Notez des films
Mon AlloCiné
    Baywatch - Alerte à Malibu
    note moyenne
    3,0
    5680 notes dont 374 critiques
    répartition des 374 critiques par note
    39 critiques
    58 critiques
    132 critiques
    76 critiques
    51 critiques
    18 critiques
    Votre avis sur Baywatch - Alerte à Malibu ?

    374 critiques spectateurs

    Paul D.
    Paul D.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 24 juin 2017
    Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai que 14 ans, et que je suis conscient que mon avis ne sera pas forcément pris au sérieux et qu'il sera sûrement orienté différemment par rapport à un adulte étant donné que je suis un adolescent. Premièrement, ce film est très bien réalisé scénaristiquement mais aussi graphiquement parlant. Effets spéciaux garantis, fonds verts correctement réalisés et plans impressionnants et bien choisis. Ensuite, le casting est excellent ; Zac Efron jouant les bad boys prétentieux allié à Dwayne Johnson alias The Rock jouant les maîtres sauveteurs à gros bras et "héros" de la baie est une très bonne idée. Les filles sont évidemment bien choisies, rappelant avec efficacité le succès de l'ancienne série. Ce film est sans surprise "con-con", comme annoncé dans la Bande-Annonce, avec gros plans avantageux et ralentis sur la plage qui rappelle les "préjugés" du premier Block Buster. Enfin, je vous conseillerais d'aller voir ce film, à prendre évidemment avec second degré, à ne PAS VOIR AVEC VOS ENFANTS DE JEUNE ÂGE (pas moins de 12 ans), puisque comme annoncé les situations et blagues sont tournées vers la "sexualité" mais ce film reste quand même largement acceptable et "politiquement correct". Merci de m'avoir lu, en espérant que ma critique soit utile à tous et correctement construite. Bonne séance !!!
    Aldrium
    Aldrium

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 34 critiques

    3,5
    Publiée le 21 juin 2017
    J'ai trouvé que Baywatch était un film qui remplissait bien sa fonction... Une bonne dose d'humour assez bien vu (mais qui tourne toujours autour du physique plus ou moins avantageux de l'équipe de sauveteurs secouristes), des situations improbables mais drôles, une petite partie enquête et quelques rebondissements. Je ne me suis pas ennuyé, même si je n'étais pas fan de la série dont ce film se veut une satyre potache. Mais il n'y a pas QUE ça, et ça donne une comédie enjouée, sur fond de mer azur, et de sauveteurs au sourire pep's aux dents, matinée de scènes d'actions très dynamiques. Bref, on ne s'y ennuie pas, et même si ce n'est pas un chef d’œuvre, c'est un bon film d'été, pas trop prise de tête... La bande son du genre "grosse teuf sur la plage" par contre est un peu trop présente et VRAIMENT calibrée pour les ado qui à mon avis vont adorer...
    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 226 critiques

    2,5
    Publiée le 26 juin 2017
    A la base, Baywatch: Alerte à Malibu ne figurait pas sur ma liste des films à voir en 2017, je ne prêtais aucune forme d'attention jusqu'à ce que j'ai l'occasion de voir la bande annonce lors d'une séance de cinéma précédemment. Pour le coût la B.A lassait présager une comédie d'action estivale musclée bien drôle et, avec l'arrivée de la fête du Cinéma, je me suis dis why not ^^. C'est donc avec "Baywatch: Alerte à Malibu" que j'entame la fête du Cinéma édition 2017 ! Mais, avec des 1,8/5 de moyenne de critique presse sur Allociné, il a bien fallut revoir ses attentes envers le film ! Cependant, n'étant pas du genre à me fier aux critiques presse, j'ai quand même tenté le coup (tout en étant préparé à l'idée que j'allais très certainement voir une comédie nanardesque pas terrible) et puis bon, fête du Cinéma = 4 euros la séance alors dans le pire des cas ça ne pourrait pas être grave si le film se révélait être un bon gros navet ^^. Baywatch: Alerte à Malibu, remake cinématographique de la série (1989-2001) de Douglas Schwartz par Seth Gordon (à qui l'on doit notamment la comédie "Comment tuer son Boss" en 2011) nous emmène sur les plages ensoleillées de la Floride, dans la "baie d'émeraude" ou Mitch Buchannon, maître nageur/sauveteur, véritable force de la Nature et son équipe d'élite "Baywatch", surveillent les côtes afin d'assurer et de préserver la sécurité sur le littoral, tout en entretenant depuis quelques temps des rapports tendus avec la marie pour causes budgétaires. Un jour, Mitch se retrouve à devoir accepter dans son équipe le prestigieux nageur olympique Matt Brody, beau gosse égoïste et orgueilleux. Immédiatement, les 2 ne peuvent se voir en peinture; pourtant, ils seront bien obligé de former une équipe soudée s'ils veulent avoir une chance de démanteler un mystérieux trafique de drogue dans l'ombre, et sauver l'avenir de la baie. Mais peut on peut on résoudre un complot criminel en s'entêtant à travailler seul ? Les muscles suffiront t-ils à faire respecter la loi ? Que signifie réellement faire partie d'une équipe ? Voilà pour le pitch global. Verdict : Eh bah bien content que ça soit la fête du Cinéma je dois dire, ça m'aurait fait assez mal de payer le plein tarif pour ce film car le bilan est vraiment bof bof ! Baywatch est une comédie estivale moyenne, proche du pas terrible. L'histoire est complètement quelconque, banal, pas recherchée et d'une facilité proche de la flemme, le film tente d'être dans la veine des 21 et 22 Jump Street de Phil Lord et Christopher Miller, mélangé à ce qui pourrait s'apparenté à un remake USA des "Camping" d'Onteniente bien salé, une dimension film d'action à la Fast and Furious. Aucune originalité, c'est plat, impersonnel, très peu de rythme et l'humour est irrégulier, pas à la hauteur de la bande annonce qui laissait présager un rire constant. Je m'attendais à des vagues d'humour et je n'ai eu que quelques petites vaguelettes, clapotis. Côté humour, le film aligne en masse humour gras et blagues salaces au niveau du slip. Le film l'assume totalement et j'ai envie de dire tant mieux, au moins il va au bout de son délire mais quand même, les blagues de pénis/boobs/vomi, ça fait ricaner 2 minutes mais après ça sombre dans la vulgarité gratuite. Heureusement, le film parvient parfois à éviter de se noyer dans l'océan du ridicule et de la grossièreté grâce à quelques vannes et punch lines bien placées dans les Dialogues, particulièrement entre Mitch et Brody. Le film évite aussi d'aller s'écraser sur le récif grâce à un bon casting : Dwayne Johnson alias The Rock, après s'être glissé dans la peau du demi dieu Maui au doublage de Vaïana, dernier classique de Walt Disney en novembre dernier, puis avoir reprit le rôle de Hobbs dans Fast and Furious 8, le bodybuilder montre les muscles dans le rôle de Micth Buchannon qu'il hérite de David Hasselhoff. Le personnage en fait des caisses mais c'est pour ça qu'on l'aime bien Monsieur muscles ^^. Zack Efron réendosse une nouvelle fois le rôle du beau gosse prétentieux, après les 2 opus de "Nos Pires Voisins" de Nicholas Stoller en 2014 et 2016, pour de manière plaisante, réussir à casser avec le personnage de Troy Bolton dans High School Musical. Les personnages féminin c'est une catastrophe, elle ne sont là que pour leurs courbes généreuses, des paires de seins sur pâtes qui ne prennent jamais d'importance scénaristique au delà de ça, très dommage quand on se souvient qu'Alexandra Daddario était la demi déesse/fille d'Aténa badasse dans Percy Jackson. Des scènes d'action pleines de pecs mais jamais spectaculaires, l'antagoniste fait pitié. Bref, Baywatch: Alerte à Malibu est un film très moyen, sauvé du naufrage par quelques blagues et le duo Johnson/Efron dans la formule buddy movie. Pour une petite blague entre potes pendant la fête du Cinéma ça peut le faire si on est de bonne humeur mais on est tout de même dans du divertissement USA de bas étage, faisant plus téléfilm de série B (qui a quand même coûté 69 millions de dollars). Ca mérite la moyenne mais pas plus pour moi, je ne le recommande pas.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2108 abonnés Lire ses 3 132 critiques

    2,0
    Publiée le 27 août 2017
    Allez ! Deux étoiles ! Et franchement c’est vraiment gentil au vu de l’ensemble du film ! Mais bon, rien que pour le plaisir que j’ai eu sur les dix premières minutes, j’accepte de gonfler un peu ma note. Parce que oui – c’est dommage – mais pour moi le début avait absolument tout compris à ce qu’on pouvait tirer d’un film « Baywatch ». C’était évident qu’il fallait jouer à mort la carte du second degré et celle du plaisir primal décomplexé. Or le début c’était clairement ça. Du soleil, des corps sculptés à moitié nus, une réalisation d’un action-movie des années 90, de l’autodérision : il y avait tout ! Ne serait que pour le trip construit autour du personnage joué par Dwayne Johnson – sorte de mélange improbable entre Buzz l’éclair, du Krank de « Kuzco » et d’un Superman Lego – moi j’ai adhéré sans hésiter. Le problème, c’est que ça n’a su durer que dix minutes. Et à dire vrai, ce n’est pas tant le ton qui a posé souci que la richesse et la logique d’écriture. Non vraiment, pour moi le côté libidineux et niais, presque adolescent, colle plutôt bien à l’idée que je me fais d’une œuvre régressive qui entend foutre la banane. Mais bon, pour que ça marche, il aurait fallu que Seth Gordon sache apporter trois choses qui manquent terriblement à son film. D'abord il aurait fallu être capable de donner une dynamique (et une richesse donc) à son humour. Se contenter de simple blague zigounettes / vomito / matage de nichons, ça va juste deux minutes. Au-delà, c'est clairement gavant, et ça montre un vrai manque d'imagination. Ensuite, il aurait fallu être capable de donner une dynamique à l'action du film et - si possible - une action qui permette de révéler l'univers et les personnages. Là aussi, on doit se contenter de choses ultra-basiques et super convenues. Autant dire que ça fait vite pschitt. Enfin - et je trouve ça dingue parce que pour moi c'est juste la base d'une comédie - il aurait fallu être capable de créer du décalage. Avoir des personnages niais et une intrigue absurde, ça marche mille fois mieux quand c'est mis en opposition avec des personnages et un univers sérieux. Là, rien de tout ça. Tout le monde est teubé, et au bout d'un moment, ça fait tout retomber à plat. Et ça dure comme ça pendant presque deux heures : autant dire que le côté sympathique du début à le temps de s'estamper.... Dommage, car de temps en temps, il y a quelques idées bienvenues ( spoiler: …comme les blagues sur les slow motions par exemple, ou bien encore l'énumération des affaires tordues traitées par la série… Mais bon, on ne tient pas tout un film avec seulement ça. ) même si ces idées - bien que rares - ne sont pas toujours bien exploitées ( spoiler: les caméos de David Hasselhof et de Pamela Anderson tombent par exemple de manière totalement aléatoire, comme un vrai cheveu sur la soupe. ). Au fond, ce qui est triste avec ce film là, c’est que ce qui y manque vraiment, c'est de la rigueur, de l'investissement et du boulot. Parce que le pire, c’est qu’encore une fois, Seth Gordon et ses deux scénaristes montrent qu’ils ont saisi les pistes qu’il était possible d’exploiter, comme ces quelques moments où on démontre toute l’absurdité de la série à vouloir faire mener des enquêtes policières à des nageurs-sauveteurs… Mais bon, le dire ne suffit pas : il faut aussi savoir en jouer derrière. Quel manque de respect vis-à-vis de la comédie que de lui témoigner si peu d'égard. C’est triste tout ça…
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 827 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    4,0
    Publiée le 22 juin 2017
    « Notre équipe, c'est l'élite de l'élite ! » Adaptation de la célèbre série télévisée, Baywatch - Alerte à Malibu est un exercice plutôt culotté, prétentieux mais c'est grâce à une certaine autodérision que le film arrive à nous charmer entièrement. De retour derrière la caméra, Seth Gordon (connu pour avoir réalisé son excellent Horrible Bosses) vient ici, se réfugier sur la plage en nous présentant ses sauveteurs en mer dans une sorte de parodie d'Alerte à Malibu ! Baywatch veut ressembler à des comédies policières dans le style de 21 Jump Street, Starsky et Hutch et autres Very bad cops de ce monde mais le film en soi est assez prévisible au niveau de l'intrigue... C'est le seul regret pour le long-métrage de Gordon. On parle de Mitch (The Rock) qui est le sauveteur le plus célèbre de la baie. Un jour, on lui impose une nouvelle recrue, un ancien champion olympique en natation Matt Brody (Zac Efron)... Mitch découvre qu'un complot criminel qui risque de menacer l'avenir de la baie et il va embarquer son équipe à sauver la plage... On se moque pas mal de ses sauveteurs avec en tête Dwayne Johnson qui est devenu un habitué du genre comme dans le plus récent chapitre de la franchise de Fast & Furious ou dans la satire No Pain No Gain, parvient à rendre son personnage vraiment drôle ! Même chose pour Zac Efron, qui nous avait étonné dans Neighbors est très amusant dans la peau de ce jeune arrogant et égocentrique. Il est au sommet de sa forme physique. Jon Bass est lui aussi, hilarant lors de ses apparitions à l'écran spoiler: (rien que pour la séquence de la douche) ! Les femmes complètent le casting avec la sublime Kelly Rohrbach qui est à la hauteur de ce qu'était Pamela Anderson à une certaine époque, la ravissante Alexandra Daddario (seconde collaboration avec D. Johnson dans San Andreas) s'avère compétente et la méchante sexy Priyanka Chopra... Un joli monde dans le générique ! Baywatch comprend également plusieurs références à la culture populaire ! En effet, le personnage de spoiler: The Rock utilise différents surnoms pour interpeler Efron à savoir Bieber, One Direction, High School Musical... C'est l'une des belles trouvailles comiques du long métrage. A noter que l'introduction est assez folle avec des ralentis comme la série des années 90. L'humour se base sur spoiler: de la vulgarité pure, parsemé de blagues de pénis, de vomi - une scène où Ronnie a le pénis coincé entre les lattes de bois d'une chaise longue - ça peut paraître idiot mais assumé ! Et celle spoiler: dans la morgue rappelle Bad Boys II ! Des caméos de spoiler: David Hasselhoff et de Pamela Anderson avec une scène coupée de Logan Paul. Il y a bien quelques scènes d'action efficaces spoiler: - le plan séquence à moto de Zac Efron est formidablement exécuté - avec de la bagarre pour les amateurs. Une trame sonore excellente, très actuelle qui s'avère omniprésente, on dirait plus un clip de deux heures. Et puis, le bêtisier de la fin fait toujours plaisir !!! Somme toute, Baywatch - Alerte à Malibu est une bonne comédie US à la fois divertissante et drôle. On n'en demandait pas plus pour Seth Gordon. D'ailleurs, une suite est possible au vue de la dernière séquence du film... Parfait pour l'été !
    Nicolas.BSN
    Nicolas.BSN

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 297 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juin 2017
    Ça, c'est du film complètement barré! Par contre, soit on adore, soit on déteste... Pour ma part, c'est un très bon divertissement, parfaitement rafraîchissant. Les rôles sont surjoués mais totalement assumés. Les punchlines fusent à toutes vitesse entre Mitch et Brody. On se laisse porter par cette équipe de sauveteurs en quête d'action. Les ralentis et les maillots de bain rouges (et minis), qui ont fait le succès de la série, sont bien présents. On a même le droit à au cameo de deux stars emblématiques...
    Anakiiin
    Anakiiin

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 23 juin 2017
    Je m'attendais à plus nulle, vraiment surpris, le film est certes lourd mais bien tourné ! Je le recommande
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 818 abonnés Lire ses 1 184 critiques

    2,5
    Publiée le 24 juin 2017
    Honnêtement, à part si on est un fan hardcore de cours de sauvetage, quels souvenirs de la série "Alerte à Malibu" a-t-on en 2017 ? Au mieux, David Hasseloff, Pamela Anderson, les filles en maillots de bain rouges défiant les lois universelles du temps dès qu'elles se mettent à courir, le générique,... Pis c'est à peu près tout, on avait même carrément zappé que les autorités locales laissaient à ces maîtres-nageurs l'étrange pouvoir de régler des affaires de grand banditisme grâce à leurs bouées et leurs brevets de secourisme. Forcément, si une idée aussi absurde pouvait passer accompagnée d'un premier degré absolu dans les années 90 (243 épisodes tout de même, ce qui équivaut à 11 saisons plus des téléfilms et une série dérivée), aujourd'hui, on s'en décrocherait la mâchoire de rire, alors autant aborder un truc aussi invraisemblable avec le ridicule qui s'impose, soit l'exact même traitement humoristique que s'est vu offert l'adaptation de la série "21 Jump Street" et sa suite. Pour cela, quoi de mieux que d'offrir "Baywatch" 2017 à un nouveau poulain à succès de la comédie US, Seth Gordon ("Comment tuer son boss") ? La première qualité de "Baywatch" est donc d'être complètement idiot... et de parfaitement s'assumer comme tel. Le film se permet en effet de s'auto-chambrer continuellement à coups de vannes métas bien senties à propos du concept de la série sur lequel lui-même repose (le petit nouveau de l'équipe, incarné par Zac Efron, ne cesse de clamer l'absurdité des situations où les sauveteurs se prennent pour des policiers en mode infiltration) pour ainsi se laisser aller à tous les délires. Enfin, des délires hélas trop souvent faciles, notamment le personnage du jeune geeko-débile se faisant en permanence humilier (mais qui provoque pas mal de sourires, avouons-le). Le semblant d'intrigue principale autour d'un trafic de drogue mené par une méchante de pacotille ou celle de l'intégration difficile d'une tête brûlée au sein de l'équipe amènent aussi autant de passages obligés que pas très mémorables. Et quelques fautes impardonnables (des séquences d'action maritimes sur d'affreux fonds verts dans un film "Alerte à Malibu" ?! Sérieusement, les gars... sans parler de l'apparition loupée de David Hasseloff) feront que cette relecture 2017 de "Baywatch" se place clairement quelques crans en-dessous de celle d'un "21 Jump Street" que l'on citait plus haut par exemple. Mais il est incontestable qu'on s'y amuse ! Peut-être pas aussi nombreux qu'on le voudrait, les éclats de rire sont pourtant bel et bien là (le combat de The Rock dans la chambre de bébé en est un énorme !), les stéréotypes de la série traités de manière décalée fonctionnement plus que bien (on pourra juste regretter que le sexisme de la série, même s'il est beaucoup moqué, est toujours un peu présent) et l'alchimie entre les acteurs est communicative au possible, on se surprend même à vouloir retrouver assez vite toute cette équipe de bras cassés dans une suite potentielle (surtout les échanges tordants entre The Rock et Zac Efron). Précisons, en outre, que "Baywatch" est agréablement rythmé (on ne s'ennuie pas une seule seconde) alliant l'humour et l'action avec une certaine générosité malgré des effets visuels déplorables. Si vous parvenez à mettre votre cerveau en mode "off", voilà la parfaite comédie insignifiante à déguster un soir d'été avec vos potes. Et puis, les magnifiques yeux d'Alexandra Daddario valent à eux seuls le déplacement après tout...
    La séance de Benjamin
    La séance de Benjamin

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 234 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juin 2017
    L'adaptation cinématographique de Baywatch sort la tête de l'eau et c'est plutôt jouissif. Ce film est une pure parodie à la manière de 21 Jump Street même s'il n'atteint pas le même niveau de qualité. Ce qui fait la force du film, c'est la combinaison de scènes d'action too much, une méchante très James Bondienne et une déferlante de blagues et de pics balancés entre The Rock et Zac Efron. Cependant, ce tout qui ne se prend pas au sérieux fait un peu mal à la tête au bout d'un moment. Bref, je suis fan de ce genre de film donc ça m'a bien plu. Par contre, je déconseille d'amener des enfants, entre passages sexys et blagues crues, c'est pas pour eux.
    sylvain F.
    sylvain F.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 239 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juin 2017
    Super film on ne s'ennuie pas une seconde et on rigole du début à la fin les acteurs sont excellents j'espère qu'il y aura une suite
    fRoyGe
    fRoyGe

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mai 2017
    Bonne comédie, si on aime les 2 acteurs principaux vous aimerez ce film. A ne pas prendre au sérieux.
    Jason T.
    Jason T.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juin 2017
    Le film est très marrant, on ne s'ennuie pas durant tout le long. Le featuring Dwayne Johnson - Zac Efron s'est combiné à merveille. N'hesitez pas à aller le voir
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 2 179 critiques

    3,5
    Publiée le 24 juin 2017
    même si le scénario est mince et l'intrigue inexistante on prend plaisir à regarder ces plages immenses ces filles magnifiques et nos maitres nageurs sauveteurs musclés et bronzés. beaucoup d'action beaucoup d'humour et des clins d’œil sympa nous font passer un agréable moment.
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 574 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juin 2017
    Super divertissement. On passe un super moment .. un vrai bon film spectacle à voir au ciné . Un pur moment de détente
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 788 critiques

    3,5
    Publiée le 26 décembre 2020
    J’avoue j’avais un doute quand j’ai lu qu’on allait faire un film tiré de la série Alerte à Malibu, une sitcom américaine niaise et vide mais adaptée au cinéma en plus, quand on voit ce que ça fait on peut avoir peur. Oui mais les scénaristes ont pris le bon parti de la satire, très rare aux USA vu que peu de gens sont susceptibles de la comprendre, sauf que là ils se sont mis à leur niveau et ont simplifié l’ensemble. Résultat on est devant un nanar très sympa, plus marrant que bon nombre de « comédies », typiquement US mais surtout qui se moque ouvertement de son modèle. Baywatch était réputé pour ses courses aux ralentis, ses intrigues vides et sans sens (oui des sauveteurs en mer ça va juste nager pour secourir des gens, pas plus), également pour sa grande niaiserie qui colle aux couch potatoes américains et les maillots rouges échancrés sur des playmates (oui c’est la seule raison de regarder ça). Les ingrédients sont là mais pour les tourner en ridicule : le ralenti de Pamela Anderson (apparition ultra courte à la fin) « ça va prendre des plombes » n’est qu’un exemple (« pourquoi on a l’impression qu’elle court au ralenti ? Parce que c’est le cas »), le flic qui rappelle sans cesse la juridiction de Mitch, ou Brody qui veut les appeler plutôt que d’agir, Petit Mitch dans l’aquarium, les épreuves du début entre The Rock et l’idole des teenagers est clairement un hypocrisie pour exhiber des muscles et faire monter la température pour la gente féminine (mais là encore les scénaristes en jouent), les maillots sont là dès que possible (et gênent les actrices, voir le générique final avec le bêtisier)… Bref tout est prétexte à humour et tant mieux car on ne pouvait rien créer de bon sur le synopsis de départ. En plus, les acteurs se prêtent au jeu et on voit qu’ils sont conscients de faire les imbéciles, ils en surjouent même. Au passage, le casting est très bien choisi. Pour les amateurs du 4ème mur, Stéphanie en parle et David revient dire que Mitch c’est son rôle, à se demander si c’est pas du off. Niveau musique ça envoie du moderne (Sean Paul, Katy Perry), les FX semblent être volontairement cheap (pour coller au modèle), on mange de la plage californienne à fond, le rythme se tient malgré une partie enquête (au 2/3 du film) un peu longue et moins comique. Toutefois j’étais étonné par le fait qu’on voit un pénis à l’écran, que cela soit mentionné complètement, qu’il y ait tant d’allusions à ce propos et de bonnes punchlines, un peu de sang et que tout soit explicite, cool et si rare… Bref ça sort des clous complètement, c’est déjanté, ça casse pas mal la série et tant mieux. Si l’histoire et la trame sont banales (quoique ça pourrait être un énième cliché assumé) les scénaristes ont pris le parti de rire de tout, de jouer le second degré non-stop, et ça passe. Ça fait un peu ovni dans les comédies US, surtout vu les acteurs, et ça aurait pu être culte si ça n’était pas tiré d’une sitcom moisie, un bon renouveau toutefois.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top