Mon AlloCiné
    Le Cave se rebiffe
    note moyenne
    3,8
    937 notes dont 108 critiques
    répartition des 108 critiques par note
    24 critiques
    40 critiques
    29 critiques
    12 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Le Cave se rebiffe ?

    108 critiques spectateurs

    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mai 2013
    Certes c'est une petite comédie sans prétention, mais grâce à ces acteurs et aux excellents dialogues signés Audiard cette comédie prend un tout autre ton. Elle se délecte avec un savoureux plaisir ,ce qui n'est pas le cas de bien d'autres comédies de l'époque,qui elles sentent la poussière à plein nez.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 635 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mars 2019
    Bien qu’il soit très calibré, « Le cave se rebiffe » est l’exemple parfait du film qui nous rappelle et qui nous fait regretter le bon vieux cinoche populaire français d’autrefois. Un cinoche populaire qui comptait dans ses rangs des acteurs au charisme bestial. Un cinoche populaire qui était drôle, divertissant. Un cinoche populaire qui pouvait se vanter d’avoir l’un, si ce n’est le plus grand dialoguiste qu’on ai eu: en l’occurrence Michel Audiard. Un cinoche populaire sans prétention. « Le cave se rebiffe », c’est tout ça à la fois. Jean Gabin, Bernard Blier, Maurice Biraud et d’autres encore. Tous au service d’une mécanique simple mais huilée comme il se doit et qui est servie par des dialogues aux petits oignons. A chaque séquence, il y a une réplique qui fait mouche. Oui, je dis bien à chaque séquence. C’est vivier. Un florilège de bons mots familiers, populaires et argotiques comme on en entend plus de nos jours. « Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon ». « 20 ans de placard. Les bénéfices, ça se divise et les années de réclusion ça s’additionne ». « Faire confiance aux honnêtes gens, c’est le risque des professions aventureuses ». « Il m’a fait la malle, à moi sa p’tite reine. C’est bien la seule chose qu’on puisse pas lui reprocher ». « Mais, il s’tire avec ma bagnole ! Ta bagnole, ta gonzesse, tiens v’là pour ton pif ». Et bien d’autres répliques encore. Comme je le disais un peu plus haut, le film de Grangier est très calibré et repose uniquement sur les bons mots d’Audiard et sur le numéro de ses acteurs. Gabin est plus autoritaire que jamais. Quant à Bernard Blier, comment ne pas avoir un orgasme auditif quand on l’écoute déclamer des dialogues de cette trempe? C’est impossible. Ah le bon vieux cinoche populaire… Quand reverrons nous des films comme celui-ci? Sans doute jamais. Quand reverrons nous des Gabin ou des Blier? Sans doute jamais non plus.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1190 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,0
    Publiée le 1 novembre 2017
    Un peu mieux que Touchez pas au grisbi, Le Cave se rebiffe reste une comédie un peu plate, un peu molle, comme pas mal de Gilles Grangier en fait. C’est vraiment un film d’acteurs plus que de réalisateur.
    Le rythme n’est en effet pas le fort de ce métrage. Mou, surtout au début, il surprend dans l’ensemble par une action très réduite, un scénario un peu quelconque sur le fond, et un côté pépère dû à sa nonchalance générale. Le film pourrait mériter le titre de « cinéma de papy », tant c’est ce à quoi il peut faire penser, genre de polar comique populaire sympathique, mais assez lent et articulé pour ne pas déconcerter les personnes âgées.
    C’est peut-être un peu méchant, mais tout en appréciant assez bien l’ensemble, le film n’a pas le punch et la percussion attendus pour une telle histoire, en dépit des dialogues d’Audiard, très corrects.
    Il faut dire que la mise en scène de Grangier n’a rien de grandiose, et les décors, honnêtes, se contentent finalement de reproduire l’ambiance contemporaine du temps, sans faire dans l’audacieux. Même la bande son est très quelconque.
    Non, si Le Cave se rebiffe tient assez bien la route, c’est surtout, outre de bons dialogues et un final amusant, grâce aux acteurs. Ces derniers sont très bons, avec, en tête d’affiche les deux très solides Jean Gabin et Bernard Blier, bien appuyé par Maurice Biraud, Martine Carol, l’excellente Françoise Rosay aussi. Les interprètes s’amusent beaucoup, surtout Gabin qui s’auto-parodie avec jubilation, mais Blier n’est pas mal non plus en génie du crime finalement pas si malin. Si vous êtes fan des interprètes, alors Le Cave se rebiffe sera tout à fait divertissant. Attention par contre, si vous n’appréciait pas le jeu bougon de Gabin, l’ensemble, déjà pas mal défectueux aux entournures, pourra vous agacer fortement.
    En clair, pas une comédie policière qui mérite de rester dans les annales, mais un honnête divertissement si tant est que l’on passe sur le côté paresseux de l’ensemble. Il reste encore assez d’atout pour sauver le film, et valoir le détour pour l’amateur de films anciens. 3
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6370 abonnés Lire ses 10 761 critiques

    3,5
    Publiée le 28 juillet 2010
    Dans ce classique du polar des annèes 60, Gilles Grangier et le dialoguiste Michel Audiard offrent une nouvelle fois à Jean Gabin un personnage à sa dèmesure: celui d'un caïd infaillible et autoritaire! Avec l'excellent Maurice Biraud en "cave" graveur de faux billets, Gabin mène la danse, entourè d'un casting pour le moins pittoresque: Bernard Blier, Françoise Rosay, Ginette Leclerc et la sèduisante Martine Carol dans son dernier rôle marquant! Version colorisèe pitoyable et dialogues cultes d'Audiard: "Mr Eric, avec ses costards tissès en Ecosse à Roubaix, ses boutons de manchette en simili et ses pompes à l'italienne fabriquèes à Grenoble, eh bah c'est rien qu'un demi-sel! Et là, je parle juste question prèsentation! Parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j'ajouterais que c'est le roi des cons! Et encore, les rois y z'arrivent à l'heure!"...
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    3,0
    Publiée le 1 septembre 2013
    Un polar comique avec les dialogues d'AUDIARD
    on ne s'ennuie pas une seconde
    GABIN, BLIER , BIRAUD, et les autres dans une histoire de fausse monnaie
    un bon final
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 851 abonnés Lire ses 3 936 critiques

    4,5
    Publiée le 9 mars 2015
    Si la réalisation de Grangier est correcte, le film doit énormément à Simonin et à Audiard. Même s'il fait semblant de s'en défendre, le film plonge dans l'immoralité avec une certaine jubilation, Martine Carole trompe son mari avec aplomb, Bernard Blier fait dans une scène mémorable visiter les chambre d'amour de son ancien bordel (bravo les décorateurs !) et tout le monde regrette le bon vieux temps où les truands pouvaient truander. Aucun coup de feu n'est tiré et d'ailleurs personne n'est armé.  La distribution est excellente dominée par Gabin mais tous les premiers rôles sont bons (Biraud, Blier), on appréciera en plus la beauté de Martine Carol et la gouaille de Ginette Leclerc. On ne s'ennuie pas, l'intrigue est intéressante et bien menée. Du bon cinoche, sans prise de tête, comme on fait plus beaucoup.
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 925 critiques

    4,0
    Publiée le 15 juin 2014
    Un classique de la comédie noire à la française. Ce film est à voir (et à écouter) impérativement dans sa version originale en noir et blanc. Méfiez vous des contrefaçons...
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 3 février 2007
    HEEEEEEELP, cinéphiles !
    0/4 c'est UNIQUEMENT pour ce que je viens de découvrir : la version COLORISEE de cet excellent film, que je ne connaissais qu'en N/B (et qui aurait été côté évidemment 4/4) !
    Malheur à vous, marchands du temple colorisé !
    Non seulement les teintes sont abominables, "dignes" d'un vulgaire "manga", où ici tout le monde semble atteint de "jaunisse", mais l'ambiance "polar, rififi, gangsters, de vrais, de durs et de tatoués" du film noir français de cette époque (bénie) est entièrement démolie par ce "peinturlurage" épouvantable.
    Sortez du tombeau, Gabin (oui, je sais : il a été "éparpillé" dans l'Atlantique), Blier, Biraud, Carol, etc ... et allez "tirer par les pieds" ces misérables vandales !
    Même en réglant l'appareil sur N/B, la qualité des nuances, du contratse, des divers gris d'origine est abimée, voilée.
    Tant qu'à faire, pourquoi ne pas remplacer les dialogues de Sa Majesté Michel Audiard et la musique "ambiance époque" par du ... rap ?
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 274 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    4,0
    Publiée le 18 septembre 2015
    Un classique du cinéma français qui régale uniquement par les dialogues de Michel Audiard et à la présence des deux montres du cinéma que sont Gabin et Blier. Hormis cela c'est une petite comédie sans prétention, agréable mais au scénario très convenu.
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    4,0
    Publiée le 24 octobre 2012
    Gilles Grangier à la baguette , une brochette d’immenses acteur qui s'en donne à coeur-joie , et comme d'habitude d’excellents dialogues de Michel Audiard , du très bon cinéma Français .
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mai 2008
    "Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon !". Réplique mythique signée Michel Audiard, et dont le film est émaillé. Il s'agit d'un petit bijou. Pour la première fois, j'ai eu un orgasme intellectuel. C'était jouissif. Je serais pour décerner une statue à Audiard, c'est un artiste.
    Louis-Auxile M.
    Louis-Auxile M.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 369 critiques

    2,0
    Publiée le 25 septembre 2010
    Avec un casting pareil, on se serait attendu à une bonne tranche de rigolade. Finalement, chaque acteur est tellement bien dans son rôle qu'il en oublie de le jouer. De plus, le scénario a tout simplement oublié la moitié des protagonistes, à savoir l'adversaire, ainsi que les ressorts du comique le plus fondamental. Le film reste haut en couleurs, c'est le cas de le dire, mais le divertissement recherché n'est pourtant pas vraiment là. Reste que la compagnie de Blier et Gabin reste agréable, et qu'on leur pardonnera aisément cette petite faiblesse.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,0
    Publiée le 22 juillet 2010
    Visionné dans sa version colorisée, " Le Cave se rebiffe " est l'occasion de voir Jean Gabin et Bernard Blier s'en donner à coeur joie sur les savoureux dialogues de Michel Audiard. Le casting est donc le point fort de cette comédie policière de Gilles Grangier qui possède une histoire plaisante à suivre ( mais qui n'est pas non plus inoubliable ) et une photographie en couleur des plus réussi.Un film que les fans de Jean Gabin se doivent donc d'avoir vu au moins une fois, car l'acteur français y est une fois de plus excellent.
    halou
    halou

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 530 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2008
    Une partie de plaisir!Répliques tranchantes orchestrées notamment par un Blier et un Gabin en forme!
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 399 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mai 2016
    On sent que M. Audiard s'est régalé en signant les dialogues de ce film, véritable compilation du talent de ce dialoguiste de génie. J. Gabin s'en délecte bien évidemment grâce à un personnage sur mesure, entouré notamment d'un B. Blier en grande forme. A la mise en scène, G. Grangier fait dans le classique et conduit son intrigue avec efficacité, le scénario étant assez simple malgré quelques péripéties. Le tout donne un film bon enfant, empilant les répliques devenues cultes. Du bon cinéma d'antan. D'autres critiques sur
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top