Notez des films
Mon AlloCiné
    La Finale
    note moyenne
    3,7
    2202 notes dont 281 critiques
    répartition des 281 critiques par note
    72 critiques
    70 critiques
    89 critiques
    37 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur La Finale ?

    281 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2799 abonnés Lire ses 1 446 critiques

    2,5
    Publiée le 24 mars 2018
    « La Finale » avec ce titre en trompe l’œil, va après « Tout le monde debout » nous confronter au handicap, ici celui dû à la vieillesse avec le syndrome d’Alzheimer... Comme dans la réalisation de Frank Dubosc, le propos est de dédramatiser cette maladie pourtant redoutée par tous, par un rapprochement touchant entre petit-fils et grand-père et aussi par des situations déjantées et rocambolesques à répétition ! Si le premier aspect peut apporter une certaine tendresse et de l’émotion par le changement de regard de Jean-Baptiste envers ce Roland, qui deviendra enfin et finalement Papy, l’autre côté nous emmène dans un parcours chaotique totalement invraisemblable afin d’assister à cette fameuse finale, où de trains en trains, et de bus en bus, on sait évidemment que lors du dernier essai inévitable, notre duo arrivera à bon port comme de bien entendu ! Et là, ce périple insensé est sans doute la goutte d’eau qui gâche le plaisir de cette relation qui de fait, au lieu de nous séduire et de nous attendrir finit par être très lourde, à force de clichés déjà vus mille fois... Cependant au milieu de tout ce charivari interminable, une rencontre féminine inattendue, quelques moments de rêve et d’égarement, les yeux vides et perdus, nous surprennent enfin, résonnent justement et des instants comme ceux-là, on en voudrait bien plus car ils étaient exactement ce qu’il fallait privilégier pour en faire un film sensible, drôle et humain de bout en bout... Robin Sykes à préféré en faire une comédie vitaminée à hue et à dia, avec des rebondissements évidents et trop répétitifs, au risque de nous lasser évidemment. Il fallait choisir et miser sur la juste mesure, et une fois de plus dommage ! Thierry Lhermitte quoique encore un peu trop fringant et dans le vent dans ce rôle difficile, ne s’en tire pas trop mal, tandis que Rayane Bensetti est aussi bien dans la peau du petit-fils même s’il en fait un peu trop sur les bords... Ces deux héros auraient donc juste mérité un traitement plus subtil dans l’écriture des dialogues, afin de les rendre vraiment intenses et présents à l’écran... Quant aux rôles secondaires, ils n’apportent finalement pas grand chose dans leurs aventures, là aussi, à dormir debout ! Et donc une très bonne idée sur le fond, mais que c’est difficile de garder le meilleur et de le cultiver amoureusement, pour en faire du vrai bon cinéma !
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 664 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mars 2018
    « La Finale » commence très bien, sur les chapeaux de roue même. Après une scène pré-générique intelligente qui nous indique avec pudeur et discrétion que le personnage de Roland, incarné par Thierry Lhermitte, commence à avoir les symptômes de la maladie d’Alzheimer, on nous plonge directement dans la comédie avec entrain et folie. En effet, on est un an plus tard et Roland a été placé dans sa famille et le scénario lui fait faire en à peine dix minutes, toutes les gaffes possibles, inimaginables et surtout drôles qui peuvent affecter un souffrant de cette maladie. Mais Robin Sykes, dont c’est le premier film, parvient tel un équilibriste à ne jamais tomber dans la gaudriole et l’humour lourd ou désobligeant vis-à-vis de cette maladie. A l’instar de « Patients » ou du récent « Tout le monde debout » avec les handicapés physiques, ici on ne rit pas des malades mais avec eux. Ce sujet est ici, bien que pris par le prisme de l’humour, traité avec une grande délicatesse. Et puis on ne peut que fondre devant le duo à priori antinomique constitué par Lhermitte et le jeune Rayane Bensetti qui, contrairement à Kev Adams, fait preuve d’un beau talent de comédien. Il est juste et apparaît comme un parfait contrepoint à un Thierry Lhermitte qui assume son âge et se montre touchant. C’est le genre d’association de cinéma à laquelle on ne s’attendait pas et dont on n’attendait rien mais qui surprend et de la plus belle des manières. Il y a pas mal de situations croquignolettes dans « La Finale » et il arrive de rire aux éclats à plusieurs reprises devant les oublis et les fuites de Roland (comme la scène où il rencontre une charmante dame atteinte elle aussi d’Alzeihmer), mais davantage dans la première partie. Le film est pourtant court car il dure moins d’une heure et demie mais la seconde partie se traîne un petit peu, le rire se faisant plus rare et occasionnel, remplacé par un sourire certes toujours vissé aux lèvres. En revanche, quand il aborde le trauma de Roland et se laisse aller complètement à l’émotion, le film s’avère un peu plus maladroit. On regrette surtout que le long-métrage adopte la forme du road-movie mais peine à renouveler ses enjeux comiques et dramatiques sur le long terme. Il manque à cette histoire davantage d’écriture, non pas dans les personnages mais dans le parcours vécu par les deux interprètes principaux. C’est dommage car tout cela était prometteur et avec un scénario plus abouti « La Finale » aurait pu convoler avec « Intouchables » dans le registre de la comédie dramatique en or massif. A la place, le réalisateur et son scénariste préfèrent s’attarder sur un match de basket ou sur une rediffusion de la finale de la Coupe du monde 1998. Pas déplaisant mais pas foncièrement intéressant non plus, il faut l’avouer. Dans tous les cas, on passe un moment sympathique à défaut d’être inoubliable et on se régale de quelques excellents gags portés par un Thierry Lhermitte très en verve et la révélation du jeune Rayane Bensetti. Plus de critiques sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    3,5
    Publiée le 26 mars 2018
    Nouvelle comédie française au thème osé, "La Finale" vient porter un regard bienveillant et décalé sur la maladie d'Alzheimer, s'affranchissant intelligemment des comédies romantiques et autres films à la mode. Ici, l'histoire se concentre sur la construction d'une relation entre un grand-père malade et son petit-fils qu'il n'a pas vu grandir. Etonnement, cette première réalisation de Robin Sykes étonne par sa simplicité et par son duo qui se conjugue à merveille : Thierry Lhermitte est drôle malgré lui et très touchant tandis que Rayane Bensetti rayonne avec peps et allégresse ! A mentionner l'interprétation juste d'Emilie Caen dans le rôle de la mère, déboussolée et tendre. Mixe d'émotions et d'humour à la fois subtil et léger, on se laisse embarquer dans cette relation en devenir, entre nostalgie du passé et moment présent pleinement vécu ! On ne rit jamais des malades mais avec eux, et le film ne tente pas d'apporter une solution miracle à cette maladie mais montre qu'on peut partager un quotidien sans les mettre constamment de côté. L'idée du road movie initiatique est efficace et contribue à bon nombre de rebondissements bien trouvés : coincé avec son grand-père chez lui, il ne peut assister à sa finale de basket sur Paris et décide contre l'avis de ses parents d'y aller accompagné de Roland atteint de la maladie d'Alzheimer... C'est drôle, juste, touchant et ce duo intergénérationnel contourne les temps morts et les déjà-vu ! Non sans incohérences, "La Finale" est loin d'être une histoire extraordinaire mais le scénario ainsi que son duo d'acteurs portent toute la sincérité jusqu'à sa fin, elle aussi très belle et pleine de tendresse. L'ensemble aurait pu être plus approfondi et développé mais pour un premier film, c'est une bonne surprise à laquelle on ne s'attendait pas !
    janus72
    janus72

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 236 critiques

    3,0
    Publiée le 21 mars 2018
    Scénario assez capillotracté mais T. Lhermitte est comme souvent excellent et puis Rayane Bensetti assure bien. Film sur un sujet casse-gueule qui s'en sort plutôt bien même si le (la) Final(e) est too Much. On rit souvent et par moments tout devient bien plus... glaçant, mais cette alternance de chaud & froid donne au bout du conte quelque chose qui tient la route, même sans permis.
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 393 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mars 2018
    Dans "La Finale", Thierry LHERMITTE forme un duo touchant avec le jeune Rayane BENSETTI. Cela fonctionne très bien. L'acteur expérimenté assure parfaitement dans le rôle de cet homme atteint de la maladie d'Alzheimer. Il mérite amplement sa récompense au dernier Festival de l'Alpe d'Huez. L'histoire est très simplette, mais le réalisateur nous offre un road-movie rythmé avec de bon sentiments.
    Philippe.R.Villeurbanne
    Philippe.R.Villeurbanne

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 33 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2018
    Un film extremement sympathique , avec certes des défauts de débutant mais ça se laisse regarder et c'est toujours mieux un samedi soir que de regarder "meurtres à troufignac les clochettes" sur la 3. Lhermitte impeccable comme d'hab.
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 414 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mars 2018
    De bons acteurs, même si Rayanne Bensetti est un peu novice, Thierry Lhermitte et ce dernier nous font bien comprendre que la maladie d'Alzheimer est terrible lorsque cela touche un proche et que chacun malgré tout veut continuer de vivre sa vie comme si de rien n'était. Pourtant Roland qui en souffre a besoin de beaucoup d'attention, mais lorsque l'on est jeune et que l'on veut vivre sa passion, on fait fi de tout cela. D'où l'attitude de JB que l'on pourrait croire égoïste, à la limite inhumain. En fait ce film prouve qu'il n'en rien et fait vivre des moments d'émotions intenses lorsque les souvenirs réapparaissent chez le "papy". Je pense que le but de ce film est de nous faire comprendre que personne n'est à l'abri de ce phénomène et surtout que chacun doit prendre conscience qu'à ce moment là, la famille se doit d'être unie pour que cette dernière puisse avoir des déclics de joie et de bonheur.
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 2 005 critiques

    2,5
    Publiée le 22 mars 2018
    A part la fin pas mal , le reste du film defile sans grande passion , c'est assez quelconque , les acteurs moyen et l'histoire cousu de fil blanc.
    Benjub
    Benjub

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 596 critiques

    2,0
    Publiée le 21 mars 2018
    Le duo Lhermitte - Bensetti fonctionne plutôt bien même si l’on voit que Bensetti manque d’expérience dans le métier. Thierry Lhermitte quand à lui est dans un rôle mal taillé pour lui ou il peine à prendre pleine possession de son rôle. Sinon, c’est léger, sans grande ambition, parfois touchant et drôle. On a déjà vu beaucoup mieux.
    gaetan1.arnould
    gaetan1.arnould

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 376 critiques

    2,5
    Publiée le 22 mars 2018
    Petite déception au vu des bonnes critiques que j'avais entendues. L'histoire est un peu répétitive et finalement assez ennuyante. On a peu l'impression de regarder une fiction télé sur TF1, impression renforcée par le jeu un peu caricatural de Bensetti. Thierry Lhermitte est plus juste et assez touchant dans son interprétation. Les dix dernières minutes sont davantage réussies et rehaussent le niveau du film.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 623 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2018
    C'est une très bonne comédie efficace, amusante et sans temps mort. J'ai passé un excellent moment de divertissement et de détente. Les 1 h 30 passent très vite, aucun risque de s'ennuyer et cette histoire marie parfaitement amusement et émotions.
    findy14
    findy14

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 23 mars 2018
    Mon grand père avait la maladie d'Alzheimer et ce film m'a tellement fait penser à lui! Ce film est réaliste, il montre la maladie telle qu'elle est vraiment. La finale c'est passer par tous les états, c'est de l'humour, de l'émotion et Rayane est un véritable rayon de soleil !
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 573 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mars 2018
    Pas mal. Je m'attendais à beaucoup mieux. C'est globalement vu et revu .. scénario sans originalité, cles acteurs sont pas mal .....mais ça fonctionne un peu quand même . Un moment sympa sans plus.
    J-C D.
    J-C D.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 159 critiques

    3,0
    Publiée le 23 mars 2018
    Traiter le sujet de l’Alzheimer de façon humoristique, c’est forcément se(nous) mettre en permanence sur le fil du rasoir. Certes le déroulement est très prévisible, certes il utilise à peu près tous les clichés du genre (notamment la partie road movie) , mais il est si bien interprété par les deux acteurs vedettes et il est si sympathique que, même si on a du mal à y croire, il mérite le détour.
    De Cinéphiles à Cinéphiles
    De Cinéphiles à Cinéphiles

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 771 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mars 2018
    Avec les comédies françaises, on a toujours l’impression de prendre un risque en allant les voir, il y en a de très bonnes, mais aussi régulièrement des belles déceptions. La finale est pour le coup un très bonne surprise : le duo Lhermitte / Bensetti fonctionne parfaitement, au fur et à mesure du film, leur relation s’intensifie et est de plus en plus touchante, c’est très justement joué. Quelques répliques et situations sont assez amusantes, mais le sujet abordé dans le film est lui plutôt dur. Parler d’une maladie neurodégénératives n’est jamais facile mais le film s’en sort bien. Sans en faire trop, il nous montre les difficultés du quotidien, les moments sombres, mais aussi qu’on peut toujours être proche et complice. Le ton reste quand même assez léger pour mettre surtout l’accent sur le soutien, l’écoute et le partage. Rien à dire, on passe un très beau moment d’émotions !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top