Mon compte
    Kandisha
    note moyenne
    1,3
    249 notes dont 92 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 92 critiques par note
    0 critique
    3 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    21 critiques
    60 critiques
    Votre avis sur Kandisha ?

    92 critiques spectateurs

    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 921 abonnés Lire ses 1 256 critiques

    3,0
    Publiée le 30 juillet 2021
    À peine remis de "The Deep House", Alexandre Bustillo & Julien Maury refont parler d'eux avec "Kandisha", leur précédent long-métrage tourné trois ans après leur amère expérience américaine sur "Leatherface" mais resté depuis inédit à cause, on l'imagine, des conséquences néfastes d'une certaine pandémie sur l'industrie cinématographique. Alors que "The Deep House" s'est accaparé la lumière en ayant les honneurs d'une exploitation sur grand écran, "Kandisha" se contente lui d'une simple sortie VOD anonyme au coeur de l'été 2021 (avec en plus une affiche ne le mettant pas vraiment en valeur). Et, personnellement, je ne peux que le regretter car "The Deep House" m'a extrêmement déçu (à mes yeux, un found-footage terriblement lambda dissimulé derrière le cadre étonnant d'une maison immergée) au contraire de "Kandisha" qui, sans m'avoir transcendé, s'est révélé être une proposition bien plus sympathique de slasher fantastique se déroulant dans une cité.

    Alors, oui, sur le principe, Bustillo & Maury se contentent seulement à nouveau de déplacer un sous-genre de l'épouvante/horreur très référencé 80-90's du cinéma U.S. dans un contexte où on ne l'attend pas forcément. Ici, en tant que telle, la légende marocaine (réelle) d'Aïcha Kandisha, une femme devenue un esprit démoniaque décimant l'entourage masculin de celle qui a eu la malheureuse idée de l'invoquer, n'est qu'une énième variation de tout un pan d'antagonistes surnaturels bien connus par les rituels qui la gouvernent (de Candyman à Bloody Mary en passant par la Dame Blanche/Llorona récemment) et surfant de plus de manière bien pratique sur la mouvance féministe actuelle par la figure vengeresse qu'elle incarne. De même, tout ce qui se rattache à elle dans le film, aussi bien dans ses agissements que les moyens imaginés pour la contrecarrer, aura peu de chance de laisser bouche bée de surprise un habitué de ce type d'intrigue par la progression convenue qui en découle. Quelques moments forts viendront tout de même tenter de changer la donne, notamment dans la dernière partie (une mort à la violence redoutable ou une séance cauchemardesque chez un médium), et l'apparence changeante réussie du spectre meurtrier (un défilé parfait de masques que l'on pourrait imaginer de la part d'un succube) imposera souvent une atmosphère étrange lors de ses manifestations mais, globalement, on ne peut pas dire que l'aspect surnaturel stricto sensu de "Kandisha" saura à lui seul lui assurer un caractère unique.

    C'est en effet bien l'idée de réutiliser tous ces éléments au sein d'une cité et de tout son décorum, avec la spécificité de cette légende, qui va donner sa saveur au film de Bustillo & Maury.
    Bien avant que Kandisha entre en scène, le tandem nous immerge dans le quotidien de cette banlieue où, à la froideur architecturale extérieure, répond la chaleur d'un vaste monde d'intérieurs ultracolorés, comme si chaque pièce représenté à l'écran n'était qu'un infime point de la mosaïque cosmopolite des multiples existences constituant le melting-pot de cette banlieue. Formellement, "Kendisha" n'oublie ainsi jamais de faire de ce large brassage culturel la palette artistique sur laquelle ses réalisateurs s'appuient pour composer des plans travaillés et d'une richesse (lumières, photo, décors, etc) comme on en croise finalement peu dans un cinéma français ayant du mal à définir la vie d'une cité au-delà des stéréotypes habituels. Et, quand l'ombre de Kandisha envahit ce quartier, autant dire que le choc d'ambiances va se traduire aussi visuellement avec une pénombre paraissant chercher de plus en plus à dévorer chaque afflux de couleurs propagé à l'écran.
    Parallèlement, cet univers plein de vie est le compagnon de route idéal pour exalter l'âme du trio d'héroïnes poursuivies par le démon. Bien entendu, on ne peut passer outre qu'à elles seules, elle symbolisent physiquement une communion "black-blanc-beur" mais le film met également en exergue avec intelligence la pluralité de leurs statuts sociaux dans cette cité qui, malgré tout, n'empêche nullement ces jeunes femmes de se retrouver ensemble afin de célébrer la force de leur amitié. Que cela soit à travers la légèreté de leurs échanges (et de bonnes vannes) ou au détour d'une situation dramatiquement réaliste, Bustillo & Maury prennent réellement le temps de construire ces héroïnes et quelques seconds rôles masculins dans leur sillage, cherchant en permanence à tirer profit de la différence que peut apporter ce métissage urbain et ces personnages face à la présence extraordinaire d'une entité telle que Kandisha.

    D'ailleurs, si l'on devait juger "Kandisha" seulement à l'aune de sa dimension humaine et de certaines liaisons sous-jacentes entre passé et présent issues de l'introduction d'un fantastique ancien dans cet environnement contemporain, on pourrait dire que le contrat est pleinement rempli, offrant un film agréablement métissé et bercé par le vent de fraîcheur de son ton soufflé sur des archétypes horrifiques... dans lesquels il se complaît hélas un peu trop.
    Kandisha et tout ce qu'elle amène de paranormal dans ses bagages ont beau être très âgés, ils sont aussi d'une rigidité scénaristique trop désuète pour emmener le film vers quelque chose de plus incontournable. Là où Alexandre Bustillo et Julien Maury cassent aisément certaines barrières d'univers avec l'objectif d'amener un élan horrifique dans d'autres sphères de notre société, leur amour immodéré pour ce cinéma se traduit par une reproduction encore bien trop appliquée de ses codes les plus attendus et c'est bien là que réside leur principale limite à l'heure actuelle.
    En tout cas, vous l'aurez compris, plutôt que d'aller perdre votre temps dans une maison au fond d'un lac en leur compagnie cette année, on vous conseillera nettement de laisser sa chance à "Kandisha" qui, entre passé et modernité, entre slasher et surnaturel, fait entendre sa voix aussi atypique qu'attachante dans le cinéma de genre français.
    Leila M
    Leila M

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 1 août 2021
    pire film de ma vie.

    bourrée de clichés, stéréotypes racistes et islamophobie,ignorance à fond.
    Une souffrance et l'impression d'avoir gaché mon temps pour cette merde, mais pas étonnant de la part d'un réalisateur francais.
    si vous voulez regarder utilisez un site de streaming mdrrr donnez pas votre argent à des gens qui respectent rien
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3798 abonnés Lire ses 6 297 critiques

    2,0
    Publiée le 30 juillet 2021
    "Kandisha" est un slasher surnaturel assez décevant qui ne procure ni sensation ni frisson. On suit trois jeunes femmes qui sont confrontées à un esprit vengeur après que l'une d'elles a invoqué Aïsha Kandisha, personnage très connu dans la mythologie marocaine. Si Alexandre Bustillo et Julien Maury avaient commencé très fort avec l'excellent "À l'intérieur", c'est un peu plus compliqué depuis et ça se confirme une nouvelle fois. Leur film manque de rythme, d'intensité, de moments forts. Même les mises à mort sont décevantes alors que les deux réalisateurs nous avaient habitués à des scènes bien gores dans leurs précédents films. S'il y a déjà eu un film sur cette légende, elle reste assez méconnue seulement, le traitement n'apporte rien de nouveau par rapport à d'autres films sur des esprits vengeurs. Déjà, et pour plus de crédibilité, l'histoire aurait dû se dérouler au Maroc. Cela nous aurait évité également cette mise en place poussive avec ces dialogues ridicules et tous ces clichés sur la banlieue. Bref, un film d'horreur qui ne remplit jamais son rôle.
    Amn Aguilera
    Amn Aguilera

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 1 août 2021
    Il y'avais tellement mieux a faire avec cette légende d'horreur.. Jeux d'acteur plus que malaisant.. Scénario d'une simplicité enfantine.. J'ai perdu 1h25 de ma vie.
    monkey luffy
    monkey luffy

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 6 août 2021
    Catastrophique du début a la fin :

    L’acting est moisie même le jeux acteurs de créateurs de contenus sur YouTube et bien plus qualitatifs.

    Le respect de la légende de Aicha kandisha n’a absolument pas été respecté. Même le physique du démon , ils ont réussis a le rater et ils en ont aussi profité pour la dénuder un petit peu parce que ils faut bien un petit peu de fan service hein. Pourquoi elle porte un voile qui cache son visage alors que dans la légende elle attire les hommes grâce a sa beauté ?!

    Il y’a autant de clichés sur les cités de France et la communauté maghrébine que humain sur terre .

    Et pour couronner le tout le film ne fait absolument pas peur!

    Le seule point positif c’est que les effets spéciaux ne sont pas totalement moche .

    En conclusion :

    C’est vraiment le film à voir si vous voulez gâcher votre temps . Orienter vous plutôt vers un Dabbe si vous voulez voir un film horreur « plus orientale » . Je me demande même si les réalisateurs on pris la peine de se renseigner à propos de la légendes...
    samyr1979
    samyr1979

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 34 critiques

    1,0
    Publiée le 1 août 2021
    Il y avait pourtant matière à faire un film pas mal mais l'interprétation des acteurs est catastrophique. Et le cadre de la banlieue totalement inapproprié. Dommage
    Nazaré
    Nazaré

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 9 août 2021
    Bon je vais être court. C’est un mauvais film digne de la réputation du cinéma français.
    Le film ne fait pas peur, la seul bonne chose dans ce film c’est 4 scène gore avec de bon effet spéciaux et 2 apparitions sur 10 de Aïcha Kandisha que je trouve sympathique.
    Le reste c’est un ramassis de cliché et une insulte même à la culture maghrébine. Les acteurs sont mauvais au point qu’à plusieurs moment je suis parti vérifier si ils n’avaient pas tourner dans « petit secret entre voisin » enfin bref. N’allez pas perdre votre temps
    Pascal Lecullier
    Pascal Lecullier

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,5
    Publiée le 1 août 2021
    Excellent KANDISHA!!!!! les effets spéciaux sont très bons, et l’histoire bien que loufoque se tient on rentre dans la malediction de ce voile démoniaque
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 284 abonnés Lire ses 9 865 critiques

    1,0
    Publiée le 21 août 2021
    Basé sur le personnage d'Aïcha Kandisha une sorte de Dame Blanche marocaine vengeresse le film décentre son propos en le situant en banlieue parisienne et non au Maroc. Suivant trois adolescentes graffeuses le duo de réalisateurs s'attelle dans un premier temps à explorer l'espace géographique et la vie quotidienne du lieu. C'est par cette exploration des lieux que ressurgira la légende d'Aïcha Kandisha. D'abord prise comme une blague par nos trois héroïnes l'entité démoniaque se matérialise suite à l'appel d'Amélie agressée par son ex-petit ami. Étonnamment lors de la partie dramatique de cette histoire notre duo se montre très peu convaincante en tout cas bien moins que dans les trois premiers meurtres de notre femme fantôme. Mais tous ca accusent encore plus le manque de budget d'un film déjà peu crédible...
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 289 critiques

    3,5
    Publiée le 31 juillet 2021
    Un très bon film d'horreur , sans prétention, bien joué , assez court pour captiver. ça reste classique mais le coté français fait plaisir. Merde filez un gros budget aux réalisateurs ! on sent qu'ils ont des idées à revendre
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 3 180 critiques

    3,0
    Publiée le 18 octobre 2021
    Un slasher imparfait mais prenant et bien flippant, servi par une mise en scène efficace et une interprétation convaincante.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1286 abonnés Lire ses 4 038 critiques

    0,5
    Publiée le 30 septembre 2021
    Bon, ben Kandisha c'est vraiment le film de genre français comme on les aime pas, du moins comme je ne les aime pas ! Mon dieu que c'est mauvais ! Par le côté "banlieusard", vocabulaire vulgaire parfois limite compréhensible ça m'a un peu fait penser à Sheitan. Mais à la limite Sheitan avait un côté bizarroïde qui rendait curieux. Là c'est juste nul. Les acteurs sont totalement en roue libre. On se croirait dans un épisode d'une mauvaise série télé française, voire d'un épisode de Plus Belle la Vie. Il y en a pas un pour rattraper l'autre, c'est daubesque. Le scénario n'est pas plus enthousiasmant. Prometteur sur le papier, on sent vite qu'on va sombrer dans une sorte de slasher assez basique mais en fait c'est encore pire, il n'y a juste aucun scénario et toutes les scènes sont ignoblement ratées. Je crois qu'on assiste à la pire cérémonie ésotérique de l'histoire du cinéma tant c'est médiocre. Candyman était un peu dans le même univers avec une créature également dans le même esprit mais il y avait de l'onirisme, de l'envoutement, le scénario roulait parfaitement, là c'est un jeu de massacre qui réussit en plus l'exploit d'être super light. Franchement, hormis 2 scènes horrifiques réussies, et surtout l'une qui surprend par son ultraviolence soudaine, Kandisha est un film d'horreur très mou, très soft, qui fera guère peur (mais sera déconseillé aux moins de 12 voire de 16 ans juste pour 30 secondes d'images). La mise en scène et de manière générale l'ambiance ne font guère d'effort. Les apparitions de Kandisha sont consternantes, la créature n'est pas du tout mise en valeur, elle ne fait pas peur, n'est pas sensuelle, son allure ne va pas du tout. En fait visuellement Kandisha souffre à l'évidence de son budget minable et de l'incapacité de ses réalisateurs à le transcender. Dans A l'intérieur ils avaient tout mis dans l'hémoglobine et les effets gores alors ça compensait un peu, mais là ben il y a rien.

    Kandisha est donc un film vide, moche, mal joué, au scénario anémique. 2 scènes horrifiques réussies ne peuvent pas compenser l'indigence globale de ce métrage. J'avais déjà pas été enchanté par A l'intérieur que je trouvais creux et totalement porté sur le gore, mais là c'est creux sans le gore, donc bon ! 0.5
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 611 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    0,5
    Publiée le 28 août 2021
    En parallèle de la sortie de “The deep house” au cinéma, un vieux projet de Julien Maury et Alexandre Bustillo sort cet été en vidéo à la demande. “Kandisha” met en scène trois adolescentes qui vont réveiller l’esprit de la fée ogresse mythologique Aïsha Kandisha, une légende très célèbre au Maroc. Tourné en banlieue, le long-métrage se veut réaliste et s’amuse à tuer les hommes de différentes manières. Alors que les actrices tentent de faire vivre leur personnage au mieux sans jamais y parvenir, il manque également à “Kandisha” une réelle profondeur pour exister. Beaucoup de séquences tombent à l’eau alors qu’elles auraient dû faire peur. La lenteur générale n’aide pas non plus à adhérer à cette mauvaise intrigue.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    ɱ ʌ T ɦ ɪ ƨ
    ɱ ʌ T ɦ ɪ ƨ

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 812 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2021
    Kandisha, le nouveau film d’horreur d’Alexandre Bustillo et de Julien Maury s’avère convenable malgré quelques défauts. La moyenne des spectateurs reste assez impressionnante, 1,2/5 ! Bah dit donc… Sur le moment je recherchais un peu ce genre de film à regarder, un film d’horreur plutôt court et gore. Je dois dire que je suis bien tombé, j’ai passé donc un bon moment. Après je n’ai pas trop fait attention au reste.
    zaref i.
    zaref i.

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 7 août 2021
    Beaucoup trop stupide et faux rien a rajouter stigmatiser stéréotypé casting nul acteur nul et les scènes ridicules
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top