milieu sans pitié du rail new-yorkais. C'est précisément ce détournement du regard, cette extériorité du point de vue, qui permet d'accéder au coeur de l'univers mystérieux où évoluent l'oncle et le meilleur ami de Leo, et à son inquiétante étrangeté. Mais plus encore qu'un film de gangsters, The Yards, comme tous les premiers films de James Gray, est avant tout une tragédie. Le scénario laisse peu de place à l'ambiguïté: pour entrer dans la lumière, il faut repousser les autres dans l'ombre. Le clair-obscur dont joue subtilement la photographie du film rejoint ainsi une opposition plus concrète (et même violente dans ses implications) entre l'ascension et la chute. Que toute cette trame soit elle-même prise dans la toile de relations familiales embrouillées, voire incestueuses, ne fait que renforcer cette dimension tragique et permet au film de dépasser le simple spectacle pour atteindre une certaine épure théâtrale.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 610 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mars 2016
    The Yards : Un film de truand assez noir et dramatique qui maitrise son scénario du début jusqu'à la fin, mais, il y a quand même pas mal de longueur du a un manque de rythme. C’est vrai, le film accuse d’un rythme qui est toujours le même, il y a pas de moment fort ou tout ce bouscule, même quand il y a des événements importants et ça c’est ennuyeux car l’émotion n’y est pas toujours. Ce qui est encore plus dommage, c’est que tout est s’y soigné et travaillé, que ce soi l’histoire, les rebondissements qui montent en intensités, les personnages et les lieux du film qui sont tellement bien posés car le film prend le temps de nous présentés tout ça, donc on s’y attache et c’est ce qui relève le film et qui nous fait regarder jusqu'à la fin. Car pour la petite histoire, c’est un jeune homme qui sort de prison et qui veut rendre sa famille fier en trouvant un boulot… Mais ça va tourner pas et des sorti de prison, il va être accusé d’un meurtre qui a pas commis et il va devoir prouvé son innocence face une entreprise très mafia ou mêle la corruption… Donc voila, le scénario est loin d’être ennuyeux. Ensuite, la réalisation, rien à dire, c’est impeccable, posé, l’ambiance très quartier, rurale est bien sympa. Et pour ce qui est des acteurs, ils sont convaincants, même Mark Wahlberg qui a une interprétation assez inhabituel, car il a un caractère assez timide, il ne cherche pas le bagarre… Il y a aussi le connu Joaquin Phoenix qui joue très bien. Donc voila, un bon polar, qui aurait mérité plus de rythme mais le scénario est solide.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 2 196 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2015
    Bonne réalisation de James Gray. Ce Thriller bénéficie d'un très bon scénario nous contant une belle histoire familiale ou la tension monte graduellement, pour tourner au drame. Le casting de choix regroupe des acteurs talentueux avec Mark Wahlberg ( Leo Handler) excellent dans le rôle principal, James Caan qui incarne Frank, l'oncle de Leo ; Charlize Theron très émouvante, est Erica, la cousine de Léo. Joaquin Phoenix ,également très convaincant, dans le rôle de Willie Gutierrez, le fiancé d'Erica. Après "La Nuit nous appartient" et le très bon "Little Odessa", The Yards est le troisième film de James Gray abordé. Le pitch : Leo sort de prison, il a pris 16 mois pour vol de voiture. Il rentre à la maison familiale ou une fête est organisée pour son retour ; il retrouve sa mère, sa cousine Erica et Willie son ami d'enfance. Demain, il ira chercher du travail à Electric Rail Corporation que dirige son oncle Frank.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 429 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mars 2014
    Deuxième film du rare James Gray, The Yard nous propose un portrait d'une famille mafieuse à l'entrée du XXIème siècle. On va suivre Léo, jeune homme plutôt réservé et qui sort de prison, il va tenter de se réinsérer "légalement" dans la vie active avec l'aide de son meilleur ami Willy. Il va donc entrer dans la société de son oncle et peu à peu va découvrir ce qui se cache réellement derrière. Entre trahison, loyauté, amitié ou encore liaison dangereuse James Gray brasse plusieurs thèmes chères à ce genre de film, et il le fait merveilleusement bien. C'est subtil et souvent poignant. Il montre aussi toutes ses qualités de metteurs en scène, c'est original et vraiment bien filmé. La photographie est superbe, très nette. The Yards est aussi porté par une troupe de talentueux comédiens et en premier lieu Joaquim Phoenix, qui fait ressortir toute la dramaturgie de son personnage. Mark Whalberg, Charlize Theron et James Caan, très sobre, sont impeccable. Un grand film signé James Gray, dramatique et passionnant.
    Pleymo210
    Pleymo210

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 499 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2013
    Même si esthétiquement James gray réalise un film parfait en filmant avec brio un New York des plus sombres et que la prestation de Mark Whalberg frôle la perfection, on ne peut tout de même pas dire que l'originalité soit le point fort de The Yards. Un ancien détenu essayant de se repentir, cela donne l'impression d'avoir déjà vu ça une centaine de fois. L'enquête policière traîne en longueur et peine à passionner le spectateur après une première demi heure très réussie. Même le rebondissement final peine à satisfaire le spectateur malgré quelques surprises le suspense est loin d'être à son comble. Dans un tout autre thème, mais pas si différent on préfère La 25 ème heure de Spike Lee qui offre une approche plus difficile et percutante du traumatisme de la prison bien que le personnage principal s'apprête seulement à y aller. Encore une fois, bien que Whalberg soit largement à la hauteur, l'absence d'imagination vis à vis de son personnage et plus globalement vis à vis du scénario fait de The Yards un film qui ne restera pas dans les annales.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 140 abonnés Lire ses 464 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juin 2013
    Lorsque 2000 touche à sa fin, le bilan de James Gray est particulièrement amer : The Yards, son dernier film en compétition à Cannes se fait d'abord bouder par les festivaliers pour subir quelques mois plus tard un échec critique et public et ce, des deux côtés de l'Atlantique. Quelle gifle pour celui qui, cinq ans plus tôt, avait impressionné l'ensemble des cinéphiles avec Little Odessa. Pourtant ces deux films de James Gray ne sont pas si différents et restent tous les deux de très bons films. Ils traitent tout d'abord du même sujet sans tomber dans la redite, grâce à d'excellentes influences qui vont de Friedkin à Coppola. James Gray arrive dans The Yards à trouver le juste milieu entre ambitions artistiques et divertissement. Les thèmes déjà présents dans Little Odessa tels que l'ambivalence de la famille, l'expiation et la douloureuse trahison se retrouvent dans ce film. Mais cette fois, James Gray racle, affine et polit sa trame afin de dégraisser le superflu générique de son genre de prédilection, et ne retenir que l'essentiel : la tragédie de personnages incapables de contrôler leur destin, condamnés par avance. The Yards est doté d'une noirceur sans égal mise en scène par une originalité flagrante : e film commence par trente secondes de noir symbolique avant de voir Leo émerger d'un tunnel de métro, ce même noir qui envahit quelques minutes plus tard l'appartement de sa mère lors d'une coupure de courant survenant curieusement alors que Leo et Erica sont côte à côte ; ce noir annonce bien sûr la nature éminemment destructrice de leur relation. The Yards est donc traversé par une fatalité d'une noirceur terrifiante, manquant fréquemment de s'enfoncer dans les ténèbres silencieuses. Et c'est là que réside le grand talent de Gray : parvenir à assimiler un univers d'images glacées avec des musiques solennelles, où chacun fait preuve de réserve dans le plus profond de son malheur, et réussir malgré tout à nous immerger dans un niveau d'implication rarement atteint afin de mieux nous toucher quand le couperet de la fatalité tombe. Doté d'un réalisme et d'un casting incroyables, The Yards une oeuvre d'une cohérence sans faille, qu'il s'agisse de sa mise en scène, de ses choix esthétiques, jusque dans la symétrie de son récit. Le film finit comme il commence : Leo assis dans une rame de métro, faisant le chemin inverse. Entre-temps, il ne s'est pas reconstruit ; pire, il n'a semé que le malheur et la désolation. Alors, Leo retourne d'où il est venu, dans le tunnel, aller simple cette fois vers le néant. Il le sait, nous aussi et on en a les yeux humides. Tout ça aussi grâce à l'interprétation grandiose de Walhberg, Phoenix et Theron. Un très bon film, qui lance une carrière fulgurante pour James Gray.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 2 juillet 2014
    Six ans après "Little Odessa", le brillant James Gray sort "The Yards", un polar très sombre à l'atmosphère toujours aussi étouffante. Un scénario solide et efficace. On y suit Léo Handler, un jeune homme d'une vingtaine d’années, qui vient de sortir de prison. Son seul souhait est de trouver un travail afin de se réinsérer correctement dans la société... Son oncle qui dirige l'Electric Rail Corporation l'embauche au sein de son entreprise... Mais bientôt, Léo va découvrir les sombres affaires qui ont lieu dans cette entreprise et se retrouver dans une situation très compliquée... On explore une fois de plus le milieu mafieux avec liens du sang, amitié, trahison et vengeance. La mise en scène est travaillée, chaque plan est soigné. La bande originale de Howard Shore est superbe. Mark Wahlberg est très bon. Joaquin Phoenix (récompensé à deux reprises pour son rôle), James Caan et Charlize Theron dans les seconds rôles sont aussi excellents. Un très bon film, un polar d’excellente qualité.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 1 961 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2017
    Après "Little Odessa" et avant "La nuit nous appartient", James Gray nous emmenait une fois encore au coeur de la pègre avec "The Yards" et son casting 3 étoiles. Mark Wahlberg a rarement été si convaincant dans un rôle, paumé et pas futé (au moins au début), on sent tout son désarroi au fur et à mesure que l'intrigue avance, embarqué tant bien que mal dans de sordides affaires. Phoenix, Caan et Theron assurent le show comme attendu et l'aspect psychologique des personnages est très bien mis en exergue ici. La principale différence d'ailleurs avec les mastodontes du genre que sont les Scorsese, De Palma, Leone et consort tient surtout du fait de l'importance des liens familiaux dans "The Yards". Pour le reste c'est plutôt classique avec les traditionnels trahisons, pressions et autres assassinats mais l'ambiance plus feutrée qu'à l'accoutumée fait son petit effet. L'air de rien et même s'il n'est pas du même niveau que les chefs d'oeuvre du genre, le deuxième long métrage seulement de James Gray se hisse aisément parmi les très bons films de mafia. A voir, assurément.
    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 532 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juin 2014
    Six ans après son premier long-métrage, "Little Odessa" à l'image du reste de sa filmographie, le prodige James Gray récidive avec un grand polar noir, une tragédie familiale dans la lignée de Francis Ford Coppola. Léo Handler vient de sortir de prison et rentre chez lui avec la ferme intention de rester dans le rang. Son oncle Franck lui propose un boulot dans sa société de métro et Leo sera témoin malgré lui des méthodes mafieuses de l'entreprise : sabotage, corruption, meurtre, et connaissant les lourds secrets de ses proches, deviendra une cible. Le réalisateur américain James Gray continue de s'attaquer à l'image de la famille et à ses grandes tragédies dans ce drame Shakespearien contemporain qui laisse le spectateur pantois. La réalisation frôle la perfection et ce à plusieurs niveaux, le travail sur les couleurs est assez prodigieux, les couleurs sont sombres et monochromes, beaucoup de gris, de marron, ce qui accentue le côté obscur des personnages, souvent effacés de l'écran. L'ambiance est glaciale, sans la moindre once de chaleur, plaçant le film dans une froideur et une noirceur absolue. Le travail sur la photographie est remarquable, tout en clair-obscur, ainsi que les jeux de lumière et les contrastes. La partition, subtilement composée par Howard Shore, imprègne au film une ambiance tragique avec notamment de longues notes sombres au rythme lent. L'excellent scénario permet au réalisateur d'exploiter de nombreuses thématiques et d'exploiter en profondeur la psychologie de chaque personnages. "The Yards" jouit d'un casting de haute volée composée de quelques stars au talent indéniable : Mark Wahlberg s'offre l'une de ses plus belles compositions dans ce rôle où il interprète un jeune homme mal intégré qui ne trouve pas sa place dans la société, l'élégant Joaquin Phoenix, l'hésitante Charlize Theron et le charismatique James Caan complètent les rangs. Ainsi, "The Yards" est un drame familial puissant et intense qui prouve que James Gray est un réalisateur de talent d'une grande maturité.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 519 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un pur chef d'oeuvre!!!!!! Les cinephiles aimant les films de gangsters font souvent reference aux films signés par Martin Scorsese, Brian De Palma, Francis Ford Coppolla et d'autres. Je penses qu'on devrait ajouter a cette liste le réalisateur James Gray qui, aprés l'excellent film de gangster "Little Odessa", datant de 1994 avec Tim Roth et Edward Furlong, signe pour son deuxieme film, un veritable bijou avec "The Yards". L'histoire de Leo, sortant de prison et voulant retrouver une vie normal auprés de sa mere, trouve du travail dans l'entreprise de son oncle accompagnant son meilleur ami Willy, qui est le fiancé de sa cousine, dans les affaires . Un soir , Leo accompagne Willy chez une entreprise concurrente pour saboter le materiel. Mais ca degenere, le gardien est tué par Willy et Leo assome un officier de police qui l'a reconnu comme seul suspect...... Une histoire ou riment meurtres, corruptions et trahisons familiales, le tout servis par d'excellents acteurs comme Mark Walhberg, James Caan , Faye Dunaway et surtout un trés sobre Joaquin Phoenix. Un trés grand film a ne pas louper.
    blacktide
    blacktide

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 795 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2014
    Second film du talentueux James Gray, "The Yards" est une perle du drame familial, le tout porté par d'incroyables acteurs. Le film nous entraîne dans le monde de la mafia, de la corruption, du meurtre... avec Léo qui va découvrir un terrible secret au sein de sa famille... (Suspens). L'histoire est très intéressante, les acteurs fantastiques: Mark Wahlberg montre l'étendue de son talent (après l'excellent Boogie Nights de Paul Thomas Anderson), Joaquin Phoenix est inquiétant dans son rôle, il est noir et dans le même genre que ses autres rôles avec James Gray et James Caan est un véritable parrain à la Marlon Brando... Ce drame est froid, noir, c'est un polar familial magnifique qu'il ne faut pas manquer. Résultat: un film très réussi signé par un réalisateur qui ne manque pas de talent!!!!!!!!!!!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top