Mon AlloCiné
    Legend
    note moyenne
    3,1
    3514 notes dont 158 critiques
    répartition des 158 critiques par note
    21 critiques
    20 critiques
    40 critiques
    33 critiques
    31 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Legend ?

    158 critiques spectateurs

    Zebrakelo
    Zebrakelo

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 53 critiques

    1,5
    Publiée le 22 mai 2021
    Pas étonnant qu'on n'entende jamais parler de ce navet....
    Histoire, maquillage, jeu d'acteur, FX, tout est mauvais, surprenant venant de Ridley Scott.
    Seul le petit faune a une touche de style...
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 2 071 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mai 2021
    Avec Legend, Ridley Scott réécrit la Genèse qu’il mêle aux merveilles du Moyen Âge : la mythologie qu’il met en place procède par fusion d’influences et de références, somme des récits fondateurs des cultures et des cultes. Ce faisant, il redistribue la Faute entre les deux amants : Jack pèche par orgueil et curiosité excessive, là où Lili transgresse une loi divine en s’approchant d’un animal sacré et en le touchant du doigt. Pourtant, si le Mal s’incarne en un personnage, Darkness, le Bien ne bénéficie d’aucune figure tutélaire : « Dieu » est évoqué, mais n’est pas nommé. Les licornes sont des êtres de pureté et émanent d’une entité supérieure créatrice dont l’identité demeure cachée. Le couple principal louvoie entre ces deux pôles, la femme subissant la tentation du « maître des ténèbres » qui, lui, est un corps concret, physique, que l’on peut voir et toucher. La dualité entre le corps et l’âme se rejoue ainsi sur le plan de la représentation : le dieu du Bien reste invisible là où le Diable se montre et, pire encore, déploie des stratégies de séduction pour corrompre Lili. D’ailleurs, l’amour que ressentent les deux amants demeure platonique, sans jamais se teinter d’érotisme ou de chair : le don de la bague constitue le seul trophée dont peut se parer le champion – dans la director’s cut de 2002 –, en conformité avec l’esprit courtois médiéval et avec l’univers bucolique. Les motivations des antagonistes ainsi que le manichéisme à l’œuvre pour les caractériser raccordent Legend au combat primitif du Bien contre le Mal, du meurtre de l’astre soleil par la nuit qui le dévore. À l’instar de The NeverEnding Story (Wolfgang Petersen, 1984), Ridley Scott affirme ainsi la nécessité de la fiction pour habiter le monde en être humain, pour jeter un voile sur le Néant à l’origine de toute chose afin d’irradier l’homme saisi dans sa pureté première : « aimer et rire », comme le dit Jack à propos des licornes. Un homme en harmonie avec la nature et qui trouve dans sa quête contre le démon l’occasion de combattre sa propre nature pécheresse. Le cinéaste ne se fait cependant pas la dupe de la niaiserie certaine de son propos, séparant à terme les deux amants pour mieux les engager dans une éternelle réitération de leur combat contre un appétit sexuel qu’ils ne sauraient vaincre. « Nous sommes tous des bêtes vouées au Mal », hurle Darkness. Les décors en studio, les masques et les costumes, aussi magnifiques et envoûtants puissent-ils être, ne sauraient résoudre le conflit intérieur d’un être tiraillé entre la mortalité de sa chair et l’immortalité prétendue de son âme.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 1 837 critiques

    1,5
    Publiée le 4 avril 2021
    Je me suis toujours souvenu de ce film, pourtant j’étais jeune et Tom Cruise aussi (on rappelle qu’il n’a pas encore la gloire de Top Gun, mais il a déjà fait Ricky Business et Outsiders). Si on ajoute que c’est inspiré de Zelda et que le couple Depp-Paradis a choisi le patronyme de ses enfants en fonction des héros, on est au moins intrigué, surtout quand on apprend que c’est Ridley Scott qui réalise.
    Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas familier du genre et ça se voit, bizarrement il ne retentera plus. Là où je ne pige pas c’est qu’il fait des coupes horribles, aucune intro ni transitions, et laisse passer plein de longueurs. En plus l’univers est grave barré, rien n’a de sens, pas de cohérence et le temps passe bizarrement. Bref d’étranges erreurs pour un réalisateur renommé. La musique est plus épique que l’histoire, elle est trop grandiloquente et le genre ballet ne correspond pas des masses ; pourtant certains passages versent à l’excès dans l’onirisme et la poésie (sans parler des danses et chants) au point d’en devenir mièvre et niais, donc agaçant. Sans rapport mais le synopsis proposé ne correspond pas au récit.
    Il reste de bonnes choses tels des monstres qui font peur, surtout Tim Curry -méconnaissable en Darkness 12 ans avant son « ça »-, les costumes et les décors qui nous plongent dans l’héroïc fantasy, pas mal pour l’époque, mais c’est à peu près tout. On a quelques inspirations en dehors de Link : Peter Pan (et pas qu’avec la fée Clochette), Dracula, Tolkien forcément, Robin des bois et d’autres contes pour enfants. Sauf que Tom Cruise fait trop jeune 1er en collants verts et le reste du casting ne relève pas le niveau.
    Au final je ne retiens que le méchant, pas pour son charisme mais plutôt son apparence. Les défauts sont trop nombreux et visibles pour qu’on s’attache à l’ensemble, puis vu que c’est somme toute assez banal et prévisible on l’oublie vite.
    Gautier M.
    Gautier M.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 28 critiques

    3,0
    Publiée le 4 mars 2021
    Particulier.
    Le scénario n'est qu'une ratatouille des frères GRIMM avec une larme des 1001 nuits et une petite dose de Tolkien. C'est frappant.

    Bien entendu, l'atmosphère et les costumes sont impeccable. La scène d'ouverture met particulièrement en appétit mais déjà là les dialogues gâchent un peu, c'est paradoxal. On sent l'intention de rester tout public, ce qui sabote le travail.

    Je me suis démener pour avoir la version longue, au final il n'y'a strictement aucune différence.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 951 critiques

    1,5
    Publiée le 4 mars 2021
    Un film au budget de 2€50, qui ne cesse de nous faire brûler les rétines et fondre le cerveau : c'est diabolique. On ne voit pas d'autres explications à ce navet littéralement infernal, surtout quand on a affaire à une réalisation de Ridley Scott et un casting comprenant le jeune Tom Cruise, la déception est rude... Quand on accepte de s'immiscer dans un monde de fantasy, on ne tique pas sur la présence de créatures de toutes sortes (licornes, démon à cornes, etc...), mais de là à passer l'éponge sur la mise en scène en carton et les incohérences criantes, il ne faut pas pousser... On tombe de haut quand on voit les maquillages des créatures, absolument atroces (même pour l'époque, rappelons que Alien de Ridley Scott le précède de six ans et peut se targuer, lui, d'être visuellement magnifique) : les gobelins arborent des prothèses ratées et les licornes ont des cornes mal fixées qui pendouillent au moindre mouvement... Tim Curry de même tente de faire oublier la paire de cornes démesurées et le menton ridicule qu'on lui a collé sur le visage (pauvre Transvestite et Pennywise...), mais difficile de faire passer de l'émotion avec un parpaing sur le crâne et dix couches de mastic sur le visage. Mais les autres personnages ne s'en sortent pas mieux, avec ou sans maquillage raté, car l'on a l'impression de voir Mowgli (le gamin à demi-nu qui parle aux lapins et est l'ami de la forêt) et Blanche-Neige (la fille cucul et fragile) sur une musique tout aussi balourde : oscillant entre la Mélodie du Bonheur lors des scènes mélos, et des trompettes de guerre quand apparaissent les méchants. Auditivement, on ne se soulagera pas non plus par les voix sous hélium de la plupart des créatures, qui font ressembler le tout à un Muppet Show de piètre qualité. On ne compte pas les scènes qui nous font lever les yeux au ciel, entre la scène de découpe de la corne de la licorne qui ressemble à une séquence sous "fumette" (la fille qui crie contre la rivière, le gamin qui se retrouve sous la glace alors qu'on était au printemps une seconde avant, les méchants qui semblent sous ecsta avec leur délire sur la licorne... Mais oui bien sûr... Dites non à la drogue.), la scène du faune qui hurle de ne pas faire de bruit dans les oreilles du garde, les monticules de polystyrène qui sont censés être de la neige (ont-ils déjà vu de la neige ?) et le final qu'on n'a pas réussi à comprendre (le délire sur le Père, la porte et l'espace qui déboulent dans la cave... Vraiment : dites non à la drogue). On termine péniblement ce navet au budget visiblement réduit à un fond de porte-monnaie. Vade Retro, Navetas !
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 3 870 critiques

    2,5
    Publiée le 31 janvier 2021
    Ridley Scott, Tom Cruise associés pour un film d’Heroic Fantasy, c’est attrayant sur le papier mais Legend est un film assez mineure pour les deux. Tom Cruise car il se contente d’un rôle de minet sans grande envergure. Ridley Scott car il n’arrive pas à insuffler un côté épique à son film, cela reste tout le long assez mou et un peu simplet. Le monde décrit que se soit au niveau des décors et du bestiaire n’émerveille pas ce qui est pourtant important pour un film du genre. Heureusement il y a un très bon méchant avec ce Darkness incarné par l’excellent Tim Curry sous des kilos de latex pour le maquillage. Un personnage qui sauve un peu un film qui semble manquer d’inspiration dans tout ses aspects.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 2 268 critiques

    3,0
    Publiée le 30 janvier 2021
    Ce film, réalisé par Ridley Scott et sorti en 1985, n'est pas mal du tout ! Pourtant, je dois avouer que je ne m'attendais à rien, étant donné les mauvaises critiques du film et surtout du fait que je ne suis pas vraiment fan de fantasy. Mais finalement, je me suis assez vite laissé emporter par cette histoire, qui est celle de Jack devant aller sauver la princesse et une licorne des griffes de Darkness. Voilà alors d'une part j'ai conscience que c'est très mal résumé (je suis pas doué pour ça...) mais on peut également se rendre compte que le scénario est très manichéen. C'est pour ça d'ailleurs, je pense, que l'on a autant de facilité à rentrer dans le film ; c'est parce-que nous avons en réalité affaire à un schéma très simple, qui nous rappelle notre enfance, à travers les contes et les Disney que nous avons pu voir. Simplement ici, je trouve que le scénario n'a pas vraiment de fond, tout se joue en surface. Ainsi, les personnages sont assez lisses et les situations presque ridicules si on les prends très premier degré. Parce-que bon, c'est quand même super niais quoi, les personnages vivent dans un monde où la pureté et l'harmonie n'est garanti que par l'amour de deux licornes et d'un autre côté, il y a un méchant personnage qui s'appelle Darkness (niveau manichéisme, on touche le fond là) qui veut prendre le contrôle de ce monde, aidé de ses gobelins. Surtout qu'en plus, je vois pas pourquoi il a attendu autant de temps pour essayer de tuer une des deux licornes, finalement c'est pas hyper dur de prendre le contrôle de ce monde. Et alors comble de la niaiserie, le personnage principal va devoir aller secourir sa fiancée, qui n'est autre qu'une princesse ! Voilà, bon une fois qu'on a accepté que nous avons sous les yeux un film qui ne va chercher des problématiques bien complexes, nous pouvons tout de même apprécié l'ensemble, à la manière d'un Disney quoi. Car même si c'est très prévisible, l'histoire est tout de même assez accrocheuse et ne possède pas beaucoup de temps morts. L'univers est visuellement intéressant et relativement original et puis les costumes et décors sont excellents, surtout en ce qui concerne Darkness qui est très impressionnant, même encore aujourd'hui. En ce qui concerne les acteurs, nous avons un Tom Cruise tout naïf et innocent qui rappelle d'ailleurs Peter Pan, Mia Sara, toute aussi naïve, Tim Curry, David Bennent etc. "Legend" reste donc, malgré ses problématiques très simplistes, plutôt agréable.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 1 674 critiques

    2,0
    Publiée le 19 juillet 2020
    Hormis son premier long-métrage d'époque "Les Duellistes", les années 1980 furent surtout pour Ridley Scott celles d'une réputation dans le domaine du fantastique. Après les deux films monstres "Alien" et "Blade Runner", il signe "Legend", destiné à un public plus jeune. Des trois films, ce dernier est sans doute celui qui a le plus mal vieilli. Hormis quelques moments cultes et l'interprétation de Tim Curry, l'ensemble résume assez bien les travers de la décennie dans le domaine du fantastique. "Legend" repose en effet sur une base fragile. On a l'impression que le cinéaste a réuni tous les stéréotypes du genre : des fées, des lutins, une licorne un démon et un jeune premier (Tom Cruise). On peut lui éprouver de la tendresse mais cela demeure assez léger et gentillet.
    Luci F
    Luci F

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 34 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mai 2020
    Un film de fantasy un peu enfantin et un Tom Cruise juvénile trop mignon en micro-pagne.
    Le premier film de fantasy de Ridley Scott en pleine période "L'histoire sans fin" ou "Willow".
    Les décors, coiffures et maquillages ont plutôt bien vieillis et sont soignés, même s'il persiste parfois une ambiance un peu "carton-pâte" (peut-être aurait-il fallu réduire le budget paillettes). Entre autres la robe noire est absolument sublime.
    Petit bémol, les voix françaises de certains personnages sont très stridentes et donc vite agaçantes...
    bobbyfun
    bobbyfun

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 1 036 critiques

    2,0
    Publiée le 26 avril 2020
    Ce qui aurait pu s'apparenter à un joli conte n'est au final qu'une somme d'aspects ringards et affreusement ennuyeux.
    Le film a quand même extrêmement mal vieilli et souffre de la comparaison avec Willow sorti quelques temps après (même si ce dernier n'a pas été épargné lui aussi par les outrages du temps).
    Les personnages ne sont pas également super bien traités et quand on voit Scott a la baguette et Cruise se malmener là dedans, on se dit qu'on est passé à côté de quelque chose.
    Jeremy Hawkins
    Jeremy Hawkins

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 19 avril 2020
    Film culte. Mise en scène sublime, le Darkness est inoubliable. pourtant ça commence mal avec une princesse qui chante... mais le film démarre, et là, on en a pour notre argent.
    François Z
    François Z

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 311 critiques

    3,5
    Publiée le 9 avril 2020
    Fan du travail de Ridley Scott sur GLADIATOR, ALIEN et surtout BLADE RUNNER, j'ai repoussé longuement le visionnage de LEGEND. Il faut dire que le synopsis de base du film ne m'attirait guère.
    Il s'avère au final que LEGEND n'est pas le film qui me fera apprécié outre mesure l'héroic fantasy mais je dois saluer l'imagerie qui s'avère grandiose. Et si on peut à l'heure aujourd'hui trouvé désuet certains effets, il reste une attirance particulière que l'on retrouve peu autre part. Dans l'idée, Ridley Scott a réussi son pari de proposer un Univers qui donne envie de s'y abandonner e d'ailleurs les meilleurs scènes sont celles sans paroles...
    Un film à voir donc notamment pour ceux qui auraient apprécié le plus connu L'HISTOIRE SANS FIN.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 056 critiques

    2,5
    Publiée le 31 décembre 2019
    Sortant de 3 films majeurs, Ridley Scott s’aventure dans l’Heroic fantasy par une petite porte. On passera rapidement sur la puérilité du scénario et des banals performances de Tom Cruise, Mia Sara ( qui ?) et David Bennet (l’enfant du «Tambour»). Entièrement tourné en studio, le film vaut surtout le détour pour son aspect visuel, ses magnifiques décors et ses maquillages. Œuvre du grand Rob Bottin, la star de « Legend » se nomme Darkness, splendide démon en silicone dans lequel s’est dissimulé Tim Curry.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6355 abonnés Lire ses 10 761 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mars 2020
    Un film culte qui n'a pas très bien marchè à sa sortie mais qui est devenu au fil des annèes un classique incontournable de l'heroic fantasy des 80's! Irradiant de jeunesse, Tom Cruise et Mia Sara ont conscience qu'ils tournent quelque chose de très spècial avec Ridley Scott aux manettes, surtout visuellement! Les dècors sont souvent magiques, comme des dècors d'un autre monde, tout semble si vrai et fèerique, on pourrait vivre là avec ses licornes, ses lutins et sa fèe, on se croirait vraiment en plein monde imaginaire! Mais le paradis a un prix et pour ça il faudra affronter l'impressionnant dèmon Darkness, interprètè par un mèconnaissable Tim Curry! Son rêve à lui est de vivre une èternitè avec le personnage de Mia Sara! Comme on le comprend! F / X, maquillages, dècors et acteurs (y compris les seconds rôles tels que David Bennent ou Annabelle Lanyon) font partie intègrante de "Legend", un diable de conte de fèes. Et maintenant, rassemblons les moindres objets lumineux car ce sont eux qui nous porteront la lumière au sein des tènèbres...
    konika0
    konika0

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 620 critiques

    1,5
    Publiée le 22 avril 2019
    Autodestruction imminente.
    Le problème de Ridley Scott a toujours été son double maléfique qui lui fait faire n’importe quoi. C’est un touche à tout, ce qui en soi n’est pas un défaut, sauf qu’il n’excelle pas dans tous les genres. Après deux films de culte (Alien & Blade Runner), il se lance dans Legend, film de Fantasy que personne n’attendait. Et pour cause. L’histoire est niaise. Les décors sont moches. Les acteurs (les nains et Tom Cruise en tête) sont pénibles. La réalisation est un summum de mauvais goût. Reste donc le travail sur le maquillage … ça fait peu … et à la rigueur, préférez plutôt un tuto contouring sur la chaîne Youtube de Sephora, ce sera plus sobre et vous aurez moins de risque d’y croiser Tom Cruise.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top