Mon compte
    Bullet Train
    note moyenne
    3,9
    2509 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bullet Train ?

    343 critiques spectateurs

    5
    65 critiques
    4
    142 critiques
    3
    52 critiques
    2
    37 critiques
    1
    30 critiques
    0
    17 critiques
    Louis R.
    Louis R.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 46 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2022
    David Leitch nous prouve encore une fois avec Bullet Train qu'il sait faire des films d'action, marrant, sanglant et efficace.
    2h non stop avec des retournements de situation très bien amené, une réalisation super fluide et entraînante.
    Alors oui il y a parfois quelques facilités, mais on ne vient pas voir ce film pour réfléchir mais pour se divertir et clairement le contrat est extrêmement bien rempli !
    Thomas D
    Thomas D

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 122 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2022
    Une petite pépite ce film . Un savant mélange d'action et de répliques badasse entre kill bill et deadpool avec un casting de folie . Original et marrant avec quelques surprises. Ça fait plaisir de voir ce film au ciné . N'hésitez pas . On y passe un très bon moment ( Attention il y a quelques scènes assez violentes )
    Sam L
    Sam L

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 4 août 2022
    Vu en avant première . Totalement déjanté, bon scénario, bien filmé, hyper rythmé, bourré d’action et drôle ! Coup de cœur … j’ai adoré.
    tisma
    tisma

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 498 critiques

    3,5
    Publiée le 2 août 2022
    Un très bon divertissement : la mise en scène et les scènes de combat sont calibrées pour nous en mettre plein les yeux et passer un moment agréable ! Seul bémol, le scénario qui aurait mérité d'être plus travaillé pour ne pas être obligé de sortir des tours des trouvailles scénographiques invraisemblables... Le visuel est percutant, le fond peut être meilleur !
    Maxime M.
    Maxime M.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2022
    BULLET TRAIN, c'est le divertissement estival qui en coche toutes les cases : action, références, blagues, cabotinages, montage intense et BO survitaminée mais qui réussi là ou la concurrence fini par nous ennuyer. Fortement influencé par Guy Ritchie dans la mise en scène de cette histoire à tiroir où une bande hétéroclite de malfrats hauts en couleur se retrouve d'une manière (apparemment) absurde tous dans le même train, le film fait l'effort de ne pas prendre son public pour des imbéciles, joue du set up pay off malin et laisse tout le casting exprimer son potentiel. Ajouté à cela un vrai brio de lisibilité de l'action : David Leitch, ancien cascadeur et doublure cascade de Brad Pitt depuis Fight Club, devenu réalisateur - JOHN WICK (non-crédité, wtf ?) , DEADPOOL 2 et HOBBES & SHAW montre qu'il est loin d'être un tâcheron. Le film fourmille d'idée et même le dénouement qui semble capillotracté aux premiers abords est largement pardonné par le délire régressif (sans être béta) de l'ensemble. A voir, vraiment. (Et en salle svp)
    Kevin dioles
    Kevin dioles

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 567 critiques

    2,0
    Publiée le 5 août 2022
    BULLET TRAIN (2022): Un huis clos dans un train japonais où les dialogues deviendront barbants. Des scènes de combat bien chorégraphiées, mais du déjà vu (en mieux). Cette réalisation me fera penser aux films de Tarantino, avec cet aspect décontract violent, mais ce n'est pas du Tarantino, c'est bien dommage. Un scénario pas vraiment intéressant avec trop de personnages qui s'entrecroisent, limite chiants. Bref! Par sa durée et son baratin , ce film deviendra assez fatiguant.
    Arnhat.20
    Arnhat.20

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 11 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2022
    Un excellent film qui fait du bien. Des acteurs très convaincants et très drôles. Un bon rythme. David Leich se surpasse encore une fois. Un film sans prise de tête parfaitement bien écrit et bien réalisé. Le film sait où il veut nous conduire et ne se perd pas. C'est vraiment une œuvre intéressante à ne pas manquer au cinéma...
    Sabrina S
    Sabrina S

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 109 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2022
    Très bon film d'action, un chouia violent mais très amusant aussi, avec des personnages attachants et intrigants à la fois. On s'y perd un peu au début mais on se prend vite au jeu... L'intrigue nous tient, évoluant progressivement telle un puzzle qui se découvre peu à peu.
    Un excellent moment !
    Victor Sonneck
    Victor Sonneck

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 3 août 2022
    La Dinguerie de l'année !!! hilarant, sanglant et ultra bien rythmé. Courez le voir !
    J'adore ce film !
    Sheogh
    Sheogh

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 69 critiques

    4,5
    Publiée le 4 août 2022
    Absolument jouissif !
    Après une introduction peut-être un peu trop bavarde, le train se lance et l’action avec.
    Interprétés par un casting de choix, les personnages sont bien écrits et on s’attache très vite à eux.
    Brad Pitt, en particulier, excelle.
    Pour ne rien gâcher, ce film d’action, sous son apparence explosive, peut parfois se montrer subtil. Un régal !
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 1 067 abonnés Lire ses 1 335 critiques

    2,5
    Publiée le 3 août 2022
    Des tueurs à gages cherchant à récupérer une mallette -et un peu plus- à bord d'un train climatisé aux doux effluves de dialogues se voulant sous influence tarantinesque, le tout chapeauté par David Leitch, le coréalisateur du premier John Wick, avec la complicité de son pote Brad Pitt, la star dont il fut le cascadeur attitré pendant de nombreuses années, et d'un casting des plus sympathiques dans les autres wagons (Aaron Taylor-Johnson, Joey King, Brian Tyree Henry, Hiroyuki Sanada et pas mal de surprises). C'est indéniable, "Bullet Train" avait a priori tous les atouts dans sa manche afin de prétendre au titre de film d'action le plus débordant de coolitude de l'été ! On l'espérait, on y croyait, et pourtant, le "Bullet Train" a un peu déraillé en cours de route...

    Tout ne tient bien sûr pas de la gare totalement désaffectée de talents dans ce "Bullet Train" filant à toute vitesse à travers le Japon, loin s'en faut ! Des passages à niveau de fulgurances viennent émailler le trajet ici et là, parvenant à remplir un quota minimal de sourires que l'on était en droit d'attendre d'un tel convoi d'assassins hétéroclites (et pas bien doués pour quelques-uns d'entre-eux).
    Au niveau des personnages, celui de la Coccinelle malchanceuse incarnée par Brad Pitt, s'en sort d'ailleurs le mieux de ce point de vue, élevant la nonchalance décontractée de ce tueur malgré tout anxieux au rang de pilier salvateur du long-métrage au milieu d'autres assassins bien campés par un casting judicieusement choisi (mention spéciale à Joey King et à Brian Tyree Henry). Durant le voyage, la multiplicité d'objectifs poursuivis par tout ce petit monde et la rencontre surprenante de situations ubuesques au vu des moyens entrepris pour les atteindre assurent également de bons moments tout comme les affrontements qui en découlent, David Leitch se montrant particulièrement doué pour instaurer à chaque face-à-face une forme de gestuelle de combat en parfaite harmonie avec cet esprit d'improvisation à la fois violent et absurde dont font preuve ses passagers meurtriers. Mais, pour ces quelques miettes qualitatives dispersées sur un trajet de plus de deux heures, le reste va surtout avoir la saveur d'un sandwich triangle en carton acheté bien trop cher dans un wagon restaurant au lieu de celle d'un véritable met de choix.

    En effet, s'il y a bien une chose que l'on ne s'attendait pas à ressentir à l'intérieur d'un tel bolide ferroviaire, c'est l'ennui. Et celui-ci pointe hélas très vite le bout de son nez au sein d'un film qui, au-delà de son concept toujours fun de tueurs réunis en vase-clos, se contente simplement d'en régurgiter tous les artifices scénaristiques les plus connus en la matière. Ainsi, au milieu d'un pêle-mêle de rapides retours en arrière dévoilant des passifs et motivations toujours moins marquants, de connexions plus ou moins faciles qui se créent entre les individus concernés (l'insistance grossière sur certaines silhouettes en arrière-plan par exemple, même si, à sa décharge, le film essaye d'en jouer), de quiproquos lourdingues et une surenchère de twists dont l'audace ne surprendra guère que les nouveaux venus dans ce type d'intrigue, c'est finalement ce sentiment de folie permanent et recherché par le récit de "Bullet Train" qui se retrouve étouffé sous le poids de ce terrible manque d'inventivité à renouveler les tenants et aboutissants d'une offre pourtant si attrayante le papier. Pire, le fameux esprit de coolitude tant escompté qui aurait dû en ressortir ne trouve sa source que dans des effets à la résonance encore une fois beaucoup trop factice pour être honnête. L'énergie d'une B.O. entraînante, des caméos complètement gratuits ou encore l'environnement japonais utilisé avec sa variété de canons esthétiques habituels (néons multicolores, kawaï, traditionnel, etc) ne seront que le sommet de l'iceberg face à la pauvreté de bon nombre dialogues/digressions singeant de bien plus illustres conversations de malfaiteurs désinvoltes mais ne touchant ici que rarement l'hilarité visée. Et c'est sans doute là que le bât blesse le plus avec cette écriture ne se donnant jamais vraiment les moyens d'offrir un divertissement marquant en termes d'intrigue ou de répliques ciselées.

    Le dernier acte avant le terminus aura le mérite d'hausser le ton niveau spectacle et affrontements pour rendre justice aux meilleures qualités du film citées plus haut mais, là où on était en droit d'attendre une virée mémorable dans le luxe d'une locomotive du film d'action cool, "Bullet Train" s'est plus apparenté à un (trop) long voyage en TER émaillé de quelques sympathiques moments, en grande partie délivrés par un Brad Pitt en grand forme. Et si c'était finalement lui la vraie locomotive de ce "Bullet Train" ?
    Julien Chevillard
    Julien Chevillard

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 159 critiques

    4,5
    Publiée le 28 juillet 2022
    Bullet Train marque la huitième collaboration entre David Leitch et Brad Pitt. Les deux hommes ont travaillé ensemble pour la première fois sur Fight Club (1999), où Leitch assurait les cascades de l'acteur.
    En 2018, le réalisateur a même offert un caméo à Pitt dans Deadpool 2.
    Bullet Train est adapté du roman japonais Maria Beetle, écrit par Kotaro Isaka et publié en 2010
    Selon le coordinateur des cascades Greg Rementer, Brad Pitt, 57 ans au moment du tournage de Bullet Train, a effectué 95% de ses cascades lui-même.
    A l'origine, Lady Gaga devait jouer le personnage de Maria Beetle. Elle a finalement été remplacée par Sandra Bullock ( les secrets de la cite perdue ou aussi brad pitt fait aussi un caméo )
    David Leitch a choisi de réaliser Bullet Train à la place de The Division
    Pour le style de combat de Coccinelle, joué par Brad Pitt, David Leitch s’est inspiré de la comédie burlesque propre à Jackie Chan, Buster Keaton et Harold Lloyd
    Le chef-décorateur David Scheunemann a fait en sorte que les deux voitures du train grandeur nature soient interchangeables, pour que chacune soit réadaptable et réaménageable en divers wagons, à l’instar de la voiture familiale aux couleurs de la mascotte Momomon.
    Le plateau 26 des studios Sony a abrité les deux décors des wagons, ainsi que le décor d’une gare, que l’équipe de Scheunemann a réaménagé à cinq reprises, pour cinq gares différentes.
    Pour recréer la gare de Tokyo et ses environs, la production a réaménagé le Palais des Congrès de Los Angeles en gare
    mpressionnés par ses scènes d'action dans Bullet Train, les dirigeants de Sony ont choisi Aaron Taylor-Johnson pour jouer l spoiler: e personnage principal de Kraven le Chasseur, prévu pour 2023.

    Un serpent taïwanais de près de deux mètres de long, du nom d’Edwina, joue un rôle inattendu dans l’intrigue de Bullet Train
    Par la fenêtre du train, les paysages de ce Japon imaginaire défilent à plus de 400 km/h. Pour y parvenir, David Leitch et son équipe ont eu recours à la technologie des murs LED, déployés tout autour des voitures du train pour projeter les paysages japonais.
    Le budget de Bullet Train est estimé à 86 millions de dollars environ, ce qui en fait le troisième film le plus cher mis en scène par David Leitch, puisque John Wick avait coûté 20 millions, Atomic Blonde 30, Deadpool 2 110 et Fast & Furious : Hobbs & Shaw 200.
    un super film d action et de comédie pour un super moment de cinema
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 823 critiques

    1,5
    Publiée le 3 août 2022
    Vous vous retrouvez avec un individu, une connaissance, un copain, une copine que sais-je, bref en compagnie de quelqu'un pris d'une soudaine envie de vous raconter une histoire drôle. Vous êtes curieux, alors vous l'incitez à la dévoiler. Il commence, vous pose une situation de départ, le personnage, introduit un rebondissement, puis un autre personnage, expose son parcours, puis un autre dont il vous dresse le CV, puis un énième rebondissement. Et là, paf, il a oublié un élément donc il revient en arrière pour corriger le tir, et tiens ça lui rappelle une anecdote sur autre chose. Alors il fait un détour, se perd en route, hésite, se rappelle et termine sa blague. Le temps qu'il ait retrouvé le fil, vous l'aviez depuis très longtemps, par conséquent vous venez juste de perdre 5 minutes. Votre seul gain, c'est la certitude que ce quelqu'un ne sera jamais un scénariste de talent.

    Ce quelqu'un, c'est Bullet Train. Ou plutôt David Leitch, co-réalisateur sur John Wick passé en solo pour Atomic Blonde.

    On se frottait les mains en imaginant l'équivalent avec Brad Pitt en tueur malchanceux coincé dans un Shinkansen (TGV japonais) grouillant de collègues du genre expéditifs. Mais quand on braconne sur les terres d'un Guy Ritchie période Snatch ou chez Quentin Tarantino, il faut en avoir entre les oreilles pour ne pas fourguer un mauvais pastiche. Transformer un action movie en cartoon débridé est la solution, le lieu ainsi que la multiplicité de personnages truculents ouvrent cette voie. Mais non, patatra ! La narration est un bazar intégral. Les personnages s'empilent, les arrêts flashbacks se cumulent, et on rajoute des personnages. Les histoires avancent séparément, se croisent, s'arrêtent, reprennent, se percutent. Ça meuble, il y a du gras, pas mal de redondances, et beaucoup de choses éculées. En somme, aucun intérêt. À l'image de Hobbs & Shaw ou Deadpool 2 du même David Leitch.

    Tarantino et Ritchie auraient pu demander des royalties à Sony Pictures, heureusement David Leitch les contrefait suffisamment mal pour que la méprise soit impossible. L'histoire n'a tout simplement ni queue ni tête, à force de digressions inutiles et d'humour au rabais. Ôtez Coccinnelle (Brad Pitt), les autres personnages ne sont que des vignettes sans consistance, utilisés pour débiter des dialogues peu finauds. Un gag marchera par inadvertance - souvent grâce à Brad Pitt - les autres passeront à la trappe sauf si on est fans des blagues sur les toilettes intelligentes et du train-train Thomas qui assomme tout le film. Sans parler des laïus sur le self-control, plus drôle au bout d'une heure de film. Quant aux visites surprises, une passe encore, les suivantes tiennent de la mauvaise blague méta ou de la réunion d'amis. Et l'action ? Du fonctionnel, rien de moins, rien de plus. Le lieu n'est jamais vraiment utilisé pour des chorégraphies ludiques ou originales. Généralement réglées en 1 minute chrono, les bastonnades finissent par se ressembler et on y attache plus vraiment d'attention. Triste à dire mais rien à retenir, et certainement pas ce final laissant libre cours à des effets visuels mal finis.

    Qu'on goûte un peu ou pas trop à la franchise John Wick, la formule hybride entre cartoon, shoot'em up et arts martiaux est un modèle de linéarité. Une ligne claire dont Bullet Train aurait mieux fait de se réclamer plutôt que de rejoindre la volée de productions créées par algorithmes. On y aurait probablement gagné une demi-heure de vide abyssal, et obtenu un film d'action regardable. À l'inverse, on se retrouve avec un produit bien de son époque, où on met bout à bout des morceaux pris d'un peu partout en espérant atteindre une nouvelle forme. Un monstre de Frankenstein aurait été une victoire, puisque les émotions auraient été sollicitées un minimum. Là, non c'est juste un produit bas de gamme. Ou une histoire drôle mal racontée sur 2h07.
    Hammerstorm
    Hammerstorm

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 578 critiques

    4,5
    Publiée le 5 août 2022
    Bullet Train fait partie des quelques claques de l'année. Je ne m'attendais pas à une telle avalanche d'action et d'humour et je dois dire que j'ai été scotché.
    L'humour décalé (qui n'est pas sans rappeler les films de Guy Ritchie) est absolument génial. Les scènes d'actions sont parfaitement chorégraphiées et bien violentes tout en restant très drôles. Le casting est parfait et chaque personnage est réussi. L'intrigue est simple mais d'une efficacité remarquable.

    Bullet Train est LE film de l'été qu'il ne faut pas rater. C'est une claque au sens propre comme au figuré.
    S-Kayp
    S-Kayp

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 124 critiques

    5,0
    Publiée le 6 août 2022
    Ce film d'action avec de nombreuses scènes de combats qui peuvent être ultra violentes est bien mise en scène façon manga dans un décor japonais. L'humour est plutôt noire et le suspens est bien géré, avec un scénario bien ficelé et bien rythmé. Bref, c'est sanglant, marrant, et divertissant. Une totale réussite pour ce huit clos dans un train japonais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top